Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

09/07/20 : L'inauguration de la Flow vélo, itinéraire cyclable de 294 kilomètres entre Thiviers en Dordogne et L'île d'Aix en Charente- Maritime a eu lieu ce jeudi après midi à Salignac sur-Charente, au Pont du Né, kilomètre zéro de la Charente Maritime.

09/07/20 : Xavier Bonnefont, maire LR d'Angoulême, devient président de l'agglomération de Grand Angoulême en étant élu à la majorité absolue dès le premier tour. Il détrône le socialiste Jean-François Dauré de sept voix.

08/07/20 : Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil Départemental de Gironde, a été élu ce 8 juillet, à l’unanimité de ses membres, Président du groupe des présidentes et présidents de gauche de l’Assemblée des Départements de France.

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 10/07/20 | Université de Poitiers : des paniers alimentaires pour les étudiants

    Lire

    L'Université de Poitiers, le Crous et l’Afev organisent la distribution de denrées alimentaires pour les étudiants présents en résidence universitaire et/ou étant inscrits à l’épicerie sociale, et aussi à ceux et celles ayant bénéficié du dispositif d’urgence mis en place par l’université de Poitiers pendant le confinement. Une inscription sur le site de l'université permet de réserver un créneau. Au total, ce sont près de 350 étudiants, qui recevront chaque semaine des colis durant tout l'été de juin à fin août.

  • 10/07/20 | Bordeaux Métropole : un fonds "zéro salarié"

    Lire

    La métropole de Bordeaux et la CCI Bordeaux Gironde ont ouvert ce mercredi 8 juillet, un "fonds Covid Bordeaux Métropole zéro salarié" à destination des commerçants, artisans et entreprises qui ne rentrent pas dans les cases d'un précédent fonds d'urgence de 15 millions d'euros (7,6 millions versés) destiné aux entreprises de un à cinq salariés. Cette aide de 1000 euros sera versée aux "travailleurs indépendants, micro-entrepreneurs ou société commerciale n’employant aucun salarié" justifiant d'une perte de chiffre d'affaires de 40% entre le 1er et le 30 avril.

  • 10/07/20 | En juillet, les littoraux à la fête

    Lire

    Les 17, 18 et 19 juillet prochain se déroulera la seconde édition de la Fête de la Mer et des Littoraux sur l'ensemble des côtes françaises, y compris en Outre-Mer. L'occasion de découvrir les sports nautiques, "le patrimoine maritime local" et de décliner une programmation locale (expositions, conférences, rencontres, ect). La députée LREM du Bassin d'Arcachon, à l'initiative de l'évènement, a annoncé que le navigateur Yvan Bourgnon (également fondateur de Sea Cleaners), serait le parrain de cette édition.

  • 09/07/20 | Cognac : un nouveau directeur du développement à la tête du BNiC

    Lire

    Le Bureau National Interprofessionnel du Cognac (BNIC) vient de nommer Raphaël Delpech à la direction générale de l’interprofession en charge du développement, de la protection et de la valorisation de l’appellation Cognac. Sa mission, à compter du 7/09 : piloter le BNiC et mettre en œuvre les orientations stratégiques de la filière. Docteur en droit public, diplômé de l'IEP de Paris et du Kedge de Bordeaux, il a plus de 20 ans d’expérience dans les affaires publiques et la communication.

  • 09/07/20 | Airbus : Mérignac manifeste

    Lire

    La CGT a appelé les salariés de la filière aéronautique à la mobilisation, ce jeudi matin au rond-point de Dassault à Mérignac, en Gironde. La raison ? Manifester contre les 5000 suppressions de postes annoncées chez Airbus. Parmi ses filiales, l'un des sites de Stélia est basé sur la commune, employant 203 postes dont environ 80 sont menacés en plus des 95 autres sur le site de Rochefort en Charente-Maritime. Les négociations entre Airbus et les syndicats, qui viennent de commencer, doivent s'achever en octobre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Municipales en Gironde : Bordeaux divisée, premier bilan contrasté et forte abstention

16/03/2020 | Avec plus de 56% d'abstention, les résultats de ce premier tour en Gironde ont été marqués, comme partout, par l'impact de la pandémie de coronavirus.

municipales Gironde

Les résultats du premier tour des élections municipales en Gironde sont un reflet parlant de la grande incertitude et de climat inédit qui caractérise le contexte de son déroulement national. Avec 56,56% d'abstentions, soit 623 857 votants sur 1,1 millions, le département affiche des résultats contractés. Entre maires sortants largement confirmés, ballotages plus ou moins favorables et abstention record, le coronavirus a considérablement rebattu les cartes, une réalité que l'on retrouve aussi en Nouvelle-Aquitaine, avec 48,18% pour le taux de participation quasi-définitif.

À Bordeaux, les premiers tours historiques ne sont plus de rigueur, même si le premier tour à bien quelque chose d'historique : en plus d'une abstention bien plus importante qu'en 2014 (63,07% contre 44,71%), la municipalité se retrouve convoitée par une quadrangulaire divisée en deux paires très serrées. Dans la première, le maire sortant Nicolas Florian est en tête avec 96 voix supplémentaires et 34,56% devant l'élu d'opposition écologiste et sa liste d'union de gauche, Pierre Hurmic, juste derrière avec 34,38% des voix. Un peu plus loin derrière, le candidat LREM Thomas Cazenave (12,69%) arrive devant Philippe Poutou, qui, avec son alliance avec La France Insoumise, arrive tout de même à dépasser les 10% (11,77%). Enfin, seuls le candidat RN Bruno Paluteau (3,26%) et Pascal Jarty (1,25%) dépassent les 1% : le candidat UPR Gilles Garçon est à 0,66%, Yves Simone est à 0,96% et Fanny Quandalle à 0,45%. Thomas Cazenave devrait donc être, s'il ne se retire pas du jeu avant, être l'arbitre entre les deux principaux adversaires, ce qui pourrait donner lieu à une alternance inédite pour Bordeaux, ville sur laquelle règne la droite depuis 1947. 

Métropole : 17 maires élus au premier tour

Au total sur les 28 communes de la métropole bordelaise, 17 ont un maire élu au premier tour. À Gradignan, le maire sortant Michel Labardin est plébiscité à 72,41% (pour 39,81% des votants). À Eysines, Christine Bost (65,97%) fait un score supérieur à 2014 (56,13%) mais avec une abstention elle aussi supérieure (67,16%). Même logique pour Bouliac (Dominique Alcala à 63,45%), Le Haillan (Andréa Kiss avec 58,66%), Talence (Emmanuel Salaberry avec 53,05%) , Blanquefort, ou Véronique Ferreira repasse avec 55,68% ou Béatrice de François à Parempuyre(51,37%) Au Bouscat, le maire sortant et président de Bordeaux Métropole fait un peu moins bien qu'aux municipales précédentes (59,01% contre 66,15%). 

En revanche, plusieurs communes sur la métropole se retrouvent avec des maires sortants en ballotage, voire en triangulaires et quadrangulaires. C'est le cas, par exemple, à Bègles où Clément Rossignol-Puech (49,68%), maire écologiste marchant dans les pas de Noël Mamère, devra affronter au second tour Christian Bagate, ancien président du club omnisport de Bègles sans étiquette. À Carbon-Blanc, Alain Turby (35,15%) est en difficulté face à Patrick Labesse (30,89%) et Valérie Drouhaut (26,10%), tout comme Franck Raynal à Pessac qui, bien qu'ayant un score confortable (45,41%), se retrouve en triangulaire aux côtés du candidat socialiste Sébastien Saint-Pasteur (26,31%) et de l'écologiste Laure Curvale (21,37). Situation encore plus compliquée à Ambarès-et-Lagrave : Nordine Guendez, sans l'ancien maire Michel Héritié, culmine à 30,64% et se retrouve en quadrangulaire face à David Poulain (15,84%), Eric Poret (14,23%) et Steeven Flores qui passe de justesse avec 10,88%. Même constat pour Bruges (Brigitte Terraza avec 47,40%) ou encore Saint-Médard-en-Jalles, ou le sortant Jacques Mangon récolte 37,98% des voix (contre 49,79% au premier tour en 2014). 

Abstention importante sur la rive droite

Sur le reste de la métropole, on peut d'abord noter une abstention plus importante qu'ailleurs sur la rive droite de la métropole bordelaise, particulièrement sur les quatre communes du GPV où la gauche se maintient tout de même après une victoire du Front National lors des dernières européennes. C'est à Cenon qu'elle est la plus forte : le maire sortant socialiste Jean-François Egron est réélu avec 52,19% des voix avec une abstention à 70,01%. Juste derrière, le maire de Lormont Jean Touzeau est plébiscité avec 61,96% des voix mais seulement 30,33% des votants. À Floirac, avec 65,81% d'abstention, le sortant Jean-Jacques Puyobrau obtient 48,61% des voix. À Bassens, l'adjoint et dauphin de l'ancien maire Jean-François Egron, Alexandre Rubio, obtient 72,13% face à l'opposant Alex Jeanneteau (27,87%) et avec une abstention au peu moins forte (59,59%). 

La Gironde confirme

En dehors de la métropole, on peut globalement dire que le département de la Gironde confirme quelques sièges : Yves Foulon (LR) pour un quatrième mandat à Arcachon (65,75%), Alain Renard (PS) à Saint-Savin de Blaye qui bat la liste RN d'Edwige Diaz (56,20% contre 43,80%) et une abstention plus faible qu'ailleurs (42,38%), Agnès Versepuy (70,33%) au Taillan-Médoc, Christophe Duprat (74,76%) à Saint-Aubin, Bernard Guiraud à Lesparre (54,36%) ou encore le maire sortant de Libourne, Philippe Buisson, qui décroche à nouveau la victoire (56,61%) face à un Charles Pouvreau en hausse (18,76%). Maire de Cestas depuis 47 ans, Pierre Ducout, 77 ans, rempile pour un neuvième mandat avec 74,30% des voix. En Sud-Gironde, on constate plusieurs victoires notables : à Langon où le candidat de la majorité sortante Jérôme Guillem l'emporte à 65%, à Sainte Foy la Grande où Christelle Guionie l'emporte avec 52,28% des voix, à Bazas où Isabelle Dexpert grimpe  à 66% ou encore à La Réole où Bruno Marty atteint les 70%. À Sauveterre-de-Guyenne, en revanche, la candidate Sylvie Panchou, soutenue par le maire sortant Yves d'Amécourt, manque de peu la première marche face à Christophe Miqueu : le candidat France Insoumise aux législative atteint 52%. 

C'est moins évident, en revanche, à Blaye, où le maire sortant Denis Baldès (45,71%) se retrouve en ballotage favorable face à Michel Renaud, ex-élu socialiste de la commune sous Bernard Madrelle, et Virginie Zana (18,64%). À Pauillac, Florent Fatin devra lutter pour maintenir sa place face à l'élu départemental RN Grégoire De Fournas, qui grimpe à 27,12%, et l'ancien adjoint municipal (de 2014 à 2017) William Pouyalet (26,67%). Pour le plus vieux maire de France Marcel Berthomé, 97 ans, c'est serré à Saint-Seurin sur l'Isle : il y obtient 45,62% face à aux deux adjoints Éveline Lavaure-Cardona (41,20%) et Jean-Marc Sallaberry (13,17%), avec un taux d'abstention de 50,27%. 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : RB

Partager sur Facebook
Vu par vous
5069
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 12 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !