Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Ostavals, prochain "relais" de la Communauté basque sur le chemin de Compostelle

26/01/2021 | Un centre de valorisation du patrimoine et un espace de restauration locale verra le jour dans ce village de la route de Compostelle.

Ostavals, le bâtiment

On a parfois reproché à la jeune Communauté territoriale Pays basque d'oublier son Pays basque profond au profit de sa côte prestigieuse, alors que s'y trouvent ses racines. Or avec la création d'Ostavals, un centre de valorisation avec espace de restauration locale, le village d'Ostabat, 200 âmes et passage incontournable du Chemin de Compostelle en deviendra un relais. Vendredi, le président de la Communauté Jean-René Etchegaray, et son vice-président au tourisme durable et à l'accessibilité, Daniel Olçomendy, ont dévoilé ce projet touristique et social, en présence de l'architecte Vincent Candau.

Daniel Olçomendy, aujourd'hui vice-président en charge du tourisme durable et de l'accessibilité à la Communauté territoriale du Pays basque et maire d'Ostabat-Asme _200 âmes_ en avait rêvé quand il était au pôle d'Iholdi-Oztibare: son village entre Cize et Mixe, carrefour des trois voies jacquaires en provenance de Tours, du Vezelay et du Puy-en-Velay, va trouver sa place sur le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle grâce à un ambitieux projet. De quoi hisser le village sur un des relais qui mènera à Saint-Jean-Pied-de-Port, l'incontournable étape du célèbre pèlerinage. Car c'est à Ostabat que se trouve les sièges sociaux de l'Appellation d'Origine Controlée Ossau-Iraty, de la Charte de qualité Idoki, l'association des fermiers du Pays basque, et de l'Association BLE, un centre de formation pour futurs agriculteurs.

Otavals, c'est le nom du centre de valorisation du patrimoine et espace de restauration locale, créateur d'emplois durables, accessible et écologique, qui s'adressera aux pèlerins comme aux habitants. Un nom inspiré d'une variante d'Ostabat en langue Navarro-Aragonaise et qui sera érigé en 2022, à quelques pas du village sur ce chemin classé au patrimoine mondial par l'Unesco.

Vendredi, Jean-René Etchegaray, le président de la Commmunauté Pays basque, avec Daniel Olçomendy, a tenu à dévoiler ce projet, financé par la Communauté (1,6 Millions d'euros) avec l'aide non négligeable de l'Europe à travers le projet transfrontalier Feder Poctefa (250 000 €), du Conseil départemental des Pyrénées-Atlantiques (250 000 €) et de la Région Nouvelle-Aquitaine dans le cadre du Contrat Attractivité Pays basque (365 000 €). L'occasion aussi pour lui de rappeler que la Communauté ne portait pas le seul poids des demandes côtières, mais avait dans ses attributions le bien-être - et le souci - du Pays basque dit, intérieur.

Un projet écologique, ludique social et accessible pour les handicapés
Ostavals le bâtiment

 

Porté et imaginé par la Communauté Pays basque dans le cadre du réseau transfrontalier Jacob@cces, réunissant les villes de Pampelune et Jaca, Ostavals a pour objectif de donner un accès universel et inclusif au patrimoine jacquaire des trois territoires, et aux visiteurs, les clés de lecture des paysages agricoles en Basse Navarre, de l'Oztibarre (ancien canton d'Iholdi), de la Cize (Saint-Jean-Pied-de-Port) et de l'Amikuze (ancien canton de Saint-Palais). Comme il s'adresse tant aux habitants du village. "Le chemin de Compostelle, ce sont 10 à 12 000 pèlerins par an qui transitent par Ostabat a rappelé Jean-René Etchegaray, tout en soulignant que ce projet ancien de valorisation d'une vallée d'Oztibarre qui compte 1 400 habitants n'aurait pu se réaliser en matière de financement sans l'avancement, l'existence et l'appui de la Communauté d'agglomération Pays basque. "C'est un équipement majeur pour le patrimoine culturel du Pays basque avec un niveau de financement exceptionnel. Ce projet permettra de voir aussi comment on peut décoder, interpréter le paysage qui l'entoure".
En travaillant depuis quinze ans sur ce projet d'une structure différente à l'époque, Daniel Olçomendy se réjouissait de son aboutissement "grâce au travail transversal qui évoque autant de politiques publiques."

Ostavals: "Du paysage à l'assiette" et un projet de douze emplois

D'une superficie de 330m2, ce bâtiment Ostavals situé à seulement trois cents mètres du bourg d'Ostabat, sera selon le vœu de la Communauté Pays basque, exemplaire, en matière d'accessibilité notamment pour les personnes en situation de handicap, avec une forte ambition écologique, comme l'expliquera aussi l'architecte Vincent Candau, du Cabinet V2S, son concepteur. Cerné de jardins potagers il offrira un espace d'exposition afin de mettre en valeur les paysages de l'Oztibarre, de la Cize et d'Amikuze, s'appuyant sur le travail de recherche mené depuis 2017 par l'équipe de Cyrille Marlin, chercheur au CNRS, fruit d'un échange avec les agriculteurs et les filières agricoles du Pays basque.
"Du paysage à l'assiette", comme l'a joliment intitulé Daniel Olçomendy, le rez-de-chaussée sera constitué d'un espace de restauration qui proposera des produits issus des filières agricoles du Pays basque et... du jardin partagé à proximité. Une offre qui illustre aussi la vocation touristique d'Ostavals mais aussi aux personnes qui vivent et travaillent au village et dans la vallée. "Ostavals sera une véritable vitrine de notre politique agricole, un lieu à la scénographie de saison, adapté, ludique, pédagogique où les structures d'animation, de conférence qui voudront l'animer seront les bienvenues", ajoutait l'élu.

Mais ce n'est pas tout ! Le projet aura aussi une vocation sociale avec la construction jouxtant le premier bâtiment d'un centre d'hébergement de 800m2 porté par l'association EVAH – Espace de Vie pour Adultes handicapés — qui sera constitué d'une vingtaine de logements inclusifs. Ses résidents et leur encadrement pourront prendre part à l'animation d'Ostavals mais aussi quatre logements sociaux dans une maison voisine appartenant... à la Communauté d'agglomération. Daniel Olçomendy ne cachait pas que la réalisation de ce premier rêve pourrait en inspirer d'autres.

"On le voit, se réjouit Daniel Olçomendy, on fait un bond quantitatif en matière d'accueil de la population grâce à la puissance publique qui nous permet de réaliser ici, dans la vallée, un véritable projet structurant pour notre territoire de véritable inclusion, de mixité, et d'environnement avec un complexe à énergies positives." Construit en 2022, il devrait accueillir ses premiers hôtes en 2023 et donner lieu à la création de douze emplois.

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : Félix Dufour

Partager sur Facebook
Vu par vous
4565
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !