Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales à Libourne : Philippe Buisson candidat à sa succession

01/10/2019 | L’actuel Maire de Libourne a reçu la presse chez lui ce matin pour annoncer sa décision de se présenter aux Municipales de 2020.

Philippe Buisson

Après avoir mûrement réfléchi, Philippe Buisson a tranché : il se représentera aux élections municipales de mars prochain. Celui qui lors de sa conférence de presse de rentrée en septembre évoquait un choix « personnel, professionnel mais surtout collectif » veut aller au bout du projet urbain « Libourne 2025 ». Si la décision semble logique, elle n’a toutefois pas été évidente à prendre pour le Maire de Libourne, à l’image de la violence dont sont victimes les maires français, vite contrebalancée par la passion pour la ville et son territoire, que Philippe Buisson occupe depuis 22 ans maintenant.

« J’aime Libourne, la Corse et les cactus ». Philippe Buisson nous a fait entrer dans l’intimité de son salon pour annoncer sa candidature aux municipales, à propos de laquelle il avait fait part de son hésitation en septembre. Installé sur son canapé, au dessus duquel trône la photo d’un village corse – où le Maire de Libourne dit avoir pris sa décision – le désormais candidat à sa succession s’est livré sur le désir de poursuivre son travail au service des Libournais. « J’ai la passion de Libourne, j’aime ce que je fais, et je veux aller au terme du projet urbain "Libourne 2025" ».

Si la référence à la Corse a déjà été expliquée, celle au cactus peut sembler plus étrange. Deux choix d’interprétation s’offrent à nous, à partir de deux phrase tenues par l’actuel Maire de Libourne : peut-être aime-t-il son cactus, parce qu’il lui parle tous les matins « tout le monde a ses petits travers », sourit l’élu socialiste, ou encore à cause de la difficulté du travail de maire, parfois usant. « On prend des coups. Je comprends le ras-le-bol de beaucoup de maires sur cette violence verbale ou physique qu’ils subissent et qui prend parfois le dessus sur l’enthousiasme. Cela m’est également arrivé », admet Philippe Buisson.

Défendre un projet plutôt qu’un parti

Malgré les difficultés occasionnelles, le Maire de Libourne persiste. « La majorité municipale m’a encouragé », précise Philippe Buisson. Ce dernier n’est d’ailleurs pas encore officiellement investi par le Parti Socialiste, qui annoncera ses têtes de liste « dans les 15 prochains jours ». Pour ce qui est de la majorité municipale, la liste à trois couleurs – Socialiste, Communiste et Europe Écologie – sera maintenue mais renouvelée en partie. Du côté de La République En Marche, c’est Jean-Philippe Le Gal qui a été désigné chef de file à Libourne. « La encore, je ne me fais pas de souci sur le soutien du parti présidentiel, ajoute Philippe Buisson. Jean-Philippe est un de mes adjoints, un ami et un complice depuis le début de cette aventure municipale ». Jean-Philippe Le Gal sera d’ailleurs le directeur de campagne de Philippe Buisson.

D’après les mots du Maire de Libourne, « cette campagne sera pleine d’audace, tant sur les propositions que la liste ». En effet, au-delà des trois partis composant l’actuelle majorité, Philippe Buisson ouvre la porte à « d’autres personnalités, du centre droit par exemple », dans une démarche de convergence municipale pour contrer le Rassemblement National. L’élu socialiste reprend d’ailleurs une phrase tenue par le Premier Ministre Édouard Philippe : « les municipales ne sont pas l’affaire des partis, mais des projets et des personnes qui les défendent ». La liste définitive de Philippe Buisson sera dévoilée début 2020.

« Un mandat imparfait, mais réussi »

La promesse d’électrochoc, faite en 2014 par le Philippe Buisson fraîchement élu, semble avoir été tenue pour celui qui l'avait faite. « Certains libournais avec qui je discute le reconnaissent », assure l’élu. « Libourne a relevé la tête, gagné en attractivité et apparaît plus ambitieuse. Mon mandat n’est pas parfait, mais il est réussi ». Afin de continuer à mobiliser les citoyens libournais, un collectif de campagne sera lancé ce samedi 05 octobre dans la Salle du Verdet. D’après Philippe Buisson, ce collectif, ouvert à tous, travaillera sur quatre sujets : l’acte II du projet urbain Libourne 2025, le développement de la démocratie participative, l’écologie et la vie du quartier. « Le projet urbain étant concentré sur le cœur de ville, je veux que les citoyens abordent la thématique de la vie du quartier pour m’assurer qu’ils sont tous irrigués par Libourne 2025 », éclaire Philippe Buisson. De manière générale, après une éventuelle réélection, Philippe Buisson entend surtout conclure le travail entamé.

Yoan Denéchau
Par Yoan Denéchau

Crédit Photo : YD

Partager sur Facebook
Vu par vous
6245
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !