Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/09/20 : Après consulation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

10/09/20 : "Adolescentes", le long métrage documentaire de Sébastien Lifshitz, sorti hier, a reçu 100 000€ d'aides de la Région (écriture et production). Ce film, dont le tournage s'est étalé sur 5 ans, suit l'adolescence de 2 collégiennes puis lycéennes brivistes

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/09/20 | Location saisonnière : 22 villes interpellent l'Union Européenne

    Lire

    Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic était au côté des 21 autres maires de villes européennes pour demander une évolution de la règlementation sur la location saisonnière auprès de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. Leur but : obtenir plus de pouvoir de régulation de cette activité et "poursuivre les plateformes en cas de manquement à la règlementation locale". Des mesures en ce sens sont attendues dans un futur Acte européen pour les services numériques. À Bordeaux, environ 4 300 logements entiers sont soustraits du parc locatif privé.

  • 21/09/20 | À Bordeaux, Montaigne se cache encore

    Lire

    Le squelette en bon état de conservation d'un individu de sexe masculin, c'est ce qu'a découvert l'équipe de scientifiques qui a ouvert ces derniers jours le contenant en plomb retrouvé fin 2018 dans les sous-sols du Musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Etant supposément le cercueil du philosophe Michel de Montaigne, les recherches continuent. De futures analyses ADN (sur des morceaux de tissus et de supposés cheveux) doivent être menés dans les prochains mois. Les résultats ne sont pas attendus avant début 2021.

  • 21/09/20 | Bordeaux : le festival Animasia est maintenu

    Lire

    Le festival de la culture et pop culture asiatique se déroulera au Parc des Expositions de Bordeaux-Lac (Hall 2) les 10 et 11 octobre prochains. Pour cette seizième édition, Animasia mettra à l'honneur la gastronomie en Asie. Le nombre de places sera limité à 5 000 personnes maximum par jour et les billets seront disponibles uniquement sur la billetterie en ligne.

  • 20/09/20 | Covid 19 : 14 cas à la mairie de Périgueux

    Lire

    Suite à la déclaration de plusieurs cas de Covid au sein des personnels municipaux, la ville de Périgueux a organisé une journée de dépistage. Il en résulte six cas positifs sur les 105 tests pratiqués, qui s'ajoutent aux huit cas détectés précédemment. Les 14 agents testés positivement sont en arrêt de travail pour une durée de sept jours et le recensement des cas contacts est en cours. Aucun agent concerné n'occupe de fonction en contact direct et quotidien avec le public.

  • 19/09/20 | Le Grand marché Bio du Bourgailh se tiendra dimanche

    Lire

    L’association Écosite du Bourgailh valorise l’agriculture biologique lors d’un grand marché bio festif au coeur de la Forêt du Bourgailh. Une vingtaine de producteurs biologiques proposeront ce 20 septembre une offre de produits variés (fruits et légumes, viandes, épicerie, vins et bières...). Certains produits pourront être dégustés sur place lors d’un repas en plein air. Cette 4ème édition se tiendra dans le respect du protocole sanitaire lié au Covid 19 : port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans, restauration sur place assise, respect de la distanciation physique.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales : Union Pour Bordeaux rend ses copies

18/06/2020 | Nicolas Florian et Thomas Cazenave, réunis autour de la liste "Union Pour Bordeaux" à l'occasion du second tour du 28 juin, ont présenté liste et programme ce mercredi.

Florian Cazenave municipales Bordeaux

Exercice très traditionnel pour les uns, passage obligé pour les autres... Ce mercredi 17 juin, Nicolas Florian et Thomas Cazenave ont profité d'un point presse à l'INSEEC (école de management) pour présenter officiellement la liste réunifiée et les grandes orientations d'un programme refondu par la nouvelle liste du second tour qui a quelque peu redéfini le paysage politique local. Un programme et une philosophie qui assurent la continuité des annonces de ces dernières semaines.

Après la photo de mariage, il fallait bien la photo de famille. Celle de la liste Union pour Bordeaux portée par Nicolas Florian et Thomas Cazenave, s'est déroulée aujourd'hui dans un amphi de l'INSEEC, à Bordeaux. Le second a d'ailleurs avoué que l'organisation de cette campagne, chamboulée par le contexte, se basait bien plus sur le numérique qu'auparavant. "On organise régulièrement des réunions ouvertes à tous sur Zoom, on a plusieurs dizaines d'habitants qui viennent. On expose les idées de la liste et on répond aux questions. Même chose sur le Facebook Live, j'en ai fait un récemment avec la députée Catherine Fabre. C'est l'occasion de faire des rendez-vous thématiques. On est aussi présents sur les marchés mais on voit bien que les gens font encore attention, il n'y a pas beaucoup de monde. On passe beaucoup par les réseaux sociaux et des mails aux adhérents ou aux gens que l'on rencontre", a souligné le numéro 2 de la liste.

"Savant dosage"

Pour le reste et notamment la présentation des priorités en binômes affichés, les grandes lignes sont déjà connues. Les 13 nouvelles places éligibles données aux marcheurs dans la liste ne changent rien à l'annonce de Nicolas Florian, celle d'une liste composée "à 70%" de non encartés. La liste, composée de 65 noms, compte des habitués dont Alexandra Siarri, Fabien Robert, Nathalie Delattre, Marick Fetouh, Ludovic Martinez, Anne Walryck, Maribel Bernard, Emmanuelle Cuny, Estelle Gentilleau ou encore Stéphan Delaux ; mais aussi des nouveaux (Jamel Zaghouani, Philippe Fraile Martin, Constance Mollat, Véronique Berge, Pierre Braun, David Grea, Natacha Pauillac, Henri Fayad, Audrey Bruchard, Blandine Babiloni ou Guillaume Chaban-Delmas, petit fils de l'ancien maire du même nom). "C'est un savant dosage entre des gens qui ont de l'expérience, des gens qui étaient en compétition les uns par rapport aux autres au premier tour et qui se transforment en respectant les équilibres politiques issues des résultats. On a veillé à avoir des personnes investies, avec une expertise. Les choses se passent bien", a assuré le maire de Bordeaux.

Profession deux fois

Dans une profession de foi renouvelée dénonçant le choix adverse de "l'idéologie clivante et de l'opposition systématique" (Pierre Hurmic, qui lui-même doute, à peine esquissé), Nicolas Florian et Thomas Cazenave redessinent, sans vraiment changer les traits, les grandes lignes de leurs programmes respectifs. Seul changement notable : l'inscription de ces propositions dans deux temporalités : celle de "l'urgence" ou des six mois qui viennent et celle de "demain", à échéance des cinq ans et demie qui suivront. Dans la première, trois priorités : préservation de l'emploi "par un plan de soutien massif à nos entreprises, nos commerces et notre artisanat", le développement du "soutien scolaire dès cet été" et l'ajout de nouvelles pistes cyclables et le "développement du transports à la demande". "On est dans un plan de soutien direct avec le plan d'urgence de la métropole (15 millions d'euros) envers les commerçants mais on s'apprête aussi dans les semaines à venir, grâce à la BPI et d'autres partenaires financiers, à développer un prêt garanti par la collectivité qui jouera sur la convertibilité en obligations, autrement dit la possibilité pour celle-ci de rentrée au capital pour favoriser l'investissement avec des fonds propres dans des entreprises qui innovent. Il sera composé de 50 millions d'euros", a assuré Nicolas Florian.

Pour le reste, on refait l'appel et ils sont tous là : une "ville des quartiers" avec une "démocratie renforcée", l'écologie (ville zéro déchet/plastique, réduction de la consommation énergétique, rénovation de 10 000 logements, approvisionnement de 100 000 habitants en énergie renouvelable, "boucle verte" et grand parc à Mériadeck, Cité de la Transition Écologique, convention citoyenne du climat composée de 100 personnes tirées au sort), la solidarité ("politique du handicap ambitieuse", "Pack bien vieillir" pour soutenir les aidants et l'adaptation des logements, "soutien aux emplois de services à la personne"), sécurité (doublement des effectifs de policiers municipaux, lutte contre le harcèlement de rue, les trafics et cambriolages) et enfin logement ("plus de logements abordables" à 3000 euros du mètre carré, au moins 35% de logements neufs sociaux ou "l'accompagnement vers la location de nombreux logements vacants et le contrôle des locations saisonnières"). La prochaine "réunion publique" sur Zoom portera ce vendredi sur la transition écologique. Ce sera sans doute l'un des derniers grands temps forts avant le second tour, le 28 juin prochain.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5448
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sogratte | 22/06/2020

On nous revend l'Union pour "sauver " Bordeaux! De qui? des copains de l'immobilier, du vin et du tourisme en place depuis 1946 ?
Macron nous a déjà fait le coup pour la France et on en est arrivé à un pays divisé.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !