Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

21/05/19 : Vendredi 24 mai à 20h30, le Zénith de Pau propose une grande soirée dédiée au chant lors de laquelle neuf chœurs palois interprèteront un répertoire riche et varié alliant musique sacrée, variété, jazz, chants traditionnels ou encore musique du monde.+ d'info

21/05/19 : Le port Atlantique de La Rochelle organise une journée "Port Ouvert" dimanche 16 juin, de 10h à 19h. Une occasion d'en savoir plus sur ses activités, à travers des animations et des visites guidées, notamment de navires et de rencontres avec des pro.

21/05/19 : En raison du pont de l'Ascension, la préfecture de la Dordogne et les sous préfectures de Bergerac, Nontron, Sarlat ainsi que la plupart des services de l'état (DDCSPP, DDT, DIRECCTE, DREAL, Anciens combattants...) seront fermés le vendredi 21 mai.

21/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 23 mai à 18h à la mairie d'Oloron. Les lignes Bordeaux-Tarbes ; Bayonne-Tarbes et Pau-Bedous y seront étudiées à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

20/05/19 : Ultimatum lancé par les pruniculteurs de la CR47 à l’ensemble des transformateurs "afin qu'ils trouvent un compromis sur un prix satisfaisant pour conforter les producteurs, ou bien ceux-ci les obligeront à le faire dans un avenir proche."

20/05/19 : Suite à l’incendie de samedi soir dans le parking des salinières, le tram C est interrompu entre les stations Quinconces et Gare Saint-Jean. Le C ne reprendra qu’après la levée de doute sur l’état de la structure de la dalle où circule le tramway.

20/05/19 : La section Gironde de l’Ostau Occitan crée une rencontre bimensuelle sur la culture et la langue occitanes à Bordeaux. Rdv au café associatif Le Petit Grain, le mardi de 18h45 à 20h30. Ce 21 mai: "Chansons traditionnelles occitanes de diverses régions"

19/05/19 : Le gros incendie qui s'est déclaré samedi à Bordeaux dans le parking des Salinières a mobilisé plus de 100 pompiers et 50 véhicules, nécessité l'évacuation des riverains et va avoir pour conséquence l'interruption de trafic sur la ligne C du tramway

19/05/19 : Vienne : avec les problèmes informatiques rencontrés par Parcours'sup, l'université de Poitiers assure que tous les postulants dans les filières qui ne sont pas en tension seront acceptés à la rentrée prochaine.

18/05/19 : Vinexpo Bordeaux fait le bilan : 650 participants à son symposium d'experts sur le climat, 2300 "rendez-vous qualifiés" pendant le salon mais une forte baisse du nombre de visiteurs, "de l'ordre de 30%".

17/05/19 : Venue en éclaireuse à Espelette en ce jeudi, Brigitte Macron devrait précéder le chef de l’État, Emmanuel Macron en visite à Biarritz ce vendredi où il rencontrera le préfet et des élus dont Michel Veunac, le maire de Biarritz en préparation du G7.

16/05/19 : Un comité de lignes TER ouvert aux usagers se tient le 20 mai à 18h à la mairie de La Réole. La ligne Bordeaux-Agen y sera étudiée à la loupe: trafic, régularité, qualité des services, travaux, etc.+ d'info

16/05/19 : À quelques jours des élections européennes, l'association Voix Publique(s) et le CRIJ Nouvelle-Aquitaine mettent l'Europe en procès pour une soirée ludique le 21 mai à 18h30 au CRIJ de Bordeaux. "Pour ou contre l'Europe, venez témoigner!" + d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 21/05/19 | Une association d'éleveurs du Nord Dordogne contre le loup

    Lire

    En un an et demi, 14 veaux qui ont été attaqués. Le dernier cas a été constaté la semaine passée à Saint Priest Les Fougères. Principal suspect: le loup gris. Les éleveurs, dans l'attente d'une confirmation officielle des services de l'Etat, ont décidé de s'organiser en créant une association de défense des troupeaux pour défendre les exploitants victimes des attaques mais aussi réunir des preuves et les soumettre aux autorités afin d’assurer une gestion "plus réaliste" du dossier loup.

  • 21/05/19 | Un protocole d'entente pour l'internationalisation de start-up entre la Nouvelle-Aquitaine et l'Afrique du Sud

    Lire

    Bordeaux TechnoWest, Inno'Vin et Launchlab ont signé un protocole d'entente sur le thème de l'innovation dans la viticulture pour accélérer l'internationalisation des start-up de Nouvelle-Aquitaine et d'Afrique du Sud, vendredi 17 mai, dans le cadre du salon Vivatech. L'accord vise à créer des passerelles entre les deux pays pour échanger des pratiques techniques, biologiques et environnementales. Il a été mis en place dans le cadre du programme SIRENA, qui promeut des pôles de compétitivité régionaux à l'international.

  • 21/05/19 | Une belle année pour le "Handigeek"

    Lire

    La fondation MACIF a mis en place le "Handigeek", un programme d'inclusion numérique et sociale dédié aux personnes en situation de handicap, en 2018. Après neuf mois d'initiation aux outils numériques encadrés par des jeunes en service civique, les personnes en situation de handicap s'affronteront pour une ultime compétition du jeu Wii Sports Bowling, jeudi 23 mai, salle du Point du jour, 44 rue Joseph Brunet, à Bordeaux. Ce programme fait suite au succès du "Silvergeek", qui vise à réduire la fracture numérique des seniors.

  • 21/05/19 | La CCI Charente organise une matinée de conseils pour gérer son entreprise

    Lire

    La CCI Charente organise une matinée autour de la question : "Comment financer ses projets et gérer son entreprise ?", mercredi 22 mai, de 9h à 13h, à la CCI Charente, 27 Place Bouillaud à Angoulême. Rendez-vous à 9h pour une première table-ronde sur "Comment présenter son projet pour convaincre un financeur ?". Puis, à 10H30 pour des "conseils pour mieux gérer et piloter son entreprise". Un forum aura lieu à 11h30 pour rencontrer de potentiels partenaires de projets. Participation gratuite sur inscription.

  • 21/05/19 | "Famille en Fête" une journée entre loisirs et échanges

    Lire

    Samedi 25 mai, rendez-vous au centre de loisirs de Saint-Perdon (40) pour la 3ème édition de Familles en fête! Une journée dédiée à la parentalité et aux loisirs partagés en famille qui aura pour fil conducteur la différence et le harcèlement, thèmes d'une conférence animée à 11h par la psychologue clinicienne Marion Haza. Aussi au menu: loisirs, ateliers, jeux, et le spectacle de La compagnie l'Envolée Belle "Fleur de volcan",un hommage à la Terre-Mère et aux Amérindiens. Entrée libre et gratuite. Programme sur espace-famille.net/lemarsan

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Philippe Chassaing, député de la vallée de l'Isle : " encourager de nouvelles formes d'expression"

22/01/2018 | Inconnu en politique, Philippe Chassaing a été élu il y a six mois député LREM de la première circonscription de la Dordogne. Il nous livre un premier bilan.

Philippe Chassaing, député de la 1ere circonscription de Dordogne

A 45 ans, Philippe Chassaing est devenu en juin dernier, député LREM de la première circonscription de la Dordogne (celle de Périgueux et de la vallée de l'Isle). Inconnu du grand public, novice en politique, cet ancien professeur de sciences économiques et sociales et directeur de mutuelle a abandonné toutes ses fonctions professionnelles et syndicales pour se consacrer entièrement à son mandat d'élu. Il siège à la commission des finances de l'Assemblée nationale. Au terme des premiers six mois, Philippe Chassaing évoque la découverte de la fonction, son travail parlementaire et sa méthode.

@qui!: Un peu plus de six mois après votre entrée en fonction en tant que député, pouvez vous nous parler de votre travail parlementaire, de votre ressenti.
Philippe Chassaing:
Ce n'est pas le 18 juin au soir, le soir de l'élection, que je suis devenu député. C'est un nouvel univers que l'on découvre peu à peu, notamment la procédure législative, qui est longue. L'Assemblée nationale a ses codes, ses règles. Cela fut six longs mois d'apprentissage, de travail de l'ombre, des périodes où l'on ne compte pas ses heures et au final tellement gratifiantes. Ce que l'on fait en tant que député, on le fait dans l'intérêt public, dans l'intérêt du plus grand nombre. C'est ce qui guide mon action. Je siège à la commission des finances de l'Assemblée, c'est une commission très technique, qui implique de ne pas compter ses heures. C'est un travail passionnant et terriblement exigeant.  Au cours des six premiers mois, j'aurais souhaité être davantage présent sur ma circonscription, comme je l'avais prévu au départ. J'aurais aimé mieux répartir mon emploi du temps entre Paris et la Dordogne. Certains me le reprochent d'ailleurs. De nombreuses auditions m'ont retenu davantage à Paris. Le travail en commission est très important et très prenant.

@qui!: Sur quels dossiers avez-vous travaillé ?
Philippe Chassaing: Cet automne, j'ai remis un rapport sur la Banque de France, l'Insee et le Trésor. Il s'agissait de réaliser un audit sur les moyens attribués par l'Etat à ces trois organismes dans la cadre de la préparation de la loi de finances. Ma prochaine mission concernera l'engagement collectif. 

"Je crois fermement à la valeur travail, comme vecteur d'insertion"
@qui!: Et sur les sujets locaux, l'emploi, le Technicentre de la Sncf, les dossiers qui préoccupent les Périgourdins ?
Philippe Chassaing:
L'emploi est au coeur de mes préoccupations, en Dordogne dans un département où le taux de chomage est l'un des plus élevés de la Nouvelle-Aquitaine, mais aussi sur l'ensemble du territoire national. Le rôle d'un député est de voter des lois au niveau national. Et depuis que nous sommes élus, avec notre majorité, un certain nombre de lois ont été votées dans le but de donner plus de liberté et de sécurité tant aux salariés qu'aux chefs d'entreprises. Je crois fermement à la valeur travail, comme vecteur d'insertion. La première chose à faire pour lutter contre le chômage est de redonner du pouvoir d'achat à nos concitoyens et notamment aux plus modestes. C'est tout l'enjeu de la loi de finances. La suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des foyers les plus modestes, la revalorisation du Smic vont y contribuer, même le basculement des cotisations maladie et chômage sur la CSG (pour les revenus supérieurs à 1380 euros).
Si les gens retrouvent du pouvoir d'achat, la consommation sera relancée et les carnets de commandes des entreprises seront remplis à nouveau et les investissements relancés. Actuellement, je rencontre davantage de responsables d'entreprises qui souhaitent embaucher plutôt que licencier. Si on apporte une réponse globale au défi du chômage, les Périgourdins en bénéficieront comme n'importe lequel de nos concitoyens. Prochainement, ce sera la réforme de la formation professionnelle pour développer l'employabilité des gens.
Quant au dossier du Technicentre de Périgueux, le site a gagné trois ans de visibilité avec des chantiers. Mais je ne suis pas le président de la SNCF, ni un des cadres dirigeants pour prendre une décision sur la politique industrielle de la SNCF. J'ai rencontré les représentants syndicaux, je me suis rendu aux Ateliers. Mon rôle est d'avoir un rôle d'alerte, de rappeler ce que le site SNCF à Périgueux représente en terme d'activité économique, d'emploi, au niveau social. Aujourd'hui, c'est 500 emplois. Les Ateliers SNCF du Toulon font partie de l'histoire de Périgueux. La vie associative émanant des cheminots demeure très importante. Quand les dirigeants de la SNCF planchent sur leur politique industrielle, ils doivent l'avoir à l'esprit les conséquences économiques et sociales de leur politique au niveau local. Oui, je serai très vigilant au sujet de l'avenir du site et de ses employés, mais je rappelle que je n'ai pas le pouvoir de décision.
 
"Encourager de nouvelles formes d'expressions"
@qui!: Existe t-il une méthode Philippe Chassaing ?
Philippe Chassaing :
Oui, je suis une personne mesurée. Lorsque je dois prendre une décision, je recueille toujours plusieurs avis. Je fonctionne comme cela y compris avec mes collaborateurs.  J'apprécie pouvoir recueillir plusieurs opinions, même lorsque je ne les partage pas. Ensuite, je tranche. Tous les avis sont valables dans la mesure où ils s'expriment dans le respect des valeurs de la République. Je déteste par dessus tout les coups bas destinés à salir un adversaire, je ne suppporte pas les moqueries gratuites. J'aime co construire, avec tous ceux qui souhaitent oeuvrer pour le développement de leur territoire. Ce que j'apprécie, c'est le collectif, l'esprit d'équipe. Ca fonctionne, j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte dans ma vie professionnelle antérieure. Je suis favorable à encourager de nouvelles formes d'expressions, qu'elles émanent d'associations, d'individus ou d'entrepreneurs.
 
@qui!: Pour terminer, en cette période de voeux que souhaitez vous pour les Périgourdins, pour 2018 ?
Philippe Chassaing :
Tout simplement que chacun et chacune puisse bénéficier de bonheurs simples, comme par exemple, de passer de jolis moments en famille, profiter d'une belle promenade au coeur de la nature, partager un bon repas entre amis. La vie est précieuse, il faut savoir profiter du moindre instant heureux. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
3947
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !