Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

25/04/18 : Les 28 et 29 avril, c'est la troisième édition du Printemps de Caudéran (Bordeaux). Au menu : animations sur la nature, le jardin, ateliers de bouturage ou musique végétale (!). Un programme éclectique à retrouver sur www.bordeaux.fr/e149093

25/04/18 : Angoulême : le festival du film court commence aujourd'hui avec une cérémonie d'ouverture à 18h30 à la Maison des Peuples et de la Paix (entrée libre), suivit d'un quizz cinéma au Rockn'Bol à 21h. 75 films sont à découvrir durant 4 jours sur 9 sites.

24/04/18 : Charente-Maritime : pendant la semaine de vacances du 16 au 22 avril, 14 accidents sont à déplorer sur les routes du département, au cours desquels 2 personnes ont perdu la vie, et 19 ont été blessées.

24/04/18 : La CCI de Bordeaux Gironde a remis ce mardi 24 avril le label national "Qualité tourisme" aux Galeries Lafayettes Bordeaux. Il s'agit du premier commerce néo-aquitain labellisé, et la Chambre a indiqué que d'autres pourraient suivre.

24/04/18 : Après Port-Vendres ce week-end, L'Hermione est attendue demain à Nice pour une escale de 24h. Elle rejoindra ensuite Bastia où elle sera visible du 27 au 29 avril.

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/04/18 | Les logiciels libres à la une en novembre

    Lire

    Les 6 et 7 novembre, le pôle de compétences en logiciels libres Aquinetic (basé à Pessac) organise une nouvelle manifestation professionnelle d'envergure internationale autour du logiciel libre: B-Boost. Avec pour thème «Open Digital Transformation», l'évènement s'articulera autour des notions d'expertise (90 conférences sur 2 jours) et de business (30 stands d'entreprises Open-source de Nouvelle-Aquitaine et de toute la France). Appuyé par de nombreux acteurs nationaux et locaux, le pôle vient d'obtenir un soutien de 75 000€ voté par les élus régionaux ce 23 avril pour l'organisation de ce rendez-vous.

  • 24/04/18 | Bordeaux: Solidarité alimentaire, parlons-en avec Les Amis d'Aqui!

    Lire

    Ce sera ce vendredi 27 avril à 18h30, au Café Maritime à Bordeaux (1), dans la foulée de l'Assemblée générale des Amis d'Aqui.fr nous débattrons, à l'heure où la précarité ne recule pas, du thème «  La solidarité alimentaire : du don à l’engagement » avec la participation de Pierre Pouget, vice-président de la Banque alimentaire de Bordeaux et de la Gironde et de ses partenaires de la distribution. 1. Tram B : Cité du Vin

  • 24/04/18 | Agriculture : découvrir les races anciennes à La Rochelle

    Lire

    Le Conservatoire des REssources GÈNEtiques du centre ouest atlantique organise les Journées du Patrimoine Vivant, les 28 et 29 avril au square Bobinec à La Rochelle. Le CREGENE fédère l'ensemble des associations de sauvegarde des races et variétés locales. Cette manifestation a pour objectif de sensibiliser les citoyens à la protection de la biodiversité élevée et cultivée. Sont attendus de nombreux animaux et producteurs, ceux-ci viendront à la rencontre du public et feront déguster leurs produits.

  • 24/04/18 | La CCI Gironde veut récompenser l'accueil touristique

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde souhaite renforcer ses actions en matière d'accueil touristique dans le département. En plus d'un programme local gratuit (composé d'un "memento de l'accueil" et de mini-formations) d'une appli et d'un guide (Bordeaux Shopping), la CCI lance la première édition des "Trophées de l'accueil", concours annuel pour les professionnels du tourisme et les commerçants. Récompensant quatre catégories d'activité (commerçants, restaurateurs, hébergeurs, gestionnaires d'activité), les inscriptions pour ce concours, dont la remise des prix aura lieu en novembre, se terminent le 30 juin.

  • 23/04/18 | Une étude d'impact sur un projet commercial à Coutras

    Lire

    La CCI de Bordeaux Gironde a confirmé ce lundi le lancement d'une étude d'impact indépendante (mais qu'elle finance) pour mesurer l'impact réel du projet de village des marques de Coutras. Ce projet ambitieux piloté par Vinci comprend immobilier et la société autrichienne "Im Wind" comprendra 22 000 mètres carrés de surfaces commerciales, pour un coût avoisinant les 80 millions d'euros. La commission départementale d'aménagement commerciale devrait, elle, rendre son avis sur la pertinence d'un tel projet dans les semaines à venir, gageons que l'étude d'impact l'y aidera peut-être.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Poitou-Charentes: la situation financière était "alarmante"

08/04/2016 | Si l'audit financier commandé par Alain Rousset au cabinet Ernst&Young, souligne la performance financière de la petite Aquitaine, il est accablant pour l'ex Poitou-Charentes

Florent Boudié Vice-Président de la Commission des Finances et Olivier Chartier, Président de la Commission des Finances de la Région ALPC

En février dernier, alors que le Président de la Région ALPC, Alain Rousset, décidait de jouer la carte de la transparence, en annonçant la découverte de 130 M€ d'impayés ainsi que des emprunts toxiques dans les finances de l'ancienne région Poitou-Charentes, il se voulait rassurant, estimant alors que « parler de gravité serait excessif, on est en train de régulariser les notes, et la situation de la Grande région reste totalement saine ». Pour autant, un audit avait été confié par la nouvelle région au cabinet financier Ernst&Young afin de mener à la fois une analyse financière des trois anciennes régions, et de la nouvelle ALPC. Présenté ce 7 avril en Commission des Finances de la Grande région, puis à la presse, l'audit décrit une situation de « forte dégradation des ratios financiers » concernant l'ex région Poitou-Charentes.

Les 130 M€ d'impayés avaient mis la puce à l'oreille des services financiers de la nouvelle grande région quant à la situation délicate de l'ex Poitou-Charentes. Les données compilées par l'étude qui s'en est suivie, dès la mi-janvier, décrivent effectivement une situation financière « alarmante », selon Florent Boudié, représentant de la Région ALPC et Vice président de la Commission des finances. Et pour cause, au-delà de la découverte de ces impayés « qui seront tous régularisés d'ici la fin du mois » assure-t-il, c'est la forte dégradation des ratios financiers de l'ancienne région qui sautent aux yeux.
Alors que le seuil critique de la capacité de désendettement d'une région est estimé atteint au delà de 8-10 ans, la région Poitou-Charentes avait atteint au 31 décembre 2015 une capacité de désendettement de 14,6 ans... alors qu'elle était de 3,1 ans en 2013. « 14,6 années qui passent à 20,4 ans de capacité de désendettement si on intègre deux crédits-bails contractés en 2007 et 2011 par la Région pour l'acquisition de matériel TER», précise Florent Boudié. Autre point révélé par l'audit : « Au 31 décembre 2015, la Région n'avait plus aucune épargne. Son taux d'épargne nette était de 0,05%. Sa capacité d'autofinancement s'est effondrée de 79% entre 2013 et 2015, et son épargne nette a baissé de 11% sur la même période... » poursuit le vice président de la Commission des finances. Olivier Chartier, le président Les Républicains de la Commission des Finances ne mâche pas ses mots : « sans la fusion, nous serions en train de constater une situation de faillite et de banque route pour Poitou-Charentes! »

"Plus que le montant, c'est la structure de la dette qui représente un risque"A cette situation financière structurelle compliquée, Ernst & Young ajoute la description de plusieurs points noirs. Outre les 132 M€ d'impayés, en cours de résorption par la nouvelle région, il apparaît également qu'un grand nombre de dépenses d'un exercice budgétaire donné, sont rattachés à un exercice budgétaire différent. Florent Boudié cite par exemple « la convention transport de 2013, payée en 2014, ou celle de 2015 qui sera à payer en 2016 pour un montant de 9 M€,... » Autre point délicat : le recours à « la sous budgétisation, en d'autres termes des dépenses qui ne sont pas inscrites au budget à la hauteur de la réalité des besoins ».
Mais, au-delà de ces points à surveiller, des risques  plus directs encore, liés à la dette de l'ancienne région Poitou-Charentes, sont aussi pointés par l'étude. Ici "ce n'est pas le montant de la dette qui représente un risque mais bien davantage sa structure", explique Florent Boudié. En effet, sur 450M € de dettes, 198M € sont des emprunts structurés, autrement dit à taux d'intérêts variables. Et sur ces 198M € d'emprunts, 46M € d'emprunts sont dits risqués et « 56 M€ ont été conclus sur des produits financiers qui ne doivent désormais plus être commercialisés ». En d'autres termes, ces 56M€ sont  considérés comme « très risqués », et la nouvelle région va devoir réussir à les éliminer en priorité, le plus rapidement possible. Autre point d'inquiétude : deux crédit-bails d'un total de 300M€ qui courent jusqu'en 2045.
Quant à Olivier Chartier, il pointe « deux autres sujets qui ne sont pas dans l'audit, mais qui pourraient également représenter des risques potentiels: les participations économiques et les garanties d'emprunts sur lesquelles la région Poitou-Charentes s'est engagée à hauteur de 99 M€ (là où l'Aquitaine et Le Limousin s'était chacune arrêtée à 23 et 24 M€), ainsi que le stock des politiques qui ont été votées et qui restent potentiellement à devoir qui représentent un stock de 2 Mds €. »

Audits complémentaires et saisie de la Chambre régionale des comptesAutant de sujets sur lesquels la Commission des finances, a acté que « de nouveaux audits complémentaires pourront être menés aussi souvent que nécessaires ». Les premiers d'ailleurs seront annoncés dès ce lundi. Une commission des finances qui aura donc au cours de l'année 2016 « beaucoup de grains à moudre » selon son président qui rappelle qu'elle aura en cette année de fusion « non pas un mais deux budgets à bâtir. Le budget 2016 au mois de mai et le budget 2017 en fin d'année ».
La bonne nouvelle de l'audit étant que malgré la situation de Poitou-Charentes, « la situation financière de la grande région ALPC reste performante, avec une capacité d'autofinancement qui reste élevée et une capacité de désendettement à 4,5 ans », relève Florent Boudié. Pour autant, le cabinet d'audit qui assistera la région pour reconstruire une stratégie budgétaire à l'échelle de la grande région, a déjà prévenu qu'une gestion au fil de l'eau ne pourrait pas être tenable, et que des efforts de gestion devaient être entrepris pour maintenir la solvabilité d'ALPC. Un point de vue partagé par les élus et le Président du Conseil régional arrivé en fin de conférence de presse.

Enfin, sur la question des responsabilités, de la qualification juridique des faits et notamment sur le point de trancher de la sincérité des budgets de l'ancienne Poitou-Charentes, "ce sera au juge d'en décider", note Alain Rousset. La Chambre régionale des Comptes, saisie du dossier, devrait dans un premier temps rendre son rapport au mois de septembre prochain.
Si Olivier Chartier, Président Les Républicains et picto-charentais de la Commission des finances, confirme que le rôle de la Commission des finances est de regarder mais pas de juger", il considère pour autant qu'au regard du constat dressé par l'étude concernant Poitou-Charentes, il serait « normal que Jean-François Macaire et Ségolène Royal s'expliquent », estimant pour sa part que les racines de la dégringolade financière de l'ex-Poitou-Charentes ont prises « bien avant 2013 ».

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4334
Aimé par vous
2 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 28 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !