Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

19/09/19 : Bordeaux - James Gray, le réalisateur New yorkais de Little Odessa, La nuit nous appartient, Two Lovers ou du récent Ad Astra sera l'invité d'honneur du 8èmé Festival International du Film Indépendant de Bordeaux qui se tient du 15 au 21 octobre 2019

18/09/19 : Bordeaux. Il aura fallu quatre mois pour que le trafic reprenne sur la ligne C du tram entre la Porte de Bourgogne et la gare Saint-Jean après l'incendie du parking Salinières: il est annoncé pour le 28 septembre.

18/09/19 : Mont de Marsan Agglomération recherche des volontaires en Service Civique pour assurer des missions en lien avec la culture, la solidarité, l'environnement et l'éducation. Réunion d'information le 26 septembre à 14h au Bureau Information Jeunesse.

18/09/19 : Le Pont d'Aquitaine sera fermé entre les échangeurs 1 et 5 du 19 septembre 21h au 20 septembre 6h pour des travaux de maintenance et d'entretien.

18/09/19 : Deux-Sèvres : à l'occasion des Journées du patrimoine, le Département ouvre ses portes au public de la Maison du Département, des Archives Départementales et des Tumulus de Bougon. Animations et visites guidées sont au programme.

18/09/19 : Charente-Maritime : le chantier du pont transbordeur de Rochefort ouvre ses portes au public à l’occasion des journées européennes du patrimoine. RDV notamment samedi 21 à 10h pour assister au remontage sur le tablier du premier élément de chariot.

17/09/19 : Dordogne : Frédéric Gojard, 58 ans, conduira la liste du Rassemblement National à Périgueux pour les élections municipales. Cet ancien militaire, aujourd'hui âgé de 58 ans, s'était déjà présenté aux dernières élections européennes.

17/09/19 : Marcel Amont se rend à Bordeaux à la libraire La Machine à Lire jeudi 19 septembre à partir de 18h30 pour évoquer son livre "Les Coulisses de ma vie" aux éditions Flammarion. Il sera le lendemain à l’Espace Culturel de Pau à partir de 18h30.

17/09/19 : Philippe Lambert atteint de la sclérose en plaques, est attendu à Agen mercredi 18 septembre à 16h30 pour une étape dans le cadre de son « Tour de France - défi 3000 km de Philippe Lambert ».

17/09/19 : Dordogne : Cheffe d’entreprise, conjointe collaboratrice ou apprentie, les candidatures à l’édition 2020 des trophées « Elles M l’artisanat » sont ouvertes. Les lauréates seront mises à l'honneur le 23 mars en préfecture. Plus d'info: www.artisanat24.com

16/09/19 : Deux-Sèvres : les agents des finances publiques sont en grève, suite à l'appel de l'intersyndicale CGT/CFDT/FO/Solidaires/CFTC. Ils protestent contre la fermeture d'ici 2022, de 4 des 10 centres -Prahecq, Airvault, Frontenay-Rohan-Rohan et Coulonges.

13/09/19 : Region : le projet Viti de la Région a été retenu par l'Etat dans le cadre de l'appel projet territoire d'innovation de grande ambition (TIGA). Ce programme concerne tous les vignobles et plus de 130 partenaires. Objectif : la sortie des pesticides.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/09/19 | Municipales à Bergerac : LREM soutient le candidat socialiste

    Lire

    Il n’y aura pas de candidat de la République en marche pour les municipales de Bergerac de mars. Le bureau exécutif du parti a choisi de soutenir Fabien Ruet, candidat investi du PS. Le LREM explique dans un communiqué que "le choix du rassemblement autour de ce candidat est pour notre mouvement une évidence. La vision que Fabien Ruet porte de Bergerac, ses qualités de chef d’équipe, la valeur du travail de diagnostic et de construction du projet qu’il a mené pour la commune, ont su nous convaincre de la qualité de sa candidature."

  • 19/09/19 | Pau: "La Miséricorde" vendue au Ministère de la Justice

    Lire

    Mercredi 18 septembre, Jean-Louis Peres, 1er adjoint au Maire de Pau, a signé l'acte de cession de l'immeuble de la Miséricorde au Ministère de la Justice. Le bâtiment historique, délaissé depuis de nombreuses années, va être reconverti en une cité judiciaire au centre-ville de Pau permettant de regrouper les pôles civil, commercial et prudhommal jusqu'alors éclatés. Cette future cité judiciaire accueillera une centaine de personnes, 3 grandes salles d'audience publique et 4 salles d'audience de cabinet. Au sous-sol: archives et locaux techniques.

  • 19/09/19 | Le Grand Pavois s'exporte en Chine

    Lire

    L'organisation du Grand Pavois et le Département de Charente-Maritime sont allés décrocher un partenariat avec la ville côtière de Qinhuangdao (province du Hebei). Le deal? Les Français accompagnent le développement du port de plaisance de la cité chinoise, notamment à travers des formations de moniteurs de voile et à la gestion d'un port dédié au nautisme. Qinhuangdao devrait accueillir également une version locale du Grand Pavois en 2020.

  • 19/09/19 | La Rochelle : 40 sites ouverts pour les journées du patrimoine

    Lire

    A La Rochelle, près de 40 sites seront ouverts au public ce week-end, avec plus de 50 RDV, comme l'exposition hommage à Georges Simenon, les 30 ans du Relais nature La Moulinette, la 1re ouverture de l’ancien hôpital Aufrédi, de la Banque de France, du Parc et du Château de La Faucherie et des Hôtels Poupet, Leclerc et Weiss. Le chantier l’Hôtel de Ville sera exceptionnellement ouvert à la visite, gratuite mais sur inscriptions sur le site de la ville, en attendant sa réouverture le 6 décembre.

  • 19/09/19 | Conférences sur l’art à Brive

    Lire

    Du 16 octobre au 18 mars de 18h30 à 19h45 sur le Campus Universitaire de Brive, le musée Labenche organise 6 séances de conférences d’histoire de l’art. Ouverte à tous, cette initiation donnera les principales clés de compréhension pour décoder l’oeuvre qui sera abordée lors de la séance. Ce cycle 2019/2020 aura pour thématique le bestiaire. Les inscriptions sont possibles dès le 20 septembre à l’accueil du Musée.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour la Région, faire une urgence de la protection des océans

25/08/2019 | L'inauguration du village Nouvelle Aquitaine de ce G7

G7 Veunac Rousset Macron Brisson

À l’occasion de l’inauguration du Village Nouvelle-Aquitaine à la Halle d’Iraty à Biarritz ce samedi, dans le cadre du G7, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, a remis à Emmanuel Macron une copieuse contribution proposant des solutions pour la protection des océans. Une démonstration implacable, et supplémentaire, de l'apport des élus territoriaux au capital de l'État.

Il est pensable que le président de la République, en inaugurant et parcourant – au pas de course-le Village Nouvelle -Aquitaine à la Halle d’Iraty à Biarritz , dans le cadre du G7 aura compris l'indispensable contribution des territoires dans l'épanouissement, le développement de leur région. Comme la qualité des entreprises et des artisans qui ont joué le jeu. Accueilli qu'il a été  par le maire de Biarritz, Michel Veunac ou encore le sénateur Max Brisson, par ailleurs moteur du tourisme des Pyrénées Atlantiques.
La démonstration de cette excellence  territoriale et de cet investissement de la région a été portée hier par Alain Rousset, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, quand il a remis au président de la République un épais document. Non, une véritable et concrète contribution proposant des solutions pour la protection des océans,  à travers « NéoTerra ».

Une mobilisation collective

 Cette contribution réunit plusieurs documents, qui portent la voix des collectivités territoriales accueillantes (ville, agglomération, département et région), mais aussi celle des scientifiques, des entreprises et des ONG coordonnées par Surfrider Foundation Europe. Les enjeux climatiques imposent une mobilisation collective sans faille, du local à l’international. 
 
C’est pourquoi, en complémentarité et en synergie, acteurs politiques et institutionnels, associatifs, entreprises et monde de la recherche, ont souhaité démontrer que des solutions existent à tous les niveaux. La présente contribution se veut une synthèse et un porter à connaissance des recherches menées par les laboratoires de Nouvelle-Aquitaine sur les risques physiques en zones côtières, leurs évolutions sous l’effet du changement climatique, ainsi que les dynamiques socio-économiques et politiques à l’œuvre concernant les mesures et stratégies d’adaptation. Elle résulte d’une collaboration d’environ 30 chercheurs et chercheuses  issus des laboratoires : BRGM, Criham (Université de Poitiers), EPOC (UMR Université de Bordeaux - CNRS), ETBX (Irstea), GREThA (UMR Université de Bordeaux - CNRS), LIENSs (UMR Université de La Rochelle - CNRS), ONF, SIAME (Université de Pau et des Pays de l'Adour

 Les constats, bonnes pratiques et initiatives se doivent d’être pleinement partagés car les réponses sont plurielles. Des risques littoraux au biomimétisme, des actions portées par les collectivités locales aux innovations environnementales d’entreprises, en passant par la mobilisation des organisations non gouvernementales, c’est tout un territoire qui se met en mouvement afin d’alerter et de faire émerger des solutions locales, collectives et durables. 

"Néo Terra ", la feuille de route du Conseil régional 

 A Biarritz, au Pays basque, dans les Pyrénées-Atlantiques, en Nouvelle-Aquitaine, cet effort inédit et commun, émanant des citoyens, des chercheurs, des territoires et des collectivités, est donc porteur d’une dynamique enclenchée depuis plusieurs années par la mise en place de comités scientifiques comme « Acclimaterra » dédié aux conséquences du dérèglement climatique ou encore Ecobiose consacré à la biodiversité. Une étape supplémentaire a été franchie en juillet dernier avec l’adoption de « Néo Terra », la feuille de route du Conseil régional pour accélérer la transition énergétique et écologique. " Elle porte de manière systémique dans le cadre des compétences de la Région son développement économique, l'agriculture, le recyclage, le logement, les nouvelles énergies, l'océan bien sûr, a décliné Alain Rousset. Une des trois grandes aventures qu'il reste peut-être à l'espèce humaine de développer avec le cerveau et l'espace. L'océan est à la fois un bien précieux, cet espèce de res nullius dont parlaient les Romains, qui n'appartient à personne et doit être en même temps  plus que respecté. L'océan c'est les nouveaux médicaments demain, une energie propre, avec les hydroliennes même si on a ici beaucoup de start up qui travaillent sur cette énergie mais qu'on a pas encore réussi à industrialiser ici. C'est l'alimentation de demain pour peu que l'on sache la préserver ."

Le président revient sur le choix de Biarritz et "ce coup de tonnerre"

 

 Lui succédant et s'adressant aux élus comme aux partenaires et organisateurs du G7 en la halle Iraty le président de la République, avant de s'adresser plus tard aux français enchaînait: "On a décidé donc d'organiser notre G7 à Biarritz. Décision prise l'année dernière, ce qui a été pour certains une formidable nouvelle et pour d'autres un coup de tonnerre parce qu'il y a un effet d'attraction, d'intérêt; la planète entière regarde une ville et beaucoup de contraintes, je ne les mésestime pas. Et donc je voulais d'avoir accepté d'organiser avec nous cet événement, ici. De le porter, de l'assumer, et Monsieur le maire tout particulièrement parce que, faut-il le rappeler, les ennuis sont pour le maire et je voulais saluer la pédagogie, la patience que vous avez eues ces derniers mois pour aller expliquer, porter, démontrer. Car si on n'écoute que les gens qui ne sont pas contents on ne fait plus jamais rien. On n'organisera plus de G7, c’est-à-dire qu'on ne sait plus s'organiser entre nous face aux grandes crises et aux grandes transformations du monde et puis on reste chacun chez soi. Donc il faut passer outre les désagréments et c’est une formidable opportunité pour Biarritz, la Région et le Pays basque car non seulement le monde entier va voir la beauté de ces lieux, la qualité d'accueil que nous avons et les capacités d'innovation et d'attraction de cette région, de notre pays. Comme cette halle a pu nous montrer les aspects les plus traditionnels et les plus innovants de la Grande région. Cette halle est un extraordinaire lieu de démonstration de ce que nous savons faire dans cette belle région où l'on innove en étant enraciné..."
Une petite musique et des remerciements que les élus locaux auront trouvés doucereux. En espérant que le président de la République, nouvellement si bien disposé, n'en n'oublie pas les paroles au contact, quelques heures, plus tard des grands de ce monde......
 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : R.A.

Partager sur Facebook
Vu par vous
2403
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 15 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !