Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

26/10/20 : Dominique Bussereau président du département de Charente-Maritime et de l'ADF vient d'annoncer que le Congrès des Départements de France qui devait avoir lieu lieu les 5 et 6 novembre à La Rochelle est ajourné compte tenu de la situation sanitaire

24/10/20 : En raison du couvre-feu, la maire de Biarritz, Maïder Arosteguy a décidé d'instituer un stationnement de la ville gratuit en surface dès 18 heures, afin d'inciter les clients des restaurants de venir plus tôt dans ces établissements de la ville.

22/10/20 : Ce 22 octobre Jean Castex a annoncé 38 nouveaux départements et une collectivité d’Outre-mer la Polynésie soumis au couvre-feu de 21h à 6h dès demain soir. En Nouvelle-Aquitaine, Haute-Vienne et Pyrénées-Atlantiques sont concernés.

22/10/20 : Le Pôle Expérimental Métiers d’Art du Périgord-Limousin organise un marché des métiers d’art en plein air, sur la Place Alfred Agard à Nontron, le samedi 24 octobre de 10h à 18h, en remplacement du Salon de la Rue des métiers d'art, qui est annulé.

22/10/20 : La Rochelle : Michel Carmona, adjoint au maire depuis 2014, est décédé dimanche. Ses obsèques auront lieu vendredi à 15h30 au crématorium de Mireuil.

22/10/20 : Charente-Maritime : en plus d'une obligation de porter le masque dans 52 commune du département, le préfet de Charente-Maritime a pris un arrêté interdisant les buvettes et certaines restaurations dans les établissements sportifs.

21/10/20 : Le Conseil scientifique Covid 19 a dans un communiqué rendu public l'avis favorable donné au gouvernement le 19 octobre pour la prorogation du régime transitoire de l'urgence sanitaire jusqu'au 16 février et son prolongement jusqu'au 1° avril 2021.

21/10/20 : La Cour de Cassation a rejeté ce mercredi le pourvoi de Monsanto dans le dossier l'opposant à un agriculteur charentais. La justice avait tranché en faveur de l'agriculteur en 2012, puis en appel en 2015.

21/10/20 : L’agglo Pau Béarn Pyrénées met en garde contre des individus se faisant passer pour des agents de collecte des déchets auprès des particuliers pour vendre des calendriers 2021. En effet tout démarchage de ce type est interdit de la part de ses agents.

20/10/20 : Le Maire de Lormont, Jean Touzeau, et l'équipe municipale, invitent la population, ce mercredi 21 octobre à 12h, à s'associer à leurs côtés à l'hommage national rendu à Samuel Paty, professeur d'histoire-géographie victime du terrorisme.

20/10/20 : Municipales :A Saint Astier, en Dordogne, l'élection municipale, remportée par la maire sortante Elisabeth Marty (DVD) avec 17 voix d’avance, a été annulée ce mardi 20 octobre par le tribunal administratif de Bordeaux.

18/10/20 : Périgueux : Près d'un millier de personnes se sont rassemblées devant l'arbre de la liberté cet après-midi en hommage à Samuel Paty enseignant assassiné à Conflans-Sainte-Honorine, pour défendre la liberté d'expression et dire non à la terreur.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/10/20 | Bayonne : Un plan de formation pour les salariés de Staero

    Lire

    L’entreprise de mécanique de précision spécialisée dans l’usinage de pièces mécaniques et le montage de petits sous-ensembles, Staero, va mettre en œuvre des formation à la fois technique pour les opérateurs, mais dans le domaine de l’organisation industrielle et du management dans le cadre du plan de compétences 2020-2021. Ces formations vont avoir lieu avec le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine qui vient de leur attribuer une aide de 15 602,24 euros.

  • 26/10/20 | Benoît Biteau insatisfait par la nouvelle politique agricole commune

    Lire

    Pour l'Eurodéputé Benoît Biteau, "cette nouvelle PAC est une erreur historique". Votée en fin de semaine dernière, cette "PAC n'intègre même pas les objectifs du Green Deal", s'insurge Benoit Biteau, qui parle de greenwashing. "La Pac n'est pas contraignante pour atteindre nos objectifs climatiques et de biodiversité". Pour les Verts/ALE, "le combat continue, notamment pour la définition des stratégies "Biodiversité" et "de la ferme à la fourchette" ".

  • 26/10/20 | Talence : 4 entreprises associées autour de l'industrie du futur

    Lire

    Le projet Sabor 2 est une initiative du Cluster Digital Aquitaine pour fédérer les entreprises de la simulation numérique (ou Smart4D). Le projet implique la mise en place d'une plateforme de production collaborative orientée sur l'industrie du futur. Ainsi, Vitirover, ESI Group, LGM et Amvalor se sont associés dans Sabor 2, dont la vocation est de révolutionner l'industrie avec des solutions innovantes comme par exemple la maintenance par l'intelligence artificielle. Ce projet collaboratif est soutenu par la Nouvelle-Aquitaine à hauteur de 370 500 euros.

  • 26/10/20 | Covid-19 : Les CCI néo-aquitaines lauréates d'un prix européen

    Lire

    Les CCI de Nouvelle-Aquitaine et la Chambre d’économie Croate viennent d’obtenir le prix européen « Résilience » pour leur soutien pendant la crise sanitaire. Pour faire face au besoin du CHU de Poitiers en matière de sacs hydrosolubles permettant la manipulation du linge contaminée, le réseau Entreprise Europe via la CCI Limoges Haute-Vienne s’est mobilisée et a pu rapidement identifier grâce à la Chambre d'Economie Croate un fournisseur, Vuplast d.o.o., fabricant croate de produits plastiques qui a développé un sac innovant en plastique hydrosoluble.

  • 26/10/20 | De nouvelles mesures anti-covid en Charente-Maritime

    Lire

    Après avoir pris des arrêtés pour imposer le port du masque obligatoire dans 55 communes de Chatrente-Maritime, puis l'interdiction des buvettes et points de restauration temporaire (consommation debout incluse) dans les établissements sportifs, le préfet Nicolas Basselier a pris un arrêté vendredi pour imposer un cahier de rappel dans les restaurants de la Charente-Maritime à partir du samedi 24 octobre 2020. Ces cahiers sont détruits sous 15 jours si aucun cas de Covid n'est signalé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Bordeaux Métropole 2050 : entre politique et libertés

16/03/2019 | Le ministre de l'Éducation nationale était en déplacement à Bordeaux ce vendredi. Entre autres débats, il a participé à la clôture de la grande réflexion "BM 2050".

Jean-Michel Blanquer

Ce vendredi 15 mars, le ministre de l'Éducation nationale était en visite à Bordeaux, quelques semaines seulement après le départ d'Alain Juppé pour le Conseil constitutionnel. Ce dernier était au premier rang du dernier débat organisé dans le cadre de Bordeaux Métropole 2050 organisé au Palais des Congrès de Bordeaux Lac, où l'on débattait de "culture" et de liberté". Cette visite ministérielle au contexte particulier a mis en lumière un débat entamé en janvier qui doit se terminer lors d'une journée spéciale organisée au Hangar 14 le 29 mars prochain. Petit point d'étape symbolique (et politique ?) avant le "jour j".

Liberté et éducation

Ce vendredi, le ministre de l'Éducation Jean-Michel Blanquer était l'invité particulier du dernier débat organisé dans le cadre de la grande réflexion autour de Bordeaux Métropole 2050, qui a organisé une propection démarrée en janvier. Le thème choisi ce vendredi était "Culture et Liberté". Il a d'ailleurs largement été question de liberté dans ce débat autour des invités venus donner leur propre vision de sa définition, perdue entre les notions de liberté individuelle et de liberté collective. "Dans ce monde ou tout change, il faut que les enfants aient, dès le début de leur vie, les assises qui vont leur permettre de s'adapter quoi qu'il arrive", a ainsi souligné Jean-Michel Blanquer. "De ce point de vue, lire, écrire et respecter autrui sont trois points fondamentaux sur lesquels j'insiste, au risque de passer pour archaïque. On voit de jeunes étudiants un peu déstabilisés parce que leur maîtrise du langage n'est pas aussi bonne qu'elle devrait être et ça brime leur liberté. Pour la regagner il faut d'abord leur redonner cette assise et y ajouter deux autres piliers qui sont leurs meilleures armes contre l'ère de la post-vérité dans laquelle on est entrés : la culture et la logique. La culture pour aller à la conquête de plus de liberté et de discernement mais aussi de la logique, des maths, de l'informatique. On parle souvent de manière un peu rapide des générations X,Y,Z pour évoquer le fait qu'ils soient digital-native. C'est plus ou moins vrai, ce n'est pas parce que vous surfez sur internet avec votre doigt que vous êtes habile en informatique. Le numérique que l'on doit souhaiter pour chaque enfant, c'est de savoir coder, de connaître l'histoire et les enjeux déontologiques de l'informatique. Ce n'est pas un anti-modèle que de préconiser le rééquilibrage du temps de l'enfant, être plus en contact avec la nature, la culture et le sport au travers des activités périscolaires. Cette compétence en informatique doit être une vraie compétence, pas une addiction. L'interdiction du portable en cours, si elle n'est pas la mesure la plus importante, est en tout cas celle qui a fait le plus parler parce que le phénomène de société est mondial. On doit permettre que l'enfant prenne confiance en lui-même grâce à et par l'école. Quant-au statut de la liberté à l'école, tout acte éducatif a comme finalité de donner plus d'autonomie à celui qui en bénéficie. Mais ça passe parfois par des actes qui ne se traduisent pas toujours par une notion de liberté. Ca passe aussi par une philosophie de liberté de construction, pas d'immédiateté, sinon on est dans l'individualisme alors qu'on doit apprendre davantage le sens du collectif. Il faut assumer ce mélange de libertés et de contraintes", a notamment assuré le ministre lors de cette assemblée.

Ce débat n'était, bien sûr, pas le seul objectif dans la tournée bordelaise de Jean-Michel Blanquer. Ce dernier a ainsi visité plusieurs établissements scolaires, permettant au nouveau maire Nicolas Florian d'éprouver sa première visite ministérielle. Les thèmes centraux de la visite visaient une participation à des débats scolaires autour de la mobilité européenne mais surtout (à deux reprises) du changement climatique, alors même que plus de 2000 jeunes ont défilé le même jour à Bordeaux (et plusieurs milliers dans toute la France) dans le cadre d'une "journée mondiale de la jeunesse pour le climat". Les hasards de calendriers politiques n'existant que rarement, il faut souligner que Jean-Michel Blanquer avait fait partie des (crédibles) candidats potentiels à la mairie de Bordeaux en 2020, avant le départ d'Alain Juppé pour le Conseil Constitutionnel. En cours de visite, lorsque la presse évoque cet épisode, le ministre de l'Éducation nationale ne botte pas vraiment en touche mais joue la réserve. "Mon nom circule toujours sur plein de choses, c’est plutôt flatteur, mais je reste concentré sur mon poste". Blanquer, candidat aux futures municipales ? Encore trop tôt pour le dire, mais il aurait sûrement un Thomas Cazenave en face. 

Bilan provisoire

Pour en revenir à BM 2050, pas de prolongation prévue pour Nicolas Florian (à l'inverse d'un certain grand débat national pour Emmanuel Macron). La "campagne" de prospective, qui a d'ailleurs recueilli, selon des derniers chiffres officiels, 50 000 contributions citoyennes, s'achèvera le 29 mars prochain lors d'une "grande journée" organisée au Hangar 14 de 9h à 22h30, ouverte à tous. Ils y trouveront des expositions de travaux scolaires et étudiants ayant, à leur manière, participé au débat, des séances cinéma, du théâtre, de la musique, des stands centrés autour des thèmes de réflexion entamés par BM 2050 (notamment celui des concertations dans les communes de la métropole et des stands autour de grands thèmes comme l'éducation ou les "grands enseignements" prodigués par les multiples conférences organisés dans le cadre de l'évènement). Surtout, le 29 mars sera l'occasion de prolonger les débats en guise de bilan autour des principaux thèmes abordés lors des précédents débats : logement, mobilité, mutations sociales et... changement climatique, avant un bilan provisoire (de 18h à 19h30) intitulé "Et maintenant, que faire ?". Boucler la boucle en posant une question ouverte, un bon résumé de la philosophie portée par cet "avenir métropolitain"...

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
3802
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Léonore Moncond’huy a été élue maire de Poitiers le 28 juin 2020 avec 42,83% des suffrages exprimés. Après un peu plus de 100 jours, elle dresse un premier état des lieux. Politique | 19/10/2020

Grand entretien : Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers "Il faut que l'on reprenne notre destin en main"

Noël Mamère, Maryse Combres, Nicolas Thierry et Léonore Moncond'huy Politique | 16/10/2020

Régionales 2021 : les écologistes entrent en campagne

Macron 16 mars 2020 Politique | 15/10/2020

Covid 19: Urgence sanitaire, Macron remonte en première ligne

Alain rousset, Lydia Héraud et Bernard Farges, président du CIVB Politique | 14/10/2020

La Région débloque 5 millions d’euros pour soutenir la relance de la filière viticole

Delphine Labails, maire de Périgueux Politique | 13/10/2020

Delphine Labails, maire de Périgueux "Nous avons des choses à construire avec Bordeaux, Limoges et Poitiers"

Yves d'Amécourt, conseiller régional  Nouvelle-Aquitaine Politique | 11/10/2020

Tribune libre - Yves d'Amécourt: Nouvelle-Aquitaine : s'appuyer sur les villes moyennes pour aménager le territoire

A Limoges, Frédérique Vidal, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, a visité deux laboratoires de l Institut de Recherche sur les Céramiques. Politique | 09/10/2020

A Limoges, Frédérique Vidal veut « conserver la chaîne de valeurs »

Frédérique Vidal a été accueillie à l'Université de Pau et des Pays de l'Adour par son Président Mohamed Amara Politique | 09/10/2020

Frédérique Vidal à Pau : Entre compassion et annonces pour le monde universitaire

La séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine du 5octobre 2020 a vu l'adoption du Plan rebond Nouvelle-Aquitaine Politique | 06/10/2020

Conseil Régional : la campagne démarre à pas feutrés...

Jean-Luc Gleyze avant la séance plénière du 05 octobre Politique | 05/10/2020

Gironde : les dossiers de la plénière du Département du 05 octobre

Alain Rousset a visité le 2 octobre le site de maintenance du technicentre de Saintes Politique | 05/10/2020

Ferrocampus : une étape franchie vers la concrétisation

L'hémicycle régional à l'occasion de la plénière de décembre 2019 Politique | 02/10/2020

Rebond économique, hydrogène, éducation et numérique, la Région s'adapte et anticipe

Fabienne Buccio Politique | 01/10/2020

Nouvelle-Aquitaine : la préfète dessine les enjeux de la rentrée

Monique de Marco, sénatrice de la Gironde Politique | 30/09/2020

Interview: Monique de Marco, sénatrice de la Gironde : « les écologistes prennent de plus en plus de place »

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques a fait sa rentrée Politique | 30/09/2020

Pyrénées-Atlantiques : Pour Jean-Jacques Lasserre, une rentrée entre bilan et perspective de campagne