Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

30/09/20 : A l’occasion des 230 ans des Départements, une cérémonie hommage au premier Président de l’Administration Départementale est organisée ce 3 octobre par le Département de la Creuse, en présence de Jacqueline Gourault, Ministre de la Cohésion des Territoire

29/09/20 : A l'occasion de sa conférence de presse de rentrée, Jean-Jacques Lasserre, Président du Département des Pyrénées-Atlantiques, a annoncé sa candidature aux prochaines élections départementales prévues mars 2021.

28/09/20 : Une nouvelle opération de dépistage gratuit de la COVID-19 est en cours jusqu'au 30 octobre du lundi au vendredi de 8h30 à 12h30 à l'Arkéa Arena de Floirac. Cette opération s'adresse uniquement aux personnes prioritaires munies d’un justificatif.

28/09/20 : A Pau, l'édition 2020 de la manifestation culturelle "Les idées mènent le monde" qui aurait du se tenir les 20, 21 et 22 novembre prochains est reportée à 2021. En cause: la situation sanitaire et le bon respect des mesures de lutte contre l'épidémie.

27/09/20 : Sénatoriales Corrèze: Daniel Chasseing (les Indépendants) et Claude Nougein (LR) réélus.

27/09/20 : Sénatoriales Charente-Maritime : Corinne Imbert (LR) et Daniel Laurent (LR) retrouvent leur siège de sénateur avec 47,21% des voix. Remportant 28,51% des suffrages, Mickaël Vallet (PS) décroche le 3e siège. Il succède à Bernard Lalande (DVG - 21%).

27/09/20 : Sénatoriales Deux-Sèvres: Philippe Mouiller (LR) sortant réélu et Gilbert Favreau le président LR du conseil départemental élu au second tour.

27/09/20 : Sénatoriales Dordogne: deux sièges pour la gauche avec deux nouveaux élus: Marie-Claude Varaillas (communiste)groupe CRCE et Serge Mérillou élu dès le premier tour.

27/09/20 : Sénatoriales Charente: Nicole Bonnefoy (PS) réélue.

27/09/20 : Sénatoriales Creuse: Jean-Jacques Lozach (PS) réélu.

26/09/20 : Bernard Madrelle, ancien maire de Blaye et député socialiste de Gironde, est décédé un an après son frère Philippe Madrelle, ancien sénateur et président du conseil départemental.

23/09/20 : Après consultation du comité d’experts, la préfète des Landes a décidé qu'à compter de ce jour 14h00, la vigilance revient au niveau jaune pour les feux de forêt. Autrement dit une vigilance moyenne, au niveau 2 sur une échelle de 5.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 01/10/20 | Une trentaine d'agents du ministère de l'économie rejoindront Bergerac en 2021

    Lire

    Entre 25 et 30 agents du ministère de l'Economie vont rejoindre le service des impôts de Bergerac. La décision a été annoncée ce 30 septembre. Ces fonctionnaires appartiennent au service de l'appui à la publicité foncière. Ils rejoindront la Dordogne en septembre 2021. La mairie va les accueillir et favoriser l'intégration des fonctionnaires qui viendront sur la base du volontariat. C'est une décision prise dans un plus large plan de redistribution des moyens de l'Etat dans les villes moyennes.

  • 01/10/20 | Le Championnat de tir aux armes préhistoriques se tient au Musée des Tumulus

    Lire

    Les 3 et 4 octobre, le Musée des Tumulus à Bougon dans les Deux-Sèvres accueille la 32ème manche du championnat européen de tir aux armes préhistoriques. Au programme de ce week-end, le public pourra observer des démonstrations de tir à l’arc préhistorique ou de tir à la sarbacane mais aussi voir l’épreuve de tir au propulseur préhistorique. L’entrée est gratuite le samedi.

  • 01/10/20 | Extension du port du masque à La Rochelle

    Lire

    En juillet, le maire de La Rochelle avait pris un arrêté pour obliger le port du masque en centre-ville - toujours en vigueur. Le préfet du 17 vient de prendre un nouvel arrêté pour étendre la mesure à l'ensemble de l'agglomération rochelaise, à partir du 1er octobre. Sont concernés les marchés, alimentaires ou non; les établissements scolaires et universitaires dans un périmètre de 50 m, entre 7h et 19h ; les centres commerciaux et leurs abords, parking inclus ; tous les lieux publics clos.

  • 01/10/20 | Les rassemblements de plus de 30 personnes interdits en Charente et en Vienne

    Lire

    En Charente et dans la Vienne, les rassemblements de plus de 30 personnes dans des lieux recevant du public sont désormais interdits jusqu'au 12 octobre. La raison? Les deux départements viennent de passer en "zone d'alerte", selon la nouvelle classification Covid de l'Etat, qui signale une forte activité du virus. Les arrêtés préfectoraux ciblent en particulier les "évènements festifs" - fêtes locales, de familles ou étudiantes. L'activité professionnelle ou associative n'est pas concernée.

  • 30/09/20 | Le congrès des départements de France à La Rochelle

    Lire

    Les 4, 5 et 6 novembre prochains, La Rochelle accueillera le 90ème Congrès des Départements de France, présidé par son président Dominique Bussereau. Ces "Assises" seront l'occasion de faire un bilan de ces 6 dernières années, et de revenir sur la réforme fiscale. Deux thèmes en particulier seront abordés : "La préservation de la biodiversité : une politique dynamique, partenariale et transversale" et "l’enjeu de l’organisation territoriale du champ médico-social à l’aune de la crise sanitaire".

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | « Pour l’Europe soyons déterminés ! » Didier Delanis, président de la Maison de l’Europe/CIED 47

29/09/2017 | Cafés citoyens, conférences, ateliers, quizz, … La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne - CIED redouble d’ingéniosité pour toujours plus sensibiliser aux bienfaits de l’Europe…

Didier Delanis Président de la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne CIED Moyenne Garonne

Depuis cinq ans, Didier Delanis a revêtu le costume de « Monsieur Europe » en Lot-et-Garonne pour prêcher la bonne parole. Muni de son bâton de pèlerin, et accompagné de sa fine équipe, il n’a de cesse de créer, proposer et organiser des animations grand public afin de toucher le plus de monde possible. Rencontre avec cet européen engagé, déterminé et convaincu, président de la Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne, labellisé Centre d’Informations Europe Direct…

Aqui ! : En 2012, vous avez pris les rênes de la Maison de l’Europe / CIED à Agen. Quelles étaient vos ambitions pour cette structure, à ce moment-là ?
Didier Delanis :
Ma priorité était d’ouvrir cette institution. L’ouvrir à d’autres activités que celles déjà existantes. L’ouvrir pour promouvoir l’Europe, les actions et les bienfaits de l’Union européenne.

Aq ! : Quel genre d’activités ?
D.D :
Nous proposons par exemple des cafés citoyens/linguistiques qui permettent de faire se rencontrer et converser des personnes en espagnol, anglais, allemand, italien, … Ces rendez-vous intergénérationnels rencontrent un vif succès. Nous créons, là, une certaine appétence pour les pays qui nous entourent. Nous organisons également des scènes ouvertes, des rallyes citoyens, des débats, … Bref de multiples animations pour toucher un large public.

Aq ! : Arrêtons-nous quelques instants sur vos cours de langues. Quelle discipline dispensez-vous ?
D.D :
Nos formateurs enseignent l’anglais, l’espagnol, l’allemand, le russe, le portugais, le chinois et le français langue étrangère. Aussi, nouveauté cette année, nous proposons une plateforme de e-learning. C’est une plateforme d’exercices en ligne en illimité avec un package correction, entraînement renforcé pour le TOEIC et face à face pédagogique à distance.

Aq ! : Aussi, vous avez mis en place des partenariats avec des structures locales afin de toucher un public plus large. Quelles sont ces structures ?
D.D :
Oui, nous allons à la rencontre de publics qui ne viendraient peut-être pas ou qui n’oseraient pas pousser la porte de la Maison de l’Europe/CIED. Ainsi, nous organisons des quizz européens au ContrePoint, le café-théâtre agenais. C’est ludique et éducatif à la fois. Nous renouvelons, chaque année, également, notre partenariat avec la radio locale Espoir FM. Chaque mois, je suis interviewé pendant une dizaine de minutes sur un sujet autour de l’Europe comme le numérique, l’énergie, une occasion d’expliquer ce que fait l’Union européenne au quotidien pour nous et ce qu’elle décide. Nous sommes également liés au Comité de jumelage du Passage d’Agen avec lequel nous avons organisé un spectacle de flamenco ; par le biais de la culture promouvoir l’Europe. Et bien d’autres partenariats encore avec Ecrans 47, la semaine du Vivre ensemble à Marmande, …

la Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne CIED Moyenne Garonne


Aq ! : La Région Nouvelle-Aquitaine est également bien présente à vos côtés.
D.D :
Oui tout à fait et notamment grâce à Laurence Harribey, conseillère régionale, docteur en science politique. Elle est spécialisée sur les politiques européennes et fut secrétaire générale d’une ONG européenne. Elle est très impliquée sur le développement rural et le déploiement des politiques européennes en région. C’est une femme volontaire et qui a du fond. Elle fait tout pour faire bouger les lignes et vulgariser l’action de l’Union européenne. Elle agit aussi pour que les six CIED présents en Nouvelle-Aquitaine travaillent ensemble d’une manière cohérente sur notre territoire.

Aq ! : Vous proposez également des conférences avec des figures européennes.
D.D :
En effet, pour vivre l’Europe et la comprendre surtout, nous proposons des conférences avec des ambassadeurs et des députés européens. A ce titre, nous avons eu la chance d’accueillir à de multiples reprises les députés européens Alain Lamassourre, José Bové et Virginie Rozière. Ces derniers représentent trois partis politiques différents mais agissent dans la même direction pour l’Europe.

Aq ! : La Maison de l’Europe de Lot-et-Garonne a été labellisée Centre d’Information Europe Direct. Qu’est-ce que le CIED ?
D.D :
Le Centre d'information Europe Direct est labellisé par la Commission européenne, et est hébergé par des structures actives dans le domaine de l'information grand public . En Lot-et-Garonne, c’est donc la Maison de l’Europe qui l’héberge. Ils sont au nombre de 52 en France. Ils offrent un service d'information gratuit et sont à même de conseiller, répondre à des questions sur l'Union européenne, son fonctionnement, ses actions ainsi que ses financements.

Aq ! : Vous êtes également le relais en Lot-et-Garonne du service « So Mobilité ».
D.D :
Le service « So Mobilité » est un outil formidable pour tout jeune qui souhaite être mobile en Europe. En effet, c’est le guichet unique de la mobilité made in Nouvelle-Aquitaine, une plateforme qui réunit des centaines d’offres de stage, job, étude ou volontariat à l’étranger. Nous, Maison de l’Europe/CIED, dans ce cadre-là, nous accompagnons les jeunes mobiles.

Les salariés de la Maison de l'Europe

Aq ! : Combien de salariés font vivre la Maison de l’Europe / CIED ?
D.D :
Aujourd’hui, une petite vingtaine de salariés fait vivre la structure. Nous avions deux salariées en contrat aidé que nous avons réussi à pérenniser en CDI. Chaque année, nous recevons deux jeunes en service volontaire européen ainsi que deux jeunes en service civique, auxquels il faut ajouter la directrice et 16 formateurs en langues. En plus de ces salariés, il ne faut pas oublier le bureau de l’association composé de cinq membres permanents. Une autre poignée de bénévoles vient prêter main forte au bon fonctionnement de la structure.

Aq ! : Quel regard portez-vous sur notre Europe actuelle ?
D.D :
Depuis le dernier scrutin européen, en Nouvelle-Aquitaine les députés européens Front national sont les plus nombreux. Ils sont anti-européens donc rien n'avance ! Avec leur vision de la femme, on se croirait au siècle dernier ! Bref, il faut préserver notre Europe. Mais notre Europe doit changer. Pour ce faire, il serait judicieux de créer une armée européenne, d’harmoniser la fiscalité pour éviter les paradis fiscaux et d’assurer un système de santé commun à tous. Les deux thématiques sur lesquelles il est indispensable de se pencher très sérieusement aujourd’hui sont l’énergie et l’environnement. C’est capital !

Aq ! : Quel message souhaitez-vous transmettre à nos lecteurs ?
D.D :
L’Europe est extrêmement utile et j’incite les citoyens français à chaque scrutin européen à aller voter. En effet, par le vote nous choisissons l’Europe que nous voulons, qu'elle soit libérale, sociale ou écologique. Ne pas voter laisse la voix libre à l'extrême droite, car l’Europe d'aujourd'hui est menacée. L'extrême droite, pourrait entraîner la destruction politique de l’Europe. Cette destruction aurait pour conséquence l'émergence de conflits, de guerres. Nous n'avons pas le droit de ne pas être satisfaits de l’Europe si nous n'allons pas voter ! Bref, pour l’Europe ne soyons ni optimistes ni pessimistes soyons déterminés. Je le suis ! 

La Maison de l'Europe de Lot-et-Garonne labellisée Centre d'information Europe Direct Moyenne Garonne est située Avenue Edouard Herriot à Agen - 05 53 66 47 59 - http://www.maisoneurope47.eu/ page Facebook

 

 

Sybille Rousseau
Par Sybille Rousseau

Crédit Photo : SR

Partager sur Facebook
Vu par vous
63800
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 3 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !