Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/19 : En Dordogne, la Chambre de Métiers et de l'artisanat sera exceptionnellement fermée le vendredi 16 août. Les agents seront de retour dès le 19 août au matin.

12/08/19 : Essais du Tram D à Bordeaux. Au lieu de 14h c'est en réalité à 17h que les premières rames du tram D ont circulé entre les Quinconces et "Mairie du Bouscat". Ces essais doivent durer trois mois pour une mise en service mi-décembre.

09/08/19 : Saint-Palais-sur-Mer (17) : la plage du Bureau est ponctuellement interdite à la baignade jusqu'à nouvel ordre, pour cause de pollution de l'eau.

02/08/19 : C'est Offenbach, compositeur fétiche de Marc Minkowski, qui ouvrira la saison lyrique de l'Opéra National de Bordeaux avec ses célébrissimes Contes d'Hoffmann. Rendez-vous du 19 septembre au 1er octobre 2019, pour 6 représentations.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/08/19 | 7 histoires d’estuaire sur les rives de la Gironde

    Lire

    La Communauté d’Agglomération de Royan Atlantique, la communauté de communes de Haut-Saintonge et le CdC de l’Estuaire proposent jusqu’au 28 août des spectacles nocturnes gratuits autour du thème de l’estuaire intitulé "7 histoires d’estuaire". Ce spectacle itinérant mêle musique, danse et vidéo et est présenté au bord ou à proximité du fleuve. Le metteur en scène Eric Le Collen s’inspire des paysages, de l’histoire et du patrimoine pour composer une fresque poétique. Rdv les 19, 21, 26 et 28 août à 21h30.

  • 17/08/19 | Grand-Angoulême : levée de fonds pour Seven Shapes

    Lire

    7 entreprises du monde de l'industrie sont entrées au capital de Seven Shapes. L'objectif de cet investissement est d'accélérer la commercialisation de son école digitale du "Lean". Ce dernier est une méthode de travail adoptée dans les plus grands groupes reposant sur l'écoute du client, la lutte contre le gaspillage, la réduction des stocks et l'intelligence collective. Certaines grandes entreprises nationales comme Enedis ou Schneider Electrics bénéficient déjà de la Seven Shapes School.

  • 17/08/19 | Guéret : réédition d'un festival de musique soutenu par la Région !

    Lire

    La deuxième édition du Check-in Party se déroule du 22 au 24 août prochains à l'aérodrome de Guéret. Plusieurs noms de la musique française et internationale seront présents, à l'image de Jeanne Added, Clara Luciani ou encore Patti Smith. Avec un tel évènement, la Région souhaite rappeler son engagement auprès des festivals en tous genres, notamment en période estivale, à l'image des 106 festivals de musiques soutenus en 2018 à hauteur de 1,7 million d'euros

  • 16/08/19 | Environnement : la Région au Pays Basque avant le G7

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine participera à Pavillon Océan, organisé du 20 au 23 août au Pays Basque par Surfrider Foundation Europe. Ainsi, dans le cadre de la feuille de route "Neo Terra", trois élus régionaux, dont Alain Rousset, participeront aux débats de Pavillon Océan, dont l'objectif est que l'environnement et la protection des océans fassent partie intégrante des négociations du G7 (24-26 août).

  • 16/08/19 | La filière cuir se donne rdv dans la Vienne

    Lire

    Du 27 au 29 septembre, la filière cuir se donne rendez-vous à Saint-Junien (87) pour la 7ème édition des Portes du Cuir. Autour du thème « la responsabilité environnementale des entreprises », 57 exposants seront présents pour des démonstrations, des ateliers d’initiation et des temps d’échange avec les professionnels.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Michel Delpon, le nouveau député du Bergeracois

22/06/2017 | A 67 ans, Michel Delpon, consultant en vins dans le Bergeracois est le nouveau député La République en Marche de la deuxième circonscription de Dordogne.

Michel Delpon, député du Bergeracois

Michel Delpon a été l'un des premiers à croire au devenir du mouvement d'Emmanuel Macron et ce dès le 6 avril 2016. Référent départemental pour la République en marche pendant la campagne présidentielle, il est devenu député de la 2e circonscription de la Dordogne en battant dimanche dernier le candidat du Front national Robert Dubois avec 66,32 % . Ancien président du conseil interprofessionnel des vins de Bergerac, ancien négociant devenu consultant en vins, Michel Delpon est très connu dans le milieu viticole. Le nouveau député évoque ses projets et les chantiers pour le Bergeracois.

Michel Delpon veut croire en sa bonne étoile. Et Il a bien raison. Ce professionnel de la viticulture a la particularité d'avoir survécu à deux catastrophes majeures. En décembre 2004, il est en vacances au Sri Lanka, quand survient le tsunami. Il sera sauvé par deux bouteilles de vin, oubliées à l'hôtel. Il quitte la plage in extremis pour aller les chercher quand la vague summerge les terres.  il soutient depuis une association d'aide aux victimes. En mars 2011 il est à l'ambassade de France au Japon à Tokyo lorsque la terre tremble ce qui provoque le tsunami qui détruira la centrale de Fukushima.
Depuis dimanche, il est le nouveau député de la deuxième circonscription de la Dordogne. D'un point de vue politique, il fut d'abord encarté au parti socialiste et entre 2001 et 2008, il  fut conseiller municipal d'opposition à Bergerac. " à partir de là, j'ai souhaité faire une pause. La politique telle qu'elle était conduite ne m'intéressait plus. J'aspirais à autre chose, hors des appareils et des partis." En 2012, il sera pourtant candidat sans étiquette  une première fois aux légilslatives où il obtiendra 1, 07 %. Ses adversaires le surnomment alors Monsieur 1 %.

De droite et de gauche

Et puis la déclaration d'Emmanuel Macron du 6 avril 2016 est une révélation. L'actuel président de la République est ministre de l'économie et n'a pas encore démissionné du gouvernement. "En Dordogne, nous ne sommes qu'une poignée, 300 en France. Aujourd'hui, la République en marche compte 350 000 adhérents en France et 2000 en Dordogne. Aujourd'hui, je me considère de droite et de gauche, j'insiste la dessus" . Il indique qu'il sera un député à temps complet, avec deux jours par semaine à Paris et le reste sur sa circonscription. Michel Delpon, avant d'évoquer les chantiers bergeracois, détaille les  grandes réformes voulues par Emmanuel Macron et le gouvernement d'Edouard Philippe. "il y a des réformes importantes qui doivent être menées au plus vite : celle de la moralisation de la vie politique, celle de l'emploi et du travail. Il faut notamment alléger les charges sociales sur les petits salaires, supprimer le RSI, et donner la possibilité à ceux qui se lancent dans l'entrepeunariat de limiter les risques en ayant la possibilité d'une allocation de chômage.  Le secteur du Bergerac enregistre l'un des plus forts taux de la Nouvelle Aquitaine."Le chantier sur lequel je compte beaucoup travailler, est celui des ateliers de l'alimentation. Le Bergeracois compte encore de nombreux cultivateurs et de viticulteurs. Nous devons redonner des marges correctes à la production, redonner de la valeur ajoutée au produit agricole. Un plan d'investissements est prévu de 50 milliards dont 5 pour l'agriculture." Autre sujet qui  tient particulièrement à coeur au nouveau député, la poursuite des travaux de recherche sur les cépages résistants pour une production écologique.  ils devraient permettre des économies notables de produits phytosanitaires, donc de ménager le sol et de renforcer l’écosystème. 

 

 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
86665
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !