Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/06/18 : La Rochelle : Raphaël Glucksmann, Directeur du Nouveau magazine littéraire, sera au Musée maritime samedi 23 juin à 14h30 pour une rencontre avec le public sur le thème des relations entre océan et climat et les impacts du changement climatique.

18/06/18 : En raison de travaux de maintenance et d’entretien du pont d’Aquitaine, la rocade sera fermée entre les échangeurs 2 et 4, dans le sens extérieur, les nuits du 20 au 22 juin de 21h à 6h, et dans les 2 sens de circulation du 23 au 24 juin 22h à 18h

18/06/18 : Avec 28,1 M de touristes dont 24,7 M de touristes français accueillis et 175 M de nuitées dont 152 M par des voyageurs hexagonaux, la Nouvelle-Aquitaine est en tête des destinations les plus fréquentées des Français en 2017.

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

Arte Flamenco 2018 - du 2 au 7 juillet - Mont de Marsan
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 19/06/18 | Thalys : de nouvelles lignes au départ de Bordeaux

    Lire

    C'est la compagnie ferroviaire Thalys qui l'a annoncé directement ce mardi 19 juin : un aller-retour par semaine, sans arrêt, entre Bordeaux et Bruxelles tous les samedi sera proposé à partir du mois de juin 2019. Deux autres allers-retours quotidiens ont aussi été annoncés à des échéances plus courtes. À compter d'avril 2019, vous pourrez donc voyager en Thalys au départ de Bordeaux vers Amsterdam, Rotterdam, Anvers, Bruxelles, Roissy et Marne-la-Vallée. Enfin, Thalys a annoncer la révision de ses 26 rames à horizon 2022.

  • 19/06/18 | L'hôtel de ville de La Rochelle renaît de ses cendres

    Lire

    Cinq ans après l'incendie qui l'a ravagé, l'hôtel de ville retrouve ses couleurs. Sa toute nouvelle toiture, couverte d'une bâche, sera découverte devant le grand public de 13h à 17h, le jeudi 21 juin. Plusieurs animations musicales sont prévues durant l'opération, dont 70 coquelicots géants et chantants dès la place de la Caille. Une fois le toit de l’Hôtel de Ville et ses ardoises visibles, resteront les arceaux métalliques du chapiteau qui seront retirés jusqu’au 15 août.

  • 18/06/18 | Bordeaux, ville hôte de la RoboCup

    Lire

    On l'a appris ce lundi : Bordeaux est officiellement la vile hôte de la prochaine RoboCup, la coupe du monde des robots, en 2020. Cette compétition rassemblera 45 pays, 450 équipes et 3500 participants. Elle se déroulera du 23 au 29 juin 2020, et le comité international de la RoboCup a affirmé que Bordeaux avait été choisie pour plusieurs raisons : les deux victoires successives de l'équipe bordelaise de Football humanoïde en 2016 et 2017, mais aussi l'union organisée entre la communauté scientifique et les partenaires institutionnels qui ont porté la candidature.

  • 18/06/18 | Bordeaux : réussite pour les vingt ans de la Fête du Vin

    Lire

    Elle s'est terminée sous la pluie ce lundi matin par la parade des grands voiliers : la Fête du Vin 2018 a donné ses premiers chiffres de fréquentation. On y apprend que 61 100 pass dégustation ont été vendus, soit "une augmentation de 26%" par rapport à 2014 et 2016. 520 000 dégustations ont été enregistrées sur les stands (+25%) et 18 000 visiteurs se sont rendus sur le stand de l'École du Vin de Bordeaux. Enfin, le site internet de la manifestation a réuni 217 000 visiteurs depuis le début de l'année dont 138 000 en juin. En 2016, 517 000 curieux avaient participé à la précédente édition pour 57 000 pass dégustation vendus.

  • 18/06/18 | Virginie Calmels limogée de la vice-présidence de LR

    Lire

    On l'a appris ce dimanche soir : Laurent Wauquiez, président des Républicains, a limogé Virginie Calmels de son poste de vice-présidente déléguée au profit de l'ancien ministre Jean Leonetti. La première adjointe d'Alain Juppé à la mairie de Bordeaux reprochait depuis plusieurs semaines la ligne politique de Laurent Wauquiez. Ce lundi, le maire de Bordeaux, Alain Juppé, a déclaré ne "pas se sentir concerné par ces turbulences internes. C’est à elle de voir maintenant dans quel cadre elle continuera son action politique". Une manière plus que mesurée de rebattre les cartes...

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Philippe Poutou veut "dégager Sarkozy sans faire confiance à Hollande"

15/04/2012 |

Philippe Poutou

Il y a encore quelques semaines, Philippe Poutou, le candidat NPA, était un illustre inconnu en dehors de l'Aquitaine. Le syndicaliste de Ford Blanquefort est l'une des surprises de cette campagne présidentielle. A l'aise face aux médias, il a su relever le difficile challenge de succéder à Olivier Besancenot. Sans bien sûr atteindre sa stature médiatique. Mais, il a obtenu les 500 signatures pour se présenter, ce qui paraissait loin d'être évident lorsqu'il s'est lancé dans cette bataille. Alors, forcément ce samedi 14 avril, le meeting de Philippe Poutou était attendu. 500 personnes ont fait le déplacement.

"Le vote NPA, c'est dégager Sarkozy sans faire confiance à Hollande et construire une force politique qui soit autonome du Parti socialiste", ne cesse de répéter Philippe Poutou, le candidat NPA. Son message semble de plus en plus entendu par des citoyens, mais aussi par les médias, qui s'intéressent au "phénomène Poutou". "Il faut voter NPA même si les sondages nous mettent très bas", a-t-il martelé lors d'une conférence de presse avant son meeting à Pessac. "Un bon résultat du NPA peut donner ce petit élan dont on aura besoin dans l'après-élection, car, pour nous, le gros défi demain c'est la capacité de mettre en place une opposition à ce futur gouvernement de gauche, en espérant que Sarkozy soit dégagé", a-t-il déclaré. Quant à "Hollande, il ne satisfera pas nos revendications, il ne mènera pas une politique contre les capitalistes" donc "il nous faudra un outil politique complètement indépendant du PS", a-t-il assuré. Pour Philippe Poutou, il est vital de rassembler après le soir du 2ème tour l'ensemble des forces syndicales, Lutte ouvrière et le Front de gauche.

"ça fait du bien de balancer tout ce que l'on a sur la patate"
Philippe Poutou a été longuement et chaudement applaudi à son arrivée au meeting à Pessac. "Je joue à domicile là!", a-t-il scandé, avec humour. Un meeting très particulier. Dans la salle, il y avait notamment ses parents et ses collègues de travail "sans lesquels je ne serais pas là". Conscient qu'il sera loin des 5%, Philippe Poutou se prépare à reprendre le chemin de l'usine Ford à Blanquefort le 2 mai. "ça aussi ça fait plaisir, car le boulot c'est notre vie, c'est pas que des collègues, c'est aussi des copains", a-t-il confié, avec une pointe d'émotion. Cette campagne électorale, qui s'achève, fut pour lui riche d'enseignements. "Ca fait du bien de pouvoir exprimer la révolte, la contestation à ce système, c'est une fierté de pouvoir balancer tout ce qu'on a sur la patate", a-t-il confié. Une fierté, celle de porter la colère de nombreux ouvriers touchés par la crise, des fermetures d'usines et indignés par un "monde ultralibéral dominé par l'argent". Hier, vendredi, il a assuré que s'il était élu, il s'autodissoudrait, en supprimant la présidence de la République. "Aujourd'hui, qu'une personne puisse avoir autant de pouvoir, c'est anormal et anachronique", a-t-il justifié. "On est pour des assemblées constituantes, une véritable démocratie, mais cela voudrait dire construire une démocratie réelle, une démocratie directe, mais par en bas", a expliqué Philippe Poutou.

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
483
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
4 réactions
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
le gain éric | 15/04/2012

et ça veut commander la FRANCE......

Dupou-Gnan gnan | 15/04/2012

Après les grosses têtes,voilà les grandes gueules ,Poutou, Mélanchon..ces gens qui parlent avec vulgarité en pensant que ça fait "peuple"

Herrou andré | 15/04/2012

Un petit rayon de soleil dans tous ces coeurs républicains las d'étre trahis et pris pour des gogos dans leur intégrité par le fonctionnement sableux et inconsistant du Système actuel . Un Système à courte vision pour le peuple et à longue perspective pour ces nouveaux aristots aux dents tros longues . Bravo monsieur Poutou , il faut que cela change . André

cochise | 22/04/2012

Mais justement M Poutou n'a pas la prétention de commander la France comme vous le dites mais de redonner aux citoyens un peu de pouvoir sur leur vie par des assemblées de proximité ce qui est sans doute très utopique mais mérite au moins d'être écouté.
Quand au langage vulgaire si dire "ça fait du bien de balancer tout ce que l'on a sur la patate" est vulgaire que dire alors de "Casse toi pov con"phrase qui symbolise bien le quinquennat que nous venons de vivre.....
Encore une fois, la suffisance et la vanité de commentateurs qui estiment disposer du niveau supérieur nécessaire pour aborder les problèmes politiques est confondante !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 22 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !