aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Municipales et GPV Rive droite de Bordeaux : A Lormont, Jean Touzeau à quatre mois des municipales

17/12/2013 | Fin mars, Jean Touzeau briguera un 4e mandat de maire de Lormont. Ce père fondateur du GPV souhaite concrétiser dix ans de renouvellement urbain.

Jean Touzeau applique la réforme des rythmes scolaires dans sa commune de Lormont et pour l'instant il se dit satisfait des premiers résultats.

Jean Touzeau est maire de Lormont depuis 1995. Il est à ce titre, l'un des pères fondateurs du GPV, Grand projet de villes des communes de la rive droite de Bordeaux qui comprend notamment un important travail de renouvellement urbain. A quelques mois seulement des prochaines échéances électorales, l'édile socialiste qui ne tarit pas d'éloges sur le rôle que joue Etienne Parin, l'architecte urbaniste et directeur du Grand Projet de Ville, a accepté de répondre à toutes questions : point d'étape sur le GPV, préparation des municipales, réforme des rythmes scolaires... Il est le premier d'une série qui nous conduira à Cenon, Bassens et Floirac pour mesurer le chemin parcouru depuis que le Grand Projet de Ville, l'un des plus importants de France, a changé le cours de l'histoire sur la rive droite de Bordeaux.

Justement, lorsqu'il évoque ces années, Jean Touzeau est quasiment intarissable: "1995 et l'élection de nouveaux maires a changé des choses essentielles comme le choix du désenclavement. En 95-97 des gens nouveaux, avec un regard nouveau, arrivent à la Communauté Urbaine de Bordeaux. C'est à ce moment là que le projet de métro pour l'agglomération a été abandonné au profit du tramway.

"Nous, sur la rive droite, on a dit : « OK pour le tram mais vous le tirez en haut, sur le plateau des Hauts de Garonne. Et le tram ça change tout. Ensuite, on peut porter d'autres projets. On a réussi le désenclavement par le transport. On est devenu attractif. Il y avait des familles qui ne venaient jamais avant sur la rive droite. Le fleuve représentait une coupure sociale. La rive droite, c'était la pauvreté et les étrangers. Aujourd'hui, au contraire, il y a énormément de pression pour venir vivre à Lormont. Car à l'intérieur de la rocade, il y a tous les services. Le public péri-urbain et rural souhaite de plus en plus venir vivre ici. Est ce que nous répondons aux préoccupations, aux besoins des familles avec le GPV, en matière de transport, de renouvellement urbain, de services... ? Moi je dis oui. Il y a une douzaine d'années, on a lancé le GPV autour d'un architecte urbaniste. C'est une approche d'ensemble. Depuis les années, 80, on porte vraiment un projet d'ensemble, avec tous les volets, pour transformer ce bâti mais également transformer l'image des lieux. Et ce n'est pas le plus facile."

Jean Touzeau veut la continuité du GPVLes prochaines élections municipales, Jean Touzeau, maire de Lormont depuis bientôt 20 ans, les envisage dans la continuité. Continuité de ce qui a été entrepris depuis le début des années 2000 par lui et ses pairs du Grand projet de Villes, les maires de Bassens, Cenon et Floirac. C'est à dire, qu'après le temps du renouvellement urbain, des destructions et reconstructions des Génicart et Carriet, va bientôt venir, selon Jean Touzeau, le temps de la mise en musique de ces nouveaux quartiers .

 

Lormont, la ville de France la plus touchée par le renouvellement urbainJean Touzeau fait le point sur l'avancée des travaux entrepris dans le cadre du renouvellement urbain sur sa ville de Lormont. Rappelons que la commune de Lormont accueille aujourd'hui 21 343 habitants et s’étend sur un territoire de 736 hectares sur la rive droite de Bordeaux. Sur son territoire, le GPV a consisté, pour l'essentiel, à démolir 1272 logements anciens principalement faits de grandes tours pour en reconstruire 1261 autres dans de petits immeubles (364 à Carriet et 897 à Génicart). 

 

Un jeune secrétaire du Front National face à lui en mars prochainAutre sujet sur lequel nous avons interrogé Jean Touzeau : la venue d'un jeune cadre du Front National sur la commune. Jean Baptiste Defrance (de son vrai nom), 22 ans, secrétaire national du FN, s'apprête en effet à candidater sur Lormont aux prochaines élections municipales. Qu'est ce que cela inspire au maire sortant ?

 

Jean Touzeau défend la réforme des rythmes scolaires Enfin, revenons avec Jean Touzeau sur une tribune à la portée nationale qu'il a accepté de signer en octobre dernier. Avec un collectif d'une trentaine d'autres maires qui appliquent la semaine de quatre jours et demi depuis la rentrée 2013, maires tous socialistes, le premier magistrat de Lormont s'est engagé à défendre la réforme des rythmes scolaires. Cette tribune intitulée "Laissons les enfants à l'abri de nos querelles d'adultes" avait pour objectif de rendre hommage à une réforme "qui va dans le bon sens". Jean Touzeau explique ce que cette réforme représente pour la ville de Lormont.

 

Armelle Hervieu
Par Armelle Hervieu

Crédit Photo : Armelle Hervieu Aquipresse

Partager sur Facebook
Vu par vous
2554
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !