Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pierre Hurmic dévoile son plan Bordeaux grandeur nature

27/11/2020 | Pierre Hurmic, maire de Bordeaux a lancé la démarche « Bordeaux grandeur nature ». Le 25 novembre, c’est donc le début de la série 1 de ce plan de végétalisation en ville.

Pierre Hurmic, maire écologiste de Bordeaux, dévoile sa démarche Bordeaux grandeur nature

À Bordeaux, devant l’école Pressensé, Pierre Hurmic, maire de la ville a lancé la démarche « Bordeaux grandeur nature ». Le 25 novembre, c’est donc le début de la série 1 de ce plan de végétalisation de la ville. Étaient présents à ses côtés Patrick Papadato, vice-président de Bordeaux Métropole en charge de la stratégie pour la nature, de la biodiversité et de la résilience alimentaire, Andréa Kiss, vice-présidente de Bordeaux Métropole en charge des voiries, espaces publics et du Fonds d’Intérêt Communal, Didier Jeanjean, adjoint au maire de Bordeaux en charge de la nature en ville, Amine Smihi, maire adjoint Bordeaux Centre et enfin Olivier Cazaux, maire adjoint Bordeaux Sud.

Après le lancement du projet « 1 million d’arbres » par la Métropole en début de semaine, c'est au tour du plan de végétalisation de la ville de Bordeaux. Avec une arrivée des plus écologiques, Pierre Hurmic, sur son vélo, rejoint ses collègues devant l’école Pressensé. Un choix de lieu qui n’est pas anodin : « si on est devant l’école Francis Pressensé aujourd’hui, l’enjeu c’est d’impliquer les gamins des écoles, déclare le maire bordelais. Si vous voulez susciter une véritable adoption des arbres, il faut commencer par les enfants et les implanter au projet ». Cette démarche Bordeaux grandeur nature, c’est une « véritable stratégie de conquête végétale de la ville », poursuit Pierre Hurmic, avec comme ambition de respecter les engagements pris pendant la campagne qui correspondent aux souhaits des Bordelais « d’avoir une ville moins minérale et plus végétale ». En somme, une stratégie audacieuse et un challenge pour changer l’image de Bordeaux. Pour y arriver, la méthode employée repose sur quatre principes fondamentaux : protéger, renouveler, planter et participer.

« Il est temps de donner à l’arbre une fonction nourricière »

D’abord, protéger : « cela ne sert à rien de planter si on n’est pas capable de protéger le patrimoine existant », commente Pierre Hurmic. Cela se fera notamment en sanctuarisant les espaces en friche pour les protéger de la bétonnisation. Comme par exemple les 45 ha du Parc de la Jallère et la demande de son intégration au périmètre de l’OAIM du Parc des Jalles. Ce qui vaudra les applaudissements du public présent. Intégration qui sera effective dès janvier 2021. Cela comprend également de réviser les projets d’urbanisation, avec comme exemple le projet Bastide Niel, 9 des 15 ha d’espaces publics seront en pleine terre, contre 5 auparavant. Se fera aussi, dans ce principe, la modification du PLU afin de protéger les coeurs d’ilots et les arbres du domaine privé. Et enfin - et pas des moindres - l’augmentation du budget de la direction des espaces verts pour financer l’étude d’un schéma directeur de gestion des parcs et jardins. 

Renouveler, en renforçant les moyens pour répondre aux demandes de réalisation de fosses de pas de porte et de végétalisation. Mais aussi enclencher une démarche pro-active pour accélérer la végétalisation des rues avec les habitants.

 Microforêt place Billaudel

Le troisième axe, c’est planter. Avec, concrètement, la création de nouveaux espaces comme des microforêts urbaines : « une microforêt peut permettre de baisser la température de un degré autour de 100m aux alentours, explique le maire écologiste. L’arbre n’est pas du mobilier urbain, c’est l’écosystème ». D’accord, mais c’est quoi exactement? « C’est une forêt très dense avec plusieurs espèces ». La première, ça sera la placette Billaubel (notre image), qui est actuellement entièrement minérale. Elle permettra de créer un ilot de fraicheur. Aussi, 100 arbres fruitiers vont être plantés durant cette saison 1 du plan Bordeaux grandeur nature « il est temps de donner à l’arbre une fonction nourricière », déclare Pierre Hurmic. Sur le plan économique, le budget de la ville consacré aux plantations est multiplié par trois, passant de 100 000 à 300 000€.  

Inclure les habitants dans la démarche 

Agents communaux plantant des fleurs rue de la Miséricorde

Le petit dernier est la participation. Et il n’est pas moins important, car impliquer les habitants est un axe fort pour la municipalité. Comme déjà dit, il est important selon Pierre Hurmic d’enclencher une démarche pro-active pour accélérer la végétalisation des rues avec les habitants. Un exemple concret de trottoir vivant, rue de la miséricorde, où agents communaux étaient en train de planter des fleurs. Pour pouvoir rendre les habitants, collectifs ou associations acteurs et qu’ils puissent jardiner en toute autonomie, la mairie a mis en place un permis de végétalisation. C’est un dispositif qui permet à chacun de jardiner dans l’espace public. Cela permet non seulement d’embellir une rue ou un quartier, mais aussi de rencontrer partager et créer de nouveaux liens avec les voisins. Sans oublier de participer au développement de la biodiversité en ville. 

« Toute cette stratégie se base sur la lutte contre le réchauffement climatique, contre l’effondrement de la biodiversité », déclare Didier Jeanjean. Et elle s’articule autour de trois politiques : le plan Nature en ville, avec la volonté de créer une charpente verte en plantant là où c’est possible. « L’impératif n’est pas de planter des arbres là où y en a déjà, ça c’est facile, c’est planter des arbres là ou c’est minéralisé », explique Pierre Hurmic. Dans un objectif qui est de déminéraliser la ville. Le plan Végétalisons ensemble et enfin le plan Canicule, qui s’inspire des deux premiers avec en prime, un volet « eau » avec l’installation de fontaines et jeux d’eau pour cet été, d’un montant de 600 000€. S’il aura fallut attendre le 25 novembre pour voir une action concrète, c’est bien parce que « c’est la Sainte Catherine et à la Ste Catherine : tout bois prend racine. Cela illustre bien qu’il y a des saisons pour planter des arbres et c’est pour cela qu’on a attendu cette fin novembre pour commencer nos plantations », affirme le maire de Bordeaux. L’objectif de tout cela, c’est qu’« à la fin du mandat, tout bordelais soit à moins de 10min d’un espace vert ». Pierre Hurmic affirme par ailleurs que l’époque où l’arbre était considéré comme fonctionnel ou décoratif est terminée.

Mélanie Philips
Par Mélanie Philips

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
5378
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 6 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !