aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

20/02/17 : François Bayrou, président du Modem et maire de Pau, dira mercredi après-midi s'il envisage de se présenter à l'élection présidentielle. Cette annonce sera faite à partir du siège du Modem, à Paris.

20/02/17 : C'est le Californien -et ancien résident d'Anglet- Tom Curren, triple champion du monde WSL et triple champion du monde ISA, 52 ans, qui sera le parrain des championnats du monde de surf des nations(ISA), qui auront lieu du 20 au 28 mai à Biarritz.

20/02/17 : La LGV Tours-Bordeaux sera inaugurée à Villognon, en Charente, le 28 février, sur la base de maintenance de Mesea. Le président François Hollande est attendu sur l'événement, mais son éventuelle venue ne sera confirmée qu'au dernier moment.

19/02/17 : Stupéfaction dans la profession agricole après l'annonce ce dimanche 19 février de la "mort brutale" à 58 ans de Xavier Beulin qui présidait aux destinées de la FNSEA depuis 2010

13/02/17 : Des "journées libertaires" organisées par la section étudiante de la CNT-AIT auront lieu à Pau du vendredi 17 au jeudi 23 février. Elles auront pour thème : "mouvements spontanés contre refondation de la Gauche".+ d'info

13/02/17 : Après avoir débuté en Aragon et être passé par la vallée d'Aspe, dans les Pyrénées-Atlantiques, le carnaval béarnais investira les rues de Jurançon le mardi 14 février. Puis il prendra possession de Pau du jeudi 23 au dimanche 26 février.+ d'info

03/02/17 : Après avoir battu Lens en 16e de finales de la Coupe de France, le Bergerac Périgord FC voit se dresser sur sa route une autre équipe du Nord, cette-fois-ci une Ligue 1, Lille. Le match se jouera le 28 février ou le 1er mars.

31/01/17 : Le prochaine édition du Festival du journalisme vivant, qui se déroulera du 27 au 30 juillet à Couthures-sur-Garonne, se fera en partenariat avec le Groupe Le Monde. Ateliers de Couthures-sur-Garonne.

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/02/17 | La Gironde " territoire à énergie positive"

    Lire

    Ségolène Royal vient de reconnaître la Gironde comme «Territoire à énergie positive pour la croissance verte». A la clé une subvention de 100 000 euros en appui à la réalisation du programme d'actions proposé par le Département Parmi les projets proposés pour répondre à l'appel à candidature l'opération Cocon 33, un projet pilote pour l'isolation massive des combles des bâtiments publics permettant de réduire la consommation énergétique, tout en dynamisant la production locale d'isolants biosourcés et l'emploi non délocalisable. 120 communes ont demandé à y participer, soit 600 bâtiments et près de 150 000 m2.

  • 20/02/17 | Biarritz met en contact jeunes et employeurs pour les jobs d'été

    Lire

    Depuis 2007, la Ville de Biarritz avec son Espace Jeunes propose une action consacrée aux jobs d’été en collaboration avec l’UMIH et la Mission Locale Avenir Jeunes Pays Basque tous les jeunes âgés de 17 à 25 ans, étudiants, lycéens ou demandeurs d’emploi, désireux de travailler durant la saison estivale ou les vacances d’été, possédant pour certains d’entre eux, une qualification voire une première expérience. La prochaine session aura lieu ce jeudi 23 février de 14 h à 18 h au casino municipal.

  • 17/02/17 | Plans Digues : le ni oui ni non de la Région à la Charente-Maritime

    Lire

    A l'occasion de la pose de la 1re pierre du chantier du Gabut à La Rochelle, la Région avait envoyé son représentant, le conseiller Vital Baude (EELV). Celui-ci a réaffirmé l'engagement financier de l'APLC dans le plan d'action PAPI 2012-2017 mais est resté sibyllin concernant une aide au plan 2018-2025, pourtant validé par l'Etat. Il a invité les élus locaux à lui faire "remonter les avenants des chantiers les plus urgents". La suite fera "l'objet d'une réflexion", sur la forme et le fond.

  • 17/02/17 | Les saveurs du Périgord ont rendez-vous au Salon de l'Agriculture

    Lire

    Foie gras, canard, noix, pommes, truffes, vins de Bergerac, poulet fermier du Périgord, agneau du Périgord, cabécou... toutes les saveurs du Périgord ont rendez-vous au Salon International de l’Agriculture de Paris, du 25 février au 5 mars. Les nombreux visiteurs pourront découvrir la richesse du Périgord en matière d’activités de pleine nature. Le 28 février, la journée dédiée à la Dordogne proposera des animations culinaires animées par le chef Yves Jasmin.

  • 17/02/17 | H5N8 : la FDSEA 40 pour un abattage total des canards

    Lire

    Avec la démultiplication du virus aviaire, la FDSEA des Landes s'est prononcé jeudi pour un nouveau vide sanitaire, puisque les mesures d'abattage préventif par zones sont "dans l'impasse". Le syndicat demande par ailleurs d'accélérer les indemnisations des éleveurs qui, s'ils n'ont pas été touchés par le H5N8, n'ont pas pu rentrer de nouveaux canards depuis janvier dans les exploitations. "Les banques aussi doivent jouer le jeu" car les producteurs "sont à genoux", selon le président Lesparre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Pau-Canfranc-Saragosse, l'Europe appelée en soutien financier

31/01/2017 | La Nouvelle-Aquitaine et l'Aragon, rejoints dans leur combat par la France et l'Espagne ne lâchent rien sur le projet de ligne ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse.

A Bordeaux, ce lundi 30 janvier, Alain Rousset, Président de la Nouvelle-Aquitaine, Javier Lamban Montanes, Président d'Aragon et les représentants des Etats français et espagnols ont finaliisé leur demande de subvention auprès de l'Europe

Réunis en groupe de travail à Bordeaux, ce lundi 30 janvier, Alain Rousset, Président de la Nouvelle-Aquitaine, Javier Lamban Montanes, Président d'Aragon et les représentants des Etats français et espagnols ont finalisé le dossier de demande de subventions auprès de l'Europe. Une aide qui permettrait un financement jusqu'à 50% des études liées au chantier et jusqu'à 40% des travaux en eux-mêmes. Une ambition ferroviaire lancée des deux côtés de la frontière depuis une dizaine d'années, qui ne pourrait se concrétiser, dans le meilleur des cas, qu'à partir de 2024.

C'est pour le moins une opération de longue haleine chère à Alain Rousset. Mais à force de conviction (certains, dans les rangs de l'opposition régionale parleraient davantage d'entêtement voire de caprice...) la réhabilitation de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse peu à peu, par section, progresse. Dernier épisode symbolique, la réouverture côté français de la ligne Oloron-Bedous en juin dernier, qui a succédé à la régénération de la section Pau-Oloron sur la période 2009-2010.
Côté espagnol, après d'importants travaux en 2003 qui ont permis la mise en service d'une LGV entre Saragosse et Huesca, des actions de modernisation ont été menées sur plusieurs sections jusqu'à Jaca. Si au sud de la frontière un trafic restreint voyageur et fret perdure jusqu'à Canfranc, l'état de la voie reste cependant fragile.
Le grand vide reste donc entre Bedous et Canfranc depuis la fermeture de la ligne en 1970 suite à un accident sur le versant français, qui avait emporté le pont ferroviaire de l'Estanguet. Ce lundi ce sont donc plus précisément ces 33,2 km de lignes, compris le tunnel du Somport, qui étaient au cœur des attentions et des discours volontaristes des 4 signataires soulignant tout à la fois le caractère patrimonial de ligne ferroviaire, sa dimension environnementale, remplaçant tout ou partie du fret routier par un fret ferroviaire, touristique, avec, notamment en hiver les stations de ski ainsi desservies, ou encore économiques au regard des deux plateformes logistiques de Hueva et de Saragosse pouvant ainsi être desservies.

Des responsables visibement optimistesUn accord quadripartite de mobilisation autour de cette ligne transnationale qui a également permis un travail de lobbying important auprès des Commissaires et directeurs concernés à Bruxelles, pour défendre ce projet qui fait l'objet d'"un bon dossier" assurent les responsables, visiblement optimistes sur le sort qui lui sera réservé. Sur un montant total estimé à environ 400 millions d'euros, l'Europe pourrait consentir à financer 50% des études préliminaires et jusqu'à 40% du chantier en lui-même. « Un soutien considérable » estime Alain Rousset qui ajoute en clin d'oeil à ses détracteurs, « ça rend faisable la réouverture de cette ligne historique ». Une ligne qui sera tout à la fois au service des voyageurs et du fret.
Un projet global qui outre la régénération de la ligne et des ouvrages de chaque coté de la frontière, comprend donc aussi la mise en sécurité du tunnel du Somport, tant côté rail que route, l'harmonisation technique des installations (écartement des voies notamment) et des équipements de signalisation sur la ligne, les liaisons avec les plate formes logistiques de Saragosse et Huesca, mais, avant cela, la poursuite de nombreuses études techniques, commerciales, ou environnementales. Pour l'heure, sur ces études budgétées à 14,5 M€, la subvention espérée auprès de l'Europe est donc de 7,2 M€.

En terme de calendrier si Alain Rousset rêvait de rallier Saragosse en train au départ de Pau en 2020, il lui faudra encore un peu de patience : le groupe de travail ayant ce lundi mis à jour que la mise en circulation ne pourrait être attendue au mieux que pour 2024.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1910
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !