Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 14/06/21 | Covid-19 : indicateurs en baisse mais vigilance maintenue

    Lire

    Sur la semaine 22, du 31 mai au 6 juin, le taux d’incidence baisse en Nouvelle-Aquitaine mais il reste au dessus du seuil d’alerte (52,6/100 000 hab contre 71,8/100 000 hab semaine 21). Le taux de positivité baisse également (2%) et reste sous le seuil d’attention des 5 %. Une diminution est observée dans tous les départements sauf en Creuse où ce taux est stable (0,9%). Au 8 juin, 2 791 137 Néo-Aquitains ont reçu au moins une dose de vaccin (46,5 %) et 1 460 300 ont reçu les 2 doses (24,3 %). Au regard de l’allègement progressif des mesures et du risque de relâchement possible, l'ARS appelle à une "vigilance toujours de mise".

  • 14/06/21 | Les fruits et légumes en fête à Saint-Médard-en-Jalles

    Lire

    A l’occasion de la Fête nationale des fruits et légumes frais, la ville de Saint-Médard-en-Jalles (33) a décidé jusqu'au 18 juin de faire découvrir ou redécouvrir ces produits aux enfants et à leurs parents grâce à des conseils, des astuces ou encore des recettes. Pour cela, des menus spéciaux seront notamment proposés dans les écoles ainsi qu’un menu frais sur le site de la ville.

  • 14/06/21 | Rénovation énergétique : la Région soutient l'habitat social

    Lire

    Soliha Landes, à Dax, va bénéficier d’une aide de 146 620 euros de la Région Nouvelle-Aquitaine afin de rénover énergétiquement ces logements sociaux. Ce soutien intervient dans le cadre d'un programme régional ayant pour objectif la création d'un réseau unique de Plateformes de la rénovation énergétique afin de proposer un guichet unique pour tous les ménages.

  • 14/06/21 | Un village intergénérationnel à Lachaise (16)

    Lire

    L’association Valfontaine Village est propriétaire d’un site comprenant une exploitation agricole et une résidence familiale notamment. L’association souhaite réhabiliter le site pour le transformer en village intergénérationnel où les anciens bâtiments vont permettre aux familles de s’impliquer dans le quotidien des aînés et de partager des moments familiaux. Les terrains agricoles vont servir pour un pôle d’activités intergénérationnelles.

  • 11/06/21 | Tonneins : le pôle de santé parie sur la télémédecine

    Lire

    L’association du pôle de santé du tonneinquais en Lot-et-Garonne regroupe une équipe de médecins, infirmiers, sages-femmes, orthophonistes et psychologues. Afin d’apporter aux patients une réponse médicale rapide et efficace, l’association souhaite développer la télémédecine grâce notamment à un partenariat avec la clinique Saint-Hilaire Esquirol. Pour cela, elle va acquérir du matériel connecté comme des stéthoscopes, échographes ou encore ECG.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales : Nicolas Florian opère une mise au vert

15/01/2020 | Le maire de Bordeaux a effectué son premier meeting de campagne ce mardi au théâtre Fémina. Ce dernier a beaucoup insisté sur l'écologie et la "sobriété" énergétique.

Nicolas Florian Bordeaux

La tonalité d'un premier meeting de campagne est toujours une bonne occasion pour tracer une route. Celle des semaines à venir lorgnera vers l'écologie et le social pour Nicolas Florian, qui s'est prêté ce mardi 14 janvier à l'exercice sur la scène du théâtre Fémina devant plusieurs centaines de spectateurs. Au travers d'un long discours de clôture d'une soirée de restitution des contributions faites pendant sa campagne par différents groupes de soutien, le maire de Bordeaux a insisté sur la volonté de faire de la ville un territoire de "sobriété et d'innovation". Focus sur l'essentiel des promesses affichées.

Exercice de rôdage et, surtout, de verdissement ce mardi 14 janvier pour Nicolas Florian. Le maire de Bordeaux et candidat aux prochaines municipales a profité de l'ambiance feutrée du théâtre Fémina (avec une salle quasiment pleine) pour dévoiler les premières propositions d'un futur programme qui sera distribué aux Bordelais avant la fin du mois de janvier. L'essentiel de la soirée était cependant attribué aux quelques 1 000 contributions affichées et récoltées auprès des différents soutiens. Julia Mouzon, l'une des têtes pensantes de la campagne du maire-candidat, en a profité pour animer une série de 14 pitchs d'environ trois minutes présentés par des "contributrices et contributeurs" chargé(e)s de faire la synthèse des idées proposées dans les ateliers qui se sont tenus ces derniers mois, depuis son arrivée en septembre. Déclinées en différentes thématiques (santé, sécurité, mobilité, inclusion), elles faisaient écho aux quatre engagements pris par Nicolas Florian, égrennés dans une lettre distribuée à tous les habitants de la ville en fin d'année. "Nous ne voulons pas d'une ville décidée de loin par des idéologues", a-t-on ainsi pu entendre en introduction d'un show visiblement assez millimétré qui a aussi laissé, au travers de petites séquences vidéo, la parole aux Bordelais(es). "Répondre aux défis climatique, démographique, démocratique et social, nous le ferons", a ainsi scandé Julia Mouzon à une salle peu avare en applaudissements de circonstance.

Virage vert

Mais le fait notable, marquant de cette soirée, c'était bien entendu le discours du principal interessé, dont l'insistance pour l'écologie et le social ne laisse aucun doute sur son intention de chasser sur les terres de son adversaire écologiste, Pierre Hurmic, et son alliance à gauche. Au travers de nombreuses propositions, Nicolas Florian a ainsi dressé le portrait d'un mandat "de fondation, d'enracinement, de sobriété (un mot fétiche) et d'innovation". Les lumières de la salle ne se sont pas teintées de vert, mais le discours, en revanche, a entamé un virage clair. Ambition d'une ville zéro déchets en 2026, "grand centre de tri et de recyclage des matériaux de construction" à La Jallère (oublié le programme immobilier), ambition d'arriver à 100 000 habitants autosuffisants en énergie renouvelable, jardin potager sur le toit de la base sous marine...

Du côté de la mobilité, une volonté certaine de créer davantage de voies dédiées et d'accès sécurisés aux vélos s'est faite ressentir (avec un plan de stationnement dédié aux vélos et aux deux roues motorisées sur l'espace public). Egalement, initier une partie de la flotte de transports à l'hydrogène dans la prochaine délégation de service public (et plus de 50% de celle des bennes à ordures) ou encore - l'une des seules propositions de la soirée disposant d'un budget concret - de consacrer 30 millions d'euros à la mise en place de neuf nouveaux pontons sur la Garonne pour y développer le réseau de transports fluviaux, batcub en tête, au sein d'un fleuve qui serait considéré comme "le neuvième quartier de Bordeaux" et doté d'un nouveau pont entre Bassens et Bordeaux Nord, au sein duquel les lignes B et C du tram seraient reliées, notamment pour "mieux desservir le stade Matmut". 

Symboles et social

Les propositions n'ont pas non plus manqué de symboles. Nicolas Florian a ainsi affiché son intention de renommer plusieurs rues de la ville au nom de cépages et de différents territoires viticoles du vignoble bordelais, histoire d'en être "le premier ambassadeur". Tout au long d'un discours fourni reprenant à son compte une partie des propositions lancées par les contributeurs/trices, le maire de Bordeaux s'est aussi prêté à un petit "festival des maisons" : maison des aidants, maison des entrepreneurs, maisons de l'artisanat et des métiers, maisons des femmes victimes de violences, cité de l'alimentation au Marché d'Intérêt National Bordeaux-Brienne... les totems ne manquaient pas. Côté économie, on a pu noter un tropisme net vers les artisans et commerçants de la ville, dont certains sortent tout juste d'un "plan d'urgence" : regroupements d'artisans pour répondre prioritairement aux appels d'offres et à une partie des marchés publics de la ville, plateforme dédiée au commerce numérique bordelais, consultation pour l'organisation de livraisons à domicile en mobilité douce, achat en "drive" dans des lieux dédiés, le tout à grand renfort de "voilà l'une des propositions que nous ferons pour la ville" qui a reçu les applauddisements de la salle.

Enfin, le dernier plaidoyer notable de ce premier discours public fut social : accélération de la construction de logements sociaux (pour tenir l'objectif des 25%) et de celle des logements "abordables" (maximum 3 000 euros du mètre carré), obligation d'un permis de louer pour les bailleurs et propriétaires dans l'ancien pour lutter contre l'habitat indigne, séance annuelle du conseil municipal dédiée aux questions et pétitions citoyennes, conseil de développement et d'évaluation de la politique municipale composé de citoyens tirés au sort ou volontaires, création d'un conservatoire des arts vivants dans chaque quartier, Plan Local d'Urbanisme revu et "révisé dans sa totalité" pour être "rendu plus lisible"... L'implication des habitants a donc servi de clôture au discours, d'aucun pourrait y voir un effet "gilets jaunes"...
Au moment du bilan, à la sortie de la salle, les opinions sont plutôt favorables au candidat. Au rayon des critiques face à des spectateurs interrogés en fin de meeting, on a pu noter un virage vert clairement remarqué, un manque d'insistance sur la sécurité (des patrouilles et un hôtel de police mixte partagé avec la police nationale ont été annoncés) et une absence remarquée : celle de la fiscalité, sur laquelle Nicolas Florian s'est déjà en partie exprimé lors du conseil municipal de novembre en promettant qu'il n'y aurait pas d'augmentation d'impôts durant le prochain mandat et du budget nécessaire à toutes ces annonces y compris celle, un peu plus remarquée que les autres, de la création d'une piscine sur les quais de Bordeaux. Le document de campagne promis pour fin janvier sera peut-être une occasion de préciser les "choses" de ce côté. "Nous ne devons pas minimiser ce que nous sommes et ce que nous représentons. Bordeaux dispose d'un potentiel humain qui ne demande qu'à être mobilisé", a ainsi terminé Nicolas Florian au moment d'annoncer une liste complète composée, comme il l'a précédemment annoncé, d'un renouvellement pour moitié pour le 15 février. Ce qui laisse un boulevard pour les réponses, qu'elles soient écologistes ou non.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
6497
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 17 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain

Charline Claveau, Présidente de l'Office public de la langue occitane Politique | 27/04/2021

Charline Claveau : « La loi Molac est un texte fort pour sauver nos langues régionales »

darrieussecq et boudié une Politique | 23/04/2021

Régionales : Florent Boudié mènera la liste de Geneviève Darrieussecq en Gironde

Jean Baptiste Djebbari, Jacqueline Gourault et Alain Rousset lors de la signature du CPER 2021-2027 Politique | 23/04/2021

Relance : double signature entre l’État et la Nouvelle-Aquitaine

Alain Rousset, le 20 avril, pour son entrée en campagne Politique | 20/04/2021

Régionales : Alain Rousset candidat à sa succession

L’espace test mis en place à Verneuil-sur-Vienne pour mettre le pied à l’étrier à des maraîchers. Politique | 19/04/2021

Limoges Métropole va participer à une société coopérative pour installer des maraîchers