Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/03/21 : La Ville de Bayonne a réuni les représentants des professionnels et les partenaires de la fameuse Foire au Jambon pour envisager la suite à donner à cet événement de la semaine pascale. Il prennent date pour cet événement entre les 7 et 10 octobre

02/03/21 : Le 90e Congrès des Départements de France qui devait se tenir à La Rochelle en novembre dernier, puis les 29 et 30 avril prochain, est de nouveau reporté, selon un communiqué du Département de Charente-Maritime du jour.

26/02/21 : Faute de salon de l'agriculture cette année, la confédération paysanne organise du 27 février au 7 mars des fermes ouvertes pour faire découvrir l'agriculture paysanne.Liste des agriculteurs sur www.confederationpaysanne.fr/mobilisations.php?id=11079

24/02/21 : Charente-Maritime : selon un arrêté ministériel du 19/02 publié au Journal Officiel du 24/02, les communes reconnues en état de catastrophe naturelle en inondations et coulées de boue du 3 février 2021 au 9 février 2021 sont Crazannes et Le Mung.

23/02/21 : La ministre, Frédérique Vidal, en déplacement à Poitiers ce 23 février, a annoncé, devant une cinquantaine d'étudiants, la gratuité des protections périodiques dès la rentrée prochaine. 1 500 distributeurs devraient être installés sur les campus.

23/02/21 : Laurence Harribey, sénatrice de la Gironde, a été nommée par le Président du Sénat pour représenter la Chambre haute au conseil d'administration de l'Agence Nationale du Sport.

23/02/21 : L’ancien maire de Bayonne, Jean Grenet, est décédé ce mardi 23 février, à l'âge de 81 ans. Celui qui a également exercé les mandats d'élu départemental, régional et de député, a dirigé la ville, à la suite de son père Henri Grenet, de 1995 à 2014.

23/02/21 : La ministre Frédérique Vidal est à Poitiers ce 23 février pour rencontrer l'Association Fédérative des Étudiants de Poitiers. Début février, elle avait reçu 72 courriers d'étudiants poitevins qui l'interpelaient sur leurs difficultés au quotidien

19/02/21 : COVID 19 - Depuis 2 semaines, les indicateurs de surveillance du Sars-CoV-2 affichent une baisse significative dans tous les départements de Nouvelle-Aquitaine. Le taux d'incidence est de 113,3/100 000 et le taux de positivité à 4,2%.

19/02/21 : COVID 19 - Les dernières données sur l’évolution des nouveaux variants montrent une diffusion généralisée du variant anglais dans tous les départements de la région. Les variants sud-africain et brésilien sont aussi présents mais dans une moindre mesure

19/02/21 : COVID 19 - Le nombre de nouvelles hospitalisations est en baisse avec près d’une centaine d’hospitalisations et une vingtaine d’admissions en réanimation en moins par rapport à la semaine dernière. Néanmoins, l'activité hospitalière liée au COVID-19.

18/02/21 : A Libourne, le conseiller municipal d'opposition Charles Pouvreau a annoncé sa démission. Dans un communiqué, l'ancien élu raconte avoir fait face à des « menaces et insultes » répétées et choisit donc de se mettre en retrait de la politique libournaise.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/03/21 | Limoges : Le Village des Restaurateurs est prolongé

    Lire

    Depuis le 23 février, la Ville de Limoges a mis a disposition de l’Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie de la Haute-Vienne 12 chalets place de la Motte pour permettre aux restaurateurs d’organiser de la vente à emporter. Face au succès rencontré, cette opération « Le Village des Restaurateurs » est prolongé du 9 au 21 mars. Le Village est ouvert du mardi au jeudi de 10h à 14h et du vendredi au dimanche de 10h à 15h.

  • 03/03/21 | Poitiers : une collecte de protections hygiéniques ce 6 mars

    Lire

    Ce samedi 6 mars dans le cadre de la Journée Internationale des droits des femmes, le CCAS de Poitiers organise une collecte de protections hygiéniques pour lutter contre la précarité menstruelle. De 14h à 17h30, des boites seront disposées dans deux Carrefour City du centre-ville (rue Carnot et place du marché), ainsi que dans le Monoprix à l'entrée du centre commercial des Cordeliers. Des bénévoles seront présents pour accueillir, informer et échanger sur le sujet de la précarité menstruelle.

  • 03/03/21 | Grand Poitiers : le concert de "The Beggar’s Ensemble" disponible

    Lire

    Nous vous en avions parlé le 9 février dernier dans cet article. The Beggar’s Ensemble avait enregistré en vidéo au conservatoire de Grand Poitiers Gin Craze, un récital de morceaux de musique baroque composés par des Anglais dans la première moitié du XVIIIe siècle. Le concert (de 58 minutes) est sorti sur la page Facebook de l'ensemble, celle de Grand Poitiers et celle du conservatoire de Grand Poitiers ainsi que sur la page Youtube de Beggar’s Ensemble.

  • 02/03/21 | Un tiers-lieu hybride en Charente-Maritime

    Lire

    Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir le syndicat mixte Cyclad à Surgères en Charente-Maritime à hauteur de 60 000 euros pour la création d’un tiers-lieu hybride. Ce tiers-lieu a pour objectif de développer les nouvelles formes de travail, de créer des ateliers partagés et d’accompagner la création de nouvelles activités. Sur 1 200 m², le lieu comprendra notamment un atelier bois destiné au prototypage et à la réalisation d’ateliers

  • 02/03/21 | Le 1 000e agent vacciné au Centre hospitalier de la Côte basque

    Lire

    Le 1 000e agent du Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne a été vacciné contre le Covid en début de semaine. Un médecin réanimateur qui est en première ligne face à la prise en charge des patients les plus atteints par cette maladie. La campagne avait débuté le 6 janvier avec le vaccin Pfizer pour les agents de plus de 50 ans, ou présentant un risque accru. Un rythme que l'introduction, le 7 février, du vaccin AstraZeneka a accéléré. A ce jour, en moins de deux mois, au moins un tiers de l'effectif de l'hôpital basque aura reçu une première injection.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Mobilité : le Nord Bassin veut bouger

08/05/2018 | Les élus du secteur nord du Bassin d'Arcachon ont présenté ce lundi les premières pistes d'une future concertation censée établir de nouvelles initatives de mobilité sur le secteur.

Nord du Bassin d'Arcachon

Alléger le trafic. C'est, à minima, l'un des principaux objectifs de la nouvelle concertation sur le point d'être lancée sur le territoire au Nord du Bassin d'Arcachon, pilotée par le Conseil Départemental de la Gironde. Plus globalement, ce vaste plan de solidification des mobilités territoriales, qui tourne autour de trois scénarios possibles (du moins au plus ambitieux), va faire l'objet d'une future consultation publique à partir du 14 mai prochain. Même si le projet est loin d'être concret, les élus des communes concernées ont décidé de lever le voile sur les premières pistes de réflexion.

En termes de serpent de mer, on peut dire que le projet de contournement routier au nord du Bassin d'Arcachon censé faire baisser le trafic de la (très fréquentée) RD3 officie déjà depuis longtemps. Avec le "Projet de Déplacements Durables du Nord-Bassin", qui sera présenté officiellement en concertation dès le 14 mai, le Conseil départemental de la Gironde et les élus locaux semblent pourtant entamer des premières pistes de réflexion concrètes pour le faire avancer. Ces derniers veulent en effet associer les habitants des huit communes de la COBAN (Communauté d'agglomération du Bassin d'Arcachon Nord comprenant Arès, Andernos, Lanton, Audenge, Biganos, Marcheprime, Mios et Lège Cap-Ferret) à une vraie réflexion, centrée autour de trois scénarios envisageables comprenant plus ou moins d'aménagements importants. Il faut dire que le réflexion pour désengorger cet axe très fréquenté ne date pas d'hier : une étude avait en effet déjà été diligentée entre 2000 et 2014 pour la réalisation d'une nouvelle liaison en zone rétro-littorale pour la désengorger. Sauf qu'en 2018, le département a sacrément gagné en attractivité, et le besoin d'accélérer les choses se fait de plus en plus sentir. En effet, on compte sur les routes du Nord-Bassin 17% d'accidents mortels chaque année, contre 4% pour le reste de la Gironde, et 12 à 16 000 véhicules par jour sur la RD3 en moyenne, voir bien plus lors de la saison estivale. Le constat est clair pour Anne-Laure Fabre-Nadler, conseillère départementale PS/EELV du canton de Créon : "c'est un territoire en souffrance avec une départementale plus que saturée et qui a changé d'aspect, elle est aujourd'hui principalement urbaine, elle appellerait à être une voie utilisée par les piétons et les cyclistes. Enfin, elle est très accidentée parce qu'elle a des carrefours dangereux, il faut donc trouver un moyen de venir apaiser la circulation, rendre aux riverains un territoire circulable, c'est pour ça que le département a souhaité venir partager ses réflexions, associer les autres institutions comme la COBAN et les communes qui la constituent ainsi que le Conseil régional. Si on ne discute pas tous ensembles de cette question des mobilités, on va encore partir dans des projets qui vont être vécus comme imposés, mal ressentis et mal acceptés. Là, on part du terrain, on échange sur des scénarios précis". 

Scénarios sur le fil

Si les élus se sont refusés à évoquer tout volet financier sur la question des scénarios, ils ont en revanche fourni ce lundi un compte-rendu assez détaillé des différents volets qui seront mis à l'étude. Dans les trois cas, en revanche, l'objectif principal reste le même, continue l'élue. "On a un scénario qui est globalement assez simple et qui veut essayer d'apaiser doucement la RD3 et majoritairement se concentrer sur des aménagements comme des zones de rencontres ou des zones cyclistes. Ensuite, on a deux scénarios plus entreprenants avec de la création routière plus ou moins loin de centres d'échanges pour favoriser le report modal sur certains déplacements à vélo ou à pied, favoriser les transports en navettes pour facilier les déplacements via des pôles d'échanges multimodaux (navettes, TER, stationnements sécurisés pour les deux roues). Ça va du tout petit aménagement à l'aménagement routier plus conséquent sur certaines pistes forestières et lignes RTE qui pourraient permettre à termes un vrai report et un apaisement total de la RD3 qui deviendrait alors une route urbaine". Ainsi, le premier scénario, qualifié comme étant "de moindre coût et de moindre impact environnemental", veut notamment créer une plateforme d'information sur la mobilité (commune aux neufs territoires inscrits dans la COBAN), améliorer les transports collectifs existants (notamment la desserte de la ligne TransGironde 610 et/ou un système de "transport à la demande), implanter cinq carrefours de mobilité dans les centres urbains de Lège, Andernos, LAnton, Audenge et Mios et enfin créer deux bretelles de liaison routière à Blagon (RD106 et RD5) et Marcheprime (RD5/RD1250). Les deuxième et troisième sont moins frileux et proposent de construire une route parallèle dans le massif forestier avec un accès direct à l'autoroute A660 vers Arcachon, en empruntant deux pistes forestières ("en voie routière de délestage pour capter 15 à 25% du trafic de la RD3) dans le premier cas, en utilisant les emprises d'une ligne à haute tension pour une voie rétro-littorale (pour capter 25 à 35% du trafic) dans le second. Enfin, le troisième scénario comprendrait aussi des "zones de circulation apaisées" pour la RD3, une nouvelle ligne de bus interurbaine "en connexion avec le pôle intermodal de Marcheprime" et un éventuel fonctionnement "partiel" d'une ligne de transports en commun en site propre. "La RD3, ça fait trente ans qu'on en parle mais deux ans qu'on en parle différemment. Ce dossier ne doit pas être une sirène, il ne peut pas se concevoir sans bénéficier d'une autre dimension que celle du goudron" a notamment prévenu Alain Renard, maire de Saint-Savin, certainement pour tenter d'apaiser les avis divergeants des écologistes locaux, à priori plutôt favorables à l'arrivée d'un BHNS entre Lège et Biganos...

Travail entamé

Pas question en tout cas de se faire accuser de "fabriquer un projet de toute pièce dans un bureau" comme les élus l'ont fait entendre, et le rôle de la concertation devrait être, tout en apaisant les éventuelles tensions et points de friction (comme les expropriations probables qu'engendrerait sans doute le scénario le plus ambitieux). Il aura en tout cas jusqu'au 15 juin pour le faire autour d'une quinzaine de réunions de concertations organisées un peu partout sur le territoire. En tout, on comptera pas moins de quatre réunions publiques (dont une première le 15 mai à Biganos et une dernière le 29 juin à Arès), cinq temps d'échange (ouverts à tous dans les gares de Biganos et Marcheprime les 29 et 31 mai, à la salle des fêtes de Mios le 6 juin et sur l'esplanade Dartiguelongue à Arès le 23 juin), deux ateliers participatifs et quatre ateliers thématiques avec un public de scolaires, d'employés des entreprises locales et de personnes en insertion sociale. Le tout a évidemment été inscrit au Code de l'environnement, histoire que cette concertation puisse, en tout cas selon les responsables, servir au maître d'ouvrage à trancher sur le meilleur scénario possible (et pas forcément en termes de coût, d'ailleurs). Reste que l'idée n'est pas encore prête à être transformée en réalité : on parle déjà d'une période de trois ans pour valider une éventuelle déclaration d'utilité publique, plus quelques paires d'années supplémentaires pour régler la vaste question de la procédure foncière. La réflexion semble en tout cas sur le point d'être engagée, et la synthèse qui sera rendue par Hélène Sarriquet, garante de la concertation nommée par la CNDP (Commission Nationale du Débat Public) devrait être scrutée de près, autant par les habitants du secteur que par les politiques les plus impatients de débattre de la faisabilité d'un tel fonds... 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : Google Earth

Partager sur Facebook
Vu par vous
6793
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 7 + 9 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les fondateurs de l'association Maires pour la planète Politique | 01/03/2021

En Charente-Maritime, 86 maires s’associent en faveur de la planète

Frédérique Vidal, la ministre de l'Enseignement supérieur, a rencontré une cinquantaine d'étudiants poitevins ce mardi 23 février Politique | 24/02/2021

Frédérique Vidal face aux étudiants poitevins entre mesures et constat d’impuissance

Jean Grenet - Remise de la Légion d'honneur Politique | 23/02/2021

La grande histoire d'Adour entre Jean Grenet et Bayonne

Fanny Le Dauphin, éleveuse de caprins au Domaine de Nodris Politique | 05/02/2021

Gironde : le Domaine départemental de Nodris se dévoile pas à pas

5em CTO lormont une Politique | 05/02/2021

Lormont, Cité Éducative, a accueilli la cinquième Conférence Territoriale de l'Orientation

Proposition de loi Politique | 04/02/2021

Handicap : 3 questions à Philippe Mouiller, sénateur des Deux-Sèvres, rapporteur de la proposition de loi Mesures de justice sociale

Patrick Chastenet Politique | 01/02/2021

Tribune Libre Patrick Chastenet : On étouffe

Jean Castex Politique | 30/01/2021

Jean Castex : 4 annonces qui évitent un nouveau confinement

L'espace Noriac à Limoges Politique | 30/01/2021

Haute-Vienne : Le Département injecte 1,5 million supplémentaire pour aider le secteur culturel

Nicolas Thierry, tête de liste EELV aux élections régionales de juin 2021 Politique | 29/01/2021

Elections Régionales: "Terroirs, Résistance et Réinvention", pour les voeux de campagne de Nicolas Thierry (EELV)

Le pont A20 Politique | 28/01/2021

Limoges : Un pont réservé aux mobilités douces surplombera l’A20

Philippe Le Moing-Surzur, sous préfet de Bayonne Politique | 27/01/2021

Le sous-préfet Le Moing-Surzur est arrivé à Bayonne

Ostavals, le bâtiment Politique | 26/01/2021

Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

Session extraordinaire du Conseil départemental des Landes le 25 janvier 2021 Politique | 26/01/2021

Crise aviaire : Le Département des Landes soutient la filière à l'unanimité

Jean-Luc Gleyze avec les membres de la fédération ATENA Politique | 22/01/2021

Le département de la Gironde à l'écoute des étudiants en situation de précarité