Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/07/20 : Le maire d'Anglet Claude Olive, après entretien avec le préfet, a pris la même décision que Maïder Arosteguy et fermera ses 4,5km de plage de 22 h à 6 h à partir du 4 août. Une décision logique en raison de la proximité des deux stations balnéaires.

30/07/20 : En Dordogne, aucun record de température n'est tombé ce jeudi 30 juillet. Météo France a enregistré un maximal de 39 degrés aux Eyzies, dans la vallée de la Vézère. Le département est placé en vigilance jaune jusqu’au samedi 1er août à 12 heures.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

30/07/20 : Albin Chalandon,l'une des figures de la V° république et du gaullisme, qui occupa plusieurs postes ministériels dont celui de Garde des Sceaux mais fut aussi PDG du groupe Elf-Aquitaine est décédé à l'âge de cent ans.

30/07/20 : A Pau, le départ de la course cycliste féminine « Donnons des ailes au vélo » sera donné le 6 août à 8 heures au Tour des Géant Stade Tissié. Cette course reprend les 21 étapes du Tour de France parcourues par les cyclistes masculins.

30/07/20 : Ce jeudi, sur la Côte basque, Biarritz devrait battre ses records de chaleur avec 41°, soyons fous, selon les spécialistes, ressenti 47°. Bref la Côte basque flirtera avec sa concurrente d'Azur, voire en matière de culture assumée, sa cousine, la Corse.

29/07/20 : Surf, longboard, bodyboard, Stand-up paddle... les meilleurs surfeurs du département des Landes sont attendus les 1er et 2 août à Labenne Océan pour le Championnat des Landes Open et Junior.

29/07/20 : A mi-parcours de la saison estivale, avec 64 destinations et une évolution très positive des flux de voyageurs, l’Aéroport de Bordeaux va rouvrir le Hall B au public, à compter du jeudi 30 juillet.

29/07/20 : En concertation avec les SDIS, Météo France et la DFCI, les préfètes de la Gironde, des Landes et du Lot-et-Garonne élèvent la vigilance "risque feux de forêt" au niveau orange (vigilance élevée/niveau 3 sur 5) dans leur département, du 29/07 au 2/08

21/07/20 : Le 17 juillet dernier, la Commission Permanente du Conseil régional a décidé d’attribuer un montant de 11 592 542 euros à SNCF Réseau pour le financement des travaux de régénération de la ligne Angoulême-Beillant.

20/07/20 : L'agglo de Pau propose un service de location gratuite de broyeur ainsi que 8 formations préalables à l’obtention d’une carte de prêt. Ces formations se tiendront les 6, 10, 18 et 28 août, puis les 3, 15, 17 et 24 septembre.+ d'info

20/07/20 : 294 délibérations, 2943 dossiers d'aides et 39 opérations de travaux ont été votés par les élus régionaux, réunis en Commission permanente le 17 juillet dernier. Au total, plus de 275 M€ de subventions.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 04/08/20 | Un marché nocturne à Guéret (23)

    Lire

    Actions Quartiers, en partenariat avec la Ville de Guéret, organise le vendredi 21 août un marché nocturne de producteurs et artisans. De 18h à 22h, des animations musicales et des stands de producteurs locaux attendent les visiteurs qui pourront aussi se restaurer sur place. Les producteurs souhaitant y participer ont jusqu’au 14 août pour s’inscrire

  • 04/08/20 | A Cenon, un imprimeur spécialiste des notices pharmaceutiques

    Lire

    A Cenon, l'Imprimerie Lestrade se distingue par son activité d'impression et de pliage de notices pharmaceutiques et cosmétiques. Une activité très spécifique utilisant les papiers les plus minces et des technologies de pliage au savoir-faire unique. L'entreprise qui maîtrise l'impression offset sur ce papier très fin souhaite désormais ajouter de la couleur à la notice grâce à l'impression numérique, gage de valeur ajoutée aux notices notamment pour les produits cosmétiques. Pour lui permettre de s'équiper, et ainsi créer 3 emplois, la Région soutient ce projet à hauteur de 75 000€

  • 04/08/20 | L’artiste Monique Peytral est décédée

    Lire

    L’artiste Monique Peytral, ayant entre autres engagé son talent dans la création du fac-similé de Lascaux II, est décédée. Le président du Conseil Départemental de la Dordogne, Germinal Peiro, a tenu à rappeler l’importance de l’artiste pour le patrimoine de la Dordogne, « cette artiste attachante aura joué un rôle primordial dans l’histoire de Lascaux. C’est grâce à son travail, à son engagement remarquable, à son talent, à son ingéniosité aussi, que le premier fac-similé de l’histoire de l’art rupestre a pu voir le jour il y a près de 40 ans ».

  • 03/08/20 | Charente-Maritime : un foyer de contamination à La Rochelle

    Lire

    Plusieurs personnes ont été testées positives, jeudi, au centre de loisirs de Port-Neuf, un quartier de La Rochelle. Les cas ont été découverts suite à des symptômes chez un animateur. Après des tests sur le personnel, deux autres animateurs se sont révélés contaminés, ainsi que trois enfants. L'ARS précise que ces personnes présentent peu ou pas de symptômes et que leur santé ne présente pas d'inquiétude. Le centre va fermer temporairement quelques jours. Les contaminés sont en quarantaine.

  • 03/08/20 | Pau : chèvres et brebis reviennent entretenir les praires urbaines

    Lire

    24 brebis landaises et 4 chèvres des Pyrénées vont prendre leurs quartiers d'été à Pau à compter du 3 août. Une démarche d'écopâturage mise en oeuvre dans 4 espace de la ville, choisis en concertation avec les jardiniers. Objectif: un entretien écologique des prairies permettant à la biodiversité de se développer, une fertilisation naturelle des sols et la réduction des déchets verts. C'est aussi un moyen pour la ville de "soutenir les éleveurs locaux et de participer à la conservation de races locales". Interdiction d'entrer dans les enclos, de toucher et de nourrir les animaux afin de leur garantir un séjour paisible.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Interview - Jean-Paul Duret président de Limoges Métropole: « Mon objectif est de laisser à mes successeurs des dossiers carrés »

07/01/2020 | La Communauté urbaine: "Une manne financière supplémentaire et davantage de compétences"

Jean-Paul Duret, président de Limoges Métropole

Président de la Communauté Urbaine Limoges Métropole et maire de Panazol, Jean-Paul Duret a succédé le 1er mars 2019 à Gérard Vandenbroucke à la tête de Limoges Métropole, un intérim de quelques mois avant son retrait de la vie politique. A l'aune de son départ, il revient sur les actions menées et espère que ses successeurs poursuivront le construction de la nouvelle communauté urbaine, portée dans la douleur sur les fonds baptismaux voilà un an.

@qui : La construction politique de la Communauté urbaine a été longue et compliquée, quel bilan tirez-vous un an après sa création ? A-t-elle trouvé sa vitesse de croisière ?

Jean-Paul Duret : Je ne sais pas si la Communauté Urbaine a trouvé sa vitesse de croisière mais le principal est d'y être passé, même si on peut regretter le temps perdu. Aujourd'hui, cela nous apporte une manne financière supplémentaire et davantage de compétences par rapport à la Communauté d'Agglomération. Le climat s'est apaisé avec le mode de gouvernance que nous avons mis en place, la première vice-présidence étant occupée par le premier adjoint de la Ville de Limoges. Cela a amené un certain équilibre, c'était une demande de la Ville. La construction de l'Agglo s'est faite dans des conditions particulières. Après la défaite d'Alain Rodet aux municipales de 2014, personne n'était préparé, d'un côté comme de l'autre, à prendre les rênes de cette nouvelle agglomération. Nous récoltons maintenant les fruits du travail mené avec Gérard Vandenbroucke durant cinq ans. Limoges Métropole a son autonomie et son indépendance. Certes, la Ville de Limoges est la plus grande des vingt communes mais, au même titre qu'Aureil, elle appartient à l'EPCI. Il n'y a plus de mélange des genres sur la direction de l'EPCI qui a son président, sa direction des ressources humaines, ses services juridiques. La conférence des maires que nous avons mise en place s'est ainsi réunie deux fois. Pour le prochain mandat, l'enjeu sera de mutualiser un certain nombre d'actions. Mon objectif est de laisser à l'équipe qui arrivera des dossiers « carrés ». A trois mois de l'échéance, je ne vais pas engager mes successeurs dans des opérations qui nécessitent un choix partagé.

@aqui :  Des projets avancés ont enfin abouti, pouvez-vous en citer quelques uns ? Qu'en est-il du transfert de compétences ?

Jean-Paul Duret :  Nous avons avancé sur les projets majeurs de la mandature à commencer par le BHNS, le Bus à Haut Niveau de Service. C'est le cas aussi pour la ceinture maraîchère qui est importante pour l'agglomération. Voilà un acte fort de revalorisation de notre territoire car le maraîchage était autrefois très présent autour de Limoges. La Communauté Urbaine a également obtenu le transfert de nouvelles compétences, par exemple, la gestion de l'eau. Les liens se sont également renforcés avec l'Université sur des projets qui vont naître à la technopole ESTER, notamment le regroupement d'écoles d'ingénieurs ou la participation à un Datacenter. Nous avons subventionné un Diplôme Universitaire insertion. Concernant le développement économique, nous sommes dans la logique « Territoires d'Industrie » avec une charte qui a défini des axes de travail. Des industriels en portent certains comme Texelis et Bernardaud. Legrand va être partie prenante en apportant son savoir-faire en matière de recherche.

@aqui : Quelle est votre perception de la Région et comment Limoges Métropole se positionne-t-elle dans ce vaste territoire ?

Jean-Paul Duret : Bordeaux est loin, nous ne voyons pas Alain Rousset tous les jours, c'est moins pratique. L'effet le plus positif est à mon sens l'investissement de la Région sur la formation professionnelle, même si ce n'est pas l'une de nos compétences. J'espère que cela répondra aux attentes des industriels qui manquent cruellement de main d'oeuvre qualifiée. L'aménagement du territoire est une autre problématique avec la Région. Pour la RN 147, nous avons déjà mis cinq millions sur la table et on va nous en demander encore plus. Il faut que le projet se fasse soit avec des travaux sur la route actuelle, soit avec une autoroute concédée. Concernant le ferroviaire, nous finançons avec le Grand Angoulême une étude sur la liaison Limoges-Angoulême pour rattraper la LGV à Angoulême. Elle pourrait se faire plus rapidement que la N147 pour prendre le TGV à Poitiers. La Région est aussi un partenaire privilégié pour « Territoires d'Industrie » et l'organisation du tourisme, nous avons un important contrat de solidarité et d'attractivité afin de financer des actions. Le label French Tech a également apporté un plus à l'agglomération en terme d'attractivité. Dernièrement, Safran Oerlikon a signé une convention pour s'implanter à ESTER dans le but de mener une réflexion sur le traitement de surface céramique appliqué aux avions.

Corinne Merigaud
Par Corinne Merigaud

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3166
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !