Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/10/21 : Après un arrêt forcé en mars 2020 en raison de la crise sanitaire, Chalair annonce la reprise de la ligne Bordeaux-Montpellier à partir du lundi 15 novembre 2021, à raison de 4 fréquences hebdomadaires

19/10/21 : Pau Béarn Pyrénées Mobilités et ses Partenaires Engagés lancent la 3ème campagne d’Aide à l’achat Vélos, dont l'offre est doublée cette année. Cette 3ème session d’instruction des demandes aura lieu du lundi 1er novembre au mardi 30 novembre 2021.

18/10/21 : Mardi 19 octobre a lieu la 15ème édition du Forum Emploi de Cenon, de 9h à 14h au Rocher de Palmer. Sécurité, commerces, restauration, logistique, sanitaire & social, hygiène, BTP, Industrie, de nombreux postes et formations seront proposées à tous

15/10/21 : Saint-Médard en Jalles poursuit sa concertation sur son futur "Plan vélo et autres mobilités actives" pour déterminer les actions à prévoir en terme d'aménagement, d'éducation, de prévention ou de promotion. Rdv le 18 octobre et le 3 novembre+ d'info

15/10/21 : Rencontres, animations, spectacle, exposition, ciné-débats, atelier, handisport... Du 2 au 16 novembre, la 8ème édition de la Quinzaine de l'Egalité et la Diversité débarque à Bordeaux et dans la métropole. Une fois encore le programme sera riche !+ d'info

15/10/21 : Talence organise samedi 16 octobre de 10h à 19h, une journée consacrée aux sports, mis à l’honneur avec une "Journée olympique" et la "course des 5 et 10 km" : un grand rendez-vous sportif afin de préparer les JO de Paris 2024 et soutenir nos athlètes+ d'info

07/10/21 : À partir du 17 décembre, Volotea proposera une nouvelle ligne au départ de l’aéroport de Bordeaux-Mérignac à destination de l’aéroport de Lille 2 fois par semaine en décembre et en janvier puis 6 fois par semaine à partir d’avril 2022.

07/10/21 : Dans le cadre des travaux de la déviation du Taillan-Médoc, la section à 2x2 voies de la RD 1215E1, route à grand trafic, sera réduite à 1 voie dans le sens Bordeaux-Le Verdon, du 11/10 au 11/11 et dans le sens Le Verdon-Bordeaux, du 18 au 19 octobre

07/10/21 : Du 1er au 10 octobre, partout en Nouvelle-Aquitaine, la Fête de la science permet à toutes et tous de découvrir la science et les scientifiques avec des rencontres, conférences, cafés-sciences, expositions, ateliers, etc.+ d'info

05/10/21 : L'Etat et la Région ont sélectionné 17 nouveaux lauréats au fonds d’accélération des investissements industriels dans le cadre du plan France Relance. Ces 17 projets représentent 6 M€ de subventions sur un total pour l'heure de 63 M€ et 126 lauréats.+ d'info

05/10/21 : Au 31 juillet 2021, l’État a investi au titre de son plan France Relance 2,75 Mds € en Nouvelle-Aquitaine dont 770 M€ pour le volet transition écologique, 924 M€ pour le volet compétitivité et plus d’1Md pour le volet cohésion sociale et territoriale

01/10/21 : Randonnées découverte en journée ou en soirée de la faune, de la flore, de la géologie, balades contées, expositions, jeux de piste… Ces 2 et 3 octobre, la Région Nouvelle-Aquitaine organise les "48h Nature". Tout le programme sut 48hnature.fr+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/10/21 | Une plateforme pour découvrir le Cognac

    Lire

    Les 1 000 membres de la communauté du Cognac viennent de mettre en ligne un nouveau site internet. Fruit de 2 ans de travail, il permet d'aller à la rencontre de la culture du Cognac, du savoir-faire en passant par les modes de consommation. La communauté souhaite d'ici mars 2022 déposer un dossier pour inscrire le Cognac au patrimoine culturel immatériel de l'Unesco. Pour découvrir le site internet

  • 21/10/21 | Anguilles, lamproies : des migrations facilitées dans le Ciron

    Lire

    Le Ciron, long de 97km, est une véritable zone d'attrait pour les poissons et particulièrement les migrateurs comme les anguilles ou les lamproies. Fin 2020, la Région a lancé un appel à projets « Continuités écologiques aquatiques en Nouvelle-Aquitaine » et a retenu la SCI de Graveyron. Le projet consiste notamment en l'aménagement de 2 rampes à rugosité de fond afin d'assurer un franchissement pour l'ensemble des espèces quelque soit le cycle de marée.

  • 21/10/21 | Guéret : l'IRFJS rénové en vue des JO 2024

    Lire

    La Ville de Guéret a été retenue comme un des centres de préparation pour le VTT et le cyclisme sur route en vu des Jeux Olympiques de 2024. Pour répondre au cahiers des charges, la Ville doit rénover l'Institut Régional de Formation Jeunesse et Sports (IRFJS). Outre les divers aspects fonctionnels, d'équipements nouveaux et d'embellissement, la réhabilitation va impliquer une mise en sécurité et accessibilité du bâtiment. Les travaux vont aussi permettre de prendre en compte les préconisations environnementales sur les énergies et de l'eau.

  • 21/10/21 | Ouvre Boîte accompagne les entrepreneurs des quartiers

    Lire

    La 3ème édition d'Ouvre Boîte, le concours de France Active Nouvelle-Aquitaine pour ceux et celles qui veulent créer leur entreprise est lancé à Pau et plus particulièrement dans les quartiers prioritaires. Les lauréats de ce concours se verront attribuer une bourse de 1000€ pour les aider à lancer leur entreprise. Pour participer, il suffit de déposer son projet auprès de l'équipe d'Ouvre Boîte avant le 5 novembre.

  • 20/10/21 | 2022 : 129ème édition du Concours Général Agricole

    Lire

    Après avoir été annulé en 2021, le Concours Général Agricole fait son retour ! Sa finale se tiendra du 26 février au 6 mars 2022 dans le cadre du Salon de l'Agriculture de Paris. Le Concours des Produits est ouvert pour distinguer le meilleur de la production française : eaux de vie, huîtres, produits laitiers, charcuteries, confitures, jus de fruits, bières… A partir du 2 novembre, les inscriptions seront aussi ouvertes pour le Concours Vins et se clôtureront le 13 décembre. Des phases amont du CGA organisée en région par les Chambres d'Agriculture de Nouvelle-Aquitaine.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales : Union Pour Bordeaux rend ses copies

18/06/2020 | Nicolas Florian et Thomas Cazenave, réunis autour de la liste "Union Pour Bordeaux" à l'occasion du second tour du 28 juin, ont présenté liste et programme ce mercredi.

1

Exercice très traditionnel pour les uns, passage obligé pour les autres... Ce mercredi 17 juin, Nicolas Florian et Thomas Cazenave ont profité d'un point presse à l'INSEEC (école de management) pour présenter officiellement la liste réunifiée et les grandes orientations d'un programme refondu par la nouvelle liste du second tour qui a quelque peu redéfini le paysage politique local. Un programme et une philosophie qui assurent la continuité des annonces de ces dernières semaines.

Après la photo de mariage, il fallait bien la photo de famille. Celle de la liste Union pour Bordeaux portée par Nicolas Florian et Thomas Cazenave, s'est déroulée aujourd'hui dans un amphi de l'INSEEC, à Bordeaux. Le second a d'ailleurs avoué que l'organisation de cette campagne, chamboulée par le contexte, se basait bien plus sur le numérique qu'auparavant. "On organise régulièrement des réunions ouvertes à tous sur Zoom, on a plusieurs dizaines d'habitants qui viennent. On expose les idées de la liste et on répond aux questions. Même chose sur le Facebook Live, j'en ai fait un récemment avec la députée Catherine Fabre. C'est l'occasion de faire des rendez-vous thématiques. On est aussi présents sur les marchés mais on voit bien que les gens font encore attention, il n'y a pas beaucoup de monde. On passe beaucoup par les réseaux sociaux et des mails aux adhérents ou aux gens que l'on rencontre", a souligné le numéro 2 de la liste.

"Savant dosage"

Pour le reste et notamment la présentation des priorités en binômes affichés, les grandes lignes sont déjà connues. Les 13 nouvelles places éligibles données aux marcheurs dans la liste ne changent rien à l'annonce de Nicolas Florian, celle d'une liste composée "à 70%" de non encartés. La liste, composée de 65 noms, compte des habitués dont Alexandra Siarri, Fabien Robert, Nathalie Delattre, Marick Fetouh, Ludovic Martinez, Anne Walryck, Maribel Bernard, Emmanuelle Cuny, Estelle Gentilleau ou encore Stéphan Delaux ; mais aussi des nouveaux (Jamel Zaghouani, Philippe Fraile Martin, Constance Mollat, Véronique Berge, Pierre Braun, David Grea, Natacha Pauillac, Henri Fayad, Audrey Bruchard, Blandine Babiloni ou Guillaume Chaban-Delmas, petit fils de l'ancien maire du même nom). "C'est un savant dosage entre des gens qui ont de l'expérience, des gens qui étaient en compétition les uns par rapport aux autres au premier tour et qui se transforment en respectant les équilibres politiques issues des résultats. On a veillé à avoir des personnes investies, avec une expertise. Les choses se passent bien", a assuré le maire de Bordeaux.

Profession deux fois

Dans une profession de foi renouvelée dénonçant le choix adverse de "l'idéologie clivante et de l'opposition systématique" (Pierre Hurmic, qui lui-même doute, à peine esquissé), Nicolas Florian et Thomas Cazenave redessinent, sans vraiment changer les traits, les grandes lignes de leurs programmes respectifs. Seul changement notable : l'inscription de ces propositions dans deux temporalités : celle de "l'urgence" ou des six mois qui viennent et celle de "demain", à échéance des cinq ans et demie qui suivront. Dans la première, trois priorités : préservation de l'emploi "par un plan de soutien massif à nos entreprises, nos commerces et notre artisanat", le développement du "soutien scolaire dès cet été" et l'ajout de nouvelles pistes cyclables et le "développement du transports à la demande". "On est dans un plan de soutien direct avec le plan d'urgence de la métropole (15 millions d'euros) envers les commerçants mais on s'apprête aussi dans les semaines à venir, grâce à la BPI et d'autres partenaires financiers, à développer un prêt garanti par la collectivité qui jouera sur la convertibilité en obligations, autrement dit la possibilité pour celle-ci de rentrée au capital pour favoriser l'investissement avec des fonds propres dans des entreprises qui innovent. Il sera composé de 50 millions d'euros", a assuré Nicolas Florian.

Pour le reste, on refait l'appel et ils sont tous là : une "ville des quartiers" avec une "démocratie renforcée", l'écologie (ville zéro déchet/plastique, réduction de la consommation énergétique, rénovation de 10 000 logements, approvisionnement de 100 000 habitants en énergie renouvelable, "boucle verte" et grand parc à Mériadeck, Cité de la Transition Écologique, convention citoyenne du climat composée de 100 personnes tirées au sort), la solidarité ("politique du handicap ambitieuse", "Pack bien vieillir" pour soutenir les aidants et l'adaptation des logements, "soutien aux emplois de services à la personne"), sécurité (doublement des effectifs de policiers municipaux, lutte contre le harcèlement de rue, les trafics et cambriolages) et enfin logement ("plus de logements abordables" à 3000 euros du mètre carré, au moins 35% de logements neufs sociaux ou "l'accompagnement vers la location de nombreux logements vacants et le contrôle des locations saisonnières"). La prochaine "réunion publique" sur Zoom portera ce vendredi sur la transition écologique. Ce sera sans doute l'un des derniers grands temps forts avant le second tour, le 28 juin prochain.

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
9299
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Sogratte | 22/06/2020

On nous revend l'Union pour "sauver " Bordeaux! De qui? des copains de l'immobilier, du vin et du tourisme en place depuis 1946 ?
Macron nous a déjà fait le coup pour la France et on en est arrivé à un pays divisé.

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !