aqui.fr lance Aqui-Bordeaux-Métropole le 9 novembre 2015

23/09/16 : Annulation du spectacle « Cabaret New Burlesque » programmé le mardi 11 octobre, au Théâtre Ducourneau, à Agen. Le producteur a déprogrammé la tournée européenne de ces artistes américains. Aucun autre spectacle ne sera programmé en remplacement.

23/09/16 : Elections au tribunal de Commerce d'Agen. 9 candidats en lice. Dépouillement prévu le 5 octobre à 9h30 et éventuellement, en cas de 2ème tour, le 18 octobre à 9h30.

23/09/16 : TEST TOEIC. Spécialisée dans l’enseignement des langues étrangères, la Maison de l’Europe47 à Agen organise une session de test TOEIC le mercredi 12 octobre de 14h à 17h. Plus d'infos au 05.53.66.47.59. Date limite d’inscription : le 26 septembre

22/09/16 : L'abeille et les problèmes auxquels elle est confrontée sont évoqués jusqu'au samedi 24 septembre lors de journées que le village Emmaüs de Pau-Lescar consacre à cet insecte à travers de multiples stands, animations et conférences.+ d'info

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 25/09/16 | Des rencontres agricoles innovantes

    Lire

    Agrobio47 organise du 3 au 21 octobre des rencontres partout en Aquitaine pour permettre aux agriculteurs de découvrir de nouvelles techniques alternatives. En Lot-et-Garonne, ça se passera le 3 octobre de 9h à 17h, avec un rallye verger ponctué de visites et de témoignages d'agriculteurs convertis en arboriculture bio à Aiguillon et Fauillet. Et puis le 11 octobre, de 9h à midi, une matinée d'échanges est proposée avec pour thème « Commercialiser mes légumes biologiques en circuit long ».

  • 24/09/16 | Prolongement de l'exposition « Gérard Fromanger annoncez la couleur ! » à Agen

    Lire

    Prolongement jusqu'au dimanche 16 octobre à l'église des Jacobins à Agen. L’artiste sera également présent à Agen les vendredi 14 octobre et samedi matin 15 octobre. Au programme notamment le vendredi 14, à 18h30, la projection du film "En suivant la piste Fromanger", au Studio Ferry. Et le samedi matin 15 octobre, ouverture exceptionnelle des Jacobins de 10h à 12h, car Gérard Fromanger sera présent aux Jacobins pour vous rencontrer et dédicacer les catalogues.

  • 23/09/16 | Solex de compétition à Saint-Léon

    Lire

    Dimanche 25 septembre, un rendez-vous atypique est organisé à Saint-Léon,dans l'Entre-deux-Mers: une course de Solex. Mais attention, ici on ne fait pas vraiment dans le «vintage», la performance doit être au rendez-vous. Le départ est donné à 11 h pour une épreuve d'endurance de 6 h (!!) sur le circuit de 3km concocté par le Saint-Léon Solex Club sur les petites routes de campagne. Les 25 Solex en lice s'affronteront par catégorie : Solex Origine, Origine Améliorée, Prototype et Super Prototype. S'il est parfois difficile de reconnaître «la bicyclette qui roule toute seule», le moteur à l'avant reste un impératif. A découvrir!

  • 22/09/16 | Ligne ferroviaire Pau-Canfranc : l'aide de l'Europe sollicitée

    Lire

    La région Nouvelle Aquitaine et le gouvernement d'Aragon vont déposer le 18 octobre à Bruxelles un dossier de candidature pour un appel à projet européen MIE (mécanisme pour l'interconnexion en Europe). Cela, afin d'amener l'Union européenne à financer en partie la réouverture de la ligne ferroviaire Pau-Canfranc. Le coût de ce chantier est estimé entre 350 et 450 millions d'euros. Selon Alain Rousset, l'Europe pourrait apporter jusqu'à 40% de cette somme. Un courrier a aussi été adressé aux ministres des transports français et espagnols pour souligner l'importance de ce dossier.

  • 16/09/16 | L'Aragon et la Nouvelle Aquitaine réunis sur la liaison Pau-Canfranc-Saragosse

    Lire

    Alain Rousset, le président du Conseil régional, et Javier Lambán Montañés, le président du gouvernement d'Aragon, se rencontreront le 21 septembre à Pau pour travailler à la réouverture de la liaison ferroviaire Pau-Canfranc-Saragosse. Dossier dont ils iront souligner l'urgence le 18 octobre à Bruxelles. Un groupe de travail réunissant l'Aragon et la Nouvelle Aquitaine sera constitué et dédié au dossier transeuropéen de transport RTE-T tandis qu'une structure permanente de coopération sera mise en place sur le sujet.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Elections régionales 2015 Innov'action et Agriculture

Nos partenaires


Politique | Portrait: Pascal Bourdeau le nouveau maire socialiste de Nontron

06/05/2014 | Après trois mandats de droite, la sous préfecture du Nord Dordogne est revenue à gauche. Pascal Bourdeau (PS) évoque ses projets pour Nontron.

Pascal Bourdeau maire de Nontron

Pour Pascal Bourdeau, conseiller général depuis 2011, devenir maire de Nontron est une victoire personnelle, après six ans passés dans l'opposition municipale. Lors des dernières élections municipales, il l'a emporté dès le premier tour avec 50,3 % des suffrages. Un peu plus d'un mois après avoir été élu maire, Pascal Bourdeau dévoile ses priorités : un projet de rénovation urbaine, le logement, la problématique des déplacements et surtout la remise sur pied des finances de la ville qui constitue selon lui une véritable urgence.

Le socialiste Pascal Bourdeau a la particularité depuis la fin du mois de mars, d'être le nouveau maire d'une des plus petites sous-préfectures de France. Nontron, dans le Nord Dordogne ne compte que 3300 habitants. La liste de Pascal Bourdeau, l'a emporté sur le fil, dès le soir du premier tour des municipales. L'ancien maire, Pierre Giry ne se représentait pas et le nouvel élu a bénéficié des divisions à droite. Originaire de Piégut, où ses parents étaient commerçants, Pascal Bourdeau est arrivé à Nontron en décembre 1999, dans les jours qui ont précédé la tempête qui a marqué la fin du XXe siècle. Jeune,  ses idées sont à gauche voire plutôt à l'extrême gauche mais ce n'est qu'au milieu des années 2000, qu'il rejoindra le parti socialiste. "C'est mon oncle, Fernand Dupuy, maire communiste de Choisy-le-Roi, et qui fut député du Val de Marne, qui m'a donné le goût pour la chose publique et la vie polititique. Il a profondément marqué ma jeunesse. Pour ma part, je me suis beaucoup investi dans le milieu associatif et sportif notamment." En 2008, Pascal Bourdeau est sollicité tardivement pour être le candidat  socialiste face au maire divers droite Pierre Giry qui sera réélu dès le premier tour. "J'ai passé six ans dans l'opposition, une opposition plutôt constructive. C'est une leçon d'humilité mais on y apprend beaucoup. Pascal Bourdeau est aussi conseiller général et c'est l'un des benjamins de l'assemblée départementale.

Assainir les finances de la cité

A 53 ans, il souhaite consacrer la majorité de son temps à ses nouvelles fonctions. De formation ingénieur en bâtiment il travaille à la mairie de Périgueux. Pour le moment, il est en cours de discussion pour continuer d'occuper son emploi mais à temps partiel, un ou deux jours par semaine. "Ma première décision au vu de la situation financière de la ville a été de réduire les indemnités du maire et des adjoints. C'est un choix nécessaire que nous assumons." La première priorité du nouveau maire et de son équipe est d'assainir les finances de la ville. "Dans ce domaine, la situation est catastrophique : la dette atteint sept millions d'euros. Nous n'avons aucune capacité d'autofinancement et il sera difficile de réaliser les investissements. Et nous avons des urgences à gérer au niveau des bâtiments communaux, notamment au niveau des écoles : accessibilité, bâtiments énergivores. La mairie compte 50 employés communaux : des transferts de personnel pourraient être organisés vers la communauté de communes et des mutualisations sont possibles.

Accueillir de nouvelles populations

Malgré ce contexte, Pascal Bourdeau veut travailler sur des projets à plus ou moins long terme. "Nontron a passé le cap difficile de la perte il y a plus de vingt ans des fleurons de l'industrie textile (Adidas, Puma). Au niveau économique, la ville possède des fleurons : Hermès, CWD, les étains du Périgord, les laboratoires du bain. Malheureusement, les salariés de ces entreprises n'habitent pas à Nontron alors que nous avons sur place tous les services dont une cité scolaire. Nous avons des taxes foncières très élevées qui ne facilitent pas l'arrivée de nouvelles populations. Certains quartiers ont besoin d'être totalement réhabilités en termes de logements; c'est pourquoi nous entamons un vaste projet de rénovation urbaine, notamment sur secteur de la ville basse. Une des priorités de ce mandat sera de favoriser l'accueil de nouvelles familles. Cela permettra aussi de sauver nos écoles : j'ai une fermeture de classe à la rentrée, c'est la troisième en trois ans. Ce n'est pas bon signe." Le deuxième projet du nouveau maire est de faciliter les déplacements dans la ville et, aussi, pour les trajets domicile travail, par le développement de solutions de covoiturages. Le troisième axe est le développement du tourisme, avec un accent particulier mis sur le Pôle expérimental des métiers d'arts qui constitue une vraie plus value pour le territoire.  Les manifestations phares qui contribuent à la notoriété de la ville sont maintenues : fête du couteau, rue des métiers d'art. "Je pense que mon prédecesseur n'a pas assez mise en valeur Nontron, qui n'est pas dénuée d'atouts : nous avons de l'emploi et nous sommes situés au centre d'un triangle Angoulême, Périgueux, Limoges. Nous ne sommes qu'à trois quarts d'heure du TGV à Angoulême, donc à trois heures de Paris."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
4108
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 27 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !