Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

21/09/20 : Après consulation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/09/20 | Un marché de producteurs médocains à Ludon

    Lire

    Le jeudi 24 septembre, de 18h30 à 19h30, l’AMAP des Baillots médocains organisera son premier marché des producteurs sous les arbres situés entre l’église et l’école primaire de Ludon. Ce marché des producteurs, permettra aux ludonais, et voisins, de déguster et acheter des légumes eysinais de saison, des huîtres du Cap Ferret, des confitures solidaires de Parempuyre, de la bière de Labarde, du fromage de chèvre de l’Entre-deux-mers, des produits d’entretiens bio 100 % girondins… tout en respectant les prescriptions préfectorales imposées par la situation sanitaire.

  • 22/09/20 | Une troisième journée sans voiture sur l'île Madame

    Lire

    Le mercredi 23 septembre, de 12 heures à 18 heures, l’accès à l’Île Madame par la Passe aux Bœufs, ne sera autorisé qu’aux piétons, cyclistes et utilisateurs de modes de transport doux. Une calèche et des vélos seront mis à disposition. Cette opération s'inscrit dans le cadre du classement de l'agglomération de Rochefort comme Grands sites de France, qui récompense les collectivités qui promeuvent un tourisme durable sur leur territoire. L'agglo a officiellement reçu cette distinction le 21/09.

  • 22/09/20 | Poitiers: L'Université veut favoriser la poursuite des études post bac

    Lire

    L'université de Poitiers est lauréate d'un nouveau financement du Programme d'investissements d'avenir-PIA avec le projet CODA, à la CrOisée Des pArcours, fruit d'un partenariat avec l'université de La Rochelle, le Rectorat de l'Académie de Poitiers et le Crous de Poitiers. Ce projet vise à créer une dynamique de préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur au plus près des possibilités d'orientation des lycéens sur tous les types de territoires. Objectif : favoriser le taux de poursuite d'études après-bac.

  • 21/09/20 | Location saisonnière : 22 villes interpellent l'Union Européenne

    Lire

    Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic était au côté des 21 autres maires de villes européennes pour demander une évolution de la règlementation sur la location saisonnière auprès de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. Leur but : obtenir plus de pouvoir de régulation de cette activité et "poursuivre les plateformes en cas de manquement à la règlementation locale". Des mesures en ce sens sont attendues dans un futur Acte européen pour les services numériques. À Bordeaux, environ 4 300 logements entiers sont soustraits du parc locatif privé.

  • 21/09/20 | À Bordeaux, Montaigne se cache encore

    Lire

    Le squelette en bon état de conservation d'un individu de sexe masculin, c'est ce qu'a découvert l'équipe de scientifiques qui a ouvert ces derniers jours le contenant en plomb retrouvé fin 2018 dans les sous-sols du Musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Etant supposément le cercueil du philosophe Michel de Montaigne, les recherches continuent. De futures analyses ADN (sur des morceaux de tissus et de supposés cheveux) doivent être menés dans les prochains mois. Les résultats ne sont pas attendus avant début 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales de Biarritz: trois hommes et un coup fin

10/12/2019 | Deux ministres, Didier Guillaume (agriculture) et Jean-Baptiste Lemoyne secrétaires d'Etat au tourisme et Michel Veunac pour un même siège

Jean Baptiste Lemoyne congrès UMIH 2019

Et de neuf! Biarritz bat déjà un record de "participation" pour les prochaines élections municipales dans l'agglomération. Avec deux parachutages ascensionnels qui en disent -aussi- long sur la solidarité gouvernementale: le secrétaire d'Etat au tourisme et le ministre de l'Agriculture que l'on voyait arriver avec ses grands sabots. Qui illustre aussi que la belle majorité municipale est partie en lambeaux: deux anciens adjoints, Nathalie Motch et Guillaume Barucq ont fait acte de candidature. Pire, le premier adjoint Guy Lafite un des derniers fidèles va "pousser" la candidature Didier Guillaume.

"Je préfère pour Biarritz, un ministre du Tourisme à un ministre de l'Agriculture". C'est par ce tacle adressé à Didier Guillaume qui faisait depuis quelques mois la danse du ventre à la ville impériale que le maire sortant Michel Veunac a confirmé la participation du secrétaire d'état au Tourisme Jean-Baptiste Lemoyne sur sa liste. Confirmant leur bonne entente comme sur notre photo, aux côtés d'Hervé Jonathan, le sous-préfet et Max Brisson, le sénateur. Retour de service de son collègue de l'Agriculture, en fin de semaine à Paris et confirmé par la presse quotidienne régionale, il vient d'officialiser ce qui se disait sous le manteau, il signifiera en janvier sa candidature vivement souhaitée et boostée, à la faveur d'une campagne de signatures par l'adjoint au maire Guy Lafite...  Après avoir longtemps fait de la Résistance et servi de bouclier au maire Michel Veunac qu'il défendait bec et ongle, l'adjoint aux finances n'y croit plus et le Radical de gauche qu'il a toujours été, renonce à un nouveau bail avec lui. Et Didier Guillaume, 60 ans, lui semble le plus apparenté. Du courant Emmanuel Valls de naguère et fidèle de François Hollande, le ministre de l'Agriculture a creusé son sillon dans ce Pays basque qu'il habite depuis 2008 et où sa femme est enseignante. Précisément à Anglet. Un sentiment que semblent partager le très abertzale adjoint aux sports Michel Poueyts - A Biarritz, un vote abertzale, dans la patrie des Abeberry,  ça se comptabilise aussi. Qui était non loin de lui, lors du Salon Lurrama, et a noté les aspirations très basco- paysannes du ministre. Comme on a pu le lire sur aqui.fr

En face, dans l'opposition,  parmi les 120 signataires favorables à une candidature Guillaume, figurent  Bénédicte Darrigade, la belle fille du champion cycliste qui s'était présentée aux cantonales et Frédéric Domège. Mais certains y figureraient malgré eux.
Se doutant de l'attaque, le tandem Veunac-Lemoyne, dont il sera intéressant de savoir si ce dernier en sera le Numéro 2 ou le Numéro Un, vu l'âge du maire sortant, 72 ans, a d'entrée abattu un joker: la demande de l'investiture LRem (nous nous en sommes fait l'écho). Un piège dans lequel n'est pas tombé Didier Guillaume qui n'a nullement envie de mettre en difficulté un président de la République qui, s'il affectionne particulièrement Biarritz où il se rend régulièrement très discrètement, a d'autres chats à fouetter. Reste à savoir ce qu'en pensera le député de la sixième circonscription Vincent Bru, comme celle de la cinquième Florence Lasserre, par...François Bayrou depuis le Béarn.

Une campagne des municipales sur fond de désintégration

Ces deux candidatures à l'éléction municipale de Biarritz ne sauraient faire oublier les candidats qui se sont déclarés dans un climat de crise et de méfiance que la ville a rarement connu depuis l'élection de Didier Borotra, fruit lui même déjà d'un rassemblement contre le Gaulliste Bernard Marie. Que chacun souhaite ressusciter aujourd'hui sous sa banière. Première à s'être déclarée le 2 octobre, après avoir avalé de nombreuses couleuvres, l'ancienne adjointe à l'Urbanisme Nathalie Motsch, entourée du comité de soutien "Hitza Hitz" (la parole donnée en basque) avec d'autres déçues de la "Veunacie", Brigitte Pradier, chargée du handicap et Virginie Lannevere, conseillère municipale en dissidence suite au dossier de l'Hôtel du Palais. 

Maïder Arosteguy, Les Républicains, faisait partie de l'opposition, comme Max Brisson, challenger malheureux des dernières élections et qui tomba dans une telle dépression qu'il laissa  tomber le Conseil municipal biarrot. Après avoir subi une autre humiliation: une rétrogradation dans la liste des Régionales, manigancée par Virginie Calmels -Dieu l'en a puni- avec François Bayrou. Mais Max  est depuis ressucité des morts à la faveur des Sénatoriales grâce aux réseaux des grands électeurs, marris de ses déboires, et avant que lui même face sien les réseaux...sociaux. Jusqu'à mettre le nez dans les affaires biarottes alors que grondait la tempête. Or Max est pour l'instant taisant, mais parait-il furieux de cette comedia del Arte. Comme il est taisant sur son soutien à Maïder Arosteguy qui fait pourtant partie de sa famille des Républicains. Troublant, comme est troublante cette liste de D'jeuns intiulée "Changement d'Air", menée par François-Xavier Menou, LRem et suppléant du député Vincent Bru, et Philippe Nalpas, attaché parlementaire Les Républicains, qui souhaite ramener l'apaisement à Biarritz comme l'a proné... un certain Max Brisson. Pour qui roule-t-elle véritablement. D'autant qu'il se dit que ledit Philippe Nalpas, ferait partie des signataires de l'appel des 120 signataires pour... Didier Guillaume.

De quoi amuser le doc surfeur Guillaume Barucq

 

Ce petit jeu a de quoi amuser un autre Guillaume. Barucq, le docteur surfeur et écolo de Biarritz. Adjoint à l'environnement. Lui aussi s'est émancipé de Michel Veunac en annoncant très vite sa candidature aux prochaines municipales. "Je me présente pour être maire et non au sein d'une liste" annonçait-il lors de son "alternative", comme on dit dans le monde de l'aficion, depuis, cela va de soi, l'Aquarium de Biarritz. Or cet adjoint, de l'Environnement, mine de rien, a laissé sa trainée pendant ce mandat, en accomplissant deux "révolutions" dans la station balnéaire: un dimanche par mois sans voiture entre le Palais et la Côte des Basques et la Plage du Port Vieux non fumeur. Auxquelles on peut ajouter son insistance auprès du maire pour proscrire les voitures tampon sur ladite Promenade de la Côte des Basques. L'élan de l'empreinte écolo lors des dernières élections européennes et un sens aigu de la communication avec sa liste "Biarritz Nouvelle vague" qui succède à Biarritz, "Vague d'avenir" a, d'une certaine manière scéllé le sien. Et il attend de savoir qui, des deux "parachutés" boira la tasse. A moins qu'ils ne prennent à terme la même vague.

 

 

 

 

 

 

 

 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
10774
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !