Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

29/06/20 : A Royan (17), le maire sortant (LR) Patrick Marengo conserve son fauteuil de maire avec 52,21% des voix face au marcheur Thomas Lafarie avec 21,63 %.Le taux de participation, 35,74 %, est sensiblement le même que celui du premier tour (35,25%).

29/06/20 : A Rochefort (17), le maire sortant Hervé Blanché a retrouvé son fauteuil avec 3494 voix (58,86%) contre 2442 pour Rémi Letrou (41,14%). Le taux de participation est de 35,08%.

29/06/20 : Le maire de Bayonne Jean-René Etchegaray (Bayonne toujours un temps d'avance) proche de la majorité présidentielle, a été réélu avec 51,23% face à la liste de gauche commune Bayonne-Ville ouverte et Demain Bayonne Bihar Baiona, avec 46,19%

28/06/20 : À Pessac, le maire sortant Franck Raynal est réélu de justesse avec 50,57% face au candidat tose et vert Sébastien Saint-Pasteur et son alliance avec Laure Curvale (49,63%).

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 06/07/20 | La Rochelle : Les Francos, ça continue quand même

    Lire

    Les Francofolies étant annulées pour cette année, ses organisateurs proposent un concert exceptionnel le 14 juillet au jardin Bobinec, avenue Général de Gaulle, à partir de 18h. Au programme : les artistes du Chantier des Francos 2020. Ce concert est gratuit sur réservation dans la limite des places disponibles. Billets à retirer au bureau des Francofolies, 2 rue de la Désirée à La Rochelle, du 6 juillet jusqu'au 9 juillet (de 9h30 à 18h00). Nombre de places limité à 2 entrées par personne.

  • 06/07/20 | Deux-Sèvres : une enquête publique sur le foncier de l'accès au CH Nord

    Lire

    Le projet d'aménagement foncier concernant l'accès au centre hospitalier Nord Deux-Sèvres sur les communes de Bressuire (Noirterre), Geay et Faye-L'Abbesse fait l'objet d'une enquête publique jusqu'au 24 juillet, 17h, portant sur le périmètre et les prescriptions particulières du nouveau plan parcellaire et travaux connexes. Les agriculteurs et propriétaires concernés peuvent se rendre sur le site du Département 79 pour examiner le dossier de l'enquête. Contact: Magali Prévost 05 49 77 15 15.

  • 06/07/20 | Charente-Maritime : pas de parapente sur la Côte Sauvage

    Lire

    En août dernier, la maire de La Tremblade avait émis un arrêté interdisant la pratique du parapente sur toutes les plages de la Côte Sauvage. Pour Laurence Osta-Amigo, il s'agit aussi bien de préserver le cordon dunaire, déjà fragilisé par l'érosion et les submersions, que d'éviter un éventuel accident avec des promeneurs ou des baigneurs. Le parapentiste Claude de Monti avait saisi le tribunal administratif de Poitiers pour invalider l'arrêté. La justice vient de donner raison à l'élue.

  • 04/07/20 | Charente-Maritime :une enquête sur les circuits courts

    Lire

    Soutenant la démarche de développement des circuits courts engagée par le Département 17 en 2016, la Chambre d’agriculture 17 réalise une enquête afin de mieux connaitre les besoins et les attentes des producteurs locaux en circuits courts et l’intérêt de chacun concernant les outils développés par la collectivité. Dans le but de mieux valoriser l’offre, elle recense également les activités (produits, lieux de vente, agrotourisme…) des entreprises en circuits courts. Contact: 05 46 50 45 00.

  • 04/07/20 | Dax : à la découverte du patrimoine Belle époque de la cité thermale

    Lire

    Avec Dax Architecture (Ed. Kilika), l'historien landais Kévin Laussu offre une riche étude de fond sur ce patrimoine méconnu de la cité thermale. Une première publication qui salue près de 15 ans d'inventaire, et un outil pour mieux connaître l'identité et l'histoire récente de cette ville labellisée Art et Histoire par le ministère de la Culture cet hiver. De quoi prendre conscience aussi des richesses locales à protéger, des belles demeures jusqu'aux portes en bois sculpté et ferronneries.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | "Ne laisser personne au bord du chemin", la résolution 2020 d'Eric Spitz, Préfet des Pyrénées-Atlantiques

23/01/2020 | Le préfet des Pyrénées-Atlantiques a présenté ses vœux à la presse ce jeudi 23 janvier. Au menu, les « très bonnes nouvelles » de 2019 et les résolutions 2020 de l'Etat dans le département.

Eric Spitz, Préfet des Pyrénées-Atlantiques

Ce jeudi matin, c'est entre optimisme et volontarisme qu'Eric Spitz, Préfet des Pyrénées-Atlantiques a voulu placer ses vœux à la presse. Revenant dans un premier temps sur « les très bonnes nouvelles » portées par l'année 2019, il a également souligné sa volonté pour 2020 de « ne laisser personne au bord du chemin », évoquant notamment le monde rural, et agricole avec l'annonce dans le département de la création d'une commission de lutte contre l'agribashing. Autre sujets également abordés : la prédation et la sécurité routière

« En France on a du mal avec les bonnes nouvelles. Pourtant dans les Pyrénées-Atlantiques 2019 a été marqué par de très bonnes nouvelles ». A ainsi démarré optimiste, Eric Spitz face à la presse. De « très bonnes nouvelles », donc, sur le plan économique, « avec un taux de chômage qui a régressé à 7,2% », « avec la présence de locomotive industrielle et de leur sous-traitant qui tirent l'activité économique, sans oublier Total et le bassin de Lacq », ainsi qu'un secteur du tourisme « qui a très bien fonctionné ».

Le bilan des réussites 2019
A cela Eric Spitz, ajoute que « l'image de notre département a été considérablement valorisé à l'international » grâce à la tenue du G7 de Biarritz en août dernier et plus récemment du G5 Sahel à Pau. Celui qui en a assuré l'organisation avec succès, citant dans ces deux événements « des atouts extraordinaires pour la communication et la valorisation de nos produits et de nos savoir-faire. »
Autre point positif pour le département que le Préfet verse au bilan des réussites de 2019 : la labellisation Territoire d'industrie, représentant 166M € d'investissement sur les territoires partenaires de Pau, Tarbes et Lacq, ou encore la labellisation « TIGA » du projet « Ambition Pyrénées » porté par les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.
Et le représentant de l'Etat, n'oublie pas non plus de citer le projet de reconversion de Lacq en « un bassin plus vert », avant de terminer cette liste des très bonnes nouvelles par « l'accord entre Vinci et le Conseil départemental pour la réalisation de nouveaux échangeurs sur l'A 64 et l'A 641, et un notamment au Nord de Pau qui était attendu depuis plus de 10 ans », s'est-il félicité.

"Etre attentif et répondre au sentiment d'abandon"
« Mais, enchaîne-t-il, ce n'est pas pas parce qu'on est sur une tendance favorable qu'il faut laisser une partie de la population de côté. Il faut répondre et être attentif à ce sentiment d'abandon qui s'est manifesté dans le mouvement des Gilets Jaunes et qui peut se traduire dans les bulletins de vote. » Alors pour le Préfet des Pyrénées-Atlantiques en 2020, une résolution et une seule : « Ne laisser personne au bord du chemin ».
Face à « l'augmentation du nombre de chômeurs de longue durée et à un taux de chômage structurel plus élevé que ce qu'on attendait, environ 5% au lieu de 3, en lien avec un problème de compétences et de savoir-être », le préfet met en avant le Plan national d'investissement dans les compétences, décliné au niveau départemental. Sur les 30 000 chômeurs 10 000 sont déjà entrés dans le Plan de compétence, l'objectif 2020 est d'en faire bénéficier 15 000 personnes. Autre dispositif cité : HOPE, « qui permet aux réfugiés de s'insérer dans la société et dans l'entreprise et de répondre aux marchés en tension. Ca marche très bien, mais le principal obstacle reste la langue ». Ces réfugiés, « il faut vraiment mieux les accueillir ; par des dispositifs pour les aider à trouver un logement, un travail, et pour les aider à apprendre le français. », estime-t-il. En la matière, semble-t-il, l'effort est encore à faire
Autre cible de l'attention de l'Etat dans le 64 : le monde rural avec l'implantation des Espaces France Service « pour avoir une réponse sur l'ensemble des services publics au plus près des habitants ». Objectif 2020 : passer de 3 à 17 le nombre de ces espaces sur le département.
Sur la ruralité à nouveau, Eric Spitz rappelle aussi le travail mené avec le Département sur déploiement de la fibre et de la 4G, afin de lutter contre la fracture numérique et éradiquer les zones blanches.

"Contre l'agribashing, il faut rétablir le dialogue"
Encore en lien avec les acteurs du monde rural, et à l'image de nombreux autres départements qui s'en sont déjà dotés, le Préfet annonce l'installation prochaine d'une commission départementale de lutte contre l'agribashing. Cette commission réunira les principaux syndicats agricoles, les forces de l'ordre et des associations de défense de l'environnement. « Les agriculteurs ont le sentiments d'être mal aimé par la population, il faut lutter contre ce sentiment. En France, nous avons une des agriculture la plus verte du monde et pourtant c''est une des plus critiquée. Il faut rétablir le dialogue entre les agriculteurs et es défenseurs de l'environnement, qui sont souvent des citadins. Il faut que ces deux mondes apprennent à se parler », indique Eric Spitz.
Sur la question de l'agriculture, et plus particulièrement de l'élevage, il a également rappelé l'engagement pris par le Président de la République lors de sa venue à Pau début janvier de ne pas procéder à de nouvelle réintroduction d'ours dans les Pyrénées d'ici la fin du mandat, et de rester attentif au comportement des ourses pour la mise en place si nécessaire de mesure d'effarouchement. Des ourses qui, dans les Pyrénées-Atlantiques, n'ont pour l'heure pas causé grands dégâts selon le Préfet. « Sorita est frugivore, elle n'a aucun attaque à son compte, et Claverina a tué deux ou trois brebis dans la Soule et menée quelques attaques du côté espagnol, principalement sur des ruches » précise-t-il.
Quant au loup, une photo très récente a été prise d'un loup gris sur la commune de Louvi-Soubiran. « Selon les analyses de ses excréments, c'est le même loup qui était apparu au même endroit en août 2018, sans prédation. Il avait disparu comme il était venu. » L'occasion pour le Préfet de souligner que « l'essentiel des brebis attaquées l'ont été par des chiens errants ».

Sécurité routière: la multiplication des contrôles annoncée pour 2020
Enfin sur autres les priorités de l'Etat au cours de la nouvelle année, Eric Spitz est revenu sur des chiffres qui cette fois ont été « très mauvais » en 2019, ceux de la sécurité routière. « Et au 23 janvier, il y a déjà eu 2 morts sur les routes départementales (et 42 accidents, contre 21 à la même période en 2019, ndlr) », pointe-t-il, même s'il reconnaît « des chiffre contrastés » avec l'an dernier, certe, une augmentation du nombre de tués sur les routes mais aussi une diminution d'une dizaine de pourcent du nombre de blessés hospitalisés.
Côté répression, si en 2019, la moitié des radars ont été détruits, et qu'un tiers ne fonctionnent pas encore, « ils vont être remplacés en 2020, avec, pour partie, par des radars plus sécurisés », indique le Préfet. Comprendre l'installation de radars tourelles plus difficiles à vandaliser de par leur hauteur. Trois radars de ce type sont déjà installés dans le département sur la flotte départemental de 44 radars. A ces nouveaux radars, le Préfet Spitz assure également que « 2020 donnera lieu à une multiplication des contrôles en voitures banalisées », que ce soit sur la vitesse ou sur les comportements de conducteurs impliquant d'autres types d'infractions, notamment sur l'autoroute.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3611
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 8 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !