Devenez actionnaire d'aqui.fr

24/01/22 : Elisabeth Badinter, philosophe et Robert Badinter, artisan de l’abolition de la peine de mort, adressent aux élèves du collège d'Angresse (Landes) qui porte désormais leur nom, un message plein d'espoirs en forme de plaidoyer humaniste pour l’école.+ d'info

21/01/22 : Hermione Académie, la mission formation de l’Association Hermione – La Fayette réunit désormais plusieurs formations: le cycle « Savoir-être, savoir-faire, savoir agir », les séminaires « Esprit d’équipage » et le programme « Engagement citoyen ».+ d'info

21/01/22 : Du 27 janvier au 31 mars, un centre de dépistage du Covid-19 va être installé au pied du Château Diable à Cenon. De 13h à 16h, sur rdv la population pourra réaliser des tests antigéniques. Les rdv doivent être pris sur Doctolib.

20/01/22 : En Dordogne, la disparition de Gaspard Ulliel, hier à l'âge de 37 ans, laisse le souvenir d'un jeune homme charmant et sympathique. L'acteur avait tourné "Jacquou le Croquant" en Dordogne. L'avant-première avait eu lieu à Montignac en janvier 2007.

19/01/22 : Bayonne lance la seconde édition de son budget participatif doté de 300 000 euros. Dès 9 ans, les habitants proposent des projets liés au vivre ensemble et au développement durable. Ils sont sélectionnés et soumis au vote. Puis la Ville réalise!+ d'info

17/01/22 : Le 22 mars, c'est à Cognac en Charente que se tiendra la première cérémonie des nouveaux étoilés du Guide Michelin en région. L'occasion, selon le guide rouge, de mettre en lumière “une ville et un territoire qui témoignent de l’excellence française”.

12/01/22 : Ce 12 janvier, le centre de vaccination de Pau ouvre 2 lignes de vaccination pour les enfants de 5 à 11 ans. Soit une capacité de 60 rendez-vous pédiatriques journaliers. La présence d'un des 2 parents est obligatoire pour répondre au questionnaire médica+ d'info

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge crues depuis hier. Les tronçons du Gave d'Oloron, Gave de Pau Béarnais ou encore du Saison risquent de vivre ce lundi des crues comparables voire supérieures à celles, record, de décembre 2021.

10/01/22 : Les Pyrénées-Atlantiques sont placés en vigilance rouge pluies et inondations depuis hier. Entre dimanche et lundi, on attend des cumuls de 50 à 80 mm en plaine, 100 à 130 mm sur les premiers contreforts, vallées et piémont, 150 à 250 mm en montagne.

07/01/22 : Football: le Bergerac Périgord Football club, dernier club aquitain en lice, devra se délocaliser pour recevoir l’AS Saint-Étienne en 8es de finale de la Coupe de France. Le match aura lieu au stade Francis-Rongiéras de Périgueux, le 30 janvier.

06/01/22 : START-UP : Les acteurs technologiques et innovants de Nouvelle-Aquitaine ont levé plus de 280 millions d'euros en 2021. Un record historique confirmé au 4ème trimestre avec 11 opérations et un peu plus de 28M€ levés.

06/01/22 : Le musée des Beaux-Arts de Libourne annonce une bonne nouvelle en ce début d'année : l'exposition "Toulouse-Lautrec, la naissance d’un artiste" qui aurait du s'achever au 9 janvier, joue les prolongation jusqu’au 16 janvier 2022 ! A voir!+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/01/22 | Deux-Sèvres : une enquête sur les pratiques alimentaires

    Lire

    Afin de mieux cerner et satisfaire les attentes des Deux-Sèvriens, le Département vient de lancer une grande enquête sur leurs habitudes alimentaires, leurs pratiques... Cette enquête a pour objectif d'harmoniser la demande du consommateur et d'offrir une agriculture responsable. Les résultats de cette enquête seront donnés en mars et constitueront la base du plan d'actions en matière de développement des produits, des outils de transformation et de distribution, et de relocalisation de certaines productions.

  • 25/01/22 | Soldes d’hiver : un démarrage décevant à Bordeaux

    Lire

    D’après une enquête de la CCI Bordeaux Gironde, l’entame des soldes d’hiver ne répond pas aux attentes espérées et ce, depuis quatre ans. En ce début d’année, près de 3/4 des commerçants bordelais se disent déçus quant au démarrage des soldes d’hiver, une baisse de 60% du trafic piéton s’est fait ressentir dans le centre-ville. Cependant, les chiffres d’affaires semblent moins touchés, et les ventes ont bondi durant les fêtes de Noël.

  • 25/01/22 | Robert Doisneau fait déjà 7000 vues au musée de Bayonne

    Lire

    7 000 visiteurs ont déjà découvert les 143 images de différents formats signés du photographe humaniste et pionnier du photojournalisme français, Robert Doisneau. Les rues de Paris, les portraits d’enfants, les célébrités, mais aussi quelques images tirées de son album personnel. Un atelier d’écriture et surtout un concours photo « À la Doisneau » (jusqu’au 13 février) complètent l'exposition. Entrée libre, du mardi au dimanche 13H à 18h, jusqu'au 20 février. DIDAM, 6, quai de Lesseps à Bayonne

  • 25/01/22 | Dordogne : fermeture ponctuelle de la Flow Vélo

    Lire

    Le Conseil départemental de la Dordogne entreprend des travaux d’abattage et d’élagage sur l’ensemble du linéaire de la voie verte Flow Vélo, entre Saint-Pardoux-la-Rivière et Thiviers, à compter du lundi 24 janvier et pour une durée de trois semaines. Ces travaux mobiles nécessitent la fermeture ponctuelle au public de portions de voie. Une signalétique sera mise en place sur chaque entrée pour informer les utilisateurs. La circulation sur la Voie Verte sera rétablie en totalité pour les week-end.

  • 24/01/22 | Lormont (33) expérimente le permis de louer

    Lire

    Afin d'agir "contre le mal logement et inciter les propriétaires à améliorer l’état de leur bien mis en location", la commune de Lormont applique désormais le "permis de louer" principalement sur le secteur Vieux bourg, la "déclaration de mise en location" et, sur l'ensemble de la commune, le "permis de diviser" qui conditionne à une autorisation administrative, les travaux de découpage d’un bien en plusieurs appartements. Les démarches sont à réaliser en ligne auprès des services de Bordeaux Métropole qui met à disposition des cartes interactives sur les périmètres concernés par ces dispositifs.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales 2020 : à Eysines Christine Bost vers un 3ème mandat ?

17/02/2020 | Christine Bost (PS, EELV, Génération S), Arnaud Derumaux (SE) et Nadine Sanguinet-Jimenez (tête de liste LaREM) en lice pour les élections municipales à Eysines…

1

En mars prochain, Christine Bost, maire d’Eysines depuis 2008, tentera de briguer un troisième mandat. La Première vice-présidente socialiste du CD33 chargée des Synergies, stratégie et développement des territoires devra en découdre avec deux concurrents, Arnaud Derumaux, ancien élu d’opposition de 2001 à 2013 et Nadine Sanguinet-Jimenez, tête de liste LaREM. Si Arnaud Derumaux estime que la maire "n'a rien foutu pendant ses mandatures" et si Nadine Sanguinet-Jimenez juge que sa ville est devenue « une cité dortoir », la première magistrate, elle, mise sur la proximité entre les Eysinais…

« Eysines, le village urbain à visage humain. » Tel est le slogan de campagne de Christine Bost, maire d’Eysines depuis 2008, qui se représente donc en mars prochain pour une troisième mandature. Cette dernière souhaite axer véritablement les six prochaines années sur le vivre ensemble, la modernité tout en préservant l’identité même d’Eysines. Alors que son opposante Nadine Sanguinet-Jimenez tête de liste LREM qualifie de cité dortoir cette commune de 23 000 habitants, Madame le Maire s’en défend. « Non, Eysines n’est pas une cité dortoir ! C’est une commune singulière au regard des autres villes de la Métropole ! » Christine Bost souhaite bel et bien travailler sur l’appartenance à la commune. « Nous allons créer de nombreuses autres animations pour qu’il y ait une vraie vie et une offre culturelle et sportive. Ainsi, nous allons davantage accompagner le tissu associatif en érigeant un pôle d’appui à la vie associative ». Un pôle qui permettra notamment de stimuler le bénévolat en mutualisant les compétences.

Lien social
Fille et petite-fille d’Eysinais, Nadine Sanguinet-Jimenez - tête de liste LaREM- dit avoir vu sa commune « partir dans tous les sens ». « L’humain est totalement oublié au profit de l’urbanisation massive. Avec mes colistiers nous allons à la rencontre de nos concitoyens. Ces derniers nous confient qu’ils sont à Eysines pour y dormir et non pas pour y vivre. Nous souhaitons véritablement redonner du dynamisme à notre ville afin de recréer du lien social. » Nadine Sanguinet-Jimenez et son équipe misent donc sur la démocratie participative « afin que les Eysinais se sentent concernés par la vie de la cité ». Même son de cloche du côté d’Arnaud Derumaux, candidat sans étiquette. « Nous mettrons en place une véritable démocratie participative avec les Eysinais en organisant débats et consultations portant sur les vraies questions concernant leur territoire et pas seulement sur tel ou tel gadget à coté sans aborder les vraies projets (Le Développement du Bourg, L’urbanisation, Le Stationnement, Les Investissements majeurs …) sans se cacher derrière des faux nez tel que le Grand Débat ou la Métropole… » Jugeant que le centre-ville se meurt, Nadine Sanguinet-Jimenez embauchera un manager de centre-ville pour « créer un nouveau dynamisme ». Concernant les quartiers qui sont au nombre de quatre à l’heure actuelle, elle ne s’interdit pas d’en créer de nouveaux afin de « réinjecter du lien social, une nouvelle gouvernance et surtout une proximité certaine ». « Notre objectif est le mieux vivre ensemble et cela passe par l’environnement, le développement durable, les circuits courts et la sécurité. »

Zone maraîchère et bibliothèque départementale de prêt
La zone maraîchère est également un enjeu de la prochaine mandature à Eysines. Etendue sur 162 hectares, cet espace n’a qu’une seule vocation « celle de rester agricole ». Qualification obtenue grâce à un plan de prévention spécifique, le seul en Gironde. « Sur cette zone nous travaillons déjà avec de nombreux partenaires tels que des maraîchers, des groupements d’employeurs et des associations, énonce la première magistrate. Nous échangeons également avec la Métropole pour la mise en place d’une gestion de l’eau écoresponsable. Nous réfléchissons aussi à comment mieux promouvoir les richesses agricoles de ce territoire d’où la création d’AMAP et la présence de ces produits au cœur des marchés fermiers et d’un festival thématique ». Si hier Eysines était considérée comme « le potager de Bordeaux », Christine Bost ambitionne de retrouver cette identité en remettant en culture toute cette zone. Autre gros dossier, l’implantation de la bibliothèque départementale de prêt au Clos Lescombes sur le Domaine du Pinsan. Un concours auprès d’architectes a été lancé, d’ici la fin de l’année le nom de l’heureux élu sera connu. « Cette bibliothèque devrait sortir de terre d’ici 2023. Elle apportera un regain d’activité économique sur notre territoire, car tout le réseau des bibliothèques de la Gironde viendra s’alimenter à Eysines ».  

Des listes « ouvertes »
Du côté de la sécurité publique, estimant que « le nombre d’incivilités ne cesse de croître », si elle est élue, Nadine Sanguinet-Jimenez souhaite « dessiner une commune plus sûre avec six policiers en action au lieu de deux aujourd’hui et avec la mise en place de l’« appli mobile citoyen » reliée directement au poste de police, de caméras de surveillance et de lampadaires solaires à détection ». Idem du côté d’Arnaud Derumaux. « Il faut sécuriser les zones pavillonnaires, renforcer la police municipale. Christine Bost n’a rien foutu pendant ses mandatures, il faut agir maintenant ! » Elu de l’opposition de 2001 à 2013, pour des raisons professionnelles ce dernier avait dû quitter sa « ville de cœur ». Aujourd’hui il a décidé de revenir et de se présenter car « pendant mon absence aucun remplaçant ne m’a été trouvé ». « Fédérateur » et « fidèle en amitié », Arnaud Derumaux s’affiche sans étiquette alors que LaREM lui aurait fait des appels du pied. « Je suis une bonne connaissance de Nicolas Florian, je soutiens vivement la liste Communauté d’Avenir à la Métropole composée de maires de droite, de centre droit et de sans étiquette donc dire que c’est une vilaine liste de droite est complètement faux. Aussi, il est très important d’être proche de la Métropole car c’est quand même grâce à elle que nous avons une piscine aujourd’hui ainsi que le tramway ». Ce dernier l’assure il ne se situe pas « dans un clivage politique ».
Nadine Sanguinet-Jimenez, elle, se revendique en tant que tête de liste LaREM mais guidant une liste ouverte. « Certes je suis soutenue en tant que tête de liste par le mouvement présidentiel mais ma liste compte dans ses rangs 80 % de personnes non encartées de la société civile, des socialistes et des partisans de droite. Nous véhiculons tous les mêmes valeurs, nous souhaitons tous nous investir pour notre commune afin de favoriser l’écoute, l’ouverture, l’échange et la concertation ». Catherine Bost, elle, regroupe au sein de sa liste des partisans du parti socialiste, d’Europe Ecologie Les Verts et de Génération S pour une moitié et des personnes de la société civile pour l’autre moitié. « Et c’est une liste renouvelée que nous proposons car nous comptons dans nos rangs 19 nouveaux colistiers. »

Budget, espace vert…
Et parmi les autres axes forts des candidats, du côté de la maire sortante passer de 20 à 50 % de produits bio dans la restauration collective de la commune, mettre en place un bus à haut niveau de services et privilégier une sobriété budgétaire « je ne promettrais pas à nos concitoyens une action que je ne pourrais pas financer d’où l’objectif de garantir un équilibre budgétaire rigoureux en maîtrisant les dépenses, en investissant en fonction de nos capacités tout en diminuant la dette et avoir les taux d’imposition parmi les plus bas des communes de Bordeaux Métropole ». Arnaud Derumaux, lui, souhaite ériger une maison des services publics dans le quartier de Migron, installer dans les écoles la semaine de quatre jours, renforcer les capacités d’accueil en crèche, poursuivre la construction de logements sociaux dans un cadre de mixité, favoriser l’accès à la propriété, mettre en place un appui spécifique pour les familles mono parentales… et généraliser la carte sport. Quant à Nadine Sanguinet-Jimenez toujours pour répondre à son axe du bien vivre ensemble, « privilégier les espaces verts au béton ».

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : Aqui, Mairie Eysines, N S-J, A. D

Partager sur Facebook
Vu par vous
11336
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Fabienne Buccio préfète de Nouvelle-Aquitaine et de Gironde Politique | 24/01/2022

Economie, logement, mobilité : Les défis de la sortie de crise à l'agenda de la préfète de région

Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 19/01/2022

Les Pyrénées-Atlantiques concentrées sur le social, le logement, la jeunesse et la LGV!

Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a présenté ses voeux à la presse le 11 janvier 2022 Politique | 13/01/2022

Bordeaux, « une ville toujours plus solidaire et ouverte au monde » en 2022

Xavier Fortinon, président du Département des Landes Politique | 12/01/2022

Santé, élevage, foncier : des voeux landais sous le signe de la gestion de crises

François Bayrou a adressé ses voeux aux corps constitués dans une vidéo en direct depuis le Palais Beaumont Politique | 11/01/2022

François Bayrou porteur de bonnes nouvelles pour l'hôpital de Pau en 2022

Alain Rousset lors de ses voeux à la presse le 7 janvier 2022 Politique | 10/01/2022

Alain Rousset pose les transitions, la réindustrialisation et la justice sociale au menu de 2022

Germinal Peiro, président du Conseil départemental de la Dordogne Politique | 07/01/2022

Le Département de la Dordogne veut renforcer son attractivité

Jean-Luc Gleyze, président du conseil départemental de Gironde lors de la présentation de ses voeux à la presse pour 2022 Politique | 06/01/2022

Gironde : La participation citoyenne "grande cause départementale" en 2022

Vote à main levée du plan de financement du GPSO conseil régional de Nouvelle-Aquitaine Politique | 15/12/2021

"Délibération historique" : la Nouvelle-Aquitaine dit Oui au plan de financement du GPSO

vote budget primitif département 2022 une Politique | 15/12/2021

Gironde: Jean-Luc Gleyze a présenté sa feuille de route pour le mandat 2021-2028

Conférence de presse pré-plénière Alain Rousset Sandrine Derville Politique | 13/12/2021

GPSO, orientations budgétaires : Jours de plénière au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

A Pau, les acteurs de la sécurité ont signé le 6 décembre 2021 leur nouvelle stratégie locale de la prévention de la délinquance 2021-2024 Politique | 09/12/2021

Pau : L' "exemplaire coordination" des acteurs, clé du succès de la prévention de la délinquance

Membres du Conseil des Sages en présence du maire de Cenon Jean-François Egron Politique | 02/12/2021

Cenon : Installation du Conseil des Sages, symbole de démocratie participative locale

Jean-Sébastien Lamontagne, nouveau préfet de la Dordogne Politique | 24/11/2021

Jean-Sébastien Lamontagne est le nouveau préfet de la Dordogne

Signature du Plan d'Actions Régional pour l'Entrepreneuriat des Femmes (PAREF) par Elisabeth Moreno, ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances, lors d'une visite d'une pépinière d'entreprises Politique | 30/10/2021

La Ministre Elisabeth Moreno à Bordeaux pour soutenir l'entrepreneuriat féminin