aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/09/16 | Un nouveau radar fixe dans le Bergeracois pour la fin de l'année

    Lire

    Un radar fixe sur la route entre Bergerac et Eymet va être installé. C'est ce qu'a annoncé la préfète de Dordogne, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc. L'emplacement exact n'a pas été révélé. "Il s'agit d'une route qui n'avait pas été identifiée comme particulièrement dangereuse. Mais suite à plusieurs accidents récents sur cet axe, j'ai demandé l'installation d'un radar". Il devrait être mis en place d'ici la fin de l'année explique-t-elle. Il flashera dans les deux sens de circulation.

  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitaine

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Point de vue : Alain Rousset sur la crise de l'élevage "Trouver des réponses structurelles"

23/07/2015 | Réaction d'Alain Rousset, Président du Conseil régional d'Aquitaine, à la crise de l'élevage et aux mesures annoncées ce 22 juillet par le gouvernement

Alain Rousset au salon de l'agriculture Aquitaine

Alors que François Hollande est ce jeudi à Dijon pour défendre son plan d'urgence pour l'élevage présenté par son Ministre de l'agriculture ce mercredi, la fronde des agriculteurs continue un peu partout en France. Les mouvements de colère n'ont pas non plus manqué en Aquitaine. Dans un climat encore tendu, Alain Rousset a réagi aux mesures annoncées par le Gouvernement soulignant à la fois son approbation à ce plan exceptionnel et sa complémentarité au regard de l'action régionale. Nous publions ici sa réaction, telle que communiquée à la presse.

« Face à la crise de l'élevage et aux difficultés des éleveurs, je tiens à rappeler mon attachement profond à cette filière, essentielle pour  l'aménagement de nos territoires, l'économie rurale et les paysages de l'Aquitaine. J'entends la colère des agriculteurs qui voient leurs revenus baisser continuellement sans espoir d'amélioration. Il est en effet inacceptable de constater qu'ils ne peuvent aujourd'hui pas vivre décemment d'un métier ou on ne compte pas ses heures.

Demain, la nouvelle région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes sera leader dans le domaine de l'élevage, en particulier Bovin-viande. Cette position sera l'occasion de développer de nouvelles stratégies de filière compte tenu des nombreux outils d'abattage et industries de transformations présents sur ce territoire. La pérennisation de productions locales est donc indispensable.

Le modèle de la région Aquitaine, axé sur les productions de qualité, est peut être une des pistes à suivre face aux modifications des habitudes alimentaires des français et la compétition internationale. Ainsi, un basculement d'une logique de volumes vers une logique de création de valeur ajoutée, notamment avec la transformation du lait, a été la solution trouvée par de nombreuses exploitations de la région engagées aussi bien en filière longue qu'en circuits courts.

En déplacement aujourd'hui (mardi 22 juillet, ndlr) à Bruxelles pour y rencontrer Jean-Claude Junker, Président de la Commission européenne, j'ai milité pour que l'Europe soit attentive à cette crise de l'élevage liée en partie à l'arrêt des quotas laitiers et à la distorsion des contraintes environnementales et sociales au sein de l'Union Européenne.

"Les exploitants ne peuvent pas être la variable d'ajustement des opérateurs aval"Le gouvernement a conscience de la gravité de la situation avec le risque de voir disparaître de très nombreuses exploitations, et des conséquences directes sur les emplois ruraux et l'économie locale. Ainsi, l'adoption ce matin d'un plan exceptionnel de soutien à la filière élevage est une bonne chose. L'intérêt de ce dispositif est, qu'au-delà de réponses d'urgences pour sauvegarder les exploitations les plus fragiles, il présente des mesures à plus long terme pour trouver des réponses structurelles. Certaines de ces mesures étant complémentaires d'actions spécifiques de la Région Aquitaine telles que le soutien à l'export ou le développement de la méthanisation. Toutefois, pour les agriculteurs souhaitant vivre de leurs revenus, et pas seulement de subsides publics, la solution pérenne passera impérativement par une revalorisation des prix payés aux producteurs, comme les opérateurs s'y sont engagés lors de la table ronde du 17 juin dernier avec Stéphane Le Foll, et qu'à ce titre, aussi bien les industriels que la grande distribution, doivent rapidement prendre leurs responsabilités. En effet, les exploitants ne peuvent pas être la variable d'ajustement des opérateurs aval. Il est inacceptable de voir au sein d'une même filière des stratégies allant à l'encontre de la pérennisation des exploitations.

De la même manière, j'en appelle aux consommateurs pour privilégier la viande et produits laitiers français, garants non seulement d'une qualité reconnue mais aussi d'un respect de l'environnement et d'une traçabilité sanitaire exemplaire. Cet approvisionnement local doit également être favorisé, dans le respect des règles des marchés publics, par les Collectivités territoriales dans le cadre de leurs achats pour la restauration collective. Dans ce cadre, la Région Aquitaine qui s'est déjà fortement engagée dans la recherche d'approvisionnement de proximité pour les cantines des lycées, initiera rapidement une réunion de travail avec les professionnels agricoles afin d'étudier les pistes permettant d'aller plus loin dans ce domaine et de trouver des leviers permettant le développement de cet approvisionnement local.

Une rencontre avec les responsables des éleveurs aquitains se déroulera également dans les prochains jours pour faire le point sur la crise mais également les conséquences de la sécheresse sévissant actuellement sur les élevages. »

la rédacion - Aqui.fr
Par la rédacion - Aqui.fr

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
3276
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !