aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Nouvelle Donne se lance dans les départementales

03/03/2015 | Le parti Nouvelle Donne se lance dans les départementales dans les cantons de Bordeaux-1 et de Talence-Bègles.

Le parti Nouvelle Donne se présente va tenter de conquérir 2 cantons

Favoriser l'économie sociale et solidaire, organiser des ateliers citoyens et des référendums locaux, valoriser les aides sociales, combattre les paradis fiscaux... Voici quelques unes des propositions avancées par le parti Nouvelle Donne. Ce mouvement alternatif, lancé en novembre 2013, se fonde principalement sur des intérêts économiques et sociaux, et revendique environ 12 000 adhérents en France. A leur tour, deux binômes se sont portés candidats pour le scrutin des 22 et 29 mars, avec pour principal objectif de dépasser leur score pour le sud-ouest aux européennes (3,01%). Le tout sans langue de bois.

"Le pouvoir nous prend pour des couillons", disait en février dernier Pierre Larrouturou, fondateur du parti "Nouvelle Donne" dans les colonnes de Médiapart. Un sentiment qui pousse les candidats girondins du parti pour les prochaines départementales à "vouloir à tout prix refuser les alliances. Nous ne sommes pas là pour chercher des places, ni pour répondre à des invectives". D'ailleurs, ils ne s'en cachent pas, si certains ont déjà été affiliés à des partis, PS en tête, la plupart des 8 candidats girondins (2 titulaires et 2 suppléants dans les deux cantons de Bordeaux-1 et Talence Bègles) proviennent essentiellement du milieu associatif et/ou humanitaire. 

Réunis pour présenter leur plan de bataille au sein du Magasin Général de Darwin, à Bordeaux, les candidats affichaient un même objectif : s'émanciper des "partis historiques" et proposer une vision moins "pyramidale", plus "transversale" de la politique. "Les autres partis nous faisaient des propositions de boutiquiers pour tenter de faire des alliances", lance Rosa Ould Ameziane, candidate titulaire pour le canton de Talence-Bègles, militante écologiste mais aussi artiste et journaliste. "Nous avons défini un cadre participatif, signe d'une certaine transparence". 

Un programme pluriel

Au sommaire de leur programme girondin, l'écologie et le développement durable occupent ainsi une part importante. "L"Aquitaine est la région qui connaît la plus forte hausse de température en France, l'une des régions ou la consommation énergétique est la plus forte comparée au nombre d'habitants", souligne ainsi Sylvie Justome, titulaire pour Bordeaux-1, professionnelle de l'éducation et engagée sur l'écologie. "Nous sommes confrontés plus que d'autres à des risques de submersion marine, d'inondations... Nous avons d'ailleurs été condamnés par l'Europe concernant la pollution aux particules fines". Affirmant que "quand on remet en question quelque chose, c'est pour trouver une solution à la place", les candidats font une série de propositions sur le développement durable. On retiendra notamment un désir d'"autonomie énergétique" qui passerait par un développement accru d'énergies éoliennes, hydroliennes et renouvelables (ce qui conduirait ainsi à une création d'emploi), améliorer l'habitat ou encore créer un réseau de transports collectifs écologiques intermodal. 

Le programme de Nouvelle Donne fait aussi la part belle à l'économie et à l'emploi, réaffirmant que "la croissance est un mythe", s'alignant ainsi avec l'avis du parti au niveau national. Le parti préconise notamment un développement de l'économie sociale et solidaire (qui représente environ 5000 entreprises, et 10% de l'emploi en Gironde), un déplacement du fonds de réserve pour les retraites (qui représente à lui seul 30 milliards d'euros) vers le soutien au service du logement, ce qui, selon Yves Subervie, candidat remplaçant sur Bordeaux-1 et décrit comme un "militant engagé contre le surendettement bancaire", "serait à contrario de l'action actuelle des pouvoirs publics de vouloir aider les grandes entreprises, et moins aléatoire que de confier l'argent aux marchés financiers. Cela pourrait même entraîner une baisse des loyers". "L'argent est là", assure Sylvie Justome, "évaporé par l'optimisation fiscale et les paradis fiscaux". 

Politiquement enfin, Nouvelle Donne s'est récemment positionné contre le traité transatlantique et a aussi engagé un long débat sur la future réforme des régions et la fameuse définition des "domaines de compétences" attribués aux territoires et aux communes. Nous sommes un parti de citoyens, pas un parti d'hommes politiques", ont réaffirmé les candidats girondins. Une question reste en suspend : être citoyen suffira-t-il pour obtenir des sièges dans l'hémicycle ? "On l'espère tous", disent-ils, combatifs. A noter que le parti a réussi à en obtenir un à l'Assemblée Nationale. La députée Isabelle Attard porte le logo rose et y siège toujours au sein du groupe écologiste. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
7744
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aline Mouquet | 04/03/2015

Enfin un parti qui donne envie de s'engager ! Des idées claires, un fonctionnement complètement nouveau qui place les adhérents, les citoyens, au centre des décisions, une réelle volonté de dire la vérité, de ne pas se cacher derrière des croyances (le mythe de la croissance)et de changer - enfin ! - les choses en trouvant des solutions concrètes et réalisables (souvent parce que déjà mises en place dans d'autres pays)pour lutter contre le chômage de masse et l'austérité, et faire face aux enjeux majeurs liés au changement climatique...

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !