Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

16/03/2020 | Avec plus de 56% d'abstention, les résultats de ce premier tour en Gironde ont été marqués, comme partout, par l'impact de la pandémie de coronavirus.

municipales Gironde

Les résultats du premier tour des élections municipales en Gironde sont un reflet parlant de la grande incertitude et de climat inédit qui caractérise le contexte de son déroulement national. Avec 56,56% d'abstentions, soit 623 857 votants sur 1,1 millions, le département affiche des résultats contractés. Entre maires sortants largement confirmés, ballotages plus ou moins favorables et abstention record, le coronavirus a considérablement rebattu les cartes, une réalité que l'on retrouve aussi en Nouvelle-Aquitaine, avec 48,18% pour le taux de participation quasi-définitif.

À Bordeaux, les premiers tours historiques ne sont plus de rigueur, même si le premier tour à bien quelque chose d'historique : en plus d'une abstention bien plus importante qu'en 2014 (63,07% contre 44,71%), la municipalité se retrouve convoitée par une quadrangulaire divisée en deux paires très serrées. Dans la première, le maire sortant Nicolas Florian est en tête avec 96 voix supplémentaires et 34,56% devant l'élu d'opposition écologiste et sa liste d'union de gauche, Pierre Hurmic, juste derrière avec 34,38% des voix. Un peu plus loin derrière, le candidat LREM Thomas Cazenave (12,69%) arrive devant Philippe Poutou, qui, avec son alliance avec La France Insoumise, arrive tout de même à dépasser les 10% (11,77%). Enfin, seuls le candidat RN Bruno Paluteau (3,26%) et Pascal Jarty (1,25%) dépassent les 1% : le candidat UPR Gilles Garçon est à 0,66%, Yves Simone est à 0,96% et Fanny Quandalle à 0,45%. Thomas Cazenave devrait donc être, s'il ne se retire pas du jeu avant, être l'arbitre entre les deux principaux adversaires, ce qui pourrait donner lieu à une alternance inédite pour Bordeaux, ville sur laquelle règne la droite depuis 1947. 

Métropole : 17 maires élus au premier tour

Au total sur les 28 communes de la métropole bordelaise, 17 ont un maire élu au premier tour. À Gradignan, le maire sortant Michel Labardin est plébiscité à 72,41% (pour 39,81% des votants). À Eysines, Christine Bost (65,97%) fait un score supérieur à 2014 (56,13%) mais avec une abstention elle aussi supérieure (67,16%). Même logique pour Bouliac (Dominique Alcala à 63,45%), Le Haillan (Andréa Kiss avec 58,66%), Talence (Emmanuel Salaberry avec 53,05%) , Blanquefort, ou Véronique Ferreira repasse avec 55,68% ou Béatrice de François à Parempuyre(51,37%) Au Bouscat, le maire sortant et président de Bordeaux Métropole fait un peu moins bien qu'aux municipales précédentes (59,01% contre 66,15%). 

En revanche, plusieurs communes sur la métropole se retrouvent avec des maires sortants en ballotage, voire en triangulaires et quadrangulaires. C'est le cas, par exemple, à Bègles où Clément Rossignol-Puech (49,68%), maire écologiste marchant dans les pas de Noël Mamère, devra affronter au second tour Christian Bagate, ancien président du club omnisport de Bègles sans étiquette. À Carbon-Blanc, Alain Turby (35,15%) est en difficulté face à Patrick Labesse (30,89%) et Valérie Drouhaut (26,10%), tout comme Franck Raynal à Pessac qui, bien qu'ayant un score confortable (45,41%), se retrouve en triangulaire aux côtés du candidat socialiste Sébastien Saint-Pasteur (26,31%) et de l'écologiste Laure Curvale (21,37). Situation encore plus compliquée à Ambarès-et-Lagrave : Nordine Guendez, sans l'ancien maire Michel Héritié, culmine à 30,64% et se retrouve en quadrangulaire face à David Poulain (15,84%), Eric Poret (14,23%) et Steeven Flores qui passe de justesse avec 10,88%. Même constat pour Bruges (Brigitte Terraza avec 47,40%) ou encore Saint-Médard-en-Jalles, ou le sortant Jacques Mangon récolte 37,98% des voix (contre 49,79% au premier tour en 2014). 

Abstention importante sur la rive droite

Sur le reste de la métropole, on peut d'abord noter une abstention plus importante qu'ailleurs sur la rive droite de la métropole bordelaise, particulièrement sur les quatre communes du GPV où la gauche se maintient tout de même après une victoire du Front National lors des dernières européennes. C'est à Cenon qu'elle est la plus forte : le maire sortant socialiste Jean-François Egron est réélu avec 52,19% des voix avec une abstention à 70,01%. Juste derrière, le maire de Lormont Jean Touzeau est plébiscité avec 61,96% des voix mais seulement 30,33% des votants. À Floirac, avec 65,81% d'abstention, le sortant Jean-Jacques Puyobrau obtient 48,61% des voix. À Bassens, l'adjoint et dauphin de l'ancien maire Jean-François Egron, Alexandre Rubio, obtient 72,13% face à l'opposant Alex Jeanneteau (27,87%) et avec une abstention au peu moins forte (59,59%). 

La Gironde confirme

En dehors de la métropole, on peut globalement dire que le département de la Gironde confirme quelques sièges : Yves Foulon (LR) pour un quatrième mandat à Arcachon (65,75%), Alain Renard (PS) à Saint-Savin de Blaye qui bat la liste RN d'Edwige Diaz (56,20% contre 43,80%) et une abstention plus faible qu'ailleurs (42,38%), Agnès Versepuy (70,33%) au Taillan-Médoc, Christophe Duprat (74,76%) à Saint-Aubin, Bernard Guiraud à Lesparre (54,36%) ou encore le maire sortant de Libourne, Philippe Buisson, qui décroche à nouveau la victoire (56,61%) face à un Charles Pouvreau en hausse (18,76%). Maire de Cestas depuis 47 ans, Pierre Ducout, 77 ans, rempile pour un neuvième mandat avec 74,30% des voix. En Sud-Gironde, on constate plusieurs victoires notables : à Langon où le candidat de la majorité sortante Jérôme Guillem l'emporte à 65%, à Sainte Foy la Grande où Christelle Guionie l'emporte avec 52,28% des voix, à Bazas où Isabelle Dexpert grimpe  à 66% ou encore à La Réole où Bruno Marty atteint les 70%. À Sauveterre-de-Guyenne, en revanche, la candidate Sylvie Panchou, soutenue par le maire sortant Yves d'Amécourt, manque de peu la première marche face à Christophe Miqueu : le candidat France Insoumise aux législative atteint 52%. 

C'est moins évident, en revanche, à Blaye, où le maire sortant Denis Baldès (45,71%) se retrouve en ballotage favorable face à Michel Renaud, ex-élu socialiste de la commune sous Bernard Madrelle, et Virginie Zana (18,64%). À Pauillac, Florent Fatin devra lutter pour maintenir sa place face à l'élu départemental RN Grégoire De Fournas, qui grimpe à 27,12%, et l'ancien adjoint municipal (de 2014 à 2017) William Pouyalet (26,67%). Pour le plus vieux maire de France Marcel Berthomé, 97 ans, c'est serré à Saint-Seurin sur l'Isle : il y obtient 45,62% face à aux deux adjoints Éveline Lavaure-Cardona (41,20%) et Jean-Marc Sallaberry (13,17%), avec un taux d'abstention de 50,27%. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
8409
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !