aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 26/09/16 | Chômage: Les chiffres en Nouvelle Aquitane

    Lire

    302 935 demandeurs sans aucune activité fin août: +0,7 % sur 3 mois: +2 051 personnes, +0,6 % sur un mois et -0,8 % sur un an. France: + 1,0 % sur 3 mois, +1,4 % sur un mois, -0,3 % sur un an. +1,2 % pour les moins de 25 ans (+2,0 % sur un mois et –4,7 % sur un an), +0,4 % pour ceux de 25 à 49 ans (+0,3 % sur un mois et –1,2 % sur un an) et de 1,1 % pour ceux de 50 ans ou plus (+0,5 % sur un mois et +2,5 % sur un an). Au total (ABC) 501 721 demandeurs: + 2,1 % sur un an. Par département: –1,0 % en Creuse et +1,8 % en Charente sur 3 mois et entre –1,1 % dans les Landes et +1,6 % en Charente sur un mois.

  • 26/09/16 | Alain Juppé : "les maires doivent s'efforcer de mieux accueillir les réfugiés"

    Lire

    Avant son conseil municipal, Alain Juppé, a appelé lundi les élus municipaux de tous bords à "faire des efforts" pour mieux accueillir les réfugiés "demandeurs d'asile" en France. Il s'oppose sur cette question, au Front national qui est hostile à tout accueil de réfugiés. M. Juppé a distingué les personnes en situation illégale qui "ont vocation à être reconduites à la frontière" et "les demandeurs d'asile". Pour ces derniers, "il faut évidemment éviter cette forte concentration à Calais".

  • 25/09/16 | La Rochelle : le Grand Pavois ouvre ses portes mercredi

    Lire

    Du 28 septembre au 3 octobre le port des Minimes accueille le Grand Pavois, l'occasion de découvrir 750 bateaux, dont 300 à flot, issus de 35 pays. Parmi elles, les dernières créations des maisons Bénéteau et Fountaine-Pajot. Plusieurs navigateurs et leurs embarcations sont attendus comme Damien Seguin, médaillé en voile aux derniers JO paralympiques. Médaillée à Rio, la véliplanchiste Charline Picon, sera la marraine de cette édition. Parmi les nouveautés : un espace dédié aux bateaux de patrimoine plus grands, de la sensibilisation à la sauvegarde des océans,la présence de WWF France et une étape de la coupe de France de Stand Up Paddle.

  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine préparent la noce

08/12/2014 | A Limoges, une poignée de mains entre trois présidents de Régions comme un symbole, celui du mariage annoncé entre les Régions Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin.

Jean-François Macaire, président de la Région Poitou-Charentes, Gérard Vandenbroucke, président de la Région Limousin et Alain Rousset, président de la Région Aquitaine devant l'Hôtel de Région du Limousin

Alain Rousset, président de la Région Aquitaine, Gérard Vandenbroucke, président de la Région Limousin, et Jean-François Macaire, président de la Région Poitou-Charentes se sont rencontrés ce 8 décembre à Limoges pour échanger à propos de la réforme du périmètre régional et de ses conséquences, tant institutionnelles que politiques. L'occasion pour les trois hommes de s'accorder sur les enjeux, objectifs et défis sous-tendus par cette union future, mais proche, de trois régions en une seule. En effet, les trois collectivités, leurs agents et leurs élus ont à peine plus d'un an pour (bien) s'entendre, l'union devant être consommée le 1er janvier 2016, après des élections régionales organisées en décembre 2015.

«Ce processus n'est pas une stricte juxtaposition, pas non plus une fusion-absorption, mais il s'agit de regrouper ce qui constitue nos forces pour réussir à faire plus et mieux ensemble» débute l'hôte de la matinée Gérard Vandenbroucke. La méthode pour y parvenir, selon Alain Rousset, l'aquitain de l'étape, c'est de «dresser le bilan des bonnes pratiques mises en œuvre dans chacune des trois régions» afin, si possible, de les appliquer et élargir à l'ensemble de la grande région. Objectif pour Jean-François Macaire de la Région Poitou-Charentes, «conserver et même améliorer les leadership que portent les trois régions réunies». Et la liste qu'il dresse est plutôt flatteuse: première région en aéronautique, en R&D pour la chimie et chimie verte, en R&D pour l'éco-construction, premier bassin ostréicole d'Europe, premier en viticulture, ...

Sur la mise en œuvre institutionnelle, là aussi l'accord semble être de mise: il n'y aura qu'une seule assemblée plénière : à Bordeaux. La capitale aquitaine aura vocation à être la capitale régionale, sans pour autant dépouiller ses nouvelles voisines Poitiers et Limoges qui resteront «nécessaires à l'action de proximité et au fonctionnement de la grande Région», indique Gérard Vandenbroucke appuyé en cela tant par Jean-François Macaire qu'Alain Rousset. Selon celui-ci, «la décentralisation n'a pas vocation à recréer un jacobinisme régional» assure-t-il. Un des défis de la future grande région est justement «d'inventer un nouveau système de proximité, dans lequel le numérique aura toute sa place» complète-t-il.
Des risques à ne pas ignorerSi ce futur mariage à trois recèle selon les élus, nombre de «complémentarités et opportunités», l'heure n'est pas non plus à l'angélisme. Rassurant envers les agents des Conseils régionaux, en insistant sur le fait que «les emplois publics ne sont pas menacés», deux risques sont toutefois à ne pas ignorer avertit le Président de la Région Aquitaine : «Il faut veiller à ce que cette union n'entraîne pas une envolée des coûts de fonctionnement», par un alignement par le haut des salaires ou des primes par exemple, «ni un ralentissement de l'action publique au 1er janvier 2016 au détriment des usagers de la Région». Deux risques bien réels pour le Président de la Région, profitant de l'occasion pour également rappeler la faiblesses des ressources de cette collectivité, et «l'attente d'un renforcement des moyens de nos régions dans la troisième loi de décentralisation.»

Enfin, à l'issue de ce premier rendez-vous, c'est surtout le sentiment d'un travail immense sur l'analyse et le rapprochement des procédures de chacune des trois régions qui persiste, ainsi que quelques inconnues. Parmi elles, le nom du candidat à la Présidence de la future région, même si le Président Aquitain semble, en tous cas, se porter volontaire. Autre point sans réponse, le nom de cette future grande région, qu'Alain Rousset verrait bien continuer à être baptisée Aquitaine, en référence, pratique, au Royaume d'Aliénor. Dernière question non tranchée ce lundi: la date du prochain rendez-vous des présidents des exécutifs. Il reste donc un calendrier en suspens, même si le principe de rencontres régulières demeure.

Solène Méric
Par Solène Méric

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
2002
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !