18/08/22 : Eric, fondateur de Rediv à Hastingues (Landes), interviendra au cours de l'émission Capital, dimanche 28 aout à 21 h 10 sur M6. Une émission consacrée aux discounteurs qui bénéficient du boom de l'occasion, un marché qui devrait doubler d'ici 2025.

18/08/22 : Des travaux de nuit sont réalisés sur la rocade Sud de Bergerac jusqu'au 9 septembre pour réfection de la chaussée entre le giratoire de la Route d’Eymet et le giratoire « des sardines » (piscine AQUALUD). Les travaux se déroulent entre 20h et 6h.

18/08/22 : En quelques jours, Poitiers a perdu deux serviteurs. Henri Chevalier, premier président du CSC des 3 Cités et engagé au Stade Poitevin et au sein de l’OMS. André Guisiano, Zézé, joueur, entraineur et président du Stade Poitevin Rugby.

18/08/22 : Les urgences de la Polyclinique Bordeaux rive droite interrompent l'activité de nuit, du 19 au 28 août, de 20h à 8h, pour personnel médical insuffisant. Une infirmière orientera le patient en relation avec le 15. Le service reprendra le 28 août.

17/08/22 : StarClass et l’armateur Amasus Shipping ont opéré un chargement exceptionnel sur le site portuaire du Verdon. Deux yachts, signés Jeanneau mesurant 15 et 25 m, ont été chargés à bord du navire EEMSLIFT HENDRIKA. Direction salon du Yachting à Cannes.

16/08/22 : 8000 personnes évacuées en Gironde dans le contexte des incendies ont pu regagner leur domicile pendant le week-end. Même tendance dans les Landes. Les retours des personnes hébergées en foyer de vie ont lieu ce mardi à Moustey et Saugnacq-et-Muret.

12/08/22 : Dans les Landes et en Gironde, la vigilance incendie est renforcée jusqu’à lundi. Les véhicules sont interdits sur les pistes et chemins. Les activités ludiques et sportives sont interdites sauf en bases de loisirs et sur les plans plages.

12/08/22 : Jeudi 25 août de 16h à 23h30, les cinq clubs de haut niveau de l'agglomération font leur rentrée place Clemenceau. A 16h, animations sportives avec les joueurs et joueuses. A 19h, présentation des équipes des cinq clubs, puis soirée dansante à 20h.

12/08/22 : À Bordeaux, Parc Rivière, jeudi 25 août, Esprit Dog, spécialisé dans l'éducation canine, organise un rassemblement de passionnés de chiens. L’événement gratuit et solidaire consiste en une distribution de croquettes et des cours d'éducation canine.+ d'info

11/08/22 : "Jamais autant de moyens aériens n'ont été mobilisés sur un incendie. On va continuer de s'adapter grâce à la solidarité européenne. Mais il n'y a pas que les moyens aériens," indique Elisabeth Borne depuis Hostens, en Gironde.

11/08/22 : Pendant qu'Elisabeth Borne, Première ministre est en visite sur les incendies à Hostens en Gironde, le Président, Emmanuel Macron, annonce que l'Allemagne, la Grèce, la Pologne, la Roumanie et l'Autriche vont venir en aide à la France.

11/08/22 : Elisabeth Borne et Gérald Darmanin sont attendus ce jeudi à Hostens en Sud Gironde: 6 800 ha de forêt ont été détruits par le feu depuis mardi après midi. 1100 pompiers sont mobilisés et 10 000 personnes ont du quitter leur domicile.

10/08/22 : Le député RN de Gironde, Grégoire de Fournas, dépose ce mercredi une proposition de loi instaurant une peine plancher de 10 ans pour les incendiaires. "La plupart des incendies sont d'origine criminelle. Or les pyromanes ne sont condamnés qu'à du sursis."

10/08/22 : Face aux incendies en Gironde et dans les Landes, le Ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin indique sur Tweeter qu'il a "décidé de renforcer les moyens mobilisés : plus de 1000 pompiers, 9 avions et 2 hélicoptères bombardiers d’eau sont engagés."

10/08/22 : Pour cause de reprise des incendies dans le Sud Gironde et le Nord des Landes, la circulation est interdite depuis mercredi 11 h, dans les deux sens sur l'autoroute A63 reliant Bordeaux à Bayonne. Les poids lourds sont déviés par Pau.

10/08/22 : Bordeaux est une des villes qui compte le plus de pâtisseries. Son score est de 4 pour 100 000 habitants, autant que Lyon, plus que Paris et Toulouse, mais moins que Strasbourg. Podium établi par Hellofresh, leader des boxs à cuisiner.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/08/22 | Grêle : des mesures pour les agriculteurs sinistrés

    Lire

    À la suite des violents orages en Dordogne le 2 et le 20 juin, un fonds national d’urgence en faveur des exploitants sinistrés avec une enveloppe de 900 000 euros est débloquée pour la Dordogne, soit une aide de trésorerie exceptionnelle, pour un montant maximum de 5 000 euros par exploitant, qui sera versée dans les prochaines semaines. Des dégrèvements de taxe sur les propriétés foncières non bâties (TFNB) sont également prévues, charge aux propriétaires de les répercuter aux locataires fermier.

  • 18/08/22 | Les anciens de Chatellerault tricotent déjà pour octobre rose

    Lire

    En prévision de la marche Octobre rose du 15 octobre, 9 h 30, place Emile Zola à Châtellerault (Vienne),les résidents des maisons de retraite, foyers logements et EHPAD de la ville, se mobilisent pour tricoter des ouvrages en laine rose qui viendront garnir le tronc des arbres du boulevard Blossac. Cette participation à une action internationale relayée par le club Soroptimist revalorise les personnes âgées et les liens intergenerationnels et stimulent les nouvelles générations à se faire dépister.

  • 18/08/22 | Douzième édition des vergers ouverts sur les coulisses de la pomme

    Lire

    Les pomiculteurs engagés font découvrir les coulisses des pommes écoresponsables. L’Association Nationale Pommes Poires (ANPP) regroupe 300 adhérents représentant 1 400 producteurs. Les vergers à visiter les 27 et 28 août : Scea La Californie, Acharf Essabiri 5480 route des Vergers Grun-Bordas (24) ouvert le 28 août ; Earl de Chantegrolle - SARL Gargouil Éric Gargouil Chantegrolle à Charroux (86) Verger ouvert les 27 et 28 août; Verger de Peyreton Christine Pizzinato, Peyreton Sainte-Bazeille (47) Verger ouvert les 27 et 28 août. http://www.lapomme.org/vergers-ecoresponsables/les-vergers-ouverts

  • 17/08/22 | Grippe aviaire: avance remboursable pour les transformateurs

    Lire

    A la suite de l’épizootie d‘influenza aviaire H5N1, les entreprises ayant une activité significative d’abattage, de transformation, de conditionnement d’œufs ou de services à la filière, touchées par la diminution de production peuvent bénéficier d'une aide sous forme d’avances de trésorerie remboursables. Cette aide s’inscrit en complément des efforts que doivent consentir les financeurs privés de l’entreprise (banques et actionnaires). Les demandes sont à déposer via le téléservice de FranceAgrimer avant le 09 septembre à 14h00. pad.franceagrimer.fr/pad-presentation/vues/publique

  • 17/08/22 | Fabriquer des dortoirs à osmies (abeilles) à Villenave d'Ornon

    Lire

    Villenave-d’Ornon (Gironde) organise un atelier participatif de fabrication de dortoirs à osmies, le samedi 27 août, de 14 h à 16 h 30, au Square Torres Vedras (7 rue des Peupliers). L’osmie est une abeille sauvage, « abeille maçonne », qui se différencie de sa cousine productrice de miel par son caractère solitaire et inoffensif. Elle fait son apparition très tôt dans la saison, elle est l’un des premiers insectes pollinisateurs d'où son importance. Gratuit, inscription obligatoire (05 56 75 69 85), l'atelier sera animé par l’association « Tous aux abris ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Plénière: la Nouvelle-Aquitaine a avancé sur des dossiers de fond

27/03/2018 | 45 dossiers, et autant de thématiques, étaient à l'ordre du jour de la séance plénière du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine le 26 mars.

1

La séance plénière du Conseil régional de ce lundi 26 mars était la première de l'année 2018. La première aussi à se tenir en l'absence de Joan Taris, conseiller régional Modem assidu des rendez-vous de l'assemblée régionale qui a mis fin à ses jours le 15 janvier dernier, et pour lequel les hommages se sont multipliés. Une séance plénière qui voyait aussi pour la première fois, la nouvelle organisation de l'assemblée, avec notamment l'apparition du groupe « génération.s » au sein de la majorité, présidé par Naïma Charaï et Stéphane Delpeyrat, lui même remplacé à la tête du groupe socialiste par Mathias Fekl. Ce dernier, Ministre de l'Intérieur à la fin du mandat de François Hollande, a d'ailleurs particulièrement salué l'action des forces de l'ordre lors des actes terroristes de Trèbes ainsi que la mémoire des victimes, dont le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame. Une minute de silence a ainsi été respectée en début de séance à la demande du Président Alain Rousset.

C'est donc avec une certaine émotion qu'a démarré la séance plénière, avant de céder la place aux débats sur les nombreux dossiers de fond (45 !) présentés aux élus. Premier d'entre eux, porté par le vice-président aux transports, Renaud Lagrave, la création d'un « Syndicat Mixte Intermodal Nouvelle-Aquitaine » (SMINA). Autant dire une structure permettant, par la coordination entre la Région et les 27 autres Autorités Organisatrices de la Mobilités (AOM) du territoire régional, d'assurer une véritable « chaîne des modes de déplacements » sur toute la Nouvelle-Aquitaine. Le SMINA aura pour ce faire trois compétences obligatoires sur la coordination des services de transport, l'information multimodale et la mise en place d'une billettique unique à travers toute la région, quel que soit le mode de déplacement choisi. Mais « à titre facultatif, le SMINA pourra aussi se voir transférer par ses membres d'autres compétences », indique Renaud Lagrave.

"Le report modal est-il toujours ce qui guide l'aménagement du territoire et de la mobilité en France?"
Parmi elles, le financement de nouveaux services de transports, une coordination des politiques vélo et covoiturage ou encore « la création d'un observatoire des déplacements et initiatives locales permettant de se projet à 20 ou 30 ans sur une intermobilité optimum », illustre l'élu. Un syndicat mixte dont la création a globalement été saluée, dans les rangs de l'assemblée... Si ce n'est une inquiétude de l'UDI, notamment portée par Jean Dionis du Séjour, sur la question de l'autonomie fiscale des collectivités ayant choisi de lever le versement transport. Cette contribution locale des employeurs permet en effet de financer les transports en commun. Une question des versements de transport également soulevée par Nicolas Florian pour les LR. Mais si, malgrè la réponse rassurante de Renaud Lagrave, le groupe UDI a finalement choisi de s'abstenir au côté du FN, les autres élus ont voté la création du syndicat mixte, qui devrait ainsi tenir son comité syndical d'installation au tout début du mois de juin, pour un projet lancé il y a moins d'un an en avril 2017.
Une thématique Transport qui aura permis, de manière incidente, à Alain Rousset (relancé par Virginie Calmels sur la ligne Pau-Canfranc à la lumière des rapports Duron et Spinetta invitant à l'abandon des petites lignes) et Renaud Lagrave de pointer qu'en matière de rénovation des lignes, prévue au Contrat de Plan Etat Région, « l'Etat n'est pas au rendez-vous ». « Nous, nous avons respecté notre parole sur le CPER, nous avons avancé les crédits sur toutes les lignes. L'Etat n'a payé que 7 % de sa part et SNCF Réseau n'est pas capable d'assurer le job. La liste des lignes qui vont fermer va croître. Sur le CPER ont devrait être à mi-parcours ; il n'en n'est rien, il y des lignes qui sont en grand danger ! C'est à se demander si le report modal est toujours ce qui guide l'aménagement du territoire et de la mobilité en France...! », gronde les deux hommes. Et le Président d'ajouter, « sur la ligne Bergerac-Libourne, nous allons faire l'avance à l'Etat de 24 M€ ».
Quant à la Bedous-Canfranc, malgré l'appel de Virgnie Calmels « à la suspension des financements, surtout au regard des menaces de fermeture d'autres lignes », Alain Rousset prenant la pique avec ironie, répond à cette suggestion que l'Europe n'a pas validé « seulement l'étude, (comme le sous-entendait l'élue LR, ndlr) mais aussi l'ensemble du projet, avec un financement de 50% des études et 40% du chantier ».

Unanimité pour l'Enseignement Supérieur, la Recherche et l'Innovation
Dans un tout autre champ de compétence, la séance plénière de ce 26 mars aura aussi permis le vote, à l'unanimité, du Schéma Régional Enseignement Supérieur Recherche et de l'Innovation (SRESRI). « Un travail de longue haleine » porté de consultation en concertation avec l'ensemble des acteurs par Gérard Blanchard, Vice-président ad hoc. « 40 réunions publiques sur 14 mois soit près de 2500 personnes mobilisées autour du projet porté par ce Schéma qui porte « la vision politique de faire de la région Nouvelle-Aquitaine un pôle stratégique en matière d'enseignement supérieur et de la recherche, à ambition nationale. ». Concrètement, face à des déficits constatés, les ambitions de ce SRESRI « sont d'améliorer le potentiel universitaire et scientifique, de lutter contre les inégalités territoriales en la matière, de structurer des réseaux de recherche pluridisciplinaire répondant aux grands enjeux sociétaux, de développer les déterminants de l'innovation sur le territoire régional, et enfin, de promouvoir une culture scientifique auprès de tous les citoyens. » Des ambitions qui auront largement su séduire les élus de tous bords dans l'hémicycles, même si certains, à l'image de Martine Moga, pour le Modem en appellent rapidement à une plan d'action opérationnel : « Le squelette est beau, ne manque plus qu'à mettre de la chair et peut-être un supplément d'âme ».

Accompagner les territoires en mutation
Sans pouvoir, ici, lister l'ensemble des 45 dossiers soumis au vote des élus, soulignons que cette séance est décidément venue acter beaucoup de délibérations évoquées de longue date par l'exécutif régional. Outre le « SMINA », et le « SRESRI », c'est également ce lundi qu'a été voté, même s'il n'aura pas su convaincre sur les bancs de l'opposition, le règlement d'intervention de la politique contractuelle territoriale du Conseil régional. Une politique qui vise, souligne Gérard Vandenbroucke, le vice président en charge du dossier, « à accompagner les territoires en mutation, à mieux appréhender la ruralité, et à conforter tous les territoires ruraux par la revitalisation des centres-bourgs et centres-villes. » Bien mieux accueilli en revanche, les élus ont validé à l'unanimité le Plan de développement de la filière thermale en Nouvelle-Aquitaine. La filière qui a reçu près de 150 000 curistes en 2017, représente près de 15000 emplois pour un chiffre d'affaires estimé des établissements de Nouvelle-Aquitaine à 130M€.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
9737
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !
Alain Rousset, Président du Conseil Régional Nouvelle-Aquitaine Politique | 25/07/2022

Le Grand Entretien - Alain Rousset : "Il faut être sobre, frugal. C'est une autre croissance"

Image d'illustration : train grande vitesse Politique | 20/07/2022

LGV Bordeaux-Dax - Bordeaux-Toulouse : Le GPSO n'a pas peur des ZAD

Alain Rousset, président de la Région Nouvelle-Aquitaine Politique | 19/07/2022

Alain Rousset : "Décentraliser davantage pour devenir éco-responsable"

Sylvie Marcilly aux côtés de Catherine Desprez, maire de Surgères et première vice-présidente du Conseil départemental de Charente-Maritime Politique | 05/07/2022

Contournement de Marans : enfin un coup d’accélérateur déterminant

La fidèle de François Bayrou, Geneviève Darrieussecq et la tombeuse du PS, Bérangère Couillard sont désormais membres du gouvernement. Politique | 04/07/2022

Deux députées de Nouvelle-Aquitaine rejoignent le gouvernement Borne 2

TGV en gare de Bordeaux Saint-Jean Politique | 01/07/2022

Au moment de financer la LGV vers Toulouse et Dax, l’Europe hésite à payer

En séance plénière du Conseil départemental, les élus se sont prononcés sur 38 dossiers soumis au vote Politique | 24/06/2022

Haute-Vienne :un nouveau schéma autonomie pour personnes âgées ou en situation de handicap

Réunion de bilan du SRDEII le 3 mars 2022 à la Maison de la Région à Poitiers. © Région Nouvelle-Aquitaine / Françoise Roch Politique | 20/06/2022

Développement économique : un schéma régional en guise de leçon au gouvernement

Urne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES dans les Pyrénées-Atlantiques : Avantage à la majorité présidentielle et une conquête de la gauche

Photo d'illustration urne vote élection Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Ensemble! remporte quatre sièges sur cinq en Charente-Maritime

Les candidats élus dans la métropole bordelaise Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES: la métropole obtient trois députés Nupes et trois députés Ensemble!

législatives Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Gironde (hors Métropole): Le RN décroche deux circonscriptions

Genevieve Darrieussecq, Lionel Causse et Boris Vallaud, les 3 députés des Landes Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES : Le département des Landes esquive le séisme électoral du 2nd tour

Les 4 candidats élus en Haute-Vienne Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES Trois candidats de la Nupes élus en Haute-Vienne

Les 2 candidats élus de la Corrèze Politique | 20/06/2022

LEGISLATIVES En Corrèze, les deux candidats LR Frédérique Meunier et Francis Dubois élus