aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

29/09/16 : Alors que les attaques de vautours sur le bétail augmentent dans les Pyrénées-Atlantiques, Bernard Layre, le président de la FDSEA demande que des tirs de prélèvement soient faits sur ces rapaces, "exactement comme c'est le cas ailleurs pour le loup"

27/09/16 : Le Tribunal administratif de Pau a consulté aujourd'hui mardi le premier des deux recours déposé par les opposants à l'intercommunalité unique du Pays basque. Celui-ci concernait l'étude de la validité de l'arrêté du 18 juillet. Jugement rendu lundi.

27/09/16 : Mme Sonia Penela est nommée sous-préfète, directrice de cabinet de la préfète de la Dordogne. Elle succède à Jean-Philippe Aurignac qui occupe désormais le poste de Secrétaire général de la préfecture du Cantal. Elle prendra ses fonctions le 3 octobre.

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 29/09/16 | Une belle reconnaissance pour les Vignerons de Buzet!

    Lire

    Ils viennent d'obtenir le label Diversité. Un premier pas vers la double certification « égalité & diversité », proposée par la Région Aquitaine et le groupe AFNOR. Cette certification veille à la gestion équitable et impartiale de la richesse humaine, sans discrimination aucune. Les Vignerons de Buzet s'inscrivent là dans un projet pilote pour les PME, porté par la Région Aquitaine. Une démarche expérimentale et innovante qui évoluera au sein de la démarche RSE globale.

  • 27/09/16 | PS Gironde; les six circonscriptions réservées aux femmes

    Lire

    La fédération de la Gironde du PS dans un communiqué annonce qu'il a choisi de reconduire la parité pour la désignation des candidatures aux législatives de juin 2017. Pour ces prochaines échéances "le Parti Socialiste girondin s’inscrit dans cette même dynamique de féminisation de ses candidatures en marquant son souhait de réserver la moitié des circonscriptions girondines soit les 1ère, 2e, 5e, 6e, 8e et 12e circonscriptions. L’ensemble des 12 circonscriptions seront soumises au vote des militants." Cette proposition a été adoptée par 72% des membres du Conseil Fédéral ce 26 septembre.

  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Municipales Bordeaux - #1 Bordeaux, ville et métropole : le double enjeu

14/03/2014 | La Communauté Urbaine de Bordeaux deviendra Métropole au 1er janvier 2015, avec un important renforcement de ses compétences.

Bordeaux

Attention, une élection peut en cacher une autre ! Le 23 et 30 mars, les élections seront municipales … et communautaires. Pour la première fois les futurs conseillers communautaires seront « fléchés » sur les bulletins de vote. Et si l’élection des maires focalise tous les regards en commençant par Bordeaux, le président de la Communauté Urbaine détiendra de nombreux pouvoirs. La proximité revient à la ville, mais les grandes compétences et un budget bien supérieur à la CUB, qui deviendra métropole le 1er janvier 2015. Un double enjeu de taille !

Et si dans les agglomérations, le véritable enjeu des élections n’était pas municipal mais communautaire ? Bien sûr le maire de la ville-centre détient incontestablement un pouvoir politique déterminant, notamment sur les politiques de proximité.  Il bénéficie aussi d’un rôle symbolique, d’une image particulièrement forte et d’une présence médiatique assurée. C’est évidemment vrai à Bordeaux, mais aussi à Pau, Bayonne, Mont-de-Marsan, Dax, Agen, Villeneuve-sur-Lot, Périgueux, Bergerac, Libourne ou Arcachon…

Mais pour la première fois les 23 et 30 mars prochain, les citoyens éliront à l’aide d’un même bulletin de vote leurs conseillers municipaux et leurs conseillers communautaires, c’est-à-dire ceux qui représentent les communes au sein des groupements intercommunaux : communautés de communes, communautés d’agglomération ou communauté urbaine. L’idée de cette nouveauté instituée par la loi de réforme des collectivités territoriales du 16 décembre 2010, est de renforcer la légitimité démocratique de ces institutions.

Les compétences élargies de la métropoleCes « établissements publics de coopération intercommunale » (EPCI) exercent en fait, à la place des communes,  un certain nombre de compétences, définies par leurs statuts. Selon l’Association des Communes de France, les compétences concernées sont d’abord le développement économique et l’aménagement de l’espace, puis les ordures ménagères, l’habitat et le logement, l’action sociale, le tourisme, l’assainissement, la voirie et le transport.

Mais il faut aussi savoir que la Communauté Urbaine de Bordeaux deviendra Métropole au 1er janvier 2015, avec une évolution fixée par la loi de ses compétences obligatoires : Développement et aménagement économique, social et culturel : Aménagement de l’espace communautaire : Politique locale de l’habitat : Politique de la ville : Gestion des services d’intérêt collectif. Sans oublier des compétences transférées de plein droit, notamment par l’Etat comme les grands équipements ou les infrastructures.

La CUB détient le pouvoir financierSi l’on compare les moyens financiers, le budget de la CUB, se monte en 2014 à 1,4 milliard d’euros, dont 1 milliard d’investissements, quand celui de la ville de Bordeaux atteint 466 millions d’euros (3 fois moins), avec 124,6 millions d’euros d’investissement  (8 fois moins). Ainsi la ville de Bordeaux n’a pas mis un euro dans la réalisation du pont Chaban-Delmas, quand la CUB y a investi 105 millions d’euros ! C’est donc bien la CUB, demain métropole, qui détient le vrai pouvoir financier. Et l’exécutif de la Communauté Urbaine agit sur 28 communes représentant 750.000 habitants quand le maire de Bordeaux intervient sur la commune la plus prestigieuse, au nom mondialement connu, et qui compte environ 250.000 habitants. On comprend bien dès lors le double enjeu de la bataille électorale bordelaise entre Alain Juppé et Vincent Feltesse.

Meeting de Vincent Feltesse - Municipales 2014

Tous les yeux sont fixés sur la municipale bordelaise où les pronostiqueurs  annoncent une victoire d’Alain Juppé. Mais  «la CUB restera à gauche et Vincent Feltesse restera président » a fixé comme objectif  le président du Conseil général Philippe Madrelle à la gauche girondine lors de son « Grand meeting métropolitain » dès le 1er mars à Cenon. 

Meeting de Alain Juppé - Muncipales 2014

« La CUB, c’est un enjeu important et même essentiel de la prochaine élection (…) et comme nous sommes unis, nous allons gagner » a cependant estimé Alain Juppé lors du meeting de son groupe Communauté d’Avenir le 11 mars à Mérignac.

Cogestion ou contrats de développementA droite comme à gauche, tout le monde paraît se rassembler sur une idée : la proximité doit rester une caractéristique communale. Mais la vision de la gestion communautaire apparaît bien différente.

« Bien sûr que la politique n’est pas la même selon l’exécutif » affirme Vincent Feltesse. « Entre 1995 et 2001, la vision commune de tous les politiques était qu’il fallait remettre la ville centre à niveau, parce qu’elle en avait besoin. Donc Bordeaux a capté 90% des finances communautaires pour le tramway et les quais. Entre 2001 et 2004, Alain Juppé a réussi à garder sa présidence bien qu’étant minoritaire et il ne s’est presque rien passé.  Lorsque Alain Rousset arrive aux commandes lors de l’exil canadien d’Alain Juppé, il crée l’inspection générale et revoit les délégations de services publics. Cela permet de renégocier 233 millions d’euros sur le contrat avec la Lyonnaise des Eaux. Il a aussi rééquilibré entre communes de la périphérie et ville centre » rappelle-t-il. Sur sa propre période de présidence, depuis 2007, il « pense avoir trouvé le bon équilibre entre communes et CUB, la preuve étant que tous les maires ont voté les budgets ».

Pour la prochaine mandature, il assure ne pas vouloir remettre en cause la cogestion qui prévaut depuis sa création à la Communauté Urbaine. « La CUB doit continuer à jouer un rôle de bouclier des communes » dit-il. Il annonce préparer un « New Deal métropolitain », une « plateforme pour une Métropole pour tous »,  avec une « nouvelle génération de contrats de co-développement, avec le Conseil régional et le Conseil général ».

Alain Juppé met de son côté en avant le principe de la cogestion. S’il considère que « il faut se lever de bonne heure pour faire croire que le nouveau visage  de  Bordeaux ce n’est pas Alain Juppé », il affirme en même temps que « nous sommes coauteurs de tout ce qui a été réalisé par la CUB et un seul ne saurait s’en prévaloir, fut-il président ». L’un des leitmotivs de sa campagne est le respect de l’identité communale. Et pour lui, « la meilleure garantie serait que le président de la CUB soit un maire, et pourquoi pas celui de Bordeaux ! ». Et quand il affirme qu’il serait «légal mais pas moral » que Vincent Feltesse, simple conseiller d’opposition à Bordeaux reste président, celui-ci estime ne pas avoir de leçon de moralité à recevoir de sa part. « C’est la majorité des conseillers communautaires qui choisira son président » rappelle-t-il. Et cette majorité sera dessinée par les électeurs des 28 communes  de la Communauté Urbaine. Décidément, un enjeu peut en cacher un autre.

A lire également #2 Bordeaux : Comment s’y loge-t-on ?
#3 Bordeaux : Comment y travaille-t-on ?
#4 Bordeaux : Comment s’y déplace-t-on ?
#5 Bordeaux : Comment y vit-t-on ?

Pierre Sauvey
Par Pierre Sauvey

Crédit Photo : aqui.fr - Pierre Sauvey

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
3632
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 31 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !