Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/21 | Coquelicontes en Creuse et en Corrèze

    Lire

    La 24ème édition du festival Coquelicontes se déroulera du 28 septembre au 10 octobre. Itinérant entre la Creuse et la Corrèze, ce sont près de 74 rendez-vous dans 57 communes qui attendent les spectateurs. Au programme : des balades, des goûters ou encore des veillées autour du conte. L'inauguration se fera le 28 septembre à 20h à la Cité de la Tapisserie d'Aubusson avec le spectacle « Chroniques des bouts du monde » de Kwal. Programme

  • 27/09/21 | Une soirée pour découvrir la Jeune Chambre Economique

    Lire

    Le 28 septembre à 19h30, la Fédération des Jeunes Chambres Economiques de Nouvelle-Aquitaine organise une soirée de présentation de l'association à destination des jeunes de 18 à 40 ans. A Agen, Bergerac, Bordeaux et Niort, la soirée se fera en présentielle mais elle aura également lieu en version dématérialisée. Billetterie et inscription

  • 27/09/21 | Girl's day à Bressuire (79)

    Lire

    Dans le cadre du plan « 1jeune, 1solution » et à l'occasion de la journée de la mixité dans l'emploi, la maison de l'emploi du Bocage dans les Deux-Sèvres, en partenariat avec la SNCF, organise mardi 28 septembre un « Girl's day : journée de la mixité ». Lors de cette journée, toutes les femmes sont invitées à la Cité de la Jeunesse et des Métiers pour découvrir les métiers de la SNCF notamment techniques, souvent considérés comme des métiers « masculins ».

  • 24/09/21 | Salon de l'agriculture de Nouvelle-Aquitaine 2022 : 1ères infos !

    Lire

    Lors de la rentrée de la Chambre régionale d'agriculture, Bruno Millet, Commissaire général du Salon de l'agriculture Nouvelle-Aquitaine a révélé que si Bordeaux sera le centre physique de la manifestation, des événements auront aussi lieu sur l'ensemble des territoires, en partenariat avec les établissements d'enseignement agricole. Autre "nouveauté" issue de l'expérience de la crise sanitaire, les débats pourront être suivis à distance sur Agriweb tv. Enfin, les animaux seront désormais présents sur toute la durée du Salon, soit du 21 au 29 mai 2022, de même que le Marché de producteurs !

  • 24/09/21 | Le CHU de Bordeaux 2ème meilleur hôpital de France

    Lire

    Selon un palmarès du Point paru le 23 septembre, le CHU de Bordeaux se classe comme 2ème meilleur hôpital public de France. 31 des spécialités du CHU se classe dans les 5 premières places dont 12 relatives à la prise en charge des cancers. Le palmarès s'est appuyé sur une enquête menée auprès d'un millier d'établissements publics ou privés à but non lucratif et d'établissements privés à but commercial. Signe d'excellence, cette position dans le top 3 des hôpitaux français est tenue depuis 19 ans !

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales à Villenave d’Ornon: Patrick Pujol pour un 5° mandat ou Stéphanie Anfray ?

25/06/2020 | Patrick Pujol, maire sortant divers droite et Stéphanie Anfray, candidate de la gauche unie s’affrontent pour le second tour des élections municipales de Villenave d’Ornon…

1

Au soir du premier tour, le 15 mars dernier, le maire sortant Divers Droite de Villenave d’Ornon, Patrick Pujol, culminait à 48,37 % des voix avec sa liste « Villenave d’Ornon, notre histoire, notre avenir », devant la candidate de l’Union de la Gauche Stéphanie Anfray « Villenave écologique, solidaire et citoyenne » (31,45 %), Patrick Bouillot Divers Gauche « Changer » (11,23 %), Denis Delhoume La République En Marche « RenouVO » (6,79 %) et Recep Duvarci Divers « Avenir » (2,13 %). A l’aube du second tour qui se tiendra dimanche, coup de projecteur sur les deux candidats encore en lice Patrick Pujol et Stéphanie Anfray…

Il a manqué d’un cheveu la réélection dès le premier tour ! Patrick Pujol, le maire de Villenave d’Ornon depuis 25 ans, va donc devoir attendre le 28 juin à 20h pour savoir s’il pourra se rasseoir dans le fauteuil du premier magistrat de la commune pour la 5ème fois d’affilée. En effet, face à lui, une adversaire, Stéphanie Anfray qui a enregistré 31,45 % des voix. Pour aborder ce second tour tant attendu, cette dernière a décidé de s’allier à l’équipe « Changer » (11,23 % des suffrages au 1er tour) et intégrer dix nouveaux colistiers -dont neuf en position d’éligibilité- sur sa liste « Villenave écologique, solidaire et citoyenne ». Patrick Pujol se dit « serein » à l’aube de cette nouvelle échéance électorale. « Les gens me connaissent. Ils savent que quand je dis quelque chose je le fais ! J’ai les connaissances et les compétences requises » pour épouser un nouveau mandat. De son côté Stéphanie Anfray s’active pour cette dernière ligne droite. « Tous les espoirs sont permis. Donc on ne lâche rien ! », s’exclame-t-elle.

La participation, cette inconnue…
La grande inconnue reste bien sur la participation. Au soir du premier tour, seuls 35,49 % des inscrits s’étaient rendus aux urnes à Villenave d’Ornon. « Le 15 mars dernier, nous avons fait peur aux électeurs avec la pandémie, souligne Patrick Pujol. Et là, nous remettons cela avec la peur d’une seconde vague », s’offusque-t-il. Afin de rassurer tout un chacun, « les mesures sanitaires seront bien entendu respectées dans les bureaux de vote. Ainsi, nous distribuerons par exemple des masques aux citoyens qui n’en ont pas », précise le premier magistrat. Autre facteur qui occasionne un manque de participation des citoyens, la désaffection pour la et le politique. « Au sein de ma liste « Villenave d’Ornon, notre histoire, notre avenir » mes colistiers ne sont pas forcément encartés et sont pour la plupart issus de la société civile », rassure ce dernier.
Afin de mobiliser le plus grand nombre, Stéphanie Anfray et son équipe ont rédigé des courriers ciblés. « Nous avons envoyé des lettres ouvertes aux agents municipaux et aux assistantes maternelles notamment ainsi qu’aux citoyens qui ne votent pas habituellement » afin de les sensibiliser davantage aux engagements et à la feuille de route de cette équipe. Les jeunes sont également une priorité pour la candidate de gauche car dit-elle « Villenave a oublié ses jeunes depuis des années ». Du reste, sous la forme d’une tribune, 92 jeunes ont appelé à voter pour elle car écrivent-ils « À Villenave d’Ornon, la jeunesse est ignorée depuis trop longtemps. La possibilité d’une alternance, d’un renouvellement incarné par Stéphanie Anfray ouvre pour la première fois un horizon à nos aspirations ».

Les chantiers prioritaires
A l’heure où les deux candidats ont élaboré leur projet municipal, la pandémie de la Covid-19 n’avait pas encore pointé le bout de son nez. Du coup, aujourd’hui, les priorités sont tout autre. « Sans vouloir être oiseau de mauvais augure » Patrick Pujol estime que « des moments difficiles tant sociaux qu’économiques vont arriver. Nous allons être rattrapés par la réalité, nous devrons faire preuve de réactivité, car des entreprises vont tomber et des emplois vont se perdre. Il faudra donc agir vite ! » Ce dernier avait un wagon de chantiers prioritaires. « Tout était budgété, mais aujourd’hui je n’ai plus de certitudes quant au financement. L’Etat se décharge sur nous, collectivités. Et pour faire face aux besoins quotidiens, il nous faut des financements… » Ce dernier envisage tout de même de créer rapidement une mutuelle de groupe car « certaines personnes aujourd’hui ne peuvent plus payer leurs frais de santé et cela est inacceptable ». Mais Patrick Pujol, le dit et le répète « ce qui m’intéresse c’est de m’occuper des problèmes d’aujourd’hui et non de ce qu’il va se passer demain. »
Stéphanie Anfray en a également des chantiers prioritaires et non des moindres… Tous sont teintés d’une ambition écologique. En effet, elle souhaite concevoir une charte paysagère pour réguler l’urbanisme. La question de la mobilité est également omniprésente. « Villenave d’Ornon est la commune de la Métropole qui abrite le moins de citoyens empruntant les transports en commun, cela doit changer ». Pour ce faire, elle désire un meilleur cadencement des lignes de bus et la mise en place d’une navette entre les différents quartiers. La transition écologique passe également par l’incitation au circuit court dans la restauration collective, la revégétalisation de la ville et la végétalisation des écoles. La solidarité est également un pan de son programme avec la création d’un budget participatif. « Les citoyens se sentiront, ainsi, pleinement investis dans la vie de la cité qui deviendra par là même plus inclusive. »

Le dimanche 28 juin les 23 317 Villenavais inscrits sur les listes électorales seront donc invités à voter pour Patrick Pujol ou Stéphanie Anfray. « Ce scrutin sera serré, selon Stéphanie Anfray, car en nous alliant à la liste « Changer » nous atteignons à peu près 43% des voix au 1er tour. Aussi, nous pouvons avoir une marge de manœuvre avec le report de voix écologistes par exemple. » Patrick Pujol, à priori en bonne position pour décrocher un cinquième mandat, estime que tout est possible « je n’ai pas plus de chance de l’emporter que mon adversaire. Mais en tout cas, c’est la population qui sera gagnante dimanche soir », conclut le maire sortant. Et quid du vote La République En Marche...

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : 4111111111111111

Partager sur Facebook
Vu par vous
11452
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !