Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

06/08/18 : Dominique Laurent, sous préfète de Bergerac depuis quatre ans, vient d'être nommée à ce même poste à Guingamp (22). Stéphanie Monteuil, sous préfète de Saint-Jean-d'Angely (17) lui succède et prendra ses fonctions le 27 août.

06/08/18 : Jean-Philippe Dargent vient d'être nommé sous-préêfet de Lesparre-Médoc en remplacement de Claude Gobin. Il est actuellement directeur à la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques.

04/08/18 : Le meeting aérien de Belvès(24), le 15 août, est maintenu. L’Aéroclub Belvès Périgord a pris la décision de ne pas annuler la manifestation, suite au décès de son président. Lundi Alain Valleron a trouvé la mort dans le crash du Cessna qu’il pilotait.

03/08/18 : Jean-Philippe DARGENT nommé le 31 juillet sous-préfet de Lesparre-Médoc prendra ses fonctions le 3 septembre. Il était directeur de la citoyenneté, de la légalité et du développement territorial à la préfecture des Pyrénées-Atlantiques (64)

03/08/18 : Renforcement des mesures de limitation de prélèvements d’eau dans le 47 sur les cours d’eau non réalimentés. Ces restrictions impactent environ 2% de la surface agricole irriguée, 95% des surfaces irriguées bénéficiant de ressources en eau sécurisées

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/18 | Revenu de base : une expérimentation dans les départements préconisée

    Lire

    Jean-Luc Gleyze, président du département de la Gironde, note avec intérêt que le rapport de préfiguration de France stratégie, qui vient d'être remis au Premier ministre sur l'allocation sociale unique préconise en conclusion "une expérimentation préalable dans une partie du territoire. Il rappelle la volonté de la Gironde d'expérimenter le revenu de base et précise que les scénarios d'expérimentation d'un revenu de base portés par la Gironde et 12 autres départements ne "font pas de perdants".

  • 13/08/18 | L’Afrique de retour en Sud-Gironde

    Lire

    Grâce à l’engagement de la mairie de Noaillan la 4ème édition du festival Africa Ciron aura lieu le 25 août à la maison Dubernet. Différentes activités comme de la danse, des contes, un concert, des expositions ou une projection nous permettront d’enrichir notre culture africaine. Safiatou Faure, qui a créé le festival du Sahel de Saint-Médard-en-Jalles sera mise à l’honneur. Entrée gratuite. Programme : https://dubernet.noaillan.fr 

  • 11/08/18 | 10ème Confituriades à Beaupuy (47)

    Lire

    Pour la 10ème édition des Confituriades, la fraise est à l’honneur du championnat du monde de la confiture. Seul salon en France entièrement dédié à la thématique des confitures, il se déroule les 18 et 19 août à Beaupuy, en Grand Marmandais. Une soixantaine d’exposants, plus de 500 confitures à la dégustation et à la vente, des ustensiles de cuisine pour réaliser ses confitures à la maison mais aussi des démonstrations, ateliers culinaires et animations ponctueront ce week-end festif.

  • 10/08/18 | Le Verdon a son relais touristique

    Lire

    L’inauguration du relais touristique au Verdon-sur-Mer a lieu ce 10 août par Sandrine Derville, vice-présidente de la région en charge du tourisme. Ce relais permet à la région Nouvelle-Aquitaine de conforter ce territoire en tant que destination touristique d’excellence qui conjugue richesses touristiques, infrastructures et activités. La région a contribué au financement de la mise en accessibilité handicapés ainsi que les travaux de réhabilitation à proximité de la capitainerie de Port-Médoc pour y installer un relais d’information touristique.

  • 08/08/18 | Alain Rousset réagit à la reprise des Menuiseries Grégoire (24)

    Lire

    Alain Rousset prend acte du choix du Tribunal de commerce de Paris de retenir l'offre de reprise des Menuiseries Grégoire à Saint-Martial d'Artenset par le Fonds Prudentia Capital. Il souhaite qu'un plan social pour l'emploi digne de ce nom accompagne cette restructuration. 157 licenciements sont prévus. Alain Rousset indique que "la Région est au travail pour aider le repreneur dans son projet et demande à l'actuel actionnaire, le Fonds Parquest Capital, de contribuer au financement du PSE.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pau : la liste arc-en-ciel de François Bayrou

15/02/2014 | Le candidat Modem voulait une liste de rassemblement. Les volontaires n’ont pas manqué, assure-t-il

François Bayrou et Josy Poueyto, "sans qui tout cela aurait été impossible"

Le cas n’est pas unique. Mais « il est très original pour une ville de la taille de Pau » commente François Bayrou. Celui-ci voit d'ailleurs là ce qu’il aimerait initier sur le plan national. La liste qu’il vient de constituer pour les élections municipales s’appuie sur « une grande diversité d’opinions ». Elle réunit des candidats de tous âges, de toutes origines ainsi qu’une majorité de personnes n’ayant jamais fait acte de candidature (32 sur 49), mais aussi des représentants du Modem, de l’UDI, de l’UMP et des adjoints dissidents de la maire socialiste sortante.

Cette volonté de rassemblement a été rappelée vendredi lors d’une soirée organisée à la MJC du Laü. Un lieu symbolique, situé dans un quartier populaire, non loin de la salle choisie récemment par le socialiste David Habib. Les candidatures n’ont pas manqué, assure François Bayrou, qui a dû trancher. Par exemple, il n'a pas appelé à ses côtés  Patrick de Stampa, le président de la chambre de commerce et d’industrie Pau Béarn. Celle-ci étant en affaire avec la Ville sur la foire-expo et l’aéroport, la chose n’était juridiquement pas possible, explique-t-il. Même si l’intéressé, qui est  UMP et a figuré parmi ses premiers soutiens,  s’en étonne.

L'étudiante, le patron et le scientifique Avec « Aimons Pau », la diversité est d’abord professionnelle, et les choix habiles. Les commerçants d’un centre-ville dont la  revitalisation nourrit bien des débats, y côtoient des patrons de PME et des avocats. Ce qui n’empêche pas de retrouver là, entre autres,  le proviseur du plus ancien lycée palois, des scientifiques, une réceptionniste,  ou encore Martin de Charentenay, délégué sud Aquitaine de Total développement régional. Une occasion pour François Bayrou d’affirmer que la reconversion du bassin de Lacq n’a pas été menée « par untel ou untel » - autrement dit par son principal  concurrent David Habib, l'actuel député-maire de Mourenx – mais par le groupe pétrolier.

De l’étudiante de l’UPPA, qu’il tenait à avoir sur sa liste,  à la présidente de l’ordre départemental des infirmières, ou encore à Keny Bertonnazi, responsable du Comité national des entreprises d’insertion, le candidat à la mairie balaie large. Sans oublier pour autant les associations et les quartiers : tel celui du 14 juillet, dont la présidente de comité l’a rejoint, ou celui du Hameau qui accueille de nombreux Palois d’origines multiples. Un même constat est fait pour le sport : Pierre Lahore, le capitaine du Billère Handball Pau Pyrénées, fait partie de son équipe, tout comme André Lestorte, le président de la Section paloise omnisport.

Autres symboles : Jacqueline Ticolat, ancienne conseillère municipale d’André Labarrère, l’emblématique maire de Pau décédé en 2006, l’accompagne. Il en va de même pour trois adjoints « en divergence » avec la maire sortante : Odile Denis, chargée du développement économique, Anne Castera (jumelages) et Pascal Boniface, auquel sa délégation à l’environnement a été retirée. « Je n’aime pas le dogme, le sectarisme. C’est pourquoi j’ai souffert pendant ce mandat » confie la première. Ambiance.

Quant à Eric Saubatte, l’ex  adversaire UMP du président du Modem, il  explique son soutien en quelques mots  : « A un moment, il faut faire un choix entre une politique dure, dont François Bayrou a d’ailleurs déjà subi les conséquences, et l’intérêt général de la ville. Ensemble, tout devient possible ».

Josy Poueyto, la cheville ouvrièreReste la garde rapprochée, avec notamment les UDI Véronique Lipsos-Sallenave,  l’ancien préfet des Pyrénées-Atlantiques Marc Cabane,  et Thibault Chevenevière,  président départemental du Parti radical. Sans oublier les fidèles, comme l'ancien batonnier Jean-Paul Brin, ou le scrupuleux Jean-Louis Pérès. « Il a assisté à 100% des séances du conseil municipal » dit François Bayrou de ce dernier. Une manière indirecte de répondre aux accusations d’absentéisme lancées à son encontre par ses adversaires.

Lors de la présentation de la liste, un vibrant hommage a enfin été rendu à Josy Poueyto, conseillère générale Modem du canton de Pau centre, connue comme le loup blanc en ville, et infatigable cheville ouvrière de la cause bayrouiste, après avoir jadis été adjointe au maire socialiste. « Il faut impérativement que François Bayrou soit le prochain maire de Pau » a-t-elle lancé. « Sinon, on en prend pour vingt ans ».

Les membres de la liste :  http://aimonspau.fr/equipe/

Jean-Jacques Nicomette
Par Jean-Jacques Nicomette

Crédit Photo : Aqui

Elections municipales - 2014Cet article fait partie du dossier

Voir les autres articles de ce dossier
Partager sur Facebook
Vu par vous
1724
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 16 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !