Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/01/21 : Charente-Maritime : Rémi Justinien, adjoint au maire de Tonnay-Charente, succède à Cyril Chappet, adjoint à Saint-Jean d'Angély, comme premier secrétaire fédéral du PS en Charente-Maritime, à l'issue d'un conseil fédéral mardi.

18/01/21 : Au 16 janvier, 34 689 vaccinations ont été réalisées en Nouvelle-Aquitaine, la plaçant parmi les régions ayant le plus vacciné. L’objectif national de 1 million de vaccinations à fin janvier, se traduit par un objectif régional de 100 000 vaccinations.

11/01/21 : Le 18/01 à 18h le MEF 33, le Centre Europe Direct Bordeaux-Aquitaine et les Jeunes Européens Bordeaux organisent un webinaire le "Plan de Relance et budget européens: Où va l'Europe?" Commission et Parlement européens, et la Région seront représentés+ d'info

08/01/21 : Influenza aviaire - la Préfecture des Pyrénées-Atlantiques annonce désormais 159 communes en zone réglementée en lien avec 2 foyers dans des élevages de palmipèdes à Baigts-de-Béarn et Préchacq-Navarrenx et 4 suspicions fortes à Arget, Lichos et Garlin

06/01/21 : 823kg de jouets et de livres ont été collectés par la Communauté d’Agglo de Pau et ses partenaires grâce à l’opération "Le père Noël fait de la récup’"! Elle se poursuit jusqu'au 17 janvier dans les déchetteries et points de dépôts.+ d'info

28/12/20 : Le 22 décembre, les communes de Tocane-Saint-Apre et Bergerac en Dordogne ont été reconnues en état de catastrophe naturelle pour inondations et coulées de boues en septembre 2020.

28/12/20 : Suite aux inondations et coulées de boues survenues dans les Landes en octobre dernier, les communes de Mimbaste, Bélus et Rivière-Saas-et-Gourby ont été reconnues le 22 décembre en état de catastrophe naturelle.

23/12/20 : Le préfet de la Charente-Maritime a validé la sortie de la communauté d'agglomération de La Rochelle du syndicat départemental Eau 17, à compter du 1er janvier 2021.

23/12/20 : 60 000 € ont été votés lors de la dernière commission permanente du Département des Deux-Sèvres en faveur de la recherche scientifique et l'innovation. Cette somme sera attribuée sous formes de bourses doctorales

23/12/20 : Le Conseil communal des jeunes de Poitiers a organisé mi-décembre, une collecte de produits de puériculture dans les collèges. Plus de 150 produits (couches, lait, produits d’hygiène…) ont ainsi été remis au restos du Coeur et au Secours Populaire

19/12/20 : Le Biarrot Jacques Lajuncomme-Hirigoyen, 64 ans, est le nouveau président de la Fédération française de surf. Il succède à Jean-Luc Arassus, élu en 2005 . Il sera le président qui inaugurera l'entrée du surf à Tokio, mais aussi aux JO 2024 à Teahupoo.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 21/01/21 | Une meileure apprentie de France 2020 bordelaise !

    Lire

    Morgane Benich, apprentie en bac pro commerce au Campus du Lac à Bordeaux vient d’être sacrée Meilleure Apprentie de France 2020 dans la catégorie Vente Etalagiste. Sur les 250 candidats inscrits au concours 2020, seuls 9, dont deux apprenties du Campus du Lac, s’étaient qualifiés pour la finale organisée à Saumur le 15 janvier dernier. A l’issue des épreuves, Morgane, 20 ans, a décroché la précieuse médaille d’or nationale.

  • 21/01/21 | Lancement de la 4ème promotion de l'Accélérateur PME-ETI Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    La 4ème promotion de l’Accélérateur PME-ETI Nouvelle-Aquitaine ouvre ses portes à 30 entreprises. Pendant 24 mois, elles bénéficieront d’un accompagnement sur mesure et d’un parcours d’excellence. Ce programme est à destination d’entreprises stratégiques, indépendantes et à fort potentiel de développement ainsi que de création d’emplois sur le territoire. La Région soutien davantage cette 4ème promotion, au vue de la crise économique. Depuis 2017, 146 entreprises régionales ont déjà pu bénéficier de ce programme.

  • 21/01/21 | Mise en route de la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Nouvelle-Aquitaine

    Lire

    Après un an et demi de travail, la Chambre de métiers et de l’artisanat de région Nouvelle-Aquitaine a vu le jour. Le 18 janvier, elle s’est officiellement installée. Elle résulte de la fusion de la Chambre régionale de métiers et de l'artisanat et des établissements départementaux. Le but étant d’accompagner les entreprises, notamment en cette période de crise sanitaire qui bouleverse l’activité économique. La mise en place d’une démarche d’une offre globale de services a été validée lors de l’assemblée d’installation.

  • 21/01/21 | Bordeaux Métropole : les travaux de l'extension du tram A en vue

    Lire

    Alain Anziani, maire de Mérignac et président de Bordeaux Métropole, a fait le point sur le prolongement attendu de la ligne de tram A vers l’aéroport. Prévue pour septembre 2022, elle fera 5 kms et desservira 5 nouvelles stations à partir du carrefour des Quatre Chemins à Mérignac, pour rejoindre l’aéroport. La liaison entre la place Pey-Berland et l’aéroport se fera en 35 minutes. Cet investissement de 90 millions d’euros est financé par Bordeaux Métropole. La phase de travaux de construction de la plateforme du tram commencera le 25 janvier. Ce prolongement s’accompagne d’une végétalisation tout le long du tracé.

  • 20/01/21 | La Charente, premier département Néo-terra

    Lire

    Mercredi, la Charente a adhéré à Néo Terra, le programme néo-aquitain de préservation de l’environnement. « On risque d’être dans le climat de Séville dans une trentaine d’années, on a un travail d’adaptation à faire », signale Alain Rousset, présent pour l'occasion. Gestion de l’eau, transports, alimentation, habitat… « Il faut que l’action publique retrouve de l’anticipation et bouscule certaines habitudes et certaines certitudes ». Parmi les actions que la Charente veut lancer, 200000 € serviront à accompagner les agriculteurs dans la certification Haute Valeur Environnementale, et 1M€ à l’achat de voitures électriques pour l'aide à domicile.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Nathalie Kosciusko-Morizet invitée des rencontres Sciences Po/Sud-Ouest

19/10/2012 | "La politique n'est pas un combat de catch, ce sont des arguments »

NKM discours

Nathalie Kosciusko-Morizet, députée de la 4e circonscription de l'Essone et maire de Longjumeau, ancienne Ministre de l'Ecologie et porte-parole de Nicolas Sarkozy lors de sa campagne, était invitée au grand oral organisé par Sciences Po Bordeaux et Sud-Ouest jeudi soir. L'occasion d'évoquer le mouvement qu'elle a lancé en juillet dernier, « La France droite », sa vision de l'écologie et son engagement en politique.

Deux amphithéâtres ont été nécessaires hier soir 18 octobre pour la venue de l'ancienne ministre Nathalie Kosciusko-Morizet. Interrogée par les étudiants de l'école et un journaliste de Sud-Ouest, elle a expliqué, parfois avec ironie, son parcours politique et sa vision de l'écologie. Polytechnicienne et ingénieure du Génie rural, des eaux et des forêts, NKM a été une des premières spécialistes des questions environnementales à l'UMP. Cette casquette de scientifique ne la préparait pas à première vue à embrasser une carrière politique, malgré la famille politique dont elle est issue. « Je n'ai jamais été inscrite dans un mouvement de jeunesse » affirme-t-elle, « de mon temps, les études d'ingénierie étaient plutôt apolitiques ».

Elle évoque son envie pour la politique en réaction à ce qu'elle considérait comme « l'abandon de la société ».

Elle entre à la Direction de la prévision au Ministère de l'Ecologie en 1997 comme agent contractuel, elle s'occupe de la création d'une cellule environnementale pour le gouvernement. Elle rejoint Alstom et publie sous pseudonyme une note pour « Une nouvelle politique de l'environnement », remarquée par Jacques Chirac. Il l'invite à rejoindre son parti et à s'occuper des questions environnementales.

« Il n'existe pas de modèle unique » 

A l'évocation des figures historiques ayant marqué son parcours politique, NKM évoque Danton, mais ne veut pas choisir de femmes, ayant trop souvent eu un destin tragique. « Pour les femmes tout est encore à inventer ».

Elle précise « qu'il n'existe pas de modèle unique en politique». Devant une assemblée majoritairement d'étudiants, elle ajoute que le désaccord, même au sein de sa famille politique est plutôt normal. « L'adhésion totale, on la connaît surtout dans des régimes totalitaires. Si vous êtes totalement d'accord avec une personnalité politique, interrogez-vous... » lance-t-elle avec humour.

 Quand on l'interroge sur la vie politique française, elle répète à plusieurs reprise qu'elle est inscrite dans la durée, et sans doute plus lorsqu'on est une femme. Elle dénonce néanmoins les « fausses bonnes idées », telle que les listes Chabada, car ce sont souvent les hommes du partis qui choisissent les femmes présentes sur les listes, mais plutôt une féminisation des lieux de pouvoirs (les partis, les commissions d'investiture...)

  Cette féminisation, qui a son regret ne sera pas mise en avant lors de l'élection du Président de l'UMP le 18 novembre prochain. N'ayant pas réussi à réunir les quelques 7924 parrainages nécessaires pour se présenter, elle a du renoncer. « J'ai demandé qu'on accorde une semaine de plus, je n'ai pas fait campagne tout l'été juste pour des parrainages. C'est un vrai engagement politique, les militants attendent plus qu'une élection de chef. Présenter plusieurs candidats, quatre ou cinq à l'élection me paraît normal étant donné la diversité au sein de ma famille politique ».

 « Ce n'est pas une catcheuse » avait dit d'elle Lionel Lucas, député UMP. « Pour moi la politique n'est pas un combat de catch, ce sont des arguments » réplique-t-elle. Pourtant, c'est en catcheuse qu'NKM a du se présenter lors des législatives en juin dernier. « Le FN, la gauche, tout le monde était contre moi », raconte-t-elle. « Dans les faits, j'avais vraiment aucune chance de gagner ». Et puis ce qu'elle considère comme ses forces : la transparence et la franchise, l'amènent finalement à réelue à 58,41% des voix face au candidat socialiste Olivier Thomas « soutenue par le FN ». « Les électeurs n'aiment pas qu'on ne leur disent pas la vérité. Je suis persuadée que certains n'étaient pas d'accord avec moi, mais appréciaient de savoir au moins où ils étaient. C'est toujours mieux que les magouilles internes. » affirme-t-elle.

 Une franchise qu'elle montrera à plusieurs reprises lors de questions sur l'écologie et de son précédent mandat. « C'était un poste rude et passionnant », mais elle déplore que la campagne présidentielle se soit aussi peu préoccupée de l'environnement. Et surtout pas les Verts.

 Eva Joly décriait qu'on ne « pouvait pas être écologique et de droite », auquel NKM réplique farouchement qu'elle n'a aucune leçon à recevoir d'un parti, qui ne traite plus depuis longtemps d'écologie. « Le problème dans ce parti est que les représentants ne sont pas issus du milieu écologique ».  Nicolas Hulot était plus légitime selon elle. « Mais bon, lui il s'en fichait des marchandages électoraux pour quelques circonscriptions, il voulait parler d'écologie et c'est tout. »

En juillet dernier, elle choisit de lancer son mouvement : La France droite . Pour elle, c'est un positionnement politique et une rectitude face à une gauche "plus que jamais conservatrice". Elle se démarque de la ligne Patrick Buisson, ajoutant que l'UMP avait été victime pendant la campagne de "caricature" relayée par les médias, notamment sur sa droitisation.

Si la "France droite" ne lui a pas permis d'accéder à l'investiture pour la présidence de l'UMP, NKM assure avoir encore pleins de projets en tête. Présidentielle 2017? Elle ne l'a jamais confirmé. Elle répète que la politique française s'inscrit dans la durée.

 

Elise Lambert
Par Elise Lambert

Crédit Photo : Pierre Metivier

Partager sur Facebook
Vu par vous
2495
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 7 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Mission Locale de Limoges Métropole Politique | 21/01/2021

Limoges Métropole renforce son soutien en faveur de l’insertion

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne Politique | 20/01/2021

Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

Florence Jardin, présidente de Grand Poitiers, a présenté ses voeux à la presse ce 18 janvier 2021 Politique | 19/01/2021

Florence Jardin (présidente de Grand Poitiers) : renforcer la proximité et la solidarité 

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 18/01/2021

Pyrénées-Atlantiques : Jean-Jacques Lassserre veut continuer à "jouer efficace et juste" en 2021

Remise des clés de la voiture par Jean-Luc Gleyze à GEIQ Industrie Politique | 15/01/2021

La Gironde cède 13 véhicules aux associations d'insertion

Pierre Hurmic lors de sa cérémonie de vœux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : en 2021, priorité au social et à l’emploi

L'emplacement de la future école de la XVI à Limoges Politique | 15/01/2021

À Limoges, la caserne Marceau vitrine pour Action Cœur de Ville

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement lors de sa visite à Bordeaux Politique | 15/01/2021

Bordeaux : Gabriel Attal au chevet des étudiants

Alain Rousset, le président de la Région Nouvelle-Aquitaine a présenté ses voeux à la presse mardi 13 janvier Politique | 15/01/2021

"Travailler encore plus sur le monde d'après ", une nécessité pour Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers, lors des voeux 2021 à la presse Politique | 14/01/2021

Léonore Moncond’huy, maire de Poitiers : « Je fais de la politique pour Poitiers et les Poitevins ».

Décrochage scolaire, un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques Politique | 12/01/2021

Décrochage scolaire : Un dispositif expérimental dans les Pyrénées-Atlantiques

François Bayrou a présenté ses voeux 2021 en visio conférence Politique | 09/01/2021

Pau: Les vœux 2021 « en résistance et en reconquête » de François Bayrou

L'Habitat à Pau Politique | 08/01/2021

Habitat: L'agglo de Pau poursuit et élargit son programme de renouvellement urbain

Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde Politique | 07/01/2021

« Jamais le Département de la Gironde n’aura autant investi qu’en 2021 », Jean-Luc Gleyze, président du Département de la Gironde

 Philippe Buisson président de la Communauté d'agglomération du Libournais Politique | 06/01/2021

Crise sanitaire, innovation, alimentation : les grands chantiers du Libournais pour 2021