20/09/17 : La CGT et la FSU appellent les salariés à une nouvelle journée d’action ce jeudi contre la réforme du Code du travail. En Dordogne, trois manifestations sont organisées : à 10 h 30 à Périgueux, à 15 h 30 place du 14-Juillet à Sarlat et à 17 h à Bergerac.

20/09/17 : Les mesures acoustiques le long de la LGV Tours-Bordeaux ont démarré hier. Au total 231 points seront contrôlés par le CEREMA de Blois et Bordeaux pour vérifier la conformité acoustique des habitations exposées et l’efficacité des protections installées

20/09/17 : Du 20 au 22 sept, 12 collaborateurs de Bristol-Myers Squibb parcourront près de 700km à vélo pour récolter des fonds en faveur de la recherche contre les cancers des jeunes. Ils passeront par Agen le 20 sept.

20/09/17 : Elections sénatoriales. Les députés lot-et-garonnais LREM apportent leur soutien aux candidates investies par le parti, C. Griffond et M-F Salles qui « sont les deux seules candidates désignées par la Commission nationale d’investiture ».

20/09/17 : La préfecture de la Dordogne modifie ses horaires d'ouverture : l'accueil du public se fera les lundi et vendredi 8h30 – 12h et le mercredi de 8 h 30 à 12 h. Les guichets permis de conduire et cartes grises seront fermées les mardi et jeudi.

20/09/17 : Brive accueillera le samedi 23 septembre place du Civoire son premier salon de la bière locale et artisanale. Cinq brasseries artisanales viendront de Dordogne.

19/09/17 : Journée européenne des langues. Pour l'occasion, la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne organise un World café le mardi 26 sept de 14h à 17h, dans ses locaux pour échanger en anglais, espagnol, italien, allemand et s'informer sur "SO MOBILITÉ".

18/09/17 : C'est un gros coup pour la future Arena de Floirac. Ce lundi, elle a annoncé la venue le 4 avril prochain du groupe de rock américain Imagine Dragons. Les premiers billets seront disponibles à la vente vendredi 22 septembre, et les préventes dès mercredi.

15/09/17 : L'île d'Oléron a été choisie pour accueillir les prochaines Rencontres inter-îles, du 24 au 26 novembre. Ce rendez-vous autour des problématiques liées au maintien de l'agriculture dans les îles aura pour thématique l'accès au foncier.

15/09/17 : L'ancien maire socialiste de Cenon, Alain David, ayant été élu à l'Assemblée nationale c'est son successeur Jean-François Egron qui prend le relais en tant que vice-président de la métropole aux Ressources humaines et à l'administration générale

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 20/09/17 | La Silver Economie à l'honneur à La Réole

    Lire

    Ce jeudi 21 et vendredi 22 septembre à la Réole (Gironde) se tient la 2ème édition du Salon de la Silver Economie. Au programme, à destination des seniors: tables rondes, rencontres, débats, offres d’emploi etc. Avec l’aide des élus, le Pays Sud Gironde se mobilise pour faire du vieillissement de sa population une source de création de richesse et d’emploi autour de trois piliers majeurs : habitat, technologie et métiers. Un élan vers plus de solidarité intergénérationnelle.

  • 20/09/17 | Crise aviaire: une pétition de la FDSEA-JA des Landes pour soutenir les éleveurs

    Lire

    Après plusieurs blocages de routes et barrages filtrants ces 15 derniers jours, la FDSEA et les Jeunes agriculteurs des Landes viennent de lancer une pétition en ligne pour demander au gouvernement l'indemnisation des producteurs de canards sur la réalité des pertes, y compris au-delà du 29 mai, date de la reprise d'activité post-grippe aviaire. Manque de canetons et perte de débouchés font qu'un retour à la normale ne sera possible qu'en fin d'année. La pétition sur mesopinions.com objet canards

  • 20/09/17 | Toques et porcelaine à Limoges, les 22, 23 et 24 septembre

    Lire

    La 7e biennale « Toques et porcelaine » se tient à Limoges le week end prochain. A cette occasion, les produits régionaux de Nouvelle-Aquitaine s’uniront aux arts de la table pour célébrer cet événement gastronomique. Cette manifestation propose un dialogue entre contenant et contenu, produits gastronomiques et arts de la table, inventivité des chefs et créativité des porcelainiers. Au menu, des démonstrations de chefs, dix masterclass, des ateliers d’œnologie animés par des chefs et des sommeliers professionnels.

  • 20/09/17 | La municipalité d'Orthez implose...

    Lire

    Rien ne va plus à Orthez (64). Cette ville de plus de 10 700 habitants devrait connaître une nouvelle élection municipale d'ici la fin de l'année. Onze élus faisant partie du groupe conduit par le maire, Yves Darrigrand, ont en effet décidé de démissionner avec l'accord de ce dernier. Cela, afin de mettre un terme aux graves dissensions survenues au sein de la municipalité. Querelles qui ont débouché sur le rejet du budget 2016. Les opposants à la politique menée par le maire sont réunis au sein de trois groupes conduits par des conseillers PS, Modem et un adjoint dissident.

  • 19/09/17 | Création d'une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires au CD47

    Lire

    Engagé depuis des années dans la valorisation des itinéraires et promenades de randonnés, notamment à travers un plan départemental, le CD de Lot-et-Garonne vient de créer une Commission départementale des espaces, sites et itinéraires réunissant les acteurs évoluant dans le domaine des sports nature. « Cette instance de réflexion et de concertation aura à cœur de promouvoir et de favoriser le développement maîtrisé des sports de nature, au bénéfice des acteurs et des usagers de la nature ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Plan Collèges Ambition 2024 en Gironde: "on ne peut qu'approuver"... ou presque

12/09/2017 | C'est une séance plénière exceptionnelle qui s'est tenue ce 11 septembre au Conseil départemental de Gironde. Elle avait pour vocation principale le vote du Plan Collèges Ambition 2024

Assemblée départementale Gironde

Ils l'avaient présenté à la presse à quelques jours de la rentrée scolaire. Jean-Luc Gleyze et son vice-président en charge des collèges Alain Marois, ont cette fois exposé et soumis au vote le Plan Collèges Ambition 2024 aux conseillers départementaux, qui en ont également voté les premières mises en oeuvre. Un plan salué par l'ensemble des élus, mais qui n'a pour autant pas remporté l'unanimité des voix : Jacques Mangon et Agnès Versepuy, conseillers départementaux Modem-Udi du Canton de Saint-Médard en Jalles et Grégoire de Fournas, élu front national du canton Nord Médoc ont en effet levé la main au titre des abstentions. Explications de votes pour un plan qui par ailleurs marquait les dernières prises de paroles d'Alain Marois, en tant que vice président. Celui-ci préférant quitter son siège occupé depuis 16 ans, pour retrouver ainsi une « simple » place de conseiller départemental. C'est Guy Moreno qui a alors pris sa succession.

Pour mémoire le plan Collèges Ambition 2024, lié aux perspectives démographiques du département de la Gironde en constante hausse, prévoit la construction de 12 nouveaux collèges et 10 réhabilitations lourdes d'ici 7 ans. Un plan de 350 millions d'euros qui vient plus que doubler le Programme pluriannuel d'investissement en cours offrant ainsi un montant total de 470 M€ d'investissements consacrés aux collèges. Comme l'ont souligné Jean-Luc Gleyze et Alain Marois, au delà de la question du quantitatif, la volonté de l’exécutif départemental est bien aussi d'assurer de meilleures conditions de vie et de travail au sein des établissements, via notamment des jauges maximales plus réduites de 600-700 élèves là où à l'heure actuelle, de nombreux collèges girondins peuvent accueillir jusqu'à 800 voire 900 élèves.

"Le Taillan a le sentiment d'avoir été oublié"
Si sur les bancs des élus, le degré d'enthousiasme était plus ou moins proportionnel au positionnement sur l'échiquier politique du département, chacun a volontiers reconnu a minima, à l'image de Jacques Breillat, chef de file de l'opposition pour Gironde Avenir, « la prise en compte sérieuse des évolutions structurelles du département par ce plan collège», et ce d'autant plus « dans une période de repli des dotations ». Accord de principe aussi pour le frontiste, Grégoire de Fournas. Si l'élu a reconnu « qu'on ne peut qu'approuver un tel plan », il a pourtant choisi de s'abstenir mettant notamment en exergue, le choix du Président du Département d'avoir présenté ce plan à la presse, avant sa mise en discussion au sein de l'assemblée départementale. « Ne sommes nous donc désormais qu'une chambre d'enregistrement ? » a-t-il ainsi interrogé.

Quant aux deux autres votes d'abstention venus du tandem des élus du canton de Saint-Médard en Jalles, il est l'expression d'une « incompréhension persistante ». En effet, si là encore les deux élus, Jacques Mangon et Agnès Versepuy, soulignent « à l'échelle de la Gironde, la pertinence du plan et du montant qui lui est alloué », ils contestent fortement la proposition du dispositif de construire un nouveau collège au Haillan, « qui bénéficie déjà d'un collège », plutôt qu'au Taillan-Médoc qui n'en n'a pas. D'autant que le Pian Médoc, lui aussi, se verra doté d'un nouvel établissement dans les années à venir. « Nous avons le sentiment d'avoir été oubliés. Nous sommes pourtant l'entonnoir du Médoc, et à cause de cela nous connaissons de graves problèmes de circulation. Ne pas avoir de collège au Taillan, ou à proximité immédiate rajoute des flux supplémentaires, et oblige les collégiens à avoir au minimum 25 minutes de trajets en voiture ou transport en commun chaque matin », proteste la conseillère départementale et maire du Taillan, Agnès Versepuy.

"Pas de clientélisme"
C'est une histoire de point de vue, a semblé répondre l'éxécutif, se défendant de tout choix clientéliste. « Avec ces 12 nouveaux établissements, nous posons un maillage de collèges, un véritable filet, à l'échelle du département. C'est le choix d'une vision stratégique globale sur la Gironde qui nous permettra de nous adapter aux évolutions démographiques futures, sans risquer d'arriver à la création de collèges XXL inconfortables pour les collégiens », argumente Alain Marois. De son côté, le Président Jean-Luc Gleyze, qui ne perd pas non plus de vue son objectif de collèges de petite taille affirme : « D'une part, la pression démographique est plus forte au Haillan, qu'au Taillan. Et d'autre part, si on avait décidé de construire un collège au Taillan, nous aurions été forcés de construire un établissement de 900 élèves, alors qu'en le positionnant au Pian-Médoc, on peut maintenir une jauge de 600 élèves". Et d'assurer également, en réponse à l'argument des bouchons automobiles, que « la déviation du Taillan reste pour moi un objectif prioritaire ». Des arguments qui n'ont visiblement pas convaincu les deux élus.

Mais sitôt voté dans son principe, sitôt le plan a été partiellement mis en œuvre. 6 des 12 nouveaux collèges ont en effet vu leur principe d'implantation géographique, voté, cette fois à l'unanimité par les élus girondins. Il faut dire qu'il n'était ni question du futur collège du Haillan, ni de celui du Pian Médoc. Ont ainsi été actés les futurs établissements de Marsas, du Barp, du quartier Ginko à Bordeaux, de deux collèges sur l'OIN Euratlantique quartier Bordeaux Saint-Jean Belcier, et Garonne Eiffel Rive Droite, et enfin la restructuration du collège Jacques Ellul, à la Benauge.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
1453
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 23 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !