Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

08/07/20 : Guillaume Guérin (Les Républicains) est élu président de la communauté urbaine de Limoges avec 47 voix face au socialiste Gaston Chassain.

08/07/20 : Le nouveau ministre délégué chargé des transports Jean-Baptiste Djebarri s'est rendu ce soir à la société Chronoplus de Bayonne où était employé le chauffeur Philippe Monguillot. Deux des agresseurs sont poursuivis pour tentative d'homicide volontaire.

04/07/20 : Beynac : Entre 250 et 300 personnes pro-déviation se sont réunis ce samedi matin pour que le chantier soit poursuivi, malgré la décision du conseil d'Etat, parmi elles, les maires des 4 communes concernées le président du Département Germinal Peiro.

03/07/20 : Le 1er juillet, la préfecture de la Dordogne a publié un "arrêté portant prescriptions au Département relatives aux travaux de démolition des éléments construits dans le cadre du projet de contournement du bourg de Beynac-et-Cazenac.

03/07/20 : Suite à la démission d'Edouard Philippe, c'est Jean Castex, haut-fonctionnaire coordonnateur de la stratégie nationale de déconfinement, qui a été nommé Premier Ministre. Charge à lui de former un nouveau Gouvernement.

03/07/20 : Deux-Sèvres : les 12 Marchés des Producteurs de Pays auront bien lieu cet été. Les communes s'organisent pour accueillir au mieux les producteurs et consommateurs. Pensez à apporter vos couverts, gobelets et serviettes non jetables!

03/07/20 : Édouard Philippe a remis la démission de son gouvernement ce vendredi 3 juillet. Démission acceptée par l'Elysée.

30/06/20 : La Rochelle : Les inscriptions à L'université sont ouvertes du jeudi 2 au vendredi 17 juillet jusqu’à midi pour les néobacheliers et les étudiants admis en Master 1ère année. Dernière chance entre le 25 août et le 11 septembre jusqu’à 23h.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 08/07/20 | Mont-de-Marsan: 2 heures de parking offertes en soutien des commerçants

    Lire

    Du 7 juillet au 25 décembre décembre 2020, la Ville de Mont de Marsan met en place une opération spéciale stationnement : 2 heures consécutives offertes par jour sur voirie et dans les parkings clos Saint-Roch, Midou et Dulamon. Cette opération a pour but "de soutenir les commerces du cœur de ville impactés par la crise sanitaire en facilitant l’accès au centre-ville pour les usagers, tout en soutenant leur pouvoir d’achat". Pour en bénéficier les automobilistes doivent tout de même prendre leur ticket à l'horodateur.

  • 08/07/20 | Des questions juridiques ? Les notaires vous répondent en "MP"

    Lire

    La Chambre des notaires de la Gironde lance une opération inédite via Messenger sur leur page Facebook. Jeudi 9 juillet de 17h à 19h, les notaires girondins répondent en direct aux internautes aux questions juridiques qu’ils se posent en matière immobilière, de droit de la famille ou de l’entreprise. Comment ouvrir une succession ? Signer un testament ? Conclure un contrat de PACS ou de mariage ?... Les notaires, par message privés, apporteront des réponses concrètes sur le quotidien ou les projets futurs. Adresse de la page Facebook de la Chambre : https://www.facebook.com/ChambredesNotairesdelaGironde

  • 08/07/20 | Appel à volontaires pour la restauration de la ferme de Chey (79)

    Lire

    Du 13 au 17 juillet et du 20 au 24 juillet, la ville de Niort offre la possibilité à 16 jeunes de 14 à 17 ans de participer à la restauration de la ferme de Chey. La Ville recherche de jeunes candidats motivés intéressés par les métiers de la pierre et du bois. L’après-midi sera consacrée à des activités de loisirs pour les jeunes volontaires.

  • 08/07/20 | Sécheresses : les acteurs du Bassin Adour-Garonne renforcent leur coopération

    Lire

    Face à la multiplication des épisodes de sécheresse, les acteurs de l’eau du bassin Adour-Garonne (l'Etat, le Syndicat Mixte d'Etudes et d'Aménagement de la Garonne, l'Agence de l'Eau, EDF Hydro Sud-Ouest) viennent de renouveler et de renforcer le contrat de coopération qui encadre la mobilisation des retenues hydroélectriques pour soutenir les débits de la Garonne. Conclu pour 2 ans, ce nouveau contrat prévoit la mobilisation de près de 70 millions de m3 d’eau, soit 36 % de plus que le contrat précédent.

  • 07/07/20 | Le Département de la Haute-Vienne, partenaire du “Chèque solidarité tourisme"

    Lire

    Le Département de la Haute-Vienne s’engage, aux côtés de la Région et de l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances), pour mettre à la disposition des familles les moins aisées des chèques-vacances, utilisables cet été en Nouvelle-Aquitaine. D’une valeur minimum de 65 € par personne et jusqu’à 260 € pour une famille en fonction de sa composition, ils seront distribués aux foyers éligibles qui en feront la demande.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pierre Hurmic déjoue les pronostics: l'attente et l'émotion de son équipe

29/06/2020 | Les élections municipales du 28 juin 2020 ont vu la victoire de Pierre Hurmic. Pour la première fois en 73 ans la mairie de Bordeaux ne restera pas à droite.

Soirée électorale 2020

La soirée du dimanche 28 juin 2020 a été riche en rebondissements, alors que l’alliance entre Nicolas Florian, maire sortant de Bordeaux et Thomas Cazenave, candidat LREM, promettait de pérenniser la place de la droite au Palais Rohan, c’est finalement Pierre Hurmic, le candidat de la liste « Bordeaux respire » qui arrive en tête des suffrages.

Après 73 ans d’hégémonie sur la ville de Bordeaux, la droite cède sa place à la mairie pour les 6 prochaines années. Alors que la soirée électorale débute doucement à la permanence de campagne de Pierre Hurmic, au 46 rue des Trois Conils, les colistiers du candidat écologiste se sont rassemblés et ils attendent fébrilement les résultats. Les bureaux de vote ne sont pas encore fermés, mais déjà à 19h15 ils sont une petite dizaine à se rassembler devant les locaux du candidat. De son côté le maire sortant de Bordeaux est encore au Palais Rohan entouré de ses colistiers et de Thomas Cazenave. Ils seront rejoints quelques minutes plus tard par Alain Juppé, l’ancien maire de Bordeaux venu soutenir la liste de son successeur.

 

Soirée électorale 2020

Un taux de participation très bas

Pour Claudine Bichet, colistière de Pierre Hurmic, les premiers chiffres de participation sont inquiétants, « les chiffres de l’abstention sont particulièrement haut et cela montre le peu d’électeurs qui se sont sentis concernés par cette élection et par le fonctionnement démocratique en général ». Le taux de participation est effectivement particulièrement faible puisqu’à 17h les bureaux de vote enregistraient 31,6 % de participation. En plus du faible nombre de personnes qui se sont déplacées vers les urnes, la colistière tient à rappeler le contexte particulier de cette campagne qui a pris fin et la colère est toujours forte dans le camp du candidat écologiste: « il y a eu un problème d’équité durant le confinement, on peut parler du supplément de Sud-Ouest ou encore de la communication sur les procurations de la part de la mairie ».

Les inquiétudes, les doutes et la colère n’empêchent pourtant pas quelques bordelais de se rassembler au pied de la permanence du candidat après la fermeture des bureaux de vote à 20h, certains portent des tee-shirts à l’effigie de « Bordeaux respire » et ils tentent de glaner quelques renseignements sur l’issue du scrutin qui semble pour le moins incertaine. En effet, les premiers bureaux de vote annoncent un résultat très serré, mais les sympathisants ne souhaitent pas s’emballer, ils ont le souvenir amer du premier tour ou l’espace de quelques dizaines de minutes Pierre Hurmic était annoncé en tête.

« Cela fait 20 ans que j’attends de voir enfin un changement à la mairie » 

Vers 20h45 Stéphane Pfeiffer, colistier aux côtés de Pierre Hurmic, sort des locaux du candidat écologiste, « c’est très serré pour le moment » annonce-t-il fébrile « mais on espère ». Alors que les sondages plaçaient la liste d’Union pour Bordeaux de Nicolas Florian et de Thomas Cazenave en tête avec 49 % des intentions de vote contre 40 % pour Pierre Hurmic, le résultat semble très indécis et les sympathisants commencent à se rassembler en nombre devant la permanence. Comme pour confirmer l’espoir de victoire du candidat de la liste « Bordeaux respire », le bureau de vote de la mairie est à la faveur de Pierre Hurmic avec 112 voix pour sa liste contre 82 pour l’Union pour Bordeaux et 14 pour Bordeaux en Lutte, la liste de Philipe Poutou. 

 Soirée électorale 2020

 

Quelques minutes après vers 21h des sourires commencent à poindre sur les visages des militants et des partisans de Pierre Hurmic, les premières tendances donneraient le candidat écologiste en tête avec 46,8 % des suffrages. Marie, sympathisante écologiste ne peut plus retenir ses larmes: « je suis très émue cela fait 20 ans que je suis bordelaise et que j’attends de voir enfin un changement à la mairie » assure-t-elle. Ce sont maintenant plus d’une centaine de personnes qui se sont massées dans l’étroite rue des Trois Conils et qui commencent à se congratuler. Il faut attendre 22h pour entendre la première salve d’applaudissements et des cris de joie retentir. Même si ce n’est pas encore officiel, les partisans en sont convaincus, Pierre Hurmic sera bel et bien le premier maire de gauche depuis 73 ans.

L’ambiance commence doucement à monter alors que la foule de plus en plus nombreuse se tient prête à accueillir avec ferveur le nouveau maire de Bordeaux. Solène fait partie de ces personnes rassemblées devant le QG de campagne de Pierre Hurmic pour ce qu’elle qualifie de « soirée historique », « je suis très contente parce que je crois en Pierre, il a réussi à rassembler les Bordelais autour de son projet et ce n’était pas gagné ».

 

Soirée électorale 2020

 

« Je serai un maire à plein temps »

 De son côté, Nicolas Florian à choisi de s’exprimer devant les caméras et le ton est amer, « Je suis triste. C’est une soirée difficile, mais j’ai une pensée aussi pour Alain Juppé qui était avec nous et qui était ému lui aussi. C’est une nouvelle page qui est entrain de s’écrire pour Bordeaux, l’élection est acquise pour M. Hurmic et je tiens à le féliciter lui et son équipe. Je ne baisserai pas les bras, nous siégerons avec dignité lors du prochain conseil municipal ».

Le maire sortant laisse donc sa place et c’est le moment que choisit Pierre Hurmic pour quitter sa permanence et se rendre à l’Hôtel de Ville pour s’exprimer pour la première fois depuis son élection. Au moment de sa sortie, il est chaleureusement acclamé par les nombreux sympathisants rassemblés devant ses locaux de campagne, tous le suivent donc dans un cortège improvisé vers le Palais Rohan. Les quelques centaines de mètres séparant ses locaux de la mairie sont particulièrement longs puisque l’attroupement est dense autour du nouveau maire. Après une dizaine de minutes à fendre la foule, lui et ses colistiers arrivent enfin dans la cour de l’Hôtel de Ville où il prend la parole: « vous avez déjoué les sondages, vous avez fait mentir les pronostics, vous avez porté au Palais Rohan une équipe nouvelle, une équipe qui va réussir la transition écologique de cette ville de Bordeaux dans un esprit de justice sociale, car c’est en engagement que nous avons pris pendant la campagne. Je serai un maire à plein temps. Les Bordelais le méritent, je ne les décevrai pas ». Chacune de ses phrases est entrecoupée de cris de joie et le discours de Pierre Hurmic prend fin alors qu’une foule toujours aussi dense le suit jusqu’à son QG de campagne au son des « On a gagné ».

Clément  Bordenave
Par Clément Bordenave

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2655
Aimé par vous
1 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 10 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !