13/12/17 : Pont d’Aquitaine fermé dans les 2 sens : rocade A630 entre échangeurs 2 (Lormont - Croix Rouge) et 4a (Bordeaux - Nouveau Stade) du jeudi 14 décembre 21h00 au 15 à 6h00. Déviations rocade intérieure et extérieure, via le pont François Mitterrand.

12/12/17 : Philippe Martinez,le secrétaire général de la CGT se rendra ce jeudi en Dordogne. Il visitera les ateliers SNCF du Toulon avant de rencontrer le syndicat cheminot. L'après midi, il participera à une assemblée avec tous les syndicats CGT du département.

11/12/17 : Catherine Seguin, 45ans, fille de Philippe Seguin qui était sous-préfète de Bayonne depuis 2016 a pris du galon et sera la nouvelle préfète du Gers en remplacement de Pierre Ory nommé dans les Vosges. Deuxième femme à occuper ce poste dans le Gers

11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/12/17 | Près de 500 000 visiteurs pour Lascaux en un an

    Lire

    Inauguré le 10 décembre 2016 par François Hollande, Lascaux a accueilli en un an près de 500 000 visiteurs. Un chiffre supérieur aux objectifs fixés par les acteurs du projet (400 000). Pour son 1er anniversaire, le site propose une nouvelle exposition temporaire intitulée "Pariétal". Ce vendredi, une plaque en hommage aux 4 inventeurs sera dévoilée en présence du dernier vivant, Simon Coencas et des familles des trois autres inventeurs. En 2018, le Sentier de la Découverte ouvrira au public.

  • 12/12/17 | Germinal Peiro a rencontré le maire de Bordeaux

    Lire

    Germinal Peiro a rencontré lundi, Alain Juppé afin d’évoquer plusieurs dossiers transversaux pour l’avenir de la métropole bordelaise et de la Dordogne. Ils partagent le même point de vue sur la nécessité d’un grand contournement de Bordeaux par la création d’un barreau autoroutier reliant l’A89 à l'A65 et à l'A62, à hauteur de Langon. Ils ont aussi abordé la nécessité de l'amélioration des liaisons ferroviaires : trajet Bordeaux-Périgueux, modernisation des lignes Périgueux-Agen et Sarlat-Bergerac-Bordeaux.

  • 11/12/17 | Péage d'Oléron : la déception des élus départementaux

    Lire

    Alors que le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau a annoncé samedi dans un communiqué, annuler la mise au vote de la création d'un péage au pont de l'île d'Oléron, la grogne monte parmi les élus. Deux vice-présidents de la majorité départementale LR, Dominique Rabelle et Michel Parent (aussi maire de Le Chateau d'Oléron), ont exprimé ce lundi via un communiqué leur "grande déception" : "Ce désaccord de fond met en question la pertinence de ce territoire", préviennent-ils.

  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | NKM veut rassurer les collectivités locales sur le sort de la LGV au sud de Bordeaux mais est interpellée sur la notion de "coup parti"

02/01/2012 |

Nathalie Kosciusko-Morizet, Ministre des Transports : ' le GPSO n'est pas remis en question '

Fin décembre de nombreuses collectivités locales du grand sud-ouest ont fait entendre leurs voix suite aux propos de Nathalie Kosciusko-Morizet sur la réalisation des lignes grandes vitesses Bordeaux-Hendaye et Bordeaux-Toulouse. Une mobilisation des élus de gauche et de droite (notamment au sein du Conseil régional d'Aquitaine) qui a nécessité quelques éclaircissements de la part de la Ministre. Dans une interview accordée au journal Sud Ouest ce 2 janvier, elle se veut rassurante vis-à-vis des collectivités affirmant que « le GPSO n'est pas remis en question », sans pour autant ignorer la question qui se posera ensuite : celle du financement. Un rappel qui donne, notamment, l'occasion au Cercle de Burrunz qui réunit des personnalités opposées au projet, de s'interroger avec vigueur sur la notion de "coup parti".

Le 15 décembre dernier, les propos de la Ministre des Transports sur la hiérarchisation des projets LGV avaient fortement inquiété les élus locaux. Certains comme les Présidents du Conseil général des Pyrénées- Atlantiques et du Conseil régional de Midi-Pyrénées allant jusqu'à menacer de retirer leur financement à la LGV Tours-Bordeaux si les autres lignes du projet GPSO devaient être abandonnés.Dans son interview au quotidien régional, si elle confirme qu' « on ne pourra pas à la fois assumer les lourds travaux de rénovation en cours et lancer simultanément tous les projets », elle assure également que l'ensemble du projet GPSO « est un coup parti » sur lequel « la parole de l'Etat ne sera pas remise en cause ».

"Nous tiendrons les délais"
« Il y a un calendrier précis qui fait l'objet d'un protocole. Il concerne le financement des tronçons Tours-Bordeaux, mais aussi Bordeaux-Toulouse, Bordeaux-Hendaye et Poitiers-Limoges. Pour la liaison Bordeaux-Espagne, comme pour Bordeaux-Toulouse, nous avons un engagement de mise à l'enquête publique courant 2013, avec une déclaration d'utilité publique (DUP) en 2014. Pour Poitiers-Limoges, on est engagés sur une enquête publique en 2012, pour une DUP en 2013 » affirme-t-elle.Elle complète : « Le préfet me remettra début janvier les projets de tracés pour les deux lignes, Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Hendaye. Je les attends pour leur instruction à l'échelon central. Nous tiendrons les délais. »
Quant à la création de l'Observatoire indépendant des trafics qui pourrait éventuellement retarder la construction de la ligne Bayonne-Hendaye, Nathalie Kosciusko-Morizet, elle y voit ici la traduction d'un « nouveau mode de gouvernance », « en concertation avec les habitants », mais aussi une façon de trouver des co-financements... « On ne fera pas une LGV sans l'accord des élus » insiste-t-elle.Un cofinancement auquel elle invite d'ores et déjà les collectivités locales, précisant que malgré la recherche d'un maximum de de financements privés « la part restante devra être financée à parité entre l'État et les collectivités. Si elles n'étaient pas au rendez-vous, sur une branche ou sur une autre, il faudra bien alors ajuster les calendriers de réalisation. » Elle prévient en effet que l'aide exceptionnelle apportée par l'Etat, sur la ligne Tours- Bordeaux, pour combler le manque de 280 M€ à l'issue du tour de table des collectivités locales « ne pourra pas se reproduire ». 

Le Cercle de Burrunz réagit à la notion de "coup parti"

De son côté, le Cercle de Burrunz n'a pas tardé à réagir aux propos de la ministre en critiquant la distinction qu'elle établit entre "les coups partis", c'est àdire les projets ferroviaires qui ne seront pas remis en cause, parmi lequels elle inclut le GPSO et les autres projets qui feront l'objet d'une évaluation économique puis d'une hiérarchisation. A partir de quand "un coup est-il considéré comme "parti" s'interroge le Cercle? Le fait qu'un "coup" soit "parti" justifie-t-il qu'on n'évalue pas son utilité économique? S'il s'agit d'un  mauvais "coup", n'est-il pas de la responsabilité d'un gouvernement de l'arrêter? Pour le Cercle de Burrunz, ce mode de gestion erratique n'est pas à la hauteur d'une politique d'équipement digne de ce nom, qui doit concilier une vision des contraintes évolutives, notamment économiques et financières.

L'association voit dans cette volte-face le signe de l'embarras du gouvernement sur le dossier. Et son porte-parole, Jean-Philippe Larramendy apporte, à ce sujet, le témoignage suivant: " nous savons, suite à nos nombreux rendez-vous dans les différents cabinets ministériels, que le projet est loin de faire l'unanimité au sein du gouvernement, notamment pour des questions financières. Cette nouvelle volte-face, à quelques mois des élections, n'est qu'une nouvelle péripétie qui permet au gouvernement de calmer le jeu en attendant les arbitrages de la prochaine équipe."

Solène Méric

Georges Labazée, président du conseil général des Pyrénées-Atlantiques a fait savoir dans un communiqué ce 2 janvier qu'il " attendait une réponse officielle du premier ministre, garant de l'unité et de la cohérence du gouvernement récemment sollicité sur ce dossier".

 

Photo: UMP Photos

La LGV Sud-OuestCet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1927
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !