aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Municipales : Yves Urieta dévoile son Pau intime (en vidéo)

26/02/2014 | Yves Urieta y croit dur comme fer. Il peut battre François Bayrou et David Habib car il est à Pau "le plus Palois des candidats"

Yves Urieta se présente sans étiquette aux municipales de 2014 à Pau.

Notre série dédiée aux municipales paloises se poursuit aujourd'hui. Après François Bayrou et David Habib, Aqui brosse désormais pour vous le portrait de celui que les derniers sondages créditent de la troisième place lors du scrutin de mars prochain. Mais, la deuxième ou la troisième place, Yves Urieta n'en veut pas. Ce Palois pur jus, dont la famille est implantée dans le Béarn depuis cinq générations, dit "avoir l'intime conviction" qu'il va l'emporter avec sa liste "Pau avant tout".

 "Je suis né à Pau 19 rue Lespy" Yves Urieta est né le 9 juin 1946 à Pau, très précisément au 19 rue Lespy, dans le quartier des Halles, quartier auquel l'ancien maire (2006-2008) est très attaché.

 

 Béarnais depuis plusieurs générationsYves Urieta est un "pur produit béarnais". Ses ancêtres ont vécu à Pau durant trois générations. Avant cela, ses aïeuls habitaient juste à côté de la capitale du Béarn, à Bizanos. Et encore plus en amont dans le temps, la famille d'Yves Urieta était implantée à Laruns, en vallée d'Ossau, non loin de la frontière espagnole.

 


"Je réside boulevard des Pyrénées et souvent aussi dans ma ferme à Meillon"Même s'il aime le boulevard des Pyrénées, qu'il considère comme "la vitrine de Pau", Yves Urieta aurait préféré s'installer dans le quartier des Halles. Il aurait voulu racheter la maison de ses parents mais il n'a pas pu. Il a par contre investi avec son épouse dans une ferme à Meillon où il réside le plus souvent.

 

"Je me déplace en vélo ou à pied" Le leader de "Pau avant tout" assure qu'il gare sa voiture boulevard des Pyrénées pour se déplacer ensuite dans la ville à pied ou en vélo. Les transports, une question essentielle pour Yves Urieta le pourfendeur du bus tram.

 "Je vais aux Halles le matin faire mon marché" Les Halles, c'est "LE" quartier de Pau qu'Yves Urieta dit chérir le plus et, tout comme ses adversaires, il propose d'ailleurs un projet pour rénover les halles en elles-mêmes (lire plus loin). 

Et la totalité de son projet pour les Halles, à retrouver sur le site internet d'Yves Urieta

"Mes Palois de coeur sont mes parents"C'est non sans une certaine émotion qu'Yves Urieta évoque ses Palois de coeur. Palois qui ne sont autres que ses propres parents décédés très tôt. "J'avais douze ans quand ma mère et morte et 40 ans quand mon père est parti".

"Les Palois sont mes amis"Pour définir le lien qui l'unit aux Palois, le candidat de "Pau avant tout" utlise un mot simple et fort : "Ce sont avant tout mes amis". Il dit encore qu'il sera toujours là pour les Palois, notamment pour ceux qui sont dans la misère.



Pour s'adresser aux Palois via les réseaux sociaux, Yves Urieta s'est inventé un avatar :


"Je n'aime pas ceux qui veulent tromper les Palois" La présentation qu'il fait de lui sur son compte Twitter en dit long sur ce qu'Yves Urieta pense de certains de ses concurrents à l'élection municipale : "Un maire 100% , expérimenté en gestion d'une grande ville et ne visant pas la présidentielle ou les européennes".



Il se dit au delà des clivagesIl avait une mère gaulliste et un père syndicaliste de gauche. "Dans ma famille, on a fait la synthèse", estime Yves Urieta. Pour concevoir sa liste, le leader de "Pau avant tout" s'est donc attaché à représenter toutes les sensibilités. Il y fait aussi une très large part aux représentants de la société civile.

 

 "Baisser les impôts fera revenir les gens dans Pau"C'est l'un des axes majeurs de la campagne d'Yves Urieta et une promesse qu'il fait aux Palois : "baisser les impôts de 3 à 5 points".



Sur son site, l'ex maire de Pau explique pourquoi et comment il compte baisser les impôts locaux:

 

"Pour relancer l'emploi, il faut aider le commerce et l'artisanat"Yves Urieta a installé sa permanence dans "l'une des rues du centre ville qui a perdu le plus de commerces ces dernières années" (4 rue des Cordeliers). "C'est pour manifester mon soutien aux commerçants palois, pour leur dire que je serai là pour redynamiser le coeur de ville". Pour relancer l'emploi à Pau, le candidat sans étiquette estime qu'il faut en effet d'abord aider le commerce et l'artisanat.

 

 

"Il faut renforcer la sécurité avec des caméras et une police de proximité" Selon Yves Urieta, la sécurité est une nécessité et la sécurité pour le candidat de "Pau avant tout" passe par une police de proximité et de la vidéo protection.

Pour le second tour, il laisse planer le douteOn se souvient qu'en 2008, Yves Urieta avait provoqué une triangulaire en se maintenant au second tour et ainsi contribué à l'échec de François Bayrou. Que fera t-il cette fois ci ? Il laisse le doute planer : "On verra le moment venu".



Entretien réalisé avec Jean-Jacques Nicomette

 

La suite de notre série consacrée aux municipales paloises demain avec le portrait en vidéo du candidat du Front de gauche, Olivier Dartigolles. Retrouvez aussi nos précédents portraits en vidéo (François Bayrou et David Habib).

 

Pour aller plus loin : Le site internet d'Yves Urieta Le compte Twitter d'Yves Urieta - La page Facebook d'Yves Urieta
Yves Urieta donne son avis, sur France Inter, sur la candidature de François Bayrou
Yves Urieta interviewé par France Bleu 

Armelle Hervieu
Par Armelle Hervieu

Crédit Photo : Aquipresse

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1579
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 30 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !