Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

20/07/21 : Dans les Pyrénées-Atlantiques la tour sud de la cathédrale de Bayonne et la Chapelle des Prébendés, ainsi que le Château de Pau, le couvent des Récollets à Ciboure et l’Espace Jéliote à Oloron vont bénéficier du plan France relance pour leur rénovation

19/07/21 : Face à la montée en puissance du nombre de contaminations au Covid-19 en Charente-Maritime, le préfet a étendu l'obligation du port du masque dans tout espace public pour 45 communes, essentiellement littorales.

16/07/21 : Eté Jeunes est un nouvel agenda en ligne, à destination des jeunes Bordelais. Il permet d'accéder à l'ensemble de l'offre municipale et associative ainsi qu'à toute l'actualité culturelle, sportive et de loisirs proposée cet été à Bordeaux.+ d'info

13/07/21 : Du 15 juillet au vendredi 13 août inclus, l’Hôtel de ville de Poitiers fermera ses portes à 16 h 30 au lieu de 17 h 30. Sur cette période, du lundi au vendredi, l’accueil du public s’effectuera de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30

07/07/21 : Pyrénées-Atlantiques - 1 compagnie de CRS, 23 nageurs-sauveteurs CRS, 13 agents de police-secours et de BAC, 4 agents spécialisés dans l’investigation, 8 motards CRS soit 118 policiers vont cet été venir renforcer les forces de sécurité du département

07/07/21 : Saint-Médard-en-Jalles : le centre intercommunal de vaccination Covid 19 restera ouvert tout l’été, grâce à l'implication des 50 agents et 229 professionnels de santé des 6 communes partenaires qui s'y relaient. En 3 mois, 31000 doses ont été injectées

05/07/21 : EthicDrinks, le négoce vert bordelais est lauréat du 1er prix du “Millésime 2021” organisé par l’Adelphe, éco-organisme à but non lucratif axé sur le recyclage des emballages ménagers des entreprises et notamment dans le secteur des Vins et Spiritueux.+ d'info

05/07/21 : Les inscriptions universitaires 2021-2022 de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour démarrent, de manière entièrement dématérialisée, mardi 6 juillet pour tous ses campus : Pau, Bayonne, Anglet, Mont-de-Marsan et Tarbes.+ d'info

01/07/21 : Mmes Albenga et Poulet, MM. Patin et Stambolis-Ruhstorfer, enseignants-chercheurs à l’Université Bordeaux Montaigne, ont été nommés membres de l'Institut Universitaire de France. La récompense la qualité scientifique de leurs activités universitaires.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 30/07/21 | Ouverture des candidatures pour la Semaine de la Diversité 2022

    Lire

    Pour la 6ème édition, la Ville de Bayonne organise du 1er au 8 mars 2022 la Semaine de la Diversité et de l’égalité des droits. Jusqu’au 20 septembre, les associations peuvent déposer leurs propositions sur les thèmes de la lutte contre les discriminations et la promotion de l’égalité ainsi que de la diversité culturelle et de la citoyenneté. Les projets sélectionnés percevront une aide de la ville. Toutes les informations sont disponibles sur le site de la Ville

  • 30/07/21 | A la découverte du bijou régional

    Lire

    Jusqu’au 19 septembre, le Musée Bernard d’Agesci de Niort propose l’exposition « Le bijou régional, une spécialité niortaise, fonctions, types ». Les visiteurs partiront à la découverte de plus de 200 bijoux traditionnels, d’outils et de machines ayant servi à leur fabrication. Autour de l’exposition, le Musée propose également 2 accrochages dans le grand hall : « Trésors d’archéologie : parures et objets de prestige » et « Bijoux contemporains ».

  • 29/07/21 | France Relance : Repeuplement forestier, les entreprises lauréates landaises

    Lire

    Forelite-Evolution à Arue, la SCEA Pépinières Planfor à Uchacq-et-Parentis, Bois de Gascogne à Saint-Eulalie-en-Born, Landes Forêt à Levignac, Planfor SAS à Uchacq-et-Parentis sont les 5 entreprises landaises soutenues dans le cadre du plan France relance pour leurs investissements dans des outils et matériels performants pour la production de plants qui seront utilisés pour le repeuplement forestier. Objectif: permettre plus de compétitivité et de résilience face aux défis climatiques. Au total, un coup de pouce de 386 470 euros.

  • 29/07/21 | La Nature a rendez-vous en Creuse en août

    Lire

    Tout au long du mois d’août, la Réserve Naturelle de l’étang des Landes en Creuse propose aux petits et aux grands des « Rendez-vous Nature ». Le 6 août, les petits pourront observer le plumage des oiseaux, le 11 août, partez à la découverte de la vie des abeilles en devenant le temps d’une journée un apiculteur ou encore devenez explorateur avec 4 épreuves sur le thème des oiseaux le 18 août. Programme et réservation

  • 29/07/21 | Les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes

    Lire

    Comme chaque année, les Crus artisans du Médoc ouvrent leurs portes au public. Cette année, le rendez-vous est donné du 30 juillet au 1er août pour découvrir ou redécouvrir les vins et leur mode d’élaboration. Le public pourra par exemple pique-niquer au Château Tour Bel Air et se balader au milieu du vignoble Médocain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour Jean-Claude Leblois, la crise sanitaire est « comme un jour sans fin »

20/01/2021 |

Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne

Comme chaque année Jean-Claude Leblois, président du Conseil départemental de la Haute-Vienne, a présenté ses voeux à la presse et brossé les actions menées par la collectivité au cours des derniers mois et les perspectives à venir. La pandémie du Covid-19 a bouleversé ses actions, obligeant à répondre dans l’urgence. L’année 2021 commence sous les mêmes auspices avec un effort financier supplémentaire pour soutenir l’économie haut-viennoise.

« Comme un jour sans fin » voilà le sentiment qui habite Jean-Claude Leblois depuis le début de la crise sanitaire ponctuée par les annonces gouvernementales, confinement, déconfinement, reconfinement, couvre-feu, un vocabulaire devenu familier en quelques mois. Et la dernière mesure, la généralisation du couvre-feu à 18h, n’est qu’un épisode de plus dans cette nuit sans fin qui mine le moral des Français et bouleverse nos habitudes. « Qui aurait pu imaginer il y a moins d’un an que nous serions en couvre-feu début 2021 ? Je ressens une forme de résignation de la population et lorsqu’on est en responsabilité, c’est à prendre en compte estime-t-il. Notre monde a basculé, je ne suis pas certain que cette parenthèse puisse se refermer mais les effets seront présents dans les mois et années qui viennent. »
Il a ensuite rappelé les mesures prises en urgence par le Département pour protéger les Haut-Viennois, la commande et la distribution de 700 000 masques, les 7 000 chèques « Mille mercis » de 30 € offerts aux personnes en première ligne lors du premier confinement à échanger contre un repas dans un restaurant local. « Ces 210 000 euros injectés dans l’économie ont généré un chiffre d’affaires de 700 000 euros puisque les bénéficiaires ont invité des proches au restaurant. La validité des chèques fixée au 31 mars sera prolongée, les restaurants étant fermés. »

Les restaurants n’ouvriront pas par dérogation préfectorale

Le président Leblois ne comprend pas le refus du Préfet face à la demande d’ouverture de restaurants prêts à servir le midi les salariés du BTP contraints de pique-niquer dehors ou dans des cabanes de chantier. La Creuse a ouvert la voie à cette initiative qu’il appelle de ses vœux en Haute-Vienne. « La position du Préfet ne me convient pas, j’attends une réponse écrite. L’ouverture de salles des fêtes n’est pas la solution car elle ajouterait des responsabilités aux maires. Et qui irait vérifier le respect des gestes barrières ? »

Pour appliquer le protocole sanitaire, des équipes ont été dès le printemps affectées en renfort dans les collèges, Ehpad et à l’Aide Sociale à l’Enfance. Les appels d’offres ont été maintenus pour soutenir les entreprises du BTP et le volume de chantiers a même augmenté. Pour favoriser les circuits courts, le Département a mis en place avec les trois chambres consulaires la plateforme « j’achète87 » afin de mettre en relation producteurs et consommateurs, une initiative qu’il souhaite poursuivre. Pour le monde de la culture, privé de scènes depuis plusieurs mois, le Département met la touche finale à un plan d’aide qui sera voté à la fin du mois. « Nous avons reçu beaucoup de demandes et nous élaborons un dispositif avec toute une série de mesures » annonce-t-il.
La semaine dernière, le Département a présenté son Plan de Reprise Economique des Territoires doté de 85 millions d'euros dont la moitié est dédiée à des projets communaux et intercommunaux avec des axes forts comme la transition écologique, la poursuite du déploiement de la fibre et la rénovation de logements. Il espère prochainement signer le même type de contrat avec Limoges Métropole.
Concernant la vaccination, les médecins, infirmières et puéricultrices de la PMI vont participer à l’effort en se rendant auprès des personnes âgées dans les résidences autonomie qui sont dépourvues de médecins et auprès des aides à domicile. Pour soutenir la Banque alimentaire qui a vu ses dons diminuer lors de sa dernière collecte, la collectivité va débloquer une aide d’urgence de 50 000 euros. « Avec la crise, personne ne peut nier l’importance de l’échelon départemental pour sa réactivité et la connaissance rapide de ses interlocuteurs locaux» constate-t-il, un échelon qu’il estime bien dimensionné pour apporter des réponses rapides aux conséquences de cette pandémie.

Travaux espérés sur la RN 147

D’autres sujets au coeur de l’actualité devraient alimenter les colonnes de la presse cette année à commencer par le doublement de RN 147 Limoges-Poitiers, appelé aussi de leurs voeux depuis des décennies par les haut-viennois. Une réponse rapide est demandée à l’État qui ouvre un débat public pour deux ans sur la possibilité d’une concession autoroutière de cette route très accidentogène, un investissement d’un milliard d’euros. « Le Département ne sera jamais un frein à l’aménagement de cet axe martèle-t-il, nous avons voté 17 millions, autant que la Région, c’est une route nationale donc c’est à l’État de prendre ses responsabilités. Ne faudrait-il pas qu’à l’avenir la RN 147 tombe dans le giron du Département ? ». Les travaux d’un créneau de dépassement de six kilomètres, au nord de Limoges, doivent être réalisés dans les deux ans. Quant à la mise à deux fois deux voies en Haute-Vienne, une étude sur l’eau vient de démarrer, entraînant un flèchage des 50 millions d’euros initialement affectés vers le contournement de Lussac-les-Châteaux dans la Vienne, un énième rebondissement dans ce feuilleton sans fin.

Au niveau ferroviaire, l’initiative de la coopérative Railcoop qui veut rouvrir au trafic la ligne Bordeaux-Lyon, lui semble « intéressante ». Le porteur de projet est venu dernièrement présenté son dossier au Conseil départemental.

Autre ambition dans le domaine touristique, le développement d’une offre en adéquation avec les attentes des touristes. « L’objectif est de passer de 6 000 emplois au double avec la création de la société publique locale Tourisme qui servira de levier avec 2,75 millions » et à laquelle les douze établissements publics de coopération intercommunale de la Haute-Vienne ont adhéré. Dernier sujet qui ponctuera 2021, l’approche des échéances électorales. S’il n’a pas évoqué sa probable candidature, il a plaidé pour le maintien des élections en juin, refusant d’ores et déjà un éventuel report après la Présidentielle sous prétexte d’un contexte sanitaire défavorable.

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : CD 87

Partager sur Facebook
Vu par vous
4403
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 32 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !