Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/01/19 : le Préfet de la Dordogne a désigné le sous-préfet de Nontron, Frédéric Roussel, référent départemental pour le grand débat national. Il est joignable à l'adresse : pref-granddebat@dordogne.gouv.fr. Plus d'infos : www.granddebat.fr

15/01/19 : Solène Ndama, licenciée au Bordeaux Athlé commence bien la saison. La jeune athlète bordelaise (20ans) réalise la meilleure performance mondiale de la saison au pentathlon (5 épreuves) en salle à Clermont-Ferrand.

14/01/19 : Didier Lallement, préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la Gironde, a nommé Thierry Suquet, secrétaire général de la préfecture de la Gironde, comme référent pour le Grand Débat National en Gironde.

13/01/19 : Emmanuel Macron dans sa lettre aux Français: Faut-il reconnaître le vote blanc? Faut-il rendre le vote obligatoire? Quelle est la bonne dose de proportionnelle aux élections législatives pour une représentation plus juste de tous les projets politiques

12/01/19 : GJ.La préfecture de Gironde a fait le point suivant à 19h45: 6000 manifestants, 35 interpellations, pas de blessé du côté des forces de l'ordre, des vitrines et du mobiliers urbains dégradés ainsi que des poubelles brûlées.Dernières dispersions en cours"

11/01/19 : Manifestations du samedi 12 janvier. Alain Juppé, maire de Bordeaux, en accord avec le Préfet, a décidé de fermer les lieux publics. L'opération de parking gratuit sur la place des Quinconces est reconduite ce dimanche 13 janvier.

10/01/19 : Avec 6,8 millions de passagers et + 9,3% de hausse de trafic, l'Aéroport de Bordeaux conclut une 9ème année de croissance consécutive. En gagnant 576.000 voyageurs supplémentaires, 2018 représente la meilleure année sur la plateforme bordelaise.

10/01/19 : Pour la période des soldes, le réseau des bus de l'agglomération d'Agen fait voyager en illimité sur l’Agglo pour 1,20€ (au lieu de 2,50€). Offre valable les samedis 12, 19 et 26 janvier 2019.

10/01/19 : Fermeture du Pont d'Aquitaine dans les deux sens de circulation en raison de travaux, du jeudi 10 janv 21h au vendredi 11 janv à 6h. Des déviations seront mises en place par la rocade intérieure et la rocade extérieure, via le pont F. Mitterrand.

09/01/19 : Bernard Giraudel, patron charismatique du Vieux Logis, le restaurant étoilé de Trémolat en Dordogne, est décédé ce mercredi. Il a trouvé la mort sur les routes de Dordogne, à l'âge de 93 ans. Il a fait un arrêt cardiaque au volant de sa voiture.

09/01/19 : Un incendie volontaire a été découvert ce matin à la sous-préfecture de Lesparre-Médoc. Aucune victime n'est à déplorer mais les dégâts ne permettent pas l'ouverture des services au public ce matin.

09/01/19 : Les services de la préfecture de la Vienne seront temporairement fermés le 11 janvier de 11h à 13h40 ; les services de la sous-préfecture de Châtellerault de 10h à 14h30 et ceux de la sous-préfecture de Montmorillon à compter de 10h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 15/01/19 | 14ème salon du livre ancien le 20 janvier à Bordeaux

    Lire

    L’ALAM (Association Les Amis du Livre ancien et moderne) et le SNBB (Syndicat national des Bouquinistes et des Brocanteurs) organisent, le dimanche 20 janvier de 10h à 19h, son traditionnel Salon du livre ancien, salle capitulaire de la cour Marly, à Bordeaux. Collectionneurs, chineurs, bibliophiles, amateurs, promeneurs, curieux, jeunes et moins jeunes sont attendus pour découvrir des éditions rares, BD anciennes, cartonnages des romans de Jules Verne, vieux papiers, gravures, etc…

  • 15/01/19 | Nuit de la lecture 2019 à Pessac et Libourne

    Lire

    Les villes de Pessac et Libourne proposent une soirée autour de la lecture le samedi 19 janvier à partir de 18 h 00. Cet événement participatif invite les habitants et les acteurs associatifs ou institutionnels à partager des lectures sélectionnées dans la langue de leur choix. Les textes seront lus dans leur langue d'origine, puis en français. Animations gratuites et entrée libre. Pessac : bibliothèque Pablo Neruda, 16bis allée des Mimosas. Libourne : médiathèque Condorcet, place des Recollets.

  • 15/01/19 | Le Salon des Voyages de Poitiers pour choisir vos vacances

    Lire

    Le 19 janvier, l’aéroport de Poitiers-Biard accueille en partenariat avec le département de la Vienne et Grand Poitiers le Salon des Voyages. L’occasion de découvrir les nouvelles destinations proposées par le tour-opérateur Top of Travel mais aussi les nombreuses animations. Vous pourrez par ex essayer un simulateur de vol à voile sur le stand du département et voyager dans le temps avec l’application 3D Poitiers Evolution grâce à un casque de réalité virtuelle sur le stand de Grand Poitiers.

  • 15/01/19 | Emploi : +0,2 % en Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    L’URSSAF vient de publier les chiffres du 3e trimestre 2018 pour la Nouvelle-Aquitaine. Malgré une croissance ralentie pour le deuxième trimestre consécutif, 2 500 emplois ont été créés sur la période, pour une progression de 0,2 %. Le principal bassin d’emploi demeure la Gironde, avec 0,6 % d’emplois supplémentaires. Sur l’année, l’augmentation d’emplois néo-aquitains (1,4 %) reste supérieure au chiffre national (1,1 %).

  • 14/01/19 | Dassault Mérignac conforté par le programme Rafale 4

    Lire

    Réaction d'Alain Anziani, maire de Mérignac vice-président de la métropole, à l'annonce faite à Dassault Mérignac, en présence d'Eric Trappier son président, par la ministre des Armées, Florence Parly, d'un nouveau programme Rafale 4 : « Cette modernisation du Rafale confortera les activités de Dassault qui emploie à Mérignac 1400 personnes mais aussi celle des sous-traitants, soit au total 5.000 salariés ; elle renforce notre industrie aéronautique dans le monde. » Le site de Mérignac va du coup se développer avec un nouveau hangar.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | #2 Bordeaux : Comment s’y loge-t-on ?

15/03/2014 | L’agglomération de Bordeaux veut devenir « métropole millionnaire ». Comment vont se loger un million d’habitants ?

Bordeaux : Comment s’y loge-t-on ?

L’objectif de Bordeaux métropole millionnaire en habitants à l’horizon 2030 a été fixé par la CUB il y a 4 ans. Vincent Feltesse et Alain Juppé y souscrivent tous les deux, portés par l’attractivité de l’agglomération, encore renforcée par la LGV en 2017. Mais les deux principaux candidats à la mairie de Bordeaux et à la présidence de la Communauté Urbaine n’envisagent pas l’urbanisme et le logement de la même façon.

« Un million d’habitants d’ici 2030 ». Tel est l’objectif affiché par la Communauté Urbaine de Bordeaux depuis mars 2010, à l’époque dans une délibération consacrée au Plan Local de l’Habitat. Les 28 communes de la CUB n’en totalisent aujourd’hui que 750.000.

Le problème n’est pas vraiment de séduire cette nouvelle population : l’agglomération bordelaise se classe en effet en troisième position derrière Montpellier et Toulouse pour son solde migratoire. Avec 7% de croissance démographique sur 10 ans. Mais il va donc falloir construire des logements pour 250.000 personnes en plus ! Et surtout à des prix abordables !

Le diagnostic« Seuls 15% des ménages de l’agglomération disposent de revenus leur permettant d’acquérir les logements neufs construits dans la CUB » relève en effet une étude de l’agence d’urbanisme A’Urba produite en septembre 2013 (1). Quant aux logements sociaux, s’ils représentent jusqu’à 51% sur la rive droite (Bassens, Cenon, Lormont, Floirac), la moyenne est de 21% pour la CUB et de 16% sur Bordeaux.

Selon A’Urba, « depuis plus de dix ans, la communauté urbaine de Bordeaux et la Gironde connaissent un développement résidentiel, un dynamisme du marché immobilier et une hausse des prix du logement sans précédent. Alors que jusqu'au début des années 2000 les prix de l'immobilier évoluaient dans un rapport constant avec les revenus des ménages, l'écart entre les deux n'a depuis cessé de se creuser. Avec un revenu médian de 2 251 € soit un budget logement de 750 €, les ressources des ménages ne sont plus en adéquation avec les prix des logements. Les parcours résidentiels dans l’agglomération sont bloqués et faute d’une offre en logement adaptée, les jeunes ménages quittent la Cub ».

Cela est encore plus vrai dans Bordeaux. Le prix moyen de location est ainsi de 14€/m2 dans le centre de Bordeaux pour un appartement, soit 700 € pour un T2 de 50m2. Il faut compter entre 2900 et 5500 € / m2 pour un appartement neuf à Ginko, et un prix moyen de près de 4.000 €/m2 dans les immeubles qui poussent aux Bassins à flot. Dans le parc public, le plafond de vente des logements en PSLA était de 2658€/m2 en 2012 et le plafond des loyers des logements sociaux de 4,73€/m2 (en PLAI), 5,32€/m2 (en PLUS) et  8,33€/m2 (en PLS).

Bordeaux - Programme immobilier en cours

Programmes en coursA la Communauté Urbaine, Vincent Feltesse a lancé l’opération « 50.000 logements autour des axes de transports collectifs », par un appel d’offre en avril 2010, notamment pour « lutter contre le processus d’étalement que vit la métropole depuis 30 ans » et pour limiter l’impact négatif des déplacements notamment sur l’émission de gaz à effet de serre. Les 5 équipes d’architectes d’envergure internationale ont été choisies en avril 2013 AUC, Alexandre Chemetoff, OMA, Lacaton et Vassal, 51N4E /Grau. L’objectif visé est d’un coût moyen de sortie de 2500€/m2. Alain Juppé ironise sur le fait que « pas un de ces 50.000 logements n’a encore vu le jour ». Le programme prévoit en effet les premières réalisations en 2014-2015.

Le maire de Bordeaux rappelle que de son côté, il a lancé dès 2008 « l’arc de développement », avec l’écoquartier de Ginko (2.200 logements en construction), les Bassins à flot (5.400 logements prévus),  Brazza, Batside-Niel  et sur Bordeaux-Euratlantique, Saint-Jean Belcier et Garonne Eiffel, sans oublier la réhabilitation de logements anciens avec l’opération Bordeaux (Re) Centre. « Pour maîtriser  la hausse des prix et des loyers, il faut construire 3.000 logements par an, dont 35% en location sociale et 20% en accession sociale à la propriété » assure Alain Juppé.

Vous avez dit logement social ?Vincent Feltesse pointe du doigt les 16% actuels de logements sociaux sur Bordeaux. « Bordeaux est la seule grande ville de France qui n’a pas vu son taux de logement social monter sur ces 10 dernières années, et elle est en-dessous du seuil légal de 20% »   dénonce-t-il. « Nous sommes passés de 15% à un peu plus de 16% depuis 2008, donc nous avons bien augmenté. Nous visons 20% en 2020 et 25% en 2025 » se défend Alain Juppé. «  D’ailleurs le préfet vient de m’envoyer une lettre me disant que Bordeaux n’aura pas de pénalité à payer, compte tenu des efforts faits pour construire des logements sociaux » répète-t-il à l’envi. Et ses partisans attaquent les 30% de logements sociaux promis par Vincent Feltesse pour Bordeaux à l’horizon 2025, ce qui correspondrait à la construction 50.000 logements sociaux en 10 ans, selon un calcul d’Alexandra Siarri, adjointe au maire de Bordeaux. 

Avec ou sans Etablissement Public FoncierLa véritable pierre d’achoppement entre la gauche et la droite communautaire  porte le nom d’Etablissement Public Foncier. Pour le président de la Communauté Urbaine, il s’agit d’un outil indispensable pour maîtriser le prix du foncier, et donc baisser le prix de revient des constructions. « C’est indispensable pour lutter contre la spéculation et favoriser le logement mais aussi les commerces de proximité et l’artisanat» affirme-t-il. Mais Alain Juppé n’en veut pas, affirmant que «c’est encore un bidule inutile, que cela alourdirait la facture des contribuables ». Pour Vincent Feltesse, « cela coûterait 5€ par an par habitant, et cela pourrait même faire gagner de l’argent sur le long terme ». En attendant, Bordeaux et son agglomération demeurent une des rares régions de France où le prix de l’immobilier ne baisse pas encore. Une  chance pour les propriétaires et les promoteurs, une difficulté pour les autres. « On s’enorgueillit de l’attractivité retrouvée de Bordeaux, c’est le prix à payer » analysent les professionnels de l’immobilier.

A lire également #1 Bordeaux, ville et métropole : le double enjeu
#3 Bordeaux : Comment y travaille-t-on ?
#4 Bordeaux : Comment s’y déplace-t-on ?
#5 Bordeaux : Comment y vit-t-on ?

(1)   Comprendre la formation des prix pour produire du logement abordable, sous la direction de C. Langlois

Pierre Sauvey
Par Pierre Sauvey

Crédit Photo : aqui.fr - Pierre Sauvey

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
8625
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
louis-julien sourd | 15/05/2014

Cela ne m'étonne pas qu'un projet de construction de plus de 50 000 logements soit en cours avec les dernières réformes sur le logement ! Surtout que comme préconisé, ces logements doivent être bien situés et desservis pour rendre le logement attractif (cf : http://www.loi-duflot.fr/conseils-loi-duflot/selectionner-le-logement-le-plus-adapte/dans-quel-quartier-investir/ ). J'espère que ce projet verra vraiment le jour, car actuellement le secteur de la construction ne se porte pas bien : http://www.easybourse.com/bourse/immobilier/article/27745/france-la-construction-de-logements-ralentit-encore.html

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !