08/08/22 : En raison de la sécheresse et des prévisions météos pour la semaine, les forêts du Pignada et du Lazaret à Anglet (64) sont fermées à compter du lundi 8 août, 18 H. Une décision prise en prévention du risque maximal de départ de feu.

08/08/22 : Météo France place le département des Landes en vigilance jaune canicule à compter de ce lundi 14h00. La vague de chaleur prévoit des températures minimales comprises entre 18 °C et 20 °C la nuit et 36 °C à 38 °C en journée.

08/08/22 : La première édition de Biarritz Hall Music Festival avec les meilleurs artistes de la scène électro française a lieu le 12 et 13 août. L’équipe est à la recherche de bénévoles pour l'accueil, le bar, les animations, la logistique... pour s’inscrire:+ d'info

05/08/22 : Le festival Paseo ouvre ce 5 août à Bayonne. Entièrement gratuit, il propose un rendez-vous par soir de l’été, avec musique, chant, danse ou performance artistique. Inédit: des déambulations musicales gentiment déjantées les lundis.+ d'info

03/08/22 : La poudrerie Eurenco à Bergerac, classée Seveso, a connu plusieurs explosions ce 3 aout, en début d’après-midi. Un incendie dans un bâtiment de stockage s'est déclaré, mais il ne progresse plus. Huit personnes sont blessées. Le personnel est évacué.

03/08/22 : Entre 1,1 et 1,2 million de personnes ont participé à la 90 édition des fêtes de Bayonne pendant cinq jours et cinq nuits, en augmentation de 15 % par rapport à 2019. Le nombre de violences constatées a baissé.

03/08/22 : Depuis ce mercredi 3 août minuit, le département des Landes est placé en vigilance rouge (Niveau 4 sur une échelle de 5) pour le risque d'incendies en forêt.

03/08/22 : A compter du mercredi 3 août à midi, le Lot-et-Garonne passe simultanément en vigilance orange canicule, et vigilance rouge (vigilance très élevée - niveau 4 sur une échelle de 5) pour le « risque feux de forêt ».

02/08/22 : Un nouvel incendie s'est déclaré ce mardi à Laluque (Landes). 30 ha de pins ont déjà brulé. Deux maisons sont évacuées préventivement. Deux canadairs et un DASH réalisent des largages. 169 pompiers sont engagés. Sept trains sont immobilisés.

02/08/22 : L’incendie débuté dimanche 31 juillet à Mano (Landes) est fixé. Il est toujours actif mais contenu sur 300 ha. 100 sapeurs-pompiers, et 13 gendarmes sont encore sur place. Une partie des habitants évacués est autorisée à regagner son domicile.

01/08/22 : GIRONDE - Au vu des conditions météorologiques, le département a été placé en vigilance rouge par la préfecture (risque très élevé, niveau 4 sur 5) pour le risque d’incendies en forêt, à compter du 1er août 2022 et jusqu’à nouvel ordre.

28/07/22 : Face à la faible participation du public sur le projet de modification de la charte départementale des utilisateurs agricoles de produits phytopharmaceutiques, la préfecture 64 a décidé d'allonger le délais de la consultation jusqu'au 15 août 2022.+ d'info

27/07/22 : Au 2ème trimestre 2022, en Nouvelle-Aquitaine, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) affiche une baisse de 1,5 % sur le trimestre et de 16,8 % sur un an.

25/07/22 : Les feux de Landiras et la Teste de Buch sont désormais fixés, après 12 jours de lutte. 131 km de pare-feu et lignes d'appui réalisés avec la DFCI, les acteurs de la filière, bénévoles, agriculteurs et chasseurs. Les habitants évacués rentrent chez eux.

20/07/22 : Thomas Cazenave, député Renaissance de Gironde, est élu président de la délégation parlementaire aux collectivités et à la décentralisation. Avec un parcours de haut-fonctionnaire plutôt que d'élu territorial, il remplace le Gersois, Jean-René Cazeneuve.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/08/22 | Littoral royannais: tout savoir sur les conditions de baignade !

    Lire

    Afin de faciliter l'information des usagers sur les conditions de baignade des 22 zones aménagées et surveillées des 7 communes littorales du territoire de l'agglomération de Royan, une page internet a été créée permettant de localiser les postes de secours et connaitre en temps réel : la couleur du drapeau de baignade, les horaires de surveillance, la météo, les températures de l’eau et de l’air, les horaires et coefficients de marées et le panneau du plan de la plage. Ce site lancé mi-juillet et encore en expérimentation est disponible à l’adresse : plages.agglo-royan.fr

  • 08/08/22 | Viticulture: le prolongement des PGE et l’arrachage restent en suspens

    Lire

    La chambre d'agriculture de Gironde a renouvelé sa demande de prolongation, sans pénalité, des Prêts Garantis par l'Etat (PGE), auprès du ministre de l'agriculture, Marc Fesneau. Le président Jean-Louis Dubourg espère qu’une solution puisse être trouvée au moins pour les sinistrés des épisodes climatiques de cette année. Concernant la demande d’une prime à l’arrachage, le Ministre souhaite trouver une solution adaptée aux besoins des différents bassins de production viticole.

  • 05/08/22 | Risque très sévère de feux de forêt en Charente-Maritime

    Lire

    A compter de ce samedi 6 août, le département Charente Maritime est en alerte très sévère. Tout feu de plein air ou feu d'artifice est interdit. Seuls les feux d’artifices tirés depuis la mer sont autorisés. Les manifestations festives, culturelles et sportives sont interdites dans l’ensemble massifs boisés du département. L’accès aux bois, forêts et landes des communes du massif de La Double Saintongeaise qui compte 29 communes est interdit.

  • 05/08/22 | Marzet Electrolyse fait sa transition énergétique

    Lire

    A Châtellerault, Marzet Electrolyse est spécialisé dans le traitement de surface des métaux et le zingage pour tous les domaines industriels. Afin de s'inscrire dans une démarche de développement durable, la PME change le mode de chauffage des bains de traitement de surface en remplaçant les résistances électriques par une installation fonctionnant à partir de la chaleur produite par un système de 2 pompes à chaleur. Cet investissement permettra de réduire la consommation énergétique de l'entreprise de 130 Mwh/an.

  • 05/08/22 | Sècheresse : Les Pyrénées-Atlantiques étendent les restrictions

    Lire

    Après avoir pris des restrictions sur l'usage de l'eau dans 26 communes des Pyrénées-Atlantiques, la préfecture vient d'élargir la zone de restriction à 76 communes supplémentaires au sud et à l'ouest du Pays Basque ainsi que sur le secteur d'Orthez. L'arrosage y est donc interdit de 8h à 20h. Le lavage des véhicules, tout comme le remplissage des piscines est strictement interdit. Et la ville de Biarritz suspend les douches et robinets sur les plages.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales : "Bordeaux Maintenant" avance ses pions

20/11/2019 | Bordeaux Maintenant et Matthieu Rouveyre, vice-président socialiste du département de la Gironde, ont présenté ce mardi cent idées à défendre pour les prochaines municipales.

1

Huit thématiques, cent propositions. S'il réfute l'idée d'un programme de campagne, qui reste encore à discuter avec les autres forces de gauche bordelaise, Matthieu Rouveyre, élu d'opposition à Bordeaux et vice-président de la majorité PS départementale, a en tout présenté ce mardi une somme des réflexions du mouvement "Bordeaux Maintenant", think thank qu'il a lui même créé pour réfléchir aux propositions à défendre dans la campagne des municipales qui approche. Dans le contexte d'une gauche encore divisée mais au sein de laquelle on rassure en assurant un dialogue "non rompu", tour de chauffe des grandes orientations politiques à afficher.

"On s'appelle Bordeaux Maintenant pour une bonne raison : on considère qu'il faut des réponses aujourd'hui, mais on ne peut pas occulter l'avenir". Ce mardi 19 novembre, Matthieu Rouveyre a présenté un nouveau document destiné à être débattu avec les habitants autour de huit thématiques (se déplacer, se loger, s'épanouir, travailler, gérer, respirer, s'épanouir et fraterniser) mettant en avant une centaine de propositions pour alimenter la campagne des élections municipales qui se dessine. L'élu d'opposition municipal et conseiller départemental évolue dans un contexte politique quelque peu éclaté pour les forces socialistes à Bordeaux. Si un sondage Elabe paru en octobre spécifiait qu'une alliance entre les différentes forces de gauche aurait plus de chances de l'emporter face à l'actuel maire Nicolas Florian, on sent que rien n'est encore totalement joué et que les négociations internes des prochaines semaines seront décisives pour les quelques mois de campagne à venir.

Regards mutuels

Car sans forcément opiner, l'initiateur du mouvement Bordeaux Maintenant (qui n'est pas un parti politique) n'a fermé ce matin aucune porte, qu'elle soit verte ou... jaune. "On n'a pas délaissé la question de la stratégie. On participe aux réunions, il y en aura une en interne ce vendredi soir. Nous serons présents pour voir comment les uns et les autres acceptent de travailler ensemble. Ca semble un peu patiner, on ne voulait pas perdre de temps sur le fond et continuer à avancer parce qu'on sait de toute façon que ce travail servira. Aujourd'hui, les sondages nous disent que si la gauche se rassemble, elle atteint péniblement 40%. Il ne s'agit pas de faire une accumulation de candidats ou de listes à gauche, il faut une vraie dynamique et montrer aux habitant(e)s qu'il y a une volonté de travailler ensemble sur des propositions importantes. La simple addition des listes à gauche ne suffit pas à gagner la ville. Rien n'est exclu. Il y a des discussions, on s'est plus concentré sur le fond mais on est resté dans les discussions stratégiques. On saura vendredi si des choses sont possibles, la réunion est à l'initiative des forces de gauche et pilotée en priorité par EELV, Bordeaux Maintenant est invité". Mais pas Bordeaux Métropole des Quartiers : à entendre Matthieu Rouveyre, l'ancien président de la Cub Vincent Feltesse fait toujours cavalier seul dans l'affaire. Si les forces socialistes (et Emmanuelle Ajon) sont pour l'instant si dispersés, c'est sans doute pour laisser un peu plus de place aux écologistes, Pierre Hurmic ayant été crédité dans le même sondage de 30,5% des voix dans le cas d'une alliance. "Le PS a aussi ses propres interrogations ; on est dans une situation un peu nouvelle où le PS recule partout en France. On peut le regretter, mais en tout cas les forces en présence ont évolué. La question, c'est comment on travaille ensemble pour afficher un front commun ? J'irai jusqu'au bout pour aller le chercher, parce que je pense qu'il faut aller jusqu'au bout. Les écologistes ont un leadership assez légitime, mais il ne va pas falloir se tromper : la population attend aussi des forces progressistes qu'elles s'unissent".

Combler les manques

Sur le fond, les cent propositions faites par Bordeaux Maintenant viennent consolider les travaux déjà effectués depuis juin sous forme de dossiers thématiques. Au sein de la thématique se déplacer, par exemple, dont on sait qu'elle est un des éléments majeurs des futurs meetings, on retrouve par exemple la volonté d'un nouveau réseau structurant de transports en communs, ligne de fond affichée ce lundi par Thomas Cazenave et les 22 candidats La République En Marche. Ici, en revanche, la forme diverge : Bordeaux Maintenant plaide pour la création d'un tram ou d'un BHNS circulaire sur l'emprise de l'ancienne ligne d'Eymet (rive droite) et sur les boulevards (rive gauche) et le souhait d'une consultation citoyenne au sujet du projet de métro, trop vite enterré par la métropole pour Matthieu Rouveyre, qui a qualifié l'épisode "d'hypocrisie électoraliste". Le même rapprochement peut être fait sur l'idée de création d'un vrai réseau d'autoroutes à vélo ou le soutien à un RER, qui se veut ici départemental et non plus métropolitain (ce qui n'est pas que sémantique, défend-on). En guise de "tarification sociale", face à l'idée du tarif réduit pour les jeunes et les familles proposée ce lundi par LREM, Bordeaux Maintenant dévie un peu du chemin tracé en prônant la gratuité des transports pour les personnes sous le seuil de pauvreté et les jeunes de moins de quinze ans.

Pour ce qui est du logement, sans être une surprise puisque Matthieu Rouveyre est également à l'initative de l'Observatoire Airbnb, on voit apparaître un nécessaire renforcement de la règlementation sur la location saisonnière aux côtés d'une politique qui veut combler les trous : "faire revenir les logements vacants dans le parc résidentiel", "requalifier des locaux à usage professionnel inoccupés en habitation", "expérimenter l'encadrement des loyers" ou encore "permettre une densification équilibrée du bâti" pour lutter contre le phénomène de l'étalement urbain. En matières d'emploi, on peut citer la lutte contre le chômage comme ligne forte  : expérimentations d'opérations "zéro chômeurs de longue durée", , développement des emplois dans les quartiers résidentiels de la rive droite ou axer le développement économique autour de l'économie circulaire figurent ainsi au menu. Enfin, sans les citer toutes, parlons tout de même des quelques propositions ayant trait à la gouvernance seule, avec le souhait de la création d'un "référendum d'initiative bordelaise" délibératif, la fin de la cogestion métropolitaine, le basculement des services publics municipaux et métropolitains en régies publiques "lorsque c'est pertinent", s'engager à ne plus recourir aux partenariats publics-privés ou encore "permettre à l'opposition de soumettre un projet de délibération à chaque conseil municipal et mettre en œuvre toute action lui garantissant un accès transparent aux informations budgétaires". Voilà qui respire le vécu…

Ce cahier de propositions, reste maintenant à le faire vivre et à en informer les habitants (déjà 1738 rencontrés et 13 278 documents sur l'état des lieux -publié en juin- distribués). A entendre l'élu départemental, c'est le chantier qui attend les membres du mouvement associatif et citoyen dans les prochaines semaines, avant même de penser à toute réunion publique. "On voudrait qu'il y ait une discussion avec la population pour discuter ces propositions et les enrichir. On est en train de les budgéter dans les finances locales, qu'elles soient municipales ou métropolitaines", a assuré ce dernier. "Si on regarde la plupart des projections, on voit qu'on sera à un million d'habitants sur la métropole à l'horizon 2030. Effectivement, il faut se questionner sur les manières qu'ils auront de se déplacer et de se loger en ville. Les décisions qui vont être prises dans la mandature à venir vont avoir un impact bien au-delà des six ans de mandat municipal. Il est donc important d'avoir des débats de fond sur ces sujets, qu'on n'en ferme aucun. La première ambition, c'était de faire des propositions et d'essayer de stimuler l'intelligence collective. Évidemment, la concrétisation ou l'aboutissement dans le cadre d'une élection municipale nous intéressent, on voudrait donner corps à l'ensemble des propositions. On voudrait déjà parvenir à sensibiliser l'ensemble des candidats sur les enjeux qui nous semblent importants et les idées qui pourraient permettre d'y répondre sont déjà une première victoire. Si on a l'occasion de les transformer dans les urnes, ça aura beaucoup plus de sens. On espère donc que ces propositions seront versées dans un pot commun qui dessine le projet municipal d'une liste qui, j'espère, gagnerait la ville de Bordeaux et la métropole en 2020". Plus qu'à en extirper définitivement les visages qui la porteront.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
11687
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus