12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

09/08/22 : Une soixantaine de commerçants de la ville de Périgueux a prévu de participer à la grande braderie en plein coeur de l'été, pour les trois journées des jeudi 11, vendredi 12 et samedi 13 août.

09/08/22 : Dans les Deux-Sèvres, le bassin de la Charente et le sous-bassin Aume-Couture sont en alerte 1 pour l'eau. L'arrosage des espaces verts, l'alimentation des fontaines, le remplissage des piscines sont interdits ainsi que le lavage des véhicules.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/08/22 | Les vignerons du Jurançon ont leur Vinothèque

    Lire

    Pour se rapprocher des consommateurs et de relancer une dynamique autour du collectif des vignerons et de leurs vins, l'association des Vignerons du Jurançon lance cet été sa "Vinothèque" située ZAC du Vert Galan à la sortie de Pau. Après 2 années de boutique "éphémère", ce nouveau site de dégustation et de vente aux 120 références, s'ajoute à la Maison des vins de Lacommande, berceau de l’association, et permet de créer deux portes d’entrées sur le vignoble. Une plus grande visibilité pour les vignerons indépendants de l'appellation béarnaise reconnue pour ses vins uniquement blancs, moelleux ou secs. www.vins-jurancon.fr

  • 16/08/22 | Balade insolite, gourmande et cycliste dans le Saint-Emilion

    Lire

    Vélotour, l'événement vélo-loisir, propose une balade gourmande à travers les domaines du grand Saint-Emilionnais le 10 septembre. Au programme une balade gourmande sur un parcours cyclo-ludiques, au milieu des vignes. Le départ se fera depuis le Château Dassault, qui sera également le lieu d'arrivée de la balade gourmande. Ce château de près de 1 000 m² date du XIXe siècle. De style Second Empire, il est associé à un domaine viticole de 28 ha. Infos & Billetterie Velotour.fr/saint-emilion

  • 12/08/22 | marchesdegironde.com : le nouveau répertoire des marchés girondins

    Lire

    La CCI Bordeaux-Gironde met en ligne le site internet marchesdegironde.com. Objectif : permettre aux internautes de trouver le marché girondin (permanent ou saisonnier) à proximité de leur domicile ou lieu de vacances. Près de 79 marchés, permanents ou saisonniers, de plein-air ou couverts, y sont déjà référencés. Pour les commerçants non sédentaires, actuels et à venir, les informations réglementaires et les contacts des gestionnaires des marchés sont également indiqués.

  • 12/08/22 | Reverredire sensibilise au réemploi du verre

    Lire

    A Bergerac, l'association Reverredire Nouvelle-Aquitaine regroupe trois acteurs associatifs du réemploi du verre du territoire régional : L'Attache Rapide à Bergerac (24), La Consigne Bordelaise à Bordeaux (33) et Les Retournées à Anglet (40 et 64). Elles proposent un modèle régional de réemploi du verre, en lien avec les filières productives et les acteurs de la chaîne qui s'appuiera sur des activités d'économie sociale et solidaire porteuses d'emplois de proximité. Des actions de sensibilisation sont déjà engagées pour 2022.

  • 11/08/22 | Les Mondiaux de boomerang à Gradignan dès le 16 août

    Lire

    Gradignan (Gironde)accueille les mondiaux de boomerang du 16 au 26 août. Une centaine de lanceurs issus de 14 nations s'affronteront au Domaine de Moulerens sur différentes épreuves spectaculaires en individuel et en équipe. 25 athlètes français participeront et les têtes d'affiche remettront leur titre en jeu à l'image de Marie Appriou, 23 ans, championne du Monde en titre et Matéo Guerrero, 15 ans, vice-champion du Monde Junior. Renseignements sur l'appli https://wbc2022.glideapp.io/dl/d0a5f4

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Philippe Chassaing, député de la vallée de l'Isle : " encourager de nouvelles formes d'expression"

22/01/2018 | Inconnu en politique, Philippe Chassaing a été élu il y a six mois député LREM de la première circonscription de la Dordogne. Il nous livre un premier bilan.

1

A 45 ans, Philippe Chassaing est devenu en juin dernier, député LREM de la première circonscription de la Dordogne (celle de Périgueux et de la vallée de l'Isle). Inconnu du grand public, novice en politique, cet ancien professeur de sciences économiques et sociales et directeur de mutuelle a abandonné toutes ses fonctions professionnelles et syndicales pour se consacrer entièrement à son mandat d'élu. Il siège à la commission des finances de l'Assemblée nationale. Au terme des premiers six mois, Philippe Chassaing évoque la découverte de la fonction, son travail parlementaire et sa méthode.

@qui!: Un peu plus de six mois après votre entrée en fonction en tant que député, pouvez vous nous parler de votre travail parlementaire, de votre ressenti.
Philippe Chassaing:
Ce n'est pas le 18 juin au soir, le soir de l'élection, que je suis devenu député. C'est un nouvel univers que l'on découvre peu à peu, notamment la procédure législative, qui est longue. L'Assemblée nationale a ses codes, ses règles. Cela fut six longs mois d'apprentissage, de travail de l'ombre, des périodes où l'on ne compte pas ses heures et au final tellement gratifiantes. Ce que l'on fait en tant que député, on le fait dans l'intérêt public, dans l'intérêt du plus grand nombre. C'est ce qui guide mon action. Je siège à la commission des finances de l'Assemblée, c'est une commission très technique, qui implique de ne pas compter ses heures. C'est un travail passionnant et terriblement exigeant.  Au cours des six premiers mois, j'aurais souhaité être davantage présent sur ma circonscription, comme je l'avais prévu au départ. J'aurais aimé mieux répartir mon emploi du temps entre Paris et la Dordogne. Certains me le reprochent d'ailleurs. De nombreuses auditions m'ont retenu davantage à Paris. Le travail en commission est très important et très prenant.

@qui!: Sur quels dossiers avez-vous travaillé ?
Philippe Chassaing: Cet automne, j'ai remis un rapport sur la Banque de France, l'Insee et le Trésor. Il s'agissait de réaliser un audit sur les moyens attribués par l'Etat à ces trois organismes dans la cadre de la préparation de la loi de finances. Ma prochaine mission concernera l'engagement collectif. 

"Je crois fermement à la valeur travail, comme vecteur d'insertion"
@qui!: Et sur les sujets locaux, l'emploi, le Technicentre de la Sncf, les dossiers qui préoccupent les Périgourdins ?
Philippe Chassaing:
L'emploi est au coeur de mes préoccupations, en Dordogne dans un département où le taux de chomage est l'un des plus élevés de la Nouvelle-Aquitaine, mais aussi sur l'ensemble du territoire national. Le rôle d'un député est de voter des lois au niveau national. Et depuis que nous sommes élus, avec notre majorité, un certain nombre de lois ont été votées dans le but de donner plus de liberté et de sécurité tant aux salariés qu'aux chefs d'entreprises. Je crois fermement à la valeur travail, comme vecteur d'insertion. La première chose à faire pour lutter contre le chômage est de redonner du pouvoir d'achat à nos concitoyens et notamment aux plus modestes. C'est tout l'enjeu de la loi de finances. La suppression de la taxe d'habitation pour 80 % des foyers les plus modestes, la revalorisation du Smic vont y contribuer, même le basculement des cotisations maladie et chômage sur la CSG (pour les revenus supérieurs à 1380 euros).
Si les gens retrouvent du pouvoir d'achat, la consommation sera relancée et les carnets de commandes des entreprises seront remplis à nouveau et les investissements relancés. Actuellement, je rencontre davantage de responsables d'entreprises qui souhaitent embaucher plutôt que licencier. Si on apporte une réponse globale au défi du chômage, les Périgourdins en bénéficieront comme n'importe lequel de nos concitoyens. Prochainement, ce sera la réforme de la formation professionnelle pour développer l'employabilité des gens.
Quant au dossier du Technicentre de Périgueux, le site a gagné trois ans de visibilité avec des chantiers. Mais je ne suis pas le président de la SNCF, ni un des cadres dirigeants pour prendre une décision sur la politique industrielle de la SNCF. J'ai rencontré les représentants syndicaux, je me suis rendu aux Ateliers. Mon rôle est d'avoir un rôle d'alerte, de rappeler ce que le site SNCF à Périgueux représente en terme d'activité économique, d'emploi, au niveau social. Aujourd'hui, c'est 500 emplois. Les Ateliers SNCF du Toulon font partie de l'histoire de Périgueux. La vie associative émanant des cheminots demeure très importante. Quand les dirigeants de la SNCF planchent sur leur politique industrielle, ils doivent l'avoir à l'esprit les conséquences économiques et sociales de leur politique au niveau local. Oui, je serai très vigilant au sujet de l'avenir du site et de ses employés, mais je rappelle que je n'ai pas le pouvoir de décision.
 
"Encourager de nouvelles formes d'expressions"
@qui!: Existe t-il une méthode Philippe Chassaing ?
Philippe Chassaing :
Oui, je suis une personne mesurée. Lorsque je dois prendre une décision, je recueille toujours plusieurs avis. Je fonctionne comme cela y compris avec mes collaborateurs.  J'apprécie pouvoir recueillir plusieurs opinions, même lorsque je ne les partage pas. Ensuite, je tranche. Tous les avis sont valables dans la mesure où ils s'expriment dans le respect des valeurs de la République. Je déteste par dessus tout les coups bas destinés à salir un adversaire, je ne suppporte pas les moqueries gratuites. J'aime co construire, avec tous ceux qui souhaitent oeuvrer pour le développement de leur territoire. Ce que j'apprécie, c'est le collectif, l'esprit d'équipe. Ca fonctionne, j'ai eu l'occasion de m'en rendre compte dans ma vie professionnelle antérieure. Je suis favorable à encourager de nouvelles formes d'expressions, qu'elles émanent d'associations, d'individus ou d'entrepreneurs.
 
@qui!: Pour terminer, en cette période de voeux que souhaitez vous pour les Périgourdins, pour 2018 ?
Philippe Chassaing :
Tout simplement que chacun et chacune puisse bénéficier de bonheurs simples, comme par exemple, de passer de jolis moments en famille, profiter d'une belle promenade au coeur de la nature, partager un bon repas entre amis. La vie est précieuse, il faut savoir profiter du moindre instant heureux. 

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
7108
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 18 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus