Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

22/09/20 : L'édition 2020 du festival Animasia, prévue les 10 et 11 octobre prochains a finalement été annulée pour respecter les annonces de la Préfecture concernant les nouvelles restrictions sanitaires notamment la réduction de la jauge d'évènements publics.

21/09/20 : Après consulation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

18/09/20 : L'incendie du 17 septembre en Nord Gironde avait causé l'interruption du trafic sur la LGV Sud Europe Atlantique. Après vérification du bon fonctionnement des installations par Lisea, le trafic a repris très progressivement depuis 16 heures.

17/09/20 : Plusieurs centaines de personnes ont défilé ce jeudi à la mi-journée à Bordeaux comme un peu partout en France à l'appel de plusieurs syndicats (CGT, FSU, Solidaires) pour dénoncer le plan de relance gouvernemental et les plans sociaux.

17/09/20 : Dans le 47, la fibre optique arrive dans le Pays de Duras. 1ers foyers lot-et-garonnais raccordables début septembre grâce à l’action d’Orange passé avec le Conseil départemental.

17/09/20 : Touchés par la crise liée au Covid, les producteurs de Foie gras ouvrent leurs portes lors des journées du patrimoine (19-20/09). En Lot-et-Garonne, 2 élevages accueillent le public : La Ferme de Souleilles à Frespech et la Ferme de Ramon à Lagarrigue.

16/09/20 : Trois statues de la flèche de Notre-Dame⁩ sont de retour à Paris depuis mardi, plus précisément à la cité de l'architecture. Elles avaient été déplacées dans le cadre de travaux trois jours avant l’incendie pour être restaurées en Dordogne.

13/09/20 : A Beynac, plusieurs centaines de personnes, des dizaines d’élus dont le député des Pyrénées Atlantique, Jean Lassalle sont présents ce dimanche matin à la manifestation en soutien au projet de contournement, qui a été invalidé par la justice.

11/09/20 : Les fortes chaleurs annoncées ces prochains jours (de 31° samedi à 36° lundi et mardi)conjuguées à la sécheresse des sols, ont conduit la préfète de la Gironde à élever la vigilance risque feux de forêt au niveau orange du 12 au 15 septembre inclus.

10/09/20 : Reporté du 31 août au 7 septembre en raison de la COVID-19, le concours de Bordeaux dévoile son palmarès. 990 médailles ont été attribuées sur les 3 427 vins candidats soit 28,8% : 327 médailles d'or, 420 médailles d'argent et 243 médailles de bronze.+ d'info

10/09/20 : Le Mouvement Européen France - Gironde a tenu son Assemblée Générale début septembre. François Adoue, directeur de l'Observatoire International des Métiers Internet a été élu président de l'association et succède ainsi à Jean-Michel Arrivé.

10/09/20 : Pour le centenaire d'aquitanis, arc en rêve propose de visiter l'architecture contemporaine à l'occasion des Journées Européennes du Patrimoine. Les visites se dérouleront au Grand Parc le 19 septembre à partir de 11h puis à la Benauge le 20 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/09/20 | Un marché de producteurs médocains à Ludon

    Lire

    Le jeudi 24 septembre, de 18h30 à 19h30, l’AMAP des Baillots médocains organisera son premier marché des producteurs sous les arbres situés entre l’église et l’école primaire de Ludon. Ce marché des producteurs, permettra aux ludonais, et voisins, de déguster et acheter des légumes eysinais de saison, des huîtres du Cap Ferret, des confitures solidaires de Parempuyre, de la bière de Labarde, du fromage de chèvre de l’Entre-deux-mers, des produits d’entretiens bio 100 % girondins… tout en respectant les prescriptions préfectorales imposées par la situation sanitaire.

  • 22/09/20 | Une troisième journée sans voiture sur l'île Madame

    Lire

    Le mercredi 23 septembre, de 12 heures à 18 heures, l’accès à l’Île Madame par la Passe aux Bœufs, ne sera autorisé qu’aux piétons, cyclistes et utilisateurs de modes de transport doux. Une calèche et des vélos seront mis à disposition. Cette opération s'inscrit dans le cadre du classement de l'agglomération de Rochefort comme Grands sites de France, qui récompense les collectivités qui promeuvent un tourisme durable sur leur territoire. L'agglo a officiellement reçu cette distinction le 21/09.

  • 22/09/20 | Poitiers: L'Université veut favoriser la poursuite des études post bac

    Lire

    L'université de Poitiers est lauréate d'un nouveau financement du Programme d'investissements d'avenir-PIA avec le projet CODA, à la CrOisée Des pArcours, fruit d'un partenariat avec l'université de La Rochelle, le Rectorat de l'Académie de Poitiers et le Crous de Poitiers. Ce projet vise à créer une dynamique de préparation à l'entrée dans l'enseignement supérieur au plus près des possibilités d'orientation des lycéens sur tous les types de territoires. Objectif : favoriser le taux de poursuite d'études après-bac.

  • 21/09/20 | Location saisonnière : 22 villes interpellent l'Union Européenne

    Lire

    Ce jeudi, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic était au côté des 21 autres maires de villes européennes pour demander une évolution de la règlementation sur la location saisonnière auprès de Margrethe Vestager, commissaire européenne à la concurrence. Leur but : obtenir plus de pouvoir de régulation de cette activité et "poursuivre les plateformes en cas de manquement à la règlementation locale". Des mesures en ce sens sont attendues dans un futur Acte européen pour les services numériques. À Bordeaux, environ 4 300 logements entiers sont soustraits du parc locatif privé.

  • 21/09/20 | À Bordeaux, Montaigne se cache encore

    Lire

    Le squelette en bon état de conservation d'un individu de sexe masculin, c'est ce qu'a découvert l'équipe de scientifiques qui a ouvert ces derniers jours le contenant en plomb retrouvé fin 2018 dans les sous-sols du Musée d'Aquitaine, à Bordeaux. Etant supposément le cercueil du philosophe Michel de Montaigne, les recherches continuent. De futures analyses ADN (sur des morceaux de tissus et de supposés cheveux) doivent être menés dans les prochains mois. Les résultats ne sont pas attendus avant début 2021.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

16/03/2020 | Avec plus de 56% d'abstention, les résultats de ce premier tour en Gironde ont été marqués, comme partout, par l'impact de la pandémie de coronavirus.

municipales Gironde

Les résultats du premier tour des élections municipales en Gironde sont un reflet parlant de la grande incertitude et de climat inédit qui caractérise le contexte de son déroulement national. Avec 56,56% d'abstentions, soit 623 857 votants sur 1,1 millions, le département affiche des résultats contractés. Entre maires sortants largement confirmés, ballotages plus ou moins favorables et abstention record, le coronavirus a considérablement rebattu les cartes, une réalité que l'on retrouve aussi en Nouvelle-Aquitaine, avec 48,18% pour le taux de participation quasi-définitif.

À Bordeaux, les premiers tours historiques ne sont plus de rigueur, même si le premier tour à bien quelque chose d'historique : en plus d'une abstention bien plus importante qu'en 2014 (63,07% contre 44,71%), la municipalité se retrouve convoitée par une quadrangulaire divisée en deux paires très serrées. Dans la première, le maire sortant Nicolas Florian est en tête avec 96 voix supplémentaires et 34,56% devant l'élu d'opposition écologiste et sa liste d'union de gauche, Pierre Hurmic, juste derrière avec 34,38% des voix. Un peu plus loin derrière, le candidat LREM Thomas Cazenave (12,69%) arrive devant Philippe Poutou, qui, avec son alliance avec La France Insoumise, arrive tout de même à dépasser les 10% (11,77%). Enfin, seuls le candidat RN Bruno Paluteau (3,26%) et Pascal Jarty (1,25%) dépassent les 1% : le candidat UPR Gilles Garçon est à 0,66%, Yves Simone est à 0,96% et Fanny Quandalle à 0,45%. Thomas Cazenave devrait donc être, s'il ne se retire pas du jeu avant, être l'arbitre entre les deux principaux adversaires, ce qui pourrait donner lieu à une alternance inédite pour Bordeaux, ville sur laquelle règne la droite depuis 1947. 

Métropole : 17 maires élus au premier tour

Au total sur les 28 communes de la métropole bordelaise, 17 ont un maire élu au premier tour. À Gradignan, le maire sortant Michel Labardin est plébiscité à 72,41% (pour 39,81% des votants). À Eysines, Christine Bost (65,97%) fait un score supérieur à 2014 (56,13%) mais avec une abstention elle aussi supérieure (67,16%). Même logique pour Bouliac (Dominique Alcala à 63,45%), Le Haillan (Andréa Kiss avec 58,66%), Talence (Emmanuel Salaberry avec 53,05%) , Blanquefort, ou Véronique Ferreira repasse avec 55,68% ou Béatrice de François à Parempuyre(51,37%) Au Bouscat, le maire sortant et président de Bordeaux Métropole fait un peu moins bien qu'aux municipales précédentes (59,01% contre 66,15%). 

En revanche, plusieurs communes sur la métropole se retrouvent avec des maires sortants en ballotage, voire en triangulaires et quadrangulaires. C'est le cas, par exemple, à Bègles où Clément Rossignol-Puech (49,68%), maire écologiste marchant dans les pas de Noël Mamère, devra affronter au second tour Christian Bagate, ancien président du club omnisport de Bègles sans étiquette. À Carbon-Blanc, Alain Turby (35,15%) est en difficulté face à Patrick Labesse (30,89%) et Valérie Drouhaut (26,10%), tout comme Franck Raynal à Pessac qui, bien qu'ayant un score confortable (45,41%), se retrouve en triangulaire aux côtés du candidat socialiste Sébastien Saint-Pasteur (26,31%) et de l'écologiste Laure Curvale (21,37). Situation encore plus compliquée à Ambarès-et-Lagrave : Nordine Guendez, sans l'ancien maire Michel Héritié, culmine à 30,64% et se retrouve en quadrangulaire face à David Poulain (15,84%), Eric Poret (14,23%) et Steeven Flores qui passe de justesse avec 10,88%. Même constat pour Bruges (Brigitte Terraza avec 47,40%) ou encore Saint-Médard-en-Jalles, ou le sortant Jacques Mangon récolte 37,98% des voix (contre 49,79% au premier tour en 2014). 

Abstention importante sur la rive droite

Sur le reste de la métropole, on peut d'abord noter une abstention plus importante qu'ailleurs sur la rive droite de la métropole bordelaise, particulièrement sur les quatre communes du GPV où la gauche se maintient tout de même après une victoire du Front National lors des dernières européennes. C'est à Cenon qu'elle est la plus forte : le maire sortant socialiste Jean-François Egron est réélu avec 52,19% des voix avec une abstention à 70,01%. Juste derrière, le maire de Lormont Jean Touzeau est plébiscité avec 61,96% des voix mais seulement 30,33% des votants. À Floirac, avec 65,81% d'abstention, le sortant Jean-Jacques Puyobrau obtient 48,61% des voix. À Bassens, l'adjoint et dauphin de l'ancien maire Jean-François Egron, Alexandre Rubio, obtient 72,13% face à l'opposant Alex Jeanneteau (27,87%) et avec une abstention au peu moins forte (59,59%). 

La Gironde confirme

En dehors de la métropole, on peut globalement dire que le département de la Gironde confirme quelques sièges : Yves Foulon (LR) pour un quatrième mandat à Arcachon (65,75%), Alain Renard (PS) à Saint-Savin de Blaye qui bat la liste RN d'Edwige Diaz (56,20% contre 43,80%) et une abstention plus faible qu'ailleurs (42,38%), Agnès Versepuy (70,33%) au Taillan-Médoc, Christophe Duprat (74,76%) à Saint-Aubin, Bernard Guiraud à Lesparre (54,36%) ou encore le maire sortant de Libourne, Philippe Buisson, qui décroche à nouveau la victoire (56,61%) face à un Charles Pouvreau en hausse (18,76%). Maire de Cestas depuis 47 ans, Pierre Ducout, 77 ans, rempile pour un neuvième mandat avec 74,30% des voix. En Sud-Gironde, on constate plusieurs victoires notables : à Langon où le candidat de la majorité sortante Jérôme Guillem l'emporte à 65%, à Sainte Foy la Grande où Christelle Guionie l'emporte avec 52,28% des voix, à Bazas où Isabelle Dexpert grimpe  à 66% ou encore à La Réole où Bruno Marty atteint les 70%. À Sauveterre-de-Guyenne, en revanche, la candidate Sylvie Panchou, soutenue par le maire sortant Yves d'Amécourt, manque de peu la première marche face à Christophe Miqueu : le candidat France Insoumise aux législative atteint 52%. 

C'est moins évident, en revanche, à Blaye, où le maire sortant Denis Baldès (45,71%) se retrouve en ballotage favorable face à Michel Renaud, ex-élu socialiste de la commune sous Bernard Madrelle, et Virginie Zana (18,64%). À Pauillac, Florent Fatin devra lutter pour maintenir sa place face à l'élu départemental RN Grégoire De Fournas, qui grimpe à 27,12%, et l'ancien adjoint municipal (de 2014 à 2017) William Pouyalet (26,67%). Pour le plus vieux maire de France Marcel Berthomé, 97 ans, c'est serré à Saint-Seurin sur l'Isle : il y obtient 45,62% face à aux deux adjoints Éveline Lavaure-Cardona (41,20%) et Jean-Marc Sallaberry (13,17%), avec un taux d'abstention de 50,27%. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5644
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !