Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

24/05/18 : "Accords commerciaux : CETA, Mercosur... où en sommes-nous?" C'est le thème de la conférence qu'organise dans ses locaux agenais la Maison de l'Europe 47. Elle sera animée par V.Rozière, députée européenne Sud-Ouest et J.Louge, conseiller au CESER.

23/05/18 : Charente-Maritime : le 19e festival des arts de la rue du bassin de Rochefort se tiendra ces vendredi et samedi à La Gripperie Saint-Symporien. Vingt compagnies de théâtre, de danse, de cirque et autres spectacles de rue sont attendus. Gratuit.

22/05/18 : Emmanuel Macron: 90 minutes de discours mais pas d'annonce, sinon celle d'un changement de méthode et cette phrase: "Pour juillet je veux qu’on ait finalisé un plan de lutte contre le trafic de drogue." Mais il n' y aura pas de plan banlieues.

22/05/18 : Le chantier de rénovation de l’A89 entre Libourne (33) et Mussidan (24) va nécessiter la fermeture partielle de l’échangeur de Montpon-Ménestérol (sortie 12), mercredi 23 et jeudi 24 mai, entre 7 h et 19 h. Durant ces deux jours, l’entrée sera fermée.

22/05/18 : Gauvin Sers et Les Tambours du Bronx seront les principales têtes d'affiche de la quinzième édition des Odyssées d'Ambès, festival gratuit qui se déroulera le 25 août prochain à partir de 15h. Entre 5 et 8000 visiteurs y sont attendus.

22/05/18 : La quatrième édition du festival ODP, qui s'est tenue du 18 au 20 mai à Talence, a réuni 17 000 personnes pour l'ensemble de ses concerts au profit des Sapeurs Pompiers de France, contre 19 000 en 2017 et 12 000 en 2016.

16/05/18 : La Cour d'Appel de Paris a condamné Jérôme Cahuzac ex-ministre du budget jugé pour fraude fiscale et blanchiment à 4 ans de prison, dont 2 avec sursis et à une amende de 300.000 euros et 5 ans d'inéligibilité. Sa peine de prison ferme sera aménagée.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 24/05/18 | Regardez voler les fusées à Biscarosse

    Lire

    Du 24 au 27 mai à Biscarrosse, 40 équipes s'affrontent au sein du Rocketry Challenge, le concours amateur international de fusées. Les jeunes collégiens et lycéens ont pour objectif de construire une fusée qui doit voler jusqu’à une certaine altitude sur un temps défini avec à son bord un œuf cru devant revenir au sol intact! Cette année, l’événement sera pour la première fois ouvert gratuitement au grand public le samedi 26 mai de 14h à 18h au Centre Culturel et Sportif de l’Arcanson. A voir!

  • 24/05/18 | Bordeaux: un projet de territoire numérique intelligent

    Lire

    Bordeaux Métropole vient de confier à SPIE ICS, filiale de services numériques du groupe SPIE, la conception, la fourniture et la maintenance d'un système de télégestion d'équipements connectés dans le quartier du stade Matmut Atlantique. Objectif de ce projet pilote de territoire numérique intelligent : « réduire les consommations énergétiques et collecter des informations sur les équipements publics afin d'optimiser les services proposés aux usagers ». Exemple : évaluer le taux de remplissage des containers permettra de rationaliser les tournées de relève et ainsi diminuer la pollution et le trafic.

  • 24/05/18 | Les huîtres du Bassin d'Arcachon toujours bloquées

    Lire

    Nouveau coup dur pour les huîtres du Bassin d'Arcachon : l'interdiction provisoire de la pêche et de la consommation de tous les coquillages prononcée vendredi par la préfecture de la Gironde n'a pas été levée, même après de nouvelles analyses effectuées par IFREMER ce lundi. En cause : la présence, toujours à un seuil supérieur à la norme, d'une micro-algue (dinophysis) pouvant potentiellement provoquer des troubles gastriques. Pour que l'interdiction soit levée, les ostréïculteurs du Bassin doivent attendre deux tests négatifs avant de reprendre la commercialisation, sauf en cas de stockage avant l'interdiction.

  • 23/05/18 | Ford Blanquefort : les délégués syndicaux déboutés

    Lire

    Nouvelle déconvenue ce mardi pour les salariés de l'usine Ford de Blanquefort : cinq délégués syndicaux ayant assigné la direction en justice pour "délits d'entrave au fonctionnement du comité d'entreprise" le 7 mai dernier viennent de voir leur demande déboutée par le Tribunal de Grande Instance de Bordeaux. Le groupement reprochait au constructeur d'avoir rendu des ordres du jour imprécis lors du dernier Comité d'entreprise de mars, notamment à propos de la décision de l'arrêt des investissements sur le site de Blanquefort, annoncé en février. Les cinq délégués ont choisi de faire appel.

  • 23/05/18 | Trains : des perturbations ce week-end

    Lire

    Ce mercredi, la SNCF annonce un blocage du trafic des trains au sud de la Gare de Bordeaux ce week-end (jusqu'à dimanche 14h) en raison de la pose définitive du pont de la Palombe au dessus du noeud ferroviaire. Pour les voyageurs, aucun TGV ne circulera entre Bordeaux et Arcachon, Tarbes et Hendaye. Pas de train non plus entre Bordeaux et Facture, Morcenx (au delà, ce sera en TER vers Mont-de-Marsan) ou Toulouse (seulement quelques Intercités Agen-Toulouse-Marseille, mais pas de TGV). Enfin, pour la ligne Bordeaux-Le Verdon, les voyageurs sont invités à prendre le bus jusqu'à Pessac, puis à voyager en TER.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Mondragon au Pays Basque espagnol: la force du système coopératif pour résister à la crise

30/12/2010 |

Jean-Phiippe Larramendy - président de France Euskadi

La Coopérative, ses valeurs, son organisation, redeviennent en ces temps de crise un « modèle » souvent mis en avant comme alternative au capitalisme pur et dur. Significatif par exemple que le plan « Bordeaux » proposé à la filière viti-vinicole girondine appelle au regroupement des coopératives existantes et à leur renforcement. En Espagne, dans le secteur industriel l' exemple de Mondragon continue de fasciner les observateurs au sein d'un pays rudement affecté par la crise. L'association France-Euskadi que préside Jean-Philippe Larramendy revient, dans un dossier qu'il faut avoir lu, sur l'histoire et l'actualité d'une réussite dont ! beaucoup pourraient s'inspirer.

Mondragon est, aujourd'hui, le premier groupe coopératif connu dans le monde, le premier groupe industriel du Pays Basque et le septième d'Espagne. Quelques chiffres rendent compte de cette extraordinaire « success story » : 85066 personnes en 2009 dont 14506 à l'international et 18700 au total, il y a trente ans en 1980 ; un chiffre d'affaires de 14,7 milliards d'euros et 70 unités dans le monde. Des noms de marques aussi qui sont connues très au-delà de ce triangle Vitoria, Bilbao, Saint Sébastien qui a vu prospérer cette entreprise, fondée en 1956, par un prêtre José Maria Arizmendiarrieta : Fagor (électroménager), Eroski ( agro-alimentaire) qui compte 2500 hyper et supermarchés en Espagne ; Caja laboral ( la banque du groupe 19 milliards d'encours en 2009 ; une université etdouze centres de recherche et de formation. Singularité qui tient aux principes mêmes défendus par Mondragon au moment de sa création : le groupe dispose d'une mutuelle Lagun Aro qui assure la protection sociale des « socios » et une garantie retraite.

Le salarié, ce "travailleur associé"
Nous sommes, ici, dans une organisation au coeur de laquelle le salarié est un « travailleur associé » ; qu'il soit dirigeant ou nouvel arrivant il est propriétaire, à part égale, de sa coopérative. Ces « socios » sont «les protagonistes principaux de la réussite de leurs coopératives » ; d'ailleurs France Euskadi rappelle que la quasi totalité des 250 coopératives et entités de Mondragon ont été créées à l'initiative des « socios » du groupe. Quant au Fonds central de coopération, il a pour mission d'affecter la majorité de ses ressources à la création d'activités nouvelles. L'une des autres clés, pour y parvenir, c'est évidemment la place essentielle que joue la Recherche Développement dans la stratégie du groupe : 8% de ses ressources lui sont consacrés ! Un chiffre à méditer pour la plupart des entreprises françaises.
Les valeurs de la coopération ont joué à plein dans la façon dont le groupe a su faire face à la crise de 2008. France Euzkadisouligne l'importance qu'a joué l'implantation mondiale du groupe : « elle lui a conféré une capacité d'anticipation des évolutions du marché. « Dès l'automne 2008, quand le gouvernement espagnol prévoit une crise « conjoncturelle et passagère » les dirigeants de Mondragon envisage une crise profonde « structurelle et durable ». S'en suit un plan de bataille et 23 recommandations adressées aux coopératives du groupe. Parmi les mesures mises en œuvre l'augmentation des horaires de travail en cas de surcroît d'activité, la réduction drastique des frais généraux, l'externalisation des activités qui ne font pas partie du cœur de métier...
La participation active des « socios » tenus informés à la faveur de réunions mensuelles a permis l'acceptation de mesures d'économies, allant jusqu'à la baisse ponctuelle de rémunérations. Et la ponction opérée dans les fonds propres.
France-Euskadi met en évidence le rôle primordial du « coopérativisme basque » dans la capacité de réaction de Mondragon. Un plaidoyer qui a valeur d'exemple, y compris pour le secteur coopératif de l'hexagone ; celui-ci a d'ailleurs mieux tenu le choc au plus fort de la crise puisque, non seulement le secteur restait stable alors que les défaillances d'entreprises progressaient de 24%, mais encore réussissait-il à augmenter de 11% l'emploi.

Photo : Edition Michalon - Tous droits réservés

J.A

www.france-euskadi.org

Partager sur Facebook
Vu par vous
602
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
kamo | 30/12/2010

A ceux qui veulent « faire péter le système » sans rien avoir à mettre à la place, à ceux qui proposent des idées alternatives et qui souhaitent les confronter, le mouvement Socialisme & Souveraineté ( http://www.socialisme-et-souverainete.fr ) propose cette introduction à un système économique alternatif au capitalisme, par une série de vidéos à partir desquelles cette jeune formation entend construire un projet global, pour le coup vraiment révolutionnaire.

Voir ici : http://www.socialisme-et-souverainete.fr/article-changer-de-systeme-economique-pour-sortir-du-capitalisme-38422511.html

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 26 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !