13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

26/04/22 : A l'heure de la déclaration fiscale des revenus, l'Ordre des avocats de Bordeaux proposent conseils et assistance gratuite aux contribuables du lundi 2 mai au vendredi 6 mai de 10h à 13h au 05-24-99-39-76.

20/04/22 : Dans le sud de la Haute-Vienne, un second élevage a été touché par l’épizootie d’influenza aviaire sur la commune du Chalard. Les 12.000 canards ont été abattus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/22 | Gironde : des micro-algues face aux champignons de la vigne

    Lire

    Fermental, spécialisée dans la recherche et l'exploitation bio-industrielle des micro-algues, souhaite proposer des solutions durables contribuant à l'élaboration de produits sains, naturels et performants. Pour ce faire, elle pilote le projet de recherche Valbiovi (en partenariat avec Immunrise Biocontrol France, une start-up située à Cestas, et l’Institut de la Vigne et du Vin à Villenave-d’Ornon) qui a pour objectif la production de biomasse d’une micro-algue marine pour lutter contre les champignons de la vigne, tels que le mildiou.

  • 16/05/22 | Dordogne : l'intelligence artificielle au service de la santé les aides à domicile

    Lire

    Pour faire face au déficit de personnel dont souffre le secteur de l'aide à domicile, la société Odyssio, basée à Périgueux, souhaite apporter une solution à la fois globale et personnalisée au problème de troubles musculo-squelettiques rencontrés dans le secteur et contribuer à préserver les ressources humaines. Elle va développer une tenue professionnelle connectée qui mesurera les mouvements effectués, analysera la posture et à terme anticipera les troubles musculo-squelettiques. La Région octroie 100 000 € d'aide à ce projet, au croisement de la silver économie et de l'attractivité des métiers de l'autonomie.

  • 16/05/22 | La filière caprine dévoile son programme 2022

    Lire

    A Mignaloux-Beauvoir, en Vienne, le Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre porte le programme 2022 du Cluster REXCAP pour les actions de développement de la filière caprine au travers de 12 actions. Parmi elles, l’engagement du Syndicat du Chabichou du Poitou et du Syndicat du Mothais sur feuille dans la démarche AOP laitière durable ou l’accompagnement, le développement de la production fermière régionale par la Fédération régionale caprine ou encore l'expérimentation d'améliorations technico-économiques en élevage pâturant.

  • 13/05/22 | Des travaux pour favoriser l'écoulement du gave d'Ossau

    Lire

    La Communauté de communes de la vallée d'Ossau assure la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur le bassin versant du gave d'Ossau. Le 10 décembre 2021, une crue majeure du gave et de plusieurs affluents ont entraîné l'érosion de berge et l'accumulation de végétation entravant le libre écoulement des eaux. Des travaux vont être menés sur 39 sites pour enlever les embâcles accumulés et rétablir les sections d'écoulement.

  • 13/05/22 | 108 entreprises viticoles à la réouverture du salon Prowein

    Lire

    Après 2 ans d'absence, le salon professionnel viticole ProWein à Düsseldorf revient du 15 au 17 mai. L'objectif pour les 108 entreprises de la région présentes va être de recréer du lien avec les acheteurs internationaux. Pour offrir plus de visibilité aux acheteurs étrangers, l'AANA a créé un annuaire numérique référençant près de 200 vins et spiritueux régionaux. L'annuaire est disponible sur le site Prowein.aana.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

20/01/2021 |

1

Comme chaque année Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, a présenté ses voeux à la presse et brossé les actions menées par la collectivité au cours des derniers mois et les perspectives à venir. La pandémie du Covid-19 a bouleversé ses actions, obligeant à répondre dans l’urgence. L’année 2021 commence sous les mêmes auspices avec un effort financier supplémentaire pour soutenir l’économie haut-viennoise.

« Comme un jour sans fin » voilà le sentiment qui habite Jean-Claude Leblois depuis le début de la crise sanitaire ponctuée par les annonces gouvernementales, confinement, déconfinement, reconfinement, couvre-feu, un vocabulaire devenu familier en quelques mois. Et la dernière mesure, la généralisation du couvre-feu à 18h, n’est qu’un épisode de plus dans cette nuit sans fin qui mine le moral des Français et bouleverse nos habitudes. « Qui aurait pu imaginer il y a moins d’un an que nous serions en couvre-feu début 2021 ? Je ressens une forme de résignation de la population et lorsqu’on est en responsabilité, c’est à prendre en compte estime-t-il. Notre monde a basculé, je ne suis pas certain que cette parenthèse puisse se refermer mais les effets seront présents dans les mois et années qui viennent. »
Il a ensuite rappelé les mesures prises en urgence par le Département pour protéger les Haut-Viennois, la commande et la distribution de 700 000 masques, les 7 000 chèques « Mille mercis » de 30 € offerts aux personnes en première ligne lors du premier confinement à échanger contre un repas dans un restaurant local. « Ces 210 000 euros injectés dans l’économie ont généré un chiffre d’affaires de 700 000 euros puisque les bénéficiaires ont invité des proches au restaurant. La validité des chèques fixée au 31 mars sera prolongée, les restaurants étant fermés. »

Les restaurants n’ouvriront pas par dérogation préfectorale

Le président Leblois ne comprend pas le refus du Préfet face à la demande d’ouverture de restaurants prêts à servir le midi les salariés du BTP contraints de pique-niquer dehors ou dans des cabanes de chantier. La Creuse a ouvert la voie à cette initiative qu’il appelle de ses vœux en Haute-Vienne. « La position du Préfet ne me convient pas, j’attends une réponse écrite. L’ouverture de salles des fêtes n’est pas la solution car elle ajouterait des responsabilités aux maires. Et qui irait vérifier le respect des gestes barrières ? »

Pour appliquer le protocole sanitaire, des équipes ont été dès le printemps affectées en renfort dans les collèges, Ehpad et à l’Aide Sociale à l’Enfance. Les appels d’offres ont été maintenus pour soutenir les entreprises du BTP et le volume de chantiers a même augmenté. Pour favoriser les circuits courts, le Département a mis en place avec les trois chambres consulaires la plateforme « j’achète87 » afin de mettre en relation producteurs et consommateurs, une initiative qu’il souhaite poursuivre. Pour le monde de la culture, privé de scènes depuis plusieurs mois, le Département met la touche finale à un plan d’aide qui sera voté à la fin du mois. « Nous avons reçu beaucoup de demandes et nous élaborons un dispositif avec toute une série de mesures » annonce-t-il.
La semaine dernière, le Département a présenté son Plan de Reprise Economique des Territoires doté de 85 millions d'euros dont la moitié est dédiée à des projets communaux et intercommunaux avec des axes forts comme la transition écologique, la poursuite du déploiement de la fibre et la rénovation de logements. Il espère prochainement signer le même type de contrat avec Limoges Métropole.
Concernant la vaccination, les médecins, infirmières et puéricultrices de la PMI vont participer à l’effort en se rendant auprès des personnes âgées dans les résidences autonomie qui sont dépourvues de médecins et auprès des aides à domicile. Pour soutenir la Banque alimentaire qui a vu ses dons diminuer lors de sa dernière collecte, la collectivité va débloquer une aide d’urgence de 50 000 euros. « Avec la crise, personne ne peut nier l’importance de l’échelon départemental pour sa réactivité et la connaissance rapide de ses interlocuteurs locaux» constate-t-il, un échelon qu’il estime bien dimensionné pour apporter des réponses rapides aux conséquences de cette pandémie.

Travaux espérés sur la RN 147

D’autres sujets au coeur de l’actualité devraient alimenter les colonnes de la presse cette année à commencer par le doublement de RN 147 Limoges-Poitiers, appelé aussi de leurs voeux depuis des décennies par les haut-viennois. Une réponse rapide est demandée à l’État qui ouvre un débat public pour deux ans sur la possibilité d’une concession autoroutière de cette route très accidentogène, un investissement d’un milliard d’euros. « Le Département ne sera jamais un frein à l’aménagement de cet axe martèle-t-il, nous avons voté 17 millions, autant que la Région, c’est une route nationale donc c’est à l’État de prendre ses responsabilités. Ne faudrait-il pas qu’à l’avenir la RN 147 tombe dans le giron du Département ? ». Les travaux d’un créneau de dépassement de six kilomètres, au nord de Limoges, doivent être réalisés dans les deux ans. Quant à la mise à deux fois deux voies en Haute-Vienne, une étude sur l’eau vient de démarrer, entraînant un flèchage des 50 millions d’euros initialement affectés vers le contournement de Lussac-les-Châteaux dans la Vienne, un énième rebondissement dans ce feuilleton sans fin.

Au niveau ferroviaire, l’initiative de la coopérative Railcoop qui veut rouvrir au trafic la ligne Bordeaux-Lyon, lui semble « intéressante ». Le porteur de projet est venu dernièrement présenté son dossier au Conseil départemental.

Autre ambition dans le domaine touristique, le développement d’une offre en adéquation avec les attentes des touristes. « L’objectif est de passer de 6 000 emplois au double avec la création de la société publique locale Tourisme qui servira de levier avec 2,75 millions » et à laquelle les douze établissements publics de coopération intercommunale de la Haute-Vienne ont adhéré. Dernier sujet qui ponctuera 2021, l’approche des échéances électorales. S’il n’a pas évoqué sa probable candidature, il a plaidé pour le maintien des élections en juin, refusant d’ores et déjà un éventuel report après la Présidentielle sous prétexte d’un contexte sanitaire défavorable.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : CD 87

Partager sur Facebook
Vu par vous
7289
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !
Boris Vallaud, Gérald Dahan, Jean-Yves Lalanne font partie des élus investis par la NUPES Politique | 12/05/2022

Candidatures de la Nupes: le PS trébuche en Charente avec Jérôme Lambert

Jean Lassalle Politique | 02/05/2022

LEGISLATIVES: L’iconique député béarnais, Jean Lassalle, ne se représente pas

lgv une Politique | 29/04/2022

GPSO : les lignes LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax contestées pour cause de surcoût

Carte électorale et  tampon ''à voté'' Politique | 25/04/2022

Présidentielle: en Nouvelle-Aquitaine les zones urbaines s'opposent aux territoires ruraux

L'hôtel de ville de La Rochelle était aux couleurs du drapeau français pour ces élections Politique | 25/04/2022

Présidentielle en Charente-Maritime : une fracture entre zones rurales et zones urbaines

A Poitiers, Emmanuel Macron arrive devant Marine Le Pen avec 75,16% des suffrages exprimés Politique | 25/04/2022

Présidentielle : Emmanuel Macron arrive en tête mais Marine Le Pen gagne du terrain dans la Vienne

Panneau d'affichage pour le 2nd tour de l'élection présidentielle de 2022 Politique | 25/04/2022

Présidentielle : En Haute-Vienne Emmanuel Macron l’emporte avec plus de 59 % des suffrages

Emmanuel Macron, le président sortant arrive en tête en Dordogne Politique | 24/04/2022

Présidentielle: En Dordogne, Emmanuel Macron devant Marine Le Pen

2em tour Politique | 24/04/2022

Présidentielle : la Gironde confirme son choix pour Emmanuel Macron

Election présidentielle 2022 : Emmanuel Macron versus Marine Le Pen Politique | 24/04/2022

Présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques : Macron domine, Le Pen progresse

Illustration urne Politique | 11/04/2022

Présidentielle: Marine Le Pen en tête dans trois départements sur douze

A Poitiers, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen Politique | 11/04/2022

Présidentielle dans la Vienne : Poitiers vote Mélenchon quand la Vienne vote pour Macron

C'est Jean Luc Mélenchon qui arrive en tête en Dordogne, lors du premier tour Politique | 11/04/2022

Présidentielle en Dordogne, Marine Le Pen vire en tête

Panneau d'affichage Politique | 10/04/2022

Présidentielle en Haute-Vienne : le résultat conforme au national qualifie Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour

Carte électorale et  tampon ''à voté'' Politique | 10/04/2022

Présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques : les résultats du 1er tour mettent Emmanuel Macron en tête