aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Municipales à Villeneuve/Lot : 6 candidats pour une mairie

12/03/2014 | Paul Caubet, Anne-Marie Davelu-Chavin, Renaud Leygue, Patrick Cassany, Marie-Hélène Loiseau et Etienne Bousquet-Cassagne sont les 6 candidats en lice.

Paul Caubet, Anne-Marie Davelu-Chavin, Renaud Leygue, Patrick Cassany, Marie-Hélène Loiseau, Etienne Bousquet-Cassagne

Patrick Cassany, maire sortant PS-PCF-Verts-PRG, Renaud Leygue, UMP-UDI-Modem, Etienne Bousquet-Cassagne, Front national, Anne-Marie Davelu-Chavin, Divers droite, Marie-Hélène Loiseau, Front de gauche et Paul Caubet, Sans étiquette. Voici les six candidats en lice pour briguer le poste de maire de Villeneuve-sur-Lot. Tous ont une image bien à eux de Villeneuve. Si, pour certains, cette ville est « la cité du bonheur », « où il fait bon vivre », d'autres, au contraire, pointent du doigt « l'insécurité ambiante », « l'appauvrissement du centre ville » et « le manque d'attractivité ». Un manque d'attractivité qui est du, et sur ce point ils sont tous d'accord, à la situation géographique de la bastide. « Villeneuve-sur-Lot est une ville enclavée loin des infrastructures ferroviaire et autoroutière »...

Etienne Bousquet-Cassagne : « Lutter contre la paupérisation, l'insécurité et la désertification » Il fut sous les feux des projecteurs en juin 2012. Du haut de ses 24 ans, c'est la valeur sure du front national. Alors qu'on l'attendait plutôt dans son fief de Tonneins, le bureau national du parti l'a invité à se présenter à Villeneuve-sur-Lot. « Il » c'est bien sur Etienne Bousquet-Cassagne qui, on s'en rappelle, avait enregistré 48% des suffrages à l'élection législative partielle de juin 2012. Depuis 1989, Villeneuve-sur-Lot n'avait pas connu de liste frontiste. Etienne B-C assure n'avoir rencontré aucun problème à trouver ses colistiers. Lui qui juge d'une manière très négative cette cité. « Villeneuve-sur-Lot est une ville qui concentre de nombreux problèmes. L'insécurité est grandissante, le centre ville se paupérise et les commerces se meurent ». Il va même jusqu'à dire que « certains commerçants sont prêts à fermer boutique si je ne passe pas ! » Son cheval de bataille est la redynamisation du centre ville. Renaud Leygue « Villeneuve doit rentrer dans le XXIème siècle » Renaud Leygue, investi par l'UMP et soutenu par l'UDI et le Modem, voit en Villeneuve-sur-Lot « une ville de province qui a souffert d'une dizaine d'années de gestion socialiste. Certes Villeneuve subit la crise économique au même titre que d'autres villes de même importance, mais elle enregistre quand même le plus fort taux de chômage du département !». Ce retraité de l'armée de l'air, reconverti en vitrailliste, reste persuadé qu' « il y a de vrais gens à Villeneuve qui souhaitent dynamiser leur ville et rentrer dans le XXIème siècle ». Pour lui, « les Villeneuvois veulent une ville propre, attractive et fleurissante en matière d'emplois ». Ces trois axes sont ses priorités. Paul Caubet : « On ne parlera pas de politique en bureau municipal » Paul Caubet, lui, se revendique sans étiquette... même s'il se plaît à dire qu' « à l'époque de Jérôme Cahuzac, nous arpentions les rues de la bastide Jérôme (Cahuzac), Alain (Soubiran) et moi-même à la rencontre des riverains, car un élu de proximité ne doit pas avoir peur d'écouter ! » Sur sa liste, les colistiers sont de sensibilité différente « c'est ce qui fait notre force ! D'ailleurs, en bureau municipal, on ne parlera jamais de politique ». Pour lui, il y a quelques années de cela, Villeneuve était une ville qui « bougeait. Elle supplantait même Agen ! Le développement des infrastructures routières pourrait être la clé pour un nouveau dynamisme. » Anne-Marie Davelu-Chavin : « Faire de la politique autrement » Anne-Marie Davelu-Chavin, elle, est une villeneuvoise de souche. Elle y est née il y a 69 ans de cela. Avocate de profession, elle est conseillère municipale d'opposition. Elle considère cette ville comme « la cité du bonheur ». Le patrimoine est un des principaux atouts. « Mais il n'est pas suffisamment mis en valeur », déplore-t-elle. Elle souhaite aménager les bords du Lot, redynamiser le centre ville, améliorer la signalisation des zones industrielles et surtout « faire de la politique autrement en demandant l'avis aux riverains. Il faut que les gens se sentent écoutés ». Anne-Marie Davelu-Chavin aimerait créer, comme à Agen, des conseils de quartiers pour mettre en avant la démocratie participative. Aussi, d'un point de vue politique, elle assure avoir tourné la page du feuilleton « Renaud Leygue ». « Renaud faisait parti de notre liste « Villeneuve Passion ». Nous lui laissions la tête de liste mais il souhaitait choisir les 2/3 des colistiers. Je n'étais pas d'accord. Je voulais faire moitié-moitié. Un rendez-vous a, alors, été fixé à l'Assemblée avec le bureau de l'UMP mais il ne s'y est jamais rendu »... Aujourd'hui Anne-Maire D-C se revendique Divers droite. Marie-Hélène Loiseau : « Créer un véritable plan d'urbanisme » Marie-Hélène Loiseau est institutrice et n'est pas une nouvelle venue dans la sphère politique. Elle a déjà été candidate sous les couleurs du Front de gauche aux deux législatives de 2012 et 2013. Pour elle, « Villeneuve-sur-Lot a beaucoup d'atouts. Déjà elle possède le premier marché bio de France, est en pointe dans les secteurs du bois et, surtout, il y fait bon vivre ! » Les priorités de son programme est la mise en régie de l’eau, de rendre gratuit les transports, de créer un projet d'urbanisme, « car la bastide se vide », de développer davantage la filière bio et d'accompagner les porteurs de projets « pour créer de l'emploi ». Patrick Cassany : « Un contrat municipal pour les Villeneuvois » Patrick Cassany, lui, était le premier adjoint de la ville sous l'ère Cahuzac. Lorsque ce dernier s'est retiré de la municipalité pour rejoindre Bercy, c'est tout naturellement qu'il prit la suite. Pour lui, « Villeneuve fait face à la crise, même si c'est difficile ! » S'il est réélu, il souhaite « poursuivre l'action ». En matière culturel « c'est à Villeneuve que ça se passe ! Pour preuve, Bruno Rapin a quitté son poste de directeur du théâtre d'Agen pour celui de Villeneuve ». Pour cette nouvelle mandature, Patrick Cassany a proposé un contrat municipal avec 10 axes forts notamment une stabilité fiscale et une réduction du prix de l'eau. Autre priorité de ce mandat, « la réflexion autour du futur ancien hôpital. Réflexion qui a déjà débuté, car un comité de pilotage a été mis en place. » Ce projet d'aménagement verra sortir de terre « un nouveau quartier à Villeneuve ».
Avec 6 listes, Villeneuve-sur-Lot est la ville qui enregistre le plus de candidats en Lot-et-Garonne et aussi le plus de probabilité d'en voir trois si ce n'est quatre au second tour...

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR - Olivier Coret

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
744
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !