aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

  • 15/09/16 | Eric Morvan nouveau préfet des Pyrénées Atlantiques

    Lire

    L'histoire se répète au Pays Basque: Eric Morvan, directeur de cabinet adjoint auprès du ministre de l'Intérieur va succèder à Pierre-André Durand à la préfecture des Pyrénées Atlantiques. En effet, les deux hommes ont tous deux été sous préfet de Bayonne, le second entre 2008 et 2010. Ce dernier va hériter du dossier d'intercommunalité unique Pays basque (EPCI) mis en place par son prédécesseur. Avec sur son bureau un recours -a priori suspensif- déposé par des maires opposants de l'intercommunalité Côte-Basque Adour.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Municipales : ils sont cinq à briguer la mairie de Bergerac

09/03/2014 | Les cinq listes en lice pour les municipales dans la sous-préfecture de la Dordogne se sont retrouvées vendredi pour un débat sur France bleu Périgord.

Ils sont cinq candidats à la mairie de Bergerac

Un débat organisé vendredi soir à l'auditorium François Mitterrand, par France bleu Périgord en partenariat avec Sud Ouest a opposé les cinq prétendants à la mairie de Bergerac. Robert Dubois, pour le Front National, Carmel Fontana (UMP-UDI), Lionel Frel (EELV), Daniel Garrigue (divers droite) et Dominique Rousseau, maire socialiste sortant, ont abordé deux des principaux thèmes de la campagne : l'emploi et la sécurité, devant 200 personnes, partisans des uns ou des autres. Un public qui s'est largement manifesté. Entre les candidats, ce fut plutôt courtois.

L'élection municipale de Bergerac promet d'être regardée le 23 mars avec la plus grande curiosité. Dans la sous-préfecture de la Dordogne, la droite et la gauche sont divisées. Le maire socialiste sortant, Dominique Rousseau a face à lui quatre autres candidats : le frontiste Robert Dubois, fort de ses 15 % aux législatives qui espère faire un coup et être présent au deuxième tour, Carmel Fontana, le candidat officiel de l'UMP avec le soutien de l'UDI, l'ancien maire et député Daniel Garrigue, qui a conservé bon nombre de soutiens, et l'écologiste Lionel Frel qui a fait partie de l'équipe Rousseau et qui en est très déçu.  À droite, Carmel Fontana, Daniel Garrigue, et Robert Dubois ont exclu toute possibilité d'alliance au deuxième tour. Un débat organisé par France Bleu Périgord vendredi soir diffusé en direct devant un public de 200 personnes a opposé les cinq prétendants sur les questions de sécurité et d'emploi. 

Un des plus forts taux de chômage d'Aquitaine

La ville de Bergerac avec ses 12,6 % de demandeurs d'emplois connaît un des plus fort taux de chômage de la région Aquitaine. La fin de la Poudrerie et de l'Esat a laissé des traces dans la population. Dominique Rousseau a défendu son bilan :" La Ville, par ses investissements, a eu un rôle d'amortisseur de la crise ». Nous avons créé des emplois a-t-il déclaré avant de présenter les quatre leviers sur lesquels il compte s'appuyer : l'économie numérique, les biotechnologies, la chimie verte et le tourisme. Daniel Garrigue a rappelé que lorsqu'il a quitté la mairie, le taux de chômage était à 8 %. Après avoir fustigé la lenteur avec laquelle ont été conduits les programmes de revitalisation, il mise pour développer l'emploi sur le tourisme et le développement des circuits courts pour la distribution des produits alimentaires, notamment pour l'approvisionnement des cantines scolaires.  La gestion des cantines par la municipalité figure sans exception dans le programme des cinq candidats. Carmel Fontana veut privilégier les emplois marchands, plutôt que les emplois publics créés par la gauche. Il souhaite une meilleure adéquation entre les offres d'emplois non satisfaites localement et les demandes, en misant sur la formation. Il souhaite que les entreprises locales aient plus facilement accès aux marchés publics par la division des lots. Robert Dubois (FN) a évoqué la création de zones franches pour attirer de nouvelles entreprises, une idée reprise par le candidat écologiste Lionel Frel qui évoque aussi des projets de tourisme durable et la création d'un futur parc naturel régional. La question de l'aéroport de Bergerac a donné lieu à une joute verbale entre Dominique Rousseau et Daniel Garrigue. Le maire sortant souhaite alléger la participation financière de la ville. Il se prononce à terme pour un seul aéroport en Dordogne, celui de Bergerac. Daniel Garrigue a accusé son successeur d'avoir cédé les commandes au Conseil général.

Et la sécurité dans tout cela?

La ville de Bergerac est classée comme l'une des villes les plus sûres de France. Pourtant, au cours du débat de France Bleu, on a assisté vendredi soir à une espèce de surenchère entre plusieurs candidats. Le premier à avoir abordé cette question est Carmel Fontana qui à la surprise générale a évoqué une agression dont a été victime un de ses proches. Il a cherché à prouver que la ville souffre d'une petite délinquance croissante et d'un sentiment d'insécurité. Il se prononce pour la mise en place d'un système de vidéo surveillance et d'un renforcement de la police municipale. Certaines de ses options sont proches de celles du candidat frontiste, ce qui a conduit Robert Dubois à proposer à Carmel Fontana une adhésion au Front national. Robert Dubois a dénoncé une insécurité grandissante allant jusqu'à évoquer "les hordes sauvages" de Bergerac et des trafics de drogue devant tous les lycées de la ville. L'écologiste Lionel Frel a tenté de désamorcer cette surenchère évoquant une ville plutôt tranquille où policiers municipaux et nationaux font le boulot. Il considère la vidéo surveillance comme aussi coûteuse qu'inefficace et se prononce pour la suppression des armes à feu pour les municipaux. Daniel Garrigue reconnaît que certaines personnes peuvent ressentir un sentiment d'insécurité en raison du hausse du nombre des cambriolages. Il souhaite améliorer la coopération entre les policiers nationaux et municipaux. Dernier à prendre la parole sur ce thème, Dominique Rousseau s'est contenté d'opposer à tous ces arguments un bilan, celui d'une « ville sûre, première des agglomérations de Dordogne et quatrième d'Aquitaine ». « C'est le résultat de notre travail sur ces six dernières années », a-t-il conclu.

A droite, les trois candidats ont exclu toute possibilité d'alliance en vue du deuxième tour. A Bergerac où l'issue du scrutin semble particulièrement indécise, une triangulaire voire une quadrangulaire font partie des possiblités. 

A réécouter le débat sur France bleu Périgord  

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1589
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !