Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/08/18 : Charente: 6 communes viennent d'être reconnues en état de catastrophe naturelle, suite à des mouvements de terrains liés à la sécheresse, survenue entre janvier et juin 2017. Il s'agit de Balzac, Chalais, La Couronne, Fouquebrune, Linars et Nabinaud.

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/08/18 | Charente : le festival de Confolens fête ses 60 ans

    Lire

    Le festival de danses folkloriques du monde de Confolens attire chaque année 100 000 visiteurs. Débutée le 13 aout, cette 60e édition se déroule jusqu'au 19 inclus, avec de nombreux spectacles costumés mais aussi des ateliers de danse ouvert au public. Parmi les pays les plus représentés cette année : la République Dominicaine, le Brésil, le Pérou, la Bolivie, la Moldavie et le Botswana. Onze groupes de nationalités différentes se produiront le dimanche soir pour la soirée de clôture.

  • 15/08/18 | Corrèze: l'agriculture au rdv du numérique

    Lire

    Le 25 août, lors de la 50e édition du Festival de l'élevage de Brive, la Chambre d'agriculture de la Corrèze lance un vaste plan de développement des usages numériques agricoles: AgriNumérik 19. Son objectif: mettre à disposition de tous les agriculteurs volontaires du territoire un smartphone avec des applications et services associés. Une initiative d'ampleur unique en France, sous le regard bienveillant d'Hervé Pillaud, membre du Conseil national du numérique et VP de la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire, invité de ce lancement.

  • 14/08/18 | EasyJet relie Paris et les pistes de ski

    Lire

    EasyJet vient de lancer une ligne Paris-Pau pour l’hiver 2019. L’aéroport de Pau proposera des navettes directes vers les pistes de ski, disponibles à la vente dès le 1er septembre, et la compagnie facilite le transport des équipements de ski. Deux vols quotidiens sont proposés et jusqu’à deux vols par jour les lundis, jeudis et vendredis.

  • 14/08/18 | Madiran et Pacherenc à la fête!

    Lire

    Ces 14 et 15 août, le village béarnais de Madiran met à l'honneur les appellations Madiran et Pachrenc du Vic Bilh à l'occasion de sa Fête du vins. Pour célébrer les 70 ans des 2 appellations, à travers de nombreuses animations: un espace vins (entrée 5 €) avec dégustations, ventes de vins et rencontres avec les vignerons, mais aussi jeux pour enfants, marché gourmand, défilé des confréries, soirées tapas, bals, concerts le tout accompagnée d'une fête foraine et d'un feu d'artifice pour finir en beauté, le 15 août à 23h30.

  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Objectif pour 2014 : doubler les emplois d'avenir en Aquitaine

08/10/2013 | Ce lundi 7 octobre, une table ronde était organisée au Rocher de Palmer à Cenon pour faire un point sur les emplois d'avenir en Aquitaine

Lundi 7 octobre, table ronde autour des emplois d'avenir en Aquitaine avec Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine, Naïma Charaï, Présidente de l'Acsé et Alain David, maire de Cenon

Un an après la mise en place des emplois d'avenir par le gouvernement, qu'en est-il en Aquitaine? Pour faire un point sur la situation dans la région, une rencontre était organisée ce lundi 7 octobre au Rocher de Palmer de Cenon. Le maire de la ville Alain David était présent pour accueillir le préfet de la région Aquitaine et de la Gironde Michel Delpuech et la Présidente de l'Acsé (Agence Nationale pour la Cohésion Sociale et l'Egalité des chances) Naïma Charaï. A leurs côtés, des jeunes de moins de 25 ans, des employeurs et des responsables de structures liées à l'emploi dans la région ont apporté leur témoignage sur ces emplois d'avenir.

A l'heure où l'emploi des jeunes reste au coeur des débats politiques tant le taux de chômage des moins de 25 ans est préoccupant, qu'en est-il des emplois d'avenir en Aquitaine? Ce dispositif gouvernemental mis en place en novembre 2012 et s'adressant aux jeunes âgés de 16 à 25 ans peu ou pas qualifiés vise à fournir une première expérience professionnelle aux jeunes en créant des contrats de trois ans avec des employeurs souhaitant s'investir dans ce projet. Ce lundi 7 octobre, un an après le lancement des premiers emplois d'avenir, une centaine de personnes était présente au Rocher de Palmer pour évoquer la réalité de ce dispositif dans les quartiers prioritaires en Aquitaine et plus particulièrement en Gironde. Pour Michel Delpuech, préfet de la région Aquitaine et de la Gironde, "ce projet des emplois d'avenir est crucial et essentiel pour notre pacte républicain. Il faut tendre la main aux jeunes c'est indéniable. Dans les zones sensibles, le taux de chômage des moins de 25 ans est deux fois plus élevé que dans d'autres quartiers. Il faut alors cibler ces Zones Urbaines Sensibles et d'ici 2014, il faudrait doubler les emplois d'avenir dans ces quartiers; aujourd'hui, 1 299 jeunes bénéficient de ce dispositif en Gironde alors que l'objectif était de 2 239, ce n'est donc pas suffisant et il faut viser davantage de jeunes et d'employeurs afin que les moins de 25 ans de ces quartiers ne se sentent pas abandonnés. L'adresse et le nom ne doivent pas rentrer en ligne de compte dans les recrutements".

" Redonner de l'espoir à une jeunesse qui se sent délaissée " A ses côtés, la présidente de l'Acsé, Naïma Charaï, confirmait cette nécessaire chasse aux préjugés en matière de recherche d'emploi et rappelait combien ces emplois d'avenir avaient pour objectif de donner une réponse collective à la question épineuse du travail pour les plus modestes et les moins qualifiés: "L'une des priorités nationales, c'est bien-sûr la jeunesse et ce dispositif gouvernemental doit tout faire pour que, main dans la main, les employeurs, l'Etat et les différentes structures liées à la recherche d'emploi redonnent de l'espoir à une jeunesse qui se sent parfois délaissée". Mettant en avant le décrochage scolaire dans les Zones Urbaines Sensibles (chaque année, plus de 400 000 jeunes sont réorientés), cette dernière a également sensibilisé les jeunes présents dans la salle et concernés par les emplois d'avenir sur l'importance du relais entre jeunes: "vous êtes porteurs d'une espérance, à vous de dire à tous ceux qui en doutent que c'est possible".

Vers une pérennisation après 3 ans? Pour illustrer la réalité de ces emplois d'avenir en Aquitaine, deux tables rondes se sont ensuite déroulées faisant intervenir différents couples employeurs/employés au coeur du projet mais aussi des responsables de Pôle emploi, des missions locales régionales, d'entreprises ou d'associations. Michelle Rustichelli, directrice de la Maison de Santé Marie Galène à Bordeaux-Caudéran était présente au côté de Jean-François Faure, chef comptable dans cette même maison pour témoigner de leur engagement et de leur investissement dans ce dispositif emplois d'avenir. Dans ce cadre et suite à des entretiens, Rajae Abdaoui, jeune femme d'une vingtaine d'années issue d'une Z.U.S, a bénéficié d'un emploi d'avenir: titulaire d'un BTS comptabilité, elle a alors suivi une formation qualifiante dans le domaine des métiers de l'administration territoriale et peut désormais travailler et enrichir son expérience professionnelle dans un domaine qui lui plait, celui de la comptabilité, alors même que sans cet encadrement, le manque d'expérience lui était toujours reproché et faisait ainsi barrage à toute éventuelle perspective d'évolution. A la fin de ses trois ans, Rajae aura le choix de poursuivre son activité dans le cadre d'un CDI à la maison de santé Marie Galène ou de chercher un poste ailleurs. Pour Michèle Rustichelli, "le projet emplois d'avenir est un vrai engagement pour les entreprises concernées, la partie formation est incontournable et il faut nécessairement encadrer celui ou celle qui est concerné par le dispositif. Aujourd'hui, nous réfléchissons à créer un ou deux autres emplois d'avenir mais ce qui est important pour nous, c'est qu'après les trois ans requis, la personne soit autonome, bien intégrée dans le monde du travail et que des CDI soient alors envisageables; la pérennisation de ces emplois est essentielle ".

Lise Gallitre
Par Lise Gallitre

Crédit Photo : Préfecture de la Gironde

Partager sur Facebook
Vu par vous
1597
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !