Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/08/18 | La mobilité durable s'expose à Irun

    Lire

    Le Parc d’Expositions Ficoba à Irun, au Cœur de l’Eurorégion Euskadi-Navarre-Aquitaine, accueillera les 27 et 28 novembre le salon Go Mobility, la 1ère exposition industrielle du Sud de l’Europe sur la mobilité durable. Point de rencontre des professionnels, des territoires et des entreprises consacrées au secteur de la mobilité durable et au stockage d’énergie, il vise à encourager les échanges à forte valeur ajoutée et favoriser les projets innovants et la transformation industrielle du territoire. Au menu : une zone d’exposition, des conférences et tables rondes et une zone de test.l*

  • 18/08/18 | Jürgen Essel en concert à La Réole

    Lire

    Privilège pour La Réole qui accueille le 26 août à 16h l'organiste allemand de renommée internationale Jürgen Essel en résidence dans le Réolais. Accueilli par les Amis de l’Orgue de La Réole l'organiste donnera un concert exceptionnel. Jürgen Essel est organiste, compositeur et enseignant à la prestigieuse école de Stuttgart. Interprète et improvisateur son répertoire s’étend de la musique ancienne jusqu’à la création de musique contemporaine. A son actif vingt enregistrements sur CD et des productions conjointes avec de grandes chaînes de radio (Entrée:libre participation) www.orgueslareole.com

  • 18/08/18 | Charente-Maritime : 7 communes reconnues en état de catastrophe naturelle

    Lire

    Suite aux fortes pluies du premier semestre 2018, l'Etat a reconnu 7 communes sinistrées en état de catastrophe naturelle - pour inondations et coulées de boues - publié au Journal Officiel du 15 août 2018 : Fléac-sur-Seugne, Pons, Bazauges, Chaillevette, Champagne, Léoville, Saint-Seurin-de-Palenne. Les sinistrés disposent d’un délai de 10 jours, à compter du 15 août 2018, date de publication de l’arrêté, pour déposer un état estimatif de leurs pertes auprès de leur compagnie d’assurance.

  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales à Villeneuve/Lot : priorité à l'économie et à l'emploi

21/03/2014 | Développer le tourisme, la culture, les infrastructures routières, le local, l'accompagnement aux entreprises : idées des candidats pour favoriser l'emploi

La mairie de Villeneuve-sur-Lot

En janvier 2014, le villeneuvois dénombrait plus de 12.000 demandeurs d'emploi, soit une augmentation de 5,5% en un an. Seul point positif, la situation des jeunes. En effet, le nombre de jeunes au chômage a, lui, diminué de 3,2%. Pour faire baisser le taux de chômage, les candidats aux municipales rivalisent d'imagination... Pour certains, « développer le tourisme et la culture rendrait plus attractive la bastide et donc créerait de l'emploi ». Pour d'autres, « l'accompagnement des entreprises », la « promotion du local » et « le prolongement de la 2x2 voies » seraient la clé au problème...

« Il faut tout d'abord être pragmatique ». Paul Caubet (Sans étiquette) pense que le renouveau économique du villeneuvois passe par le développement d'infrastructures routières comme la 2x2 voies et de l'aérien avec l'aérodrome qui est « une véritable chance ». Il observe que « le villeneuvois a perdu des entreprises agroalimentaires, notamment à cause de sa situation géographique, son enclavement. Aujourd'hui, si des TPE veulent s'implanter sur notre territoire il ne faut pas faire la fine bouche mais les accueillir à bras ouverts ». Pour Marie-Hélène Loiseau (Front de gauche) pour impulser une dynamique économique, il faut développer le bio et les filières agricoles. « Nous avons la chance de posséder le 1er marché bio de France à Villeneuve. Servons-nous-en en animant, par exemple, une régie maraîchère ! Aussi, la filière bois est très présente sur le territoire grâce à ses entreprises. Et bien, développons-la pour créer de l'emploi ! Développons aussi la formation dans ces secteurs. En enfin, accompagnons les porteurs de projets à créer leur activité et donc leur emploi ». Des entrepreneurs villeneuvois repliés sur eux-mêmes ? Parmi toutes les mesures proposées dans son programme pour faire baisser le taux de chômage, l'actuel maire, Patrick Cassany, propose d'accompagner, à hauteur de 1000€, les associations embauchant un jeune en contrat d'avenir. Aussi, il ne croit pas à « un développement exogène » en terme d'économie. « Aujourd'hui, un réseau fort d'une soixantaine d'entreprises à été créé à Villeneuve. Grâce à ce réseau, les entrepreneurs dialoguent et travaillent ensemble. » Les 3 zones industrielles qui entourent le villeneuvois concentrent des centaines d'emplois. Anne-Marie Davelu-Chavin (Divers droite) n'est pas du tout d'accord avec ce constat. « Les entrepreneurs sont trop repliés sur eux-mêmes, c'est pour cette raison que je souhaite créer une cellule d'entrepreneurs qui connaissent bien le secteur ». Elle estime également que « les zones industrielles sont mal indiquées. Il faut refaire le flêchage ». Pour elle, le développement économique passe par le développement du tourisme. « Villeneuve est une ville riche de son patrimoine. Un patrimoine pas assez mis en valeur et c'est bien dommage car il y a plein de choses à faire ». Elle souhaite par exemple dynamiser les bords du Lot pour céer des évenements et, ainsi, attirer les touristes. « Privilégier le local » Le jeune frontiste Etienne Bousquet-Cassagne souhaite aussi « jouer sur l'attrait culturel et touristique de la bastide pour favoriser un certain essor économique. Ainsi, développons des joutes sur le Lot, attirons des salons d'art et d'histoire, de la photo aérienne ou encore des rapatriés. En rendant plus attractive culturellement et touristiquement la ville, des entrepreneurs voudront s'y implanter. Et pour les aider dans leur installation, proposons-leur un avantage fiscal ». Il préconise également de privilégier « le travail local ». « Pour construire l'hôpital faisons appel à de la main d'oeuvre villeneuvoise. Pour approvisionner la cuisine centrale, achetons les produits des producteurs locaux ». Renaud Leygue (UMP-UDI-Modem) souhaite, aussi privilégier les entreprises locales. Il désire créer « un incubateur de strat-up basées sur les technologies de la maison intelligente et du maintien à domicile afin d'animer un pôle e-domotique et e-santé. » Il envisage également de baisser de 1% par an le taux d'imposition communal et gestion responsable de l'argent public...

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
9084
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !