aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

21/07/17 : Le nouveau sous-préfet de Blaye Frédéric Doué prend ses fonctions le 24 juillet; il occupait depuis septembre 2015 le poste de directeur de cabinet du préfet des Côtes d'Armor.

21/07/17 : Le chanteur Manu Chao est attendu ce soir en Charente-Maritime sur la scène du festival des Fous Cavés (21 et 22 juillet), à Port d'Envaux. Le concert de ce soir est complet depuis plusieurs mois, mais il reste des places le 22. www.lesfouscaves.f

17/07/17 : Le nouveau préfet de Charente-Maritime prendra officiellement ses fonctions mercredi. Fabrice RIGOULET-ROZE succède à Eric Jalon, nommé à Matignon par Emmanuel Macron. Il était dernièrement préfet de région de la Martinique.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/07/17 | Travaux sur la rocade de Bordeaux les nuits du 24 au 25 et 25 au 26/7

    Lire

    La rocade extérieure (A630-N230) de Bordeaux sera fermée à la circulation entre l’échangeur 20 (Tartifume) et l’échangeur 24 (Le Canon), les nuits du 24 au 25 juillet de 21h00 à 6h00 et du 25 au 26 de 21h00 à 6h00. Durant ces fermetures, une déviation par la rocade intérieure sera mise en place, le pont Mitterrand (sens extérieur) étant inclus dans la section fermée à la circulation, les usagers en transit dans le sens Sud-Nord (en provenance notamment de l'A63 et de l'A62) devront emprunter la rocade intérieure et le pont d’Aquitaine.

  • 19/07/17 | Le festival Emmaüs de Pau-Lescar résiste à l'individualisme

    Lire

    "Jours de résistance". Tel est le nouveau nom que s'est donné le festival organisé le samedi 22 et le dimanche 23 juillet par la communauté Emmaüs de Pau-Lescar. Résistance "à l'inertie et à l'individualisme pour essaimer et découvrir ensemble les clés pour construire demain". Ces journées "festives et militantes" qui commémoreront les 50 ans de la mort de Che Guevara seront marquées par une série de conférences ainsi que par des concerts. Kenny Arkana, la rappeuse Casey, HK et les Saltimbanks sont notamment à l'affiche avec Fakear, Taiwan MC, Dee Nasty. Rens. www.emmaus-lescar-pau.com

  • 18/07/17 | Henri Bies-Péré, nouveau président de AFDI

    Lire

    Le béarnais Henri Pies-Péré est le nouveau président de l'association de solidarité Agriculteurs Français et Développement International (AFDI). Installé à Montaner, dans les Pyrénées-Atlantiques où il produit du lait et du maïs grain, Henri Bies-Péré est par ailleurs le deuxième vice-président de la FNSEA. Il a été le fondateur d'AFDI Aquitaine en 1995. L'association qu'il anime construit des partenariats entre les mondes agricoles français et ceux des pays en développement. Plus d'infos: http://www.afdi-opa.org

  • 17/07/17 | Une dernière belle Nuit (et journée) atypique le 22 juillet

    Lire

    Elles animent le Sud Gironde depuis le 4 juin dernier avec leur brin de poésie, de réflexion et d'exotisme. Les Nuits atypiques, qui nous emmènent encore en Mongolie depuis Cadillac et Verdelais cette semaine (19 et 20 juillet) ont vu grand pour leur final le samedi 22 juillet. Rendez-vous à Saint-Macaire pour de précieux moments au côté, notamment, du magicien des mots franco-rwandais, Gaël Faye, et de nombreux autres artistes. Une dernière belle journée en perspective pour les 26 ans de ce Festival résolument pas comme les autres.

  • 16/07/17 | Oléron: Le département ne renonce pas à un droit de passage

    Lire

    Le Tribunal administratif de Poitiers a annulé le 13 juillet les délibérations du Département 17 concernant le lancement d'une consultation des électeurs d'Oléron concernant l'implantation d'un péage à l'entrée de l'île. Dans un communiqué, le Département a annoncé qu'il ne ferait pas appel. Il présentera lors de la session d’hiver "un rapport portant sur le principe de l’instauration d’un droit départemental de passage et d’une redevance pour service rendu" par le pont.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Myriam El Khomri sur le terrain

27/11/2016 | lutte contre la concurrence sociale et la fraude au travail détaché, dispositifs pour l'emploi des jeunes et formations étaient au menu de la visite ministérielle

Rencontre de la Ministre Myriam El Khomri à la Mission locale de Langon avec une quinzaine de jeunes ayant bénéficié du dispositif Garantie jeunes le 25 novembre 2016

Au lendemain de la publication d'une nouvelle baisse du chômage en particulier pour les jeunes, c'est sur le terrain que Myriam El Khomri Ministre du Travail, de l'emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social, à l'invitation de Gilles Savary, député de la 9ème circonscription, a passé la journée de ce vendredi 25 novembre. Une manière de témoigner que les chiffres sont une chose et la réalité du travail de fond et du partenariat avec tous les acteurs, une autre. Une journée rythmée autour de trois axes forts de la politique en faveur de l'emploi.

Gilles Savary, initiateur de cette visite ministérielle, tenait, fidèle à son habitude de ne pas se cacher des problèmes évidents, a ce temps d'échange et d'évaluation de la loi de 2014 portant son nom et visant la lutte contre la concurrence sociale et la fraude au travail détaché. D'autant plus que les secteurs du bâtiment comme de l'agriculture et du tourisme, particulièrement sous tension, sont bien présents en Gironde. C'est à Martillac au siège de la Technopole de Montesquieu que la Ministre et le Député, accueillis par Christian Tamarelle, Président de la Communauté de Communes de Montesquieu ont ainsi rencontré les organisations professionnelles, les chefs d'entreprises, les élus et les services de l'Etat pour un échange sur ces questions. Les choses avancent et nombre de fraudes commencent à être sanctionnées, mais il ne s'agit pas de s'arrêter là car comme l'a souligné Myriam El Khomri confortée par Gilles Savary, fort de son expérience en tant que député européen, la réponse se trouve aussi sur le plan européen avec la nécessité de règles communes.

La "Garantie jeune" ou comment "casser sa solitude devant le chômage"
La rencontre de la Ministre à la Mission locale de Langon avec  une quinzaine de jeunes ayant bénéficié du dispositif Garantie jeunes, dispositif financé par l'Etat aux 3/4 et par l'Union européenne via le Fonds Social Européen pour le reste, aura sans doute été le moment fort de cette visite.  "Je n'y croyais pas beaucoup, lâchait un des jeunes, une fois encore on allait me dire comment trouver un travail mais pas m'en trouver un... et puis maintenant je suis en emploi d'avenir à l'hôpital avec un projet précis, alors oui c'est positif". "Prendre confiance, travailler sur soi, créer du lien, casser sa solitude, se donner une chance de formation là où on a envie de travailler", telles sont les mots qui ressortent des témoignages. "Tout seul on avance vite, avec la Garantie on avance mieux", une devise choisie par ces jeunes pour résumer leur expérience.

Myriam El Khomri, à la fois proche des jeunes et sans faux semblant tout en constatant le bien fondé de cette Garantie Jeunes comme les autres mesures en faveur des jeunes à l'exemple des emplois d'avenir qui seront reconduits dès début 2017, a confié aux jeunes : " Vous savez, les dispositifs en faveur de l'emploi ne sont rien si vous ne vous en saisissez pas, continuez à vous accrocher, car vous êtes notre avenir "

Professionnels accompagnant le dispositif comme élus locaux ont complété ces témoignages en soulignant quelques freins pour une meilleure efficacité tels que les questions de la mobilité, du logement, de la lourdeur administrative. Des limites entendues par la Ministre qui a rappelé l'importance d'une politique globale avec tous les acteurs d'un territoire.

La formation un défi pour un emploi durable, un enjeu pour les régions
De fait, en toute logique, il était naturel de terminer cette journée par la visite de l'association Aquitaine Cap Métiers, à Pessac, alors même que la Région déploie le plan national 500 000 formations. Cap Métiers, association créée en 2009 par le Conseil Régional en partenariat avec l'Etat, les professionnels de l'insertion et de l'éducation, est aujourd'hui la cheville ouvrière des 25 000 formations offertes sur la grande région. Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, a plaidé une nouvelle fois pour confier aux régions de plus grandes responsabilités en matière d'emploi au nom d'une plus grande efficacité grâce à une meilleure connaissance des besoins locaux.

JLH
Par JLH

Crédit Photo : JLH

Partager sur Facebook
Vu par vous
4537
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !