Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : Pour fêter le retour en salle, le Cinéma de Contis propose ce 19 mai une journée spéciale avec une programmation pour petits et grands au tarif unique de 5 € la séance: Petit vampire (J. Sfar), Adieu les Cons (A. Dupontel), et Drunk (T. Vinterberg)+ d'info

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

10/05/21 : La situation sanitaire actuelle permet de rouvrir les grottes de Sare au public dès le mercredi 19 Mai tous les jours de 10h à 18h . Le nombre de visiteurs étant limité, la réservation est indispensable aux offices de tourisme ou www.grottesdesare.fr/

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

16/04/21 : Un centre de vaccination de grande capacité va ouvrir ses portes au Parc des Expositions de Poitiers le 20 avril prochain.

13/04/21 : 264 196 311,23 euros c'est le montant des subventions votées ce 12 avril lors de la dernière commission permanente du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine. 244 délibérations ont été votées par des élus régionaux sous la présidence d'Alain Rousset.

12/04/21 : Philippe Dubourg, Maire d'Illats depuis 1977, est décédé le 11 avril dernier. Plusieurs élus locaux, dont Christophe Duprat, Maire de Saint-Aubin du Médoc, saluent la mémoire d'un « élu de terrain attaché à son territoire ».

02/04/21 : Autour de la Journée de sensibilisation à l’autisme le 2 avril des villes illuminent leurs monuments en bleu: un symbole pour rappeler la nécessité de simplifier et améliorer le quotidien des personnes autistes. A Bordeaux ce sera la porte de Bourgogne.

01/04/21 : Le 9 avril prochain, la cité scolaire Alcide Dusolier de Nontron deviendra la 1ère cité scolaire 100% bio de France.

31/03/21 : Régionales- Signe de l'alliance entre GénérationS et EELV, Benoit Hamon sera à Bordeaux le 1er avril en soutien à Nicolas Thierry, tête de liste EELV de « Nos terroirs, notre avenir ». Sa numéro 2 en Gironde est Anne-Laure Bedu candidate GénérationS

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 18/05/21 | Prochain voyage de L'Hermione au printemps 2022

    Lire

    L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce 17 mai l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg). L’événement coïncidera avec la présidence française de l’Union Européenne et permettra à L’Hermione de faire escale dans plusieurs ports français. En attendant, la frégate quittera Rochefort le 25 mai à 16h pour un entretien au port de La Pallice.

  • 18/05/21 | La Ferme de la Biratelle et son parcours de storytelling

    Lire

    Depuis 4 générations, La Ferme de Biratelle en Corrèze élève des bovins de race limousine. Depuis 2006, elle propose de nombreux projets, comme la création d’un sentier de découverte ou des balades à dos d’âne, afin de faire découvrir le monde agricole au grand public. Elle souhaite désormais proposer un parcours de « storytelling » qui met le visiteur au coeur d’une histoire. Situé en forêt, il sera bien intégré dans son milieu et les installations impacteront au minimum l'environnement grâce à son écoconception entre le choix de structures bois ou l'usage de l'énergie solaire.

  • 17/05/21 | Grand Poitiers consulte sur le climat

    Lire

    Dans le cadre de son programme d’amélioration de la politique climat-air-énergie, Grand Poitiers invite les habitants à s’exprimer en proposant des idées autour de la coordination du développement des énergies renouvelables, l’exploitation des données pour économiser l’énergie ou encore le développement du tourisme local. La consultation est ouverte jusqu’au 31 mai 2021 sur le site internet de Grand Poitiers.

  • 17/05/21 | En Vienne, les Bières de Montmorillon grandissent

    Lire

    Monsieur Guillon fabrique depuis 2016 des bières et limonades artisanales bio, Les Bières de Montmorillon. Afin de poursuivre son développement croissant, la société va s’agrandir par la création d’un bar dans le centre de Montmorillon mais aussi la création d’une ligne d’embouteillage, d’enfutage et des équipements de brassage. La Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d'allouer une subvention de 252 172 euros à l entreprise pour la realisation de son projet.

  • 17/05/21 | Le Printemps se fête à la Ferme en Lot-et-Garonne

    Lire

    Tous les week-ends du 29 mai au 19 juin, le Lot-et-Garonne sera dédié à l’agriculture et à la ruralité. Durant ces 3 week-ends, les fermes vont ouvrir leurs portes au public avec des visites, des dégustations, des repas mais aussi des animations. Au total, 87 fermes vous attendent ! Ce Printemps se clôturera le 19 juin avec la Journée de l’élevage à Gavaudun. Toutes les informations sont à retrouver sur le site de Chambre d'Agriculture 47.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

20/01/2021 |

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne

Comme chaque année Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, a présenté ses voeux à la presse et brossé les actions menées par la collectivité au cours des derniers mois et les perspectives à venir. La pandémie du Covid-19 a bouleversé ses actions, obligeant à répondre dans l’urgence. L’année 2021 commence sous les mêmes auspices avec un effort financier supplémentaire pour soutenir l’économie haut-viennoise.

« Comme un jour sans fin » voilà le sentiment qui habite Jean-Claude Leblois depuis le début de la crise sanitaire ponctuée par les annonces gouvernementales, confinement, déconfinement, reconfinement, couvre-feu, un vocabulaire devenu familier en quelques mois. Et la dernière mesure, la généralisation du couvre-feu à 18h, n’est qu’un épisode de plus dans cette nuit sans fin qui mine le moral des Français et bouleverse nos habitudes. « Qui aurait pu imaginer il y a moins d’un an que nous serions en couvre-feu début 2021 ? Je ressens une forme de résignation de la population et lorsqu’on est en responsabilité, c’est à prendre en compte estime-t-il. Notre monde a basculé, je ne suis pas certain que cette parenthèse puisse se refermer mais les effets seront présents dans les mois et années qui viennent. »
Il a ensuite rappelé les mesures prises en urgence par le Département pour protéger les Haut-Viennois, la commande et la distribution de 700 000 masques, les 7 000 chèques « Mille mercis » de 30 € offerts aux personnes en première ligne lors du premier confinement à échanger contre un repas dans un restaurant local. « Ces 210 000 euros injectés dans l’économie ont généré un chiffre d’affaires de 700 000 euros puisque les bénéficiaires ont invité des proches au restaurant. La validité des chèques fixée au 31 mars sera prolongée, les restaurants étant fermés. »

Les restaurants n’ouvriront pas par dérogation préfectorale

Le président Leblois ne comprend pas le refus du Préfet face à la demande d’ouverture de restaurants prêts à servir le midi les salariés du BTP contraints de pique-niquer dehors ou dans des cabanes de chantier. La Creuse a ouvert la voie à cette initiative qu’il appelle de ses vœux en Haute-Vienne. « La position du Préfet ne me convient pas, j’attends une réponse écrite. L’ouverture de salles des fêtes n’est pas la solution car elle ajouterait des responsabilités aux maires. Et qui irait vérifier le respect des gestes barrières ? »

Pour appliquer le protocole sanitaire, des équipes ont été dès le printemps affectées en renfort dans les collèges, Ehpad et à l’Aide Sociale à l’Enfance. Les appels d’offres ont été maintenus pour soutenir les entreprises du BTP et le volume de chantiers a même augmenté. Pour favoriser les circuits courts, le Département a mis en place avec les trois chambres consulaires la plateforme « j’achète87 » afin de mettre en relation producteurs et consommateurs, une initiative qu’il souhaite poursuivre. Pour le monde de la culture, privé de scènes depuis plusieurs mois, le Département met la touche finale à un plan d’aide qui sera voté à la fin du mois. « Nous avons reçu beaucoup de demandes et nous élaborons un dispositif avec toute une série de mesures » annonce-t-il.
La semaine dernière, le Département a présenté son Plan de Reprise Economique des Territoires doté de 85 millions d'euros dont la moitié est dédiée à des projets communaux et intercommunaux avec des axes forts comme la transition écologique, la poursuite du déploiement de la fibre et la rénovation de logements. Il espère prochainement signer le même type de contrat avec Limoges Métropole.
Concernant la vaccination, les médecins, infirmières et puéricultrices de la PMI vont participer à l’effort en se rendant auprès des personnes âgées dans les résidences autonomie qui sont dépourvues de médecins et auprès des aides à domicile. Pour soutenir la Banque alimentaire qui a vu ses dons diminuer lors de sa dernière collecte, la collectivité va débloquer une aide d’urgence de 50 000 euros. « Avec la crise, personne ne peut nier l’importance de l’échelon départemental pour sa réactivité et la connaissance rapide de ses interlocuteurs locaux» constate-t-il, un échelon qu’il estime bien dimensionné pour apporter des réponses rapides aux conséquences de cette pandémie.

Travaux espérés sur la RN 147

D’autres sujets au coeur de l’actualité devraient alimenter les colonnes de la presse cette année à commencer par le doublement de RN 147 Limoges-Poitiers, appelé aussi de leurs voeux depuis des décennies par les haut-viennois. Une réponse rapide est demandée à l’État qui ouvre un débat public pour deux ans sur la possibilité d’une concession autoroutière de cette route très accidentogène, un investissement d’un milliard d’euros. « Le Département ne sera jamais un frein à l’aménagement de cet axe martèle-t-il, nous avons voté 17 millions, autant que la Région, c’est une route nationale donc c’est à l’État de prendre ses responsabilités. Ne faudrait-il pas qu’à l’avenir la RN 147 tombe dans le giron du Département ? ». Les travaux d’un créneau de dépassement de six kilomètres, au nord de Limoges, doivent être réalisés dans les deux ans. Quant à la mise à deux fois deux voies en Haute-Vienne, une étude sur l’eau vient de démarrer, entraînant un flèchage des 50 millions d’euros initialement affectés vers le contournement de Lussac-les-Châteaux dans la Vienne, un énième rebondissement dans ce feuilleton sans fin.

Au niveau ferroviaire, l’initiative de la coopérative Railcoop qui veut rouvrir au trafic la ligne Bordeaux-Lyon, lui semble « intéressante ». Le porteur de projet est venu dernièrement présenté son dossier au Conseil départemental.

Autre ambition dans le domaine touristique, le développement d’une offre en adéquation avec les attentes des touristes. « L’objectif est de passer de 6 000 emplois au double avec la création de la société publique locale Tourisme qui servira de levier avec 2,75 millions » et à laquelle les douze établissements publics de coopération intercommunale de la Haute-Vienne ont adhéré. Dernier sujet qui ponctuera 2021, l’approche des échéances électorales. S’il n’a pas évoqué sa probable candidature, il a plaidé pour le maintien des élections en juin, refusant d’ores et déjà un éventuel report après la Présidentielle sous prétexte d’un contexte sanitaire défavorable.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : CD 87

Partager sur Facebook
Vu par vous
3869
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !