Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Périgueux aura son nouveau commissariat de Police en 2021

09/06/2018 | En visite ce vendredi en Dordogne, Gérard Collomb a acté la construction du nouveau commissariat de police en 2021, une nécessité pour les fonctionnaires.

Gérard Collomb avec Jacques Auzou, président du Grand Périgueux  visitent le siège de la collectivité qui deviendra le nouveau commissariat

Le ministre de l'intérieur était en visite vendredi en Dordogne à la rencontre des forces mobiles. Le matin, il s'est rendu au centre national d'entrainement des forces de gendarmerie à Saint-Astier où il a assisté à un exercice . A cette occasion, il a annoncé son soutien total à la fois juridique et judiciaire et un renforcement des moyens. Cette visite ministérielle s'est achevée par la signature de l'achat des bâtiments du Grand Périgueux pour y installer le futur commissariat de police.

En visite en Dordogne, Gérard Collomb a été accueilli par les élus périgourdins de tous bords. Le ministre de l'intérieur, est venu officialiser la bonne nouvelle : la construction d'un nouveau commissariat  de police de Périgueux à l'horizon de l'automne 2021. Il faut dire que celui de Périgueux est l'un des plus vétustes et les 215 fonctionnaires sont très à l'étroit. "Nous sommes sur 1800 mètres carrés, il nous faudrait 1000 mètres carrés de plus. Il n'y a qu'une seule douche, nous avons des soucis d'inondation dans les vestiaires au sous sol, a rappelé au ministre Laetitia Philippon, la patronne de la police en Dordogne. "C'est un engagement pris depuis longtemps, a souligné le ministre de l'intérieur. Quand j'ai pris mes fonctions il y a un an, j'ai reçu beaucoup de monde pour me dire que s'il y avait bien un commissariat à déménager, c'était bien celui de Périgueux." Cette visite ministérielle, débutée le matin par une rencontre avec les forces mobiles et un exercice de rétablissement de l'ordre au centre national d'entraînement des forces de gendarmerie à Saint-Astier,  s'est achevée par une visite du siège du Grand Périgueux, qui deviendra en 2021 , le commissariat de la ville. L'Etat récupèrera le siège de la collectivité et le complètera par une extension grâce à l'achat d'une parcelle de terrain située à proximité. Quand à l'agglomération, elle va investir dans un nouveau siège qui sera construit à proximité de la gare, comme l'a confirmé Jacques Auzou, le président du Grand Périgueux. Les actuels bâtiments de l'agglomération seront réhabilités pour l'accueil du publc en six mois, après le départ du personnel de la collectivité. Les services de police judiciaire et de sécurité urbaine, comme les unités d'intervention y seront regroupés sur un plateau de 1800 m2. La direction, les cellules de garde à vue, les vestiaires, l'armurerie, les vestiaires, les renseignements territoriaux prendront place dans un nouveau bâtiment qui sera construit sur une parcelle située entre l'ancien foyer des jeunes travailleurs et le parking. Autre avantage du projet, les 53 places de parking actuelles seront préservées, ce qui permettra aux 26 véhicules de service de se garer. "Ce projet va offrir un vrai confort de travail aux policiers."

Gérard Collomb promet plus de moyens

"La construction de l'extension à l'arrière débutera en 2020 et sera raccordée  par une passerelle au bâtiment principal en 2021, au moment du déménagement du Grand Périgueux. Tout compris, l'opération revient à 5 millions d'euros. Un commissariat neuf revient au double. Et cela ne veut pas dire que nous ne faisons pas quelques travaux dans le commissariat actuel. Nous avons investi 1 millon d'euros ces quatre dernières années, détaille Philippe Brégier, de la directeur de l'immobilier au secrétariat général pour l'administration du ministère de l'intérieur. L'ancien commissariat, situé en centre ville, actuellement estimé à 900 000 euros par les domaines sera vendu.

Le ministre de l'intérieur rencontre les forces mobiles 

Cette journée périgourdine marathon, pour le ministre de l'intérieur, a été l'occasion de rencontrer, les forces mobiles, gendarmes et policiers nationaux et municipaux. "Je suis venu vous apporter toute la reconnaissance de la nation", s'adressant aux gendarmes et CRS réunis au Centre national d’entraînement des forces de gendarmerie (CNFEG) situé à Saint-Astier, près de Périgueux. Il a annoncé aux gendarmes et policiers son soutien total à la fois juridique et judiciaire, mais aussi médiatique en leur permettant de produire des preuves. "Face au poison de la rumeur, nous ne pouvons répondre par de simples démentis, nous devons fournir des images". Gérard Collomb a insisté sur les nouveaux outils que sont les "caméras piétons" portées par les policiers ainsi que l’utilisation de drones. Il a également annoncé de nouveaux matériels comme le remplacement progressif de 84 blindés de la gendarmerie qui ont plus de 40 ans et des moyens supplémentaires. A la mairie de Périgueux, devant les policiers municipaux, et les élus, il a loué la complémentarité entre les services de police nationale  et municipale. "Nous devons poursuivre nos efforts sur la formation dans les années à venir. Nous avons un double défi : recruter de nouveaux agents et compenser les départs à la retraite.'" a également rappelé Gérard Collomb au cours de ces différents échanges.   Visite du centre national de Saint Astier

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Yvard Claude-Hélène

Partager sur Facebook
Vu par vous
1893
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !