Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales à Mérignac : l'adjoint Gérard Chausset propose de nouvelles pistes pour la ville

15/11/2019 | Adjoint au maire de Mérignac et élu métropolitain, ancien EELV et En Marche, Gérard Chausset a présenté ce vendredi plusieurs propositions pour sa ville... mais pas en candidat.

Gérard Chausset

L'écologiste et ancien EELV Gérard Chausset ne devrait pas quitter le maire socialiste de Mérignac, Alain Anziani. C'est en tout cas ce qu'il a semblé vouloir annoncer ce vendredi 15 novembre au moment de présenter ce qui ressemble fort à un début de programme électoral mais est en fait, à l'entendre, une participation personnelle à une campagne qu'il compte aborder en tant que colistier de l'actuel maire qui rempile, du moins si un accord éventuel est trouvé entre les deux. On vous résume l'essentiel des propositions du "non-candidat" qui, sans surprise, veulent repeindre Mérignac en vert...

Dans le paysage local, Gérard Chausset n'est pas un petit nouveau : élu à Mérignac en tant qu'adjoint depuis 2001 a connu quelques soubresauts partisans : en 2017 il a quitté les Verts (sans pour autant quitter l'écologie) après 27 ans d'engagement. En juin 2019, c'est le parti En Marche qu'il a quitté, après l'avoir rejoint dans l'élan fédérateur des dernières présidentielles. Aujourd'hui, le conseiller communautaire métropolitain, président de la commission transport, veut donc s'imposer en tant que porteur de nouvelles idées pour la ville dans laquelle il est adjoint.

Du vert un peu partout

Sans faire de liste à la Prévert, on peut au moins dessiner les grandes lignes. D'abord, comme on l'avait imaginé, cette somme d'idées se fait sur un grand fond vert, même si le logo d'EELV n'est plus derrière. "Compte tenu de l'urgence écologique, je pense qu'il est bien plus facile de parler d'écologie aujourd'hui qu'il y a quinze ans. Mon approche se base sur une écologie positive, pas radicale : je souhaite y associer plus de personnes, quitte à mettre plus de temps pour réaliser les projets", affirme-t-il. Ainsi, au "grand emprunt vert" d'un milliard d'euros proposé par le candidat Feltesse à Bordeaux, il oppose un "emprunt exceptionnel de 20 millions d'euros pour la transition écologique et la neutralité carbone", selon lui plus soutenable car représentant entre 3 et 3,5 millions d'euros par an pour la ville, avec une capacité de désendettement déjà assez réduite et une dette estimée à 7,8 millions d'euros en 2017 (contre 31 millions en 2008). "On peut se le permettre, d'autant plus dans une période où les taux sont faibles". Toujours au rayon des idées écolo, on retrouve la création d'un Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement, d'une ferme urbaine de vingt hectares sur une emprise foncière appartenant à des bailleurs sociaux jugée inconstructible située en intra-rocade, dans laquelle pourrait être "mutée" l'actuelle ferme pédagogique.

Surtout, l'élu semble critiquer assez librement le nouveau contrat passé entre Bordeaux Métropole et Véolia sur la politique de traitement des déchets, notamment le volet incinération. "Je suis en désaccord parce que cette politique zéro déchets de la métropole est essentiellement assumée par les associations. Or, je pense que la réduction des déchets doit être un élément central de la politique métropolitaine". Pour Mérignac, Gérard Chausset envisage donc un plan "presque zéro déchet" avec un objectif clair : réduire de 10 à 20% la production de déchets sur le mandat : plastique jetable banni, coopération avec la grande distribution, collecte des biodéchets, incitation au compostage et tarification incitative seraient ainsi de mise. "Il faudrait aussi nécessairement réduire le nombre de collectes à deux au lieu de trois par semaines, surtout si on veut intégrer celle des biodéchets". L'élu prône globalement une "écologie parfois silencieuse, mais souvent efficace". Notons la volonté de flécher 20% des investissements de la ville vers "le confort, la rénovation et la mise aux normes environnementales" des bâtiments publics (écoles, équipements sportifs et culturels) et celle de soutenir la neutralité carbone à l'horizon 2040 en encourageant, par exemple, la production d'ENR de la part des habitants sous la forme de coopératives. 

Actions citoyennes et coopérations

Enfin, la deuxième grande tendance de ces propositions qui serviront donc de base à d'éventuelles négociations pour soutenir Alain Anziani dans sa réélection, c'est clairement le participatif. S'il n'invente rien dans les modes politiques, cet élan a au moins le mérite de proposer du neuf : un contrat d'engagement avec les habitants sur l'urbanisme (sorte de pendant citoyen de la charte de l'urbanisme adoptée par la ville à destination des promoteurs), le cadre de vie et l'écologie pour "définir la forme urbaine de chaque quartier", des projets d'habitat participatif, un "pass associatif culture et sport", un "conseil de la jeunesse", une commission du handicap, des espaces réservés aux piétons dans chacun des onze quartiers (on compte aussi le onzième que Gérard Chausset appelle de ses voeux, au niveau de Marne Soleil et de l'Opération d'Intérêt Métropolitain Aéroparc) et enfin des échanges avec d'autres territoires hors de la métropole, notamment au niveau de la transition écologique, histoire d'entraîner tout le monde.

 Enfin, Gérard Chausset requestionne certains dossiers brûlants, notamment celui du développement de l'aéroport qui "doit être concerté avec la population. Le développement économique ne passe pas forcément par la croissance sans fin du trafic aérien". Faute d'être exhaustifs, disons que le cadre est posé. Quand on l'interroge sur sa volonté d'être candidat, sa réponse est tout aussi claire que les deux tendances de ses propositions : "Je ne mènerai pas de liste. Je vais mettre ces propositions au débat et ouvrir la discussion avec Alain Anziani. Nous n'avons pas trouvé d'accord pour le moment, mais je devrais me décider mi-décembre, en fonction de sa réponse, si je m'engage à ses côtés ou non". La suite au prochain épisode...

 
What do you want to do ?
New mail

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
7424
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Bruno | 16/11/2019

La couverture, impartiale, de toutes les candidatures démontre, si cela était nécessaire, qu'AQUI.fr fait un vrai travail de journalisme avec bienveillance et professionnalisme.
Bruno Sorin.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !