Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/04/18 : Dans le cadre du championnat de France du jeu d'échecs jeunes qui se tient à Agen, Anatoli Karpov, champion du monde de cette discipline de 1975 à 1985 et de 1993 à 1999, sera reçu à l'Hôtel de ville d'Agen le samedi 21 avril à 19 h.

19/04/18 : La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne/CIED est à la recherche d'un service civique à compter du mois de mai pour une mission de huit mois à raison de 30h/semaine. Plus d'infos : 05 53 66 47 59

17/04/18 : Le comité d'engagements du conseil d'administration de SNCF réseau a validé ce mardi l'opération de réhabilitation de la ligne ferroviaire Libourne-Bergerac, déjà concernée par des travaux régionaux achevés en 2013.

17/04/18 : L'Assemblée Nationale a adopté à la majorité en première lecture (454 voix contre 80) le projet de loi "nouveau pacte ferroviaire", à l'origine des grèves qui secouent la SNCF depuis début avril. La ministre des Transports a salué "une étape décisive".

12/04/18 : Charente-Maritime : depuis le 9 avril et jusqu’au 21 avril, Keolis organise un test grandeur nature sur la ligne 3 du réseau Les Mouettes, effectuant la liaison La Rochelle-Île de Ré avec un nouveau modèle de car électrique, soutenu par la Région.

12/04/18 : Le Pôle Agri Sud-Ouest Innovation vient de renouveler son conseil d’administration, son bureau et sa gouvernance pour assurer sa représentativité sur l’ensemble des territoires couverts. Daniel Segonds a été réélu à la présidence du Pôle.

12/04/18 : Le nouveau président de la Président de la Fédération Nationale d’Agriculture Biologique, est Guillaume Riou, agriculteur bio de Deux-Sèvres, anciennement président d'Agrobio Poitou-Charentes de 2012 à 2015.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 22/04/18 | Agen fête l’Europe avant l’heure !

    Lire

    Dans le cadre de la fête de l’Europe, la Maison de l’Europe 47, aidée de partenaires privés et collectivités, organise une scène ouverte le 28 avril, place du Président Wilson, de 14 h à 18 h, à Agen. Jeux pour enfants, stands d’infos, quiz Europe, danses, chants et musiques animeront la rue piétonne. Danseurs, musiciens, chanteurs… tous les artistes sont invités à participer à cette manifestation en s’inscrivant sur www.maisoneurope47.eu pour remplir un formulaire avant le 23 avril.

  • 21/04/18 | La Rochelle : une nouvelle présidente à la tête du lycée maritime

    Lire

    Leslie Widmann a été nommée à la présidence du CA du lycée maritime et aquacole de La Rochelle. Elle a travaillé 5 ans dans la gestion du port de la Cotinière en qualité de directrice du développement. Elle a créé Odyssée Développement, un bureau d'études en économie maritime en 2000 et en 2008, lauréate du Concours national du ministère de la recherche, une seconde société qui emploie 4 chercheurs sur un système objectif d'évaluation de la fraîcheur des produits de la mer destiné aux criées.

  • 20/04/18 | L'eau, bientôt grande cause du Sud-Ouest français

    Lire

    Pascal Mailhos, Préfet de bassin, Martin Malvy, Président du comité de bassin Adour-Garonne, Carole Delga, Présidente de la Région Occitanie, et Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle-Aquitaine, se sont rencontrés à la Préfecture de bassin à Toulouse pour échanger sur les enjeux de la ressource en eau dans le Grand Sud-Ouest. L'occasion pour eux de rappeler leur « très vive inquiétude » et de fixer un prochain rendez-vous en septembre à Bordeaux, afin de lancer une action commune autour de « l'eau, enjeu de société, grande cause du Sud-Ouest français ».

  • 20/04/18 | Création d’un pôle ressources jeunesse à Villeneuve/Lot

    Lire

    Lors du Conseil communautaire du 12 avril dernier, les élus de l’Agglomération du Grand Villeneuvois ont voté la création d’un Pôle Ressources Jeunesse et son implantation en centre-ville de Villeneuve-sur-Lot, dans le quartier prioritaire Bastide. Ce Pôle accueillera la Mission locale du Pays Villeneuvois, l’Espace Métiers Aquitaine ainsi qu’un espace numérique.

  • 20/04/18 | Réduction des déchets: quelles sont vos pratiques ?

    Lire

    Emballages plastiques, biodéchets, déchets verts, déchets d'équipements électriques et électroniques et tarification incitative, voilà les 5 items sur lesquels la Région interroge ses habitants, via une enquête en ligne, dans le cadre de l'élaboration d'un Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchet. En application de la loi NOTRe, le but est de définir, avec les acteurs locaux et les citoyens: « une véritable stratégie territoriale, qui pose des ambitions et des orientations porteuses d'une dynamique en faveur de la transition écologique par l'économie circulaire ».

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Portrait: Pascal Bourdeau le nouveau maire socialiste de Nontron

06/05/2014 | Après trois mandats de droite, la sous préfecture du Nord Dordogne est revenue à gauche. Pascal Bourdeau (PS) évoque ses projets pour Nontron.

Pascal Bourdeau maire de Nontron

Pour Pascal Bourdeau, conseiller général depuis 2011, devenir maire de Nontron est une victoire personnelle, après six ans passés dans l'opposition municipale. Lors des dernières élections municipales, il l'a emporté dès le premier tour avec 50,3 % des suffrages. Un peu plus d'un mois après avoir été élu maire, Pascal Bourdeau dévoile ses priorités : un projet de rénovation urbaine, le logement, la problématique des déplacements et surtout la remise sur pied des finances de la ville qui constitue selon lui une véritable urgence.

Le socialiste Pascal Bourdeau a la particularité depuis la fin du mois de mars, d'être le nouveau maire d'une des plus petites sous-préfectures de France. Nontron, dans le Nord Dordogne ne compte que 3300 habitants. La liste de Pascal Bourdeau, l'a emporté sur le fil, dès le soir du premier tour des municipales. L'ancien maire, Pierre Giry ne se représentait pas et le nouvel élu a bénéficié des divisions à droite. Originaire de Piégut, où ses parents étaient commerçants, Pascal Bourdeau est arrivé à Nontron en décembre 1999, dans les jours qui ont précédé la tempête qui a marqué la fin du XXe siècle. Jeune,  ses idées sont à gauche voire plutôt à l'extrême gauche mais ce n'est qu'au milieu des années 2000, qu'il rejoindra le parti socialiste. "C'est mon oncle, Fernand Dupuy, maire communiste de Choisy-le-Roi, et qui fut député du Val de Marne, qui m'a donné le goût pour la chose publique et la vie polititique. Il a profondément marqué ma jeunesse. Pour ma part, je me suis beaucoup investi dans le milieu associatif et sportif notamment." En 2008, Pascal Bourdeau est sollicité tardivement pour être le candidat  socialiste face au maire divers droite Pierre Giry qui sera réélu dès le premier tour. "J'ai passé six ans dans l'opposition, une opposition plutôt constructive. C'est une leçon d'humilité mais on y apprend beaucoup. Pascal Bourdeau est aussi conseiller général et c'est l'un des benjamins de l'assemblée départementale.

Assainir les finances de la cité

A 53 ans, il souhaite consacrer la majorité de son temps à ses nouvelles fonctions. De formation ingénieur en bâtiment il travaille à la mairie de Périgueux. Pour le moment, il est en cours de discussion pour continuer d'occuper son emploi mais à temps partiel, un ou deux jours par semaine. "Ma première décision au vu de la situation financière de la ville a été de réduire les indemnités du maire et des adjoints. C'est un choix nécessaire que nous assumons." La première priorité du nouveau maire et de son équipe est d'assainir les finances de la ville. "Dans ce domaine, la situation est catastrophique : la dette atteint sept millions d'euros. Nous n'avons aucune capacité d'autofinancement et il sera difficile de réaliser les investissements. Et nous avons des urgences à gérer au niveau des bâtiments communaux, notamment au niveau des écoles : accessibilité, bâtiments énergivores. La mairie compte 50 employés communaux : des transferts de personnel pourraient être organisés vers la communauté de communes et des mutualisations sont possibles.

Accueillir de nouvelles populations

Malgré ce contexte, Pascal Bourdeau veut travailler sur des projets à plus ou moins long terme. "Nontron a passé le cap difficile de la perte il y a plus de vingt ans des fleurons de l'industrie textile (Adidas, Puma). Au niveau économique, la ville possède des fleurons : Hermès, CWD, les étains du Périgord, les laboratoires du bain. Malheureusement, les salariés de ces entreprises n'habitent pas à Nontron alors que nous avons sur place tous les services dont une cité scolaire. Nous avons des taxes foncières très élevées qui ne facilitent pas l'arrivée de nouvelles populations. Certains quartiers ont besoin d'être totalement réhabilités en termes de logements; c'est pourquoi nous entamons un vaste projet de rénovation urbaine, notamment sur secteur de la ville basse. Une des priorités de ce mandat sera de favoriser l'accueil de nouvelles familles. Cela permettra aussi de sauver nos écoles : j'ai une fermeture de classe à la rentrée, c'est la troisième en trois ans. Ce n'est pas bon signe." Le deuxième projet du nouveau maire est de faciliter les déplacements dans la ville et, aussi, pour les trajets domicile travail, par le développement de solutions de covoiturages. Le troisième axe est le développement du tourisme, avec un accent particulier mis sur le Pôle expérimental des métiers d'arts qui constitue une vraie plus value pour le territoire.  Les manifestations phares qui contribuent à la notoriété de la ville sont maintenues : fête du couteau, rue des métiers d'art. "Je pense que mon prédecesseur n'a pas assez mise en valeur Nontron, qui n'est pas dénuée d'atouts : nous avons de l'emploi et nous sommes situés au centre d'un triangle Angoulême, Périgueux, Limoges. Nous ne sommes qu'à trois quarts d'heure du TGV à Angoulême, donc à trois heures de Paris."

Claude-Hélène Yvard
Par Claude-Hélène Yvard

Crédit Photo : Claude-Hélène Yvard

Partager sur Facebook
Vu par vous
10424
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 24 + 10 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !