Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pau : François Bayrou et la démocratie directe

09/06/2014 | Elu maire de Pau voici deux mois, François Bayrou affiche clairement son intention d’aller au contact des habitants. Il a sa méthode

Des questions tous azimuts pour le premier "forum citoyen"

« L’un des principaux problèmes des citoyens, c’est d’avoir le sentiment de ne pas être écoutés » dit François Bayrou. Elu voici deux mois, le nouveau maire de Pau veut rendre sa ville « exemplaire pour le dialogue entre les élus et les habitants ». Il vient de le rappeler lors de la première des réunions publiques qu’il tiendra désormais chaque vendredi soir avec les Palois, vacances d’août exceptées. Des rencontres qu’il souhaite sans ordre du jour, et sans question tabou. Une seule exigence : le ton doit être courtois.

Au cours de la campagne des municipales,  Martine Lignières-Cassou, la maire PS sortante qui ne se représentait pas, avait été critiquée par ses opposants pour sa difficulté à nouer des liens avec ses administrés. Un constat similaire était fait, à mots à peine couverts, par certains militants socialistes confrontés à l'exercice instructif du porte-à-porte. François Bayrou s’est engouffré dans la brèche, avec une méthode simple : du contact avant toute chose.

« Tous les jours, sans rendez-vous »Organisées au Pavillon des Arts, dans une salle lumineuse dont les baies vitrées donnent sur la chaîne des Pyrénées, ses réunions du vendredi ne sont qu’une partie de l’arsenal qu’il déploie.  Dans une cité où les conflits avec le personnel municipal ont parfois été tendus, une rencontre est désormais organisée le dernier samedi du mois avec les agents de la Ville qui le souhaitent. De même, les Palois peuvent être reçus chaque jour en semaine par un élu, entre 11 h et 13 heures, à la mairie, sans avoir à prendre rendez-vous. Les rencontres du vendredi viennent en plus. En attendant que des réunions soient prévues par micro-quartiers, dotés chacun d’un référent.

« On a beaucoup travaillé »Cette façon de travailler la population au corps a été rappelée par le maire lors de son premier « forum citoyen » de fin de semaine. Elle lui a également donné l’occasion d'esquisser un bilan de ses débuts : « On a beaucoup travaillé sur la propreté, et on va le faire sur les problèmes de sécurité. Car il y a des attitudes qui n’ont pas leur place dans cette ville » a-t-il confié. Tout en signalant que l’on dénombre près de 600 marginaux à Pau.

« Pourquoi dans cette ville et un peu moins ailleurs ?" . La réponse manque ." Tout le monde voit bien que des hommes et des femmes sont dans des situations très difficiles." Mais, explique-t-il,  la loi impose plusieurs devoirs aux maires, dont celui de veiller à la sécurité et à la tranquillité des habitants. D'où les caméras de surveillance qui vont être installées dans l'hyper centre, et  le recrutement de nouveaux policiers municipaux qui « patrouilleront 24h sur 24 ».

 Ces mesures viennent s’ajouter au plan anti-tags déclenché récemment, et à la mise en place d’un service municipal d’alerte auquel les Palois pourront s’adresser, de 8 h à 20h, afin de régler les mille et un tracas de la vie quotidienne. « On enverra des commandos pour qu’il y ait une réaction immédiate » assure l’édile, agacé par la vieille habitude politique qui consiste «  à faire une grande annonce et plus rien après ».

Circulation et signalétique : les bêtes noires

Questionnaire envoyé aux parents d'élèves sur les rythmes scolaires (« des milliers d’entre eux y ont répondu »), rencontre organisée avec les commerçants pour lancer la rénovation des halles… D’autres exemples suivent. Dans la salle, où une cinquantaine de personnes ont pris place, les questions se succèdent, pragmatiques et tous azimuts.

La première porte sur les difficultés de la circulation. « Il faut de la logique » répond François Bayrou, avant de revenir sur le plan qu’il a en tête, et d’évoquer une autre de ses bêtes noires : la signalétique. « Le maire d’Agen est venu me voir. Il n’a pas réussi à trouver la mairie en voiture, et il est arrivé à pied. » De quoi, pour ceux qui le reçoivent, " avoir l’air de  zozos ".

 « La mairie n’est pas Pôle Emploi, mais on va vous recevoir »Les arrêts de bus où l’on attend trop longtemps, les poubelles vides laissées au milieu de la chaussée, les animations jugées trop bruyantes… "Quelqu'un prend des notes ? " demande le maire à ses collaborateurs. Car tout y passe. Y compris l’emploi, bien sûr. « C’est choquant, affolant, de voir que l’on n’a aucune réponse à nos demandes de travail » dit une jeune femme, insistante et venue avec son mari pour obtenir un rendez-vous direct avec le maire.  L’intéressé explique qu’il a déjà reçu 600 à 700 demandes de ce type depuis qu’il est élu, qu'il y a près de 80 000 habitants à Pau, et que la mairie n’est pas Pôle Emploi. « Mais vous allez être reçu par un élu, pour qu’on puisse vous répondre. »

Orchestré à parité entre hommes et femmes , le jeu des questions et des réponses va se poursuivre  pendant deux heures. Ce qui permet  à François Bayrou d’évoquer son souhait de transformer l’imposante place de Verdun en jardin d’agrément (avec parking souterrain),  de citer Bordeaux en exemple pour ses animations,  ou encore d’annoncer que le slogan « Pau Porte des Pyrénées » imaginé par ses prédécesseurs ne va pas faire de vieux os.

Quant au bilan de l'équipe précédente, il l'expédie en une phrase : "J'ai été élu parce que ça n'allait pas, mais pas du tout." La courtoisie n'oblige personne à mettre des gants.

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Partager sur Facebook
Vu par vous
6901
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !