Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

13/08/20 : Depuis hier après-midi, la Gironde est repassée en vigilance jaune pour le risque feux de forêt. Les mesures de restrictions concernant la circulation des véhicules motorisés, les activités ludiques et sportives et les travaux forestiers sont levées.

12/08/20 : A compter de 18h, le département des Landes est placé en vigilance orange aux orages.

11/08/20 : Charente-Maritime : 2000, c'est le nombre de bottes de paille qui vont être disposées un peu partout dans le département sur le trajet du Tour de France. Une quarantaine d'agents de la collectivité sont déployés sur l'opération à partir d'aujourd'hui

11/08/20 : La ministre de l'Ecologie et de la transition écologique Barbara Pompili se rendra à Anglet, suite à l'incendie de la Forêt de Chiberta ce mercredi. Auparavant elle sera passée à Biarritz pour évoquer le ramassage des plastiques dans l'océan.

07/08/20 : Suite au décret du 30 juillet dernier, le préfet des Pyrénées-Atlantiques a décidé de rendre obligatoire le port du masque dans l'espace public dans les communes de Bidart, Espelette, Guéthary et Saint-Jean-Pied-de-Port.

05/08/20 : Jean-Baptiste Irigoyen, le maire de Saint-Jean-Luz a fait savoir en début de soirée que sa ville rejoignait le club des villes du littoral basque exigeant le port du masque dans le centre-ville et notamment la rue piétonne Gambetta hyper fréquentée

04/08/20 : A compter du 05 août et jusqu'à nouvel ordre, le département de la Gironde et du Lot-et-Garonne sont placés en vigilance orange pour le risque "feux de forêt". Le département des Landes a cette vigilance depuis le 29 juillet dernier.

30/07/20 : 600 millions d'euros, c'est l'enveloppe annoncée par le premier ministre au président des Régions de France Renaud Muselier dans le cadre d'un "accord de méthode" signé à Matignon pour préserver leur capacité d'investissements après la crise du Covid

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 13/08/20 | Clément Chambaud capture les « Nuits d’Estuaire »

    Lire

    Autodidacte passionné, le photographe professionnel Clément Chambaud met en valeur, à la lueur des étoiles, des paysages emblématiques de la Charente-Maritime et de la Gironde, faisant de l’Estuaire de la région et de l’océan Atlantique, ses véritables terrains de jeu. Il révèle au grand jour la beauté cachée dans les nuits les plus sombres de l'été. Suivez sa passion pour la nature, et contemplez le spectacle grandiose qu'offrent les astres. Une belle exposition, à découvrir dans la salle d’exposition du phare de Cordouan depuis le 1er août jusqu’au 1er novembre 2020.

  • 13/08/20 | Campings : une fréquentation en baisse en Poitou-Charentes

    Lire

    La Fédération de l'hôtellerie de plein air a réalisé en juillet une enquête de fréquentation des campings en juillet auprès de ses adhérents. Les taux d’occupation avoisinent les 50%, et 67% en locatif. En comparaison à juillet 2019, c'est une baisse de 20% de la clientèle française et de 50% de la clientèle étrangère. L’île de Ré semble moins touchée alors que les territoires intérieurs - Charente, Deux-Sèvres et Vienne - enregistrent un taux d’occupation de leurs campings plus faible.

  • 12/08/20 | La Région Nouvelle-Aquitaine soutient le Liban

    Lire

    La Région Nouvelle-Aquitaine se mobilise pour venir en aide à la population libanaise face au drame qu’elle est en train de vivre. Lors de la prochaine Commission Permanente, une aide de 100 000 euros va être votée qui sera remise soit aux ONG de la région présentes sur place telles que Pompiers solidaires ou Télécoms sans Frontières, soit elle participera au fonds de solidarité mis en place par les collectivités locales françaises.

  • 12/08/20 | La Rochelle : Olivier Falorni quitte le conseil municipal

    Lire

    Il avait exprimé son souhait de se retirer du conseil municipal, le soir de la séance d'installation de la nouvelle municipalité, le 10 juillet dernier, sans passer à l'acte. Il a finalement officialisé cette annonce ce mardi sur les réseaux sociaux, disant qu'il "ne serait plus conseiller municipal de La Rochelle à compter de ce jour". Le député de la 1re circonscription de Charente-Maritime avait été battu d'un cheveu dans les urnes en juin par le maire sortant Jean-François Fountaine.

  • 12/08/20 | Le ministère de l’Agriculture renforce son soutien aux agriculteurs face à la sécheresse

    Lire

    Face à l’épisode de sécheresse en cours, le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, autorise le report de la date limite d’implantation des cultures dérobées valorisées comme surface d'intérêt écologique (SIE) dans certains départements affectés (en Nouvelle-Aquitaine : Creuse, Vienne et Haute-Vienne). Cette mesure vient compléter celles déjà prises ces derniers jours pour soutenir les agriculteurs dans cette période difficile.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour la Région, faire une urgence de la protection des océans

25/08/2019 | L'inauguration du village Nouvelle Aquitaine de ce G7

G7 Veunac Rousset Macron Brisson

À l’occasion de l’inauguration du Village Nouvelle-Aquitaine à la Halle d’Iraty à Biarritz ce samedi, dans le cadre du G7, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, a remis à Emmanuel Macron une copieuse contribution proposant des solutions pour la protection des océans. Une démonstration implacable, et supplémentaire, de l'apport des élus territoriaux au capital de l'État.

Il est pensable que le président de la République, en inaugurant et parcourant – au pas de course-le Village Nouvelle -Aquitaine à la Halle d’Iraty à Biarritz , dans le cadre du G7 aura compris l'indispensable contribution des territoires dans l'épanouissement, le développement de leur région. Comme la qualité des entreprises et des artisans qui ont joué le jeu. Accueilli qu'il a été  par le maire de Biarritz, Michel Veunac ou encore le sénateur Max Brisson, par ailleurs moteur du tourisme des Pyrénées Atlantiques.
La démonstration de cette excellence  territoriale et de cet investissement de la région a été portée hier par Alain Rousset, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, quand il a remis au président de la République un épais document. Non, une véritable et concrète contribution proposant des solutions pour la protection des océans,  à travers « NéoTerra ».

Une mobilisation collective

 Cette contribution réunit plusieurs documents, qui portent la voix des collectivités territoriales accueillantes (ville, agglomération, département et région), mais aussi celle des scientifiques, des entreprises et des ONG coordonnées par Surfrider Foundation Europe. Les enjeux climatiques imposent une mobilisation collective sans faille, du local à l’international. 
 
C’est pourquoi, en complémentarité et en synergie, acteurs politiques et institutionnels, associatifs, entreprises et monde de la recherche, ont souhaité démontrer que des solutions existent à tous les niveaux. La présente contribution se veut une synthèse et un porter à connaissance des recherches menées par les laboratoires de Nouvelle-Aquitaine sur les risques physiques en zones côtières, leurs évolutions sous l’effet du changement climatique, ainsi que les dynamiques socio-économiques et politiques à l’œuvre concernant les mesures et stratégies d’adaptation. Elle résulte d’une collaboration d’environ 30 chercheurs et chercheuses  issus des laboratoires : BRGM, Criham (Université de Poitiers), EPOC (UMR Université de Bordeaux - CNRS), ETBX (Irstea), GREThA (UMR Université de Bordeaux - CNRS), LIENSs (UMR Université de La Rochelle - CNRS), ONF, SIAME (Université de Pau et des Pays de l'Adour

 Les constats, bonnes pratiques et initiatives se doivent d’être pleinement partagés car les réponses sont plurielles. Des risques littoraux au biomimétisme, des actions portées par les collectivités locales aux innovations environnementales d’entreprises, en passant par la mobilisation des organisations non gouvernementales, c’est tout un territoire qui se met en mouvement afin d’alerter et de faire émerger des solutions locales, collectives et durables. 

"Néo Terra ", la feuille de route du Conseil régional 

 A Biarritz, au Pays basque, dans les Pyrénées-Atlantiques, en Nouvelle-Aquitaine, cet effort inédit et commun, émanant des citoyens, des chercheurs, des territoires et des collectivités, est donc porteur d’une dynamique enclenchée depuis plusieurs années par la mise en place de comités scientifiques comme « Acclimaterra » dédié aux conséquences du dérèglement climatique ou encore Ecobiose consacré à la biodiversité. Une étape supplémentaire a été franchie en juillet dernier avec l’adoption de « Néo Terra », la feuille de route du Conseil régional pour accélérer la transition énergétique et écologique. " Elle porte de manière systémique dans le cadre des compétences de la Région son développement économique, l'agriculture, le recyclage, le logement, les nouvelles énergies, l'océan bien sûr, a décliné Alain Rousset. Une des trois grandes aventures qu'il reste peut-être à l'espèce humaine de développer avec le cerveau et l'espace. L'océan est à la fois un bien précieux, cet espèce de res nullius dont parlaient les Romains, qui n'appartient à personne et doit être en même temps  plus que respecté. L'océan c'est les nouveaux médicaments demain, une energie propre, avec les hydroliennes même si on a ici beaucoup de start up qui travaillent sur cette énergie mais qu'on a pas encore réussi à industrialiser ici. C'est l'alimentation de demain pour peu que l'on sache la préserver ."

Le président revient sur le choix de Biarritz et "ce coup de tonnerre"

 

 Lui succédant et s'adressant aux élus comme aux partenaires et organisateurs du G7 en la halle Iraty le président de la République, avant de s'adresser plus tard aux français enchaînait: "On a décidé donc d'organiser notre G7 à Biarritz. Décision prise l'année dernière, ce qui a été pour certains une formidable nouvelle et pour d'autres un coup de tonnerre parce qu'il y a un effet d'attraction, d'intérêt; la planète entière regarde une ville et beaucoup de contraintes, je ne les mésestime pas. Et donc je voulais d'avoir accepté d'organiser avec nous cet événement, ici. De le porter, de l'assumer, et Monsieur le maire tout particulièrement parce que, faut-il le rappeler, les ennuis sont pour le maire et je voulais saluer la pédagogie, la patience que vous avez eues ces derniers mois pour aller expliquer, porter, démontrer. Car si on n'écoute que les gens qui ne sont pas contents on ne fait plus jamais rien. On n'organisera plus de G7, c’est-à-dire qu'on ne sait plus s'organiser entre nous face aux grandes crises et aux grandes transformations du monde et puis on reste chacun chez soi. Donc il faut passer outre les désagréments et c’est une formidable opportunité pour Biarritz, la Région et le Pays basque car non seulement le monde entier va voir la beauté de ces lieux, la qualité d'accueil que nous avons et les capacités d'innovation et d'attraction de cette région, de notre pays. Comme cette halle a pu nous montrer les aspects les plus traditionnels et les plus innovants de la Grande région. Cette halle est un extraordinaire lieu de démonstration de ce que nous savons faire dans cette belle région où l'on innove en étant enraciné..."
Une petite musique et des remerciements que les élus locaux auront trouvés doucereux. En espérant que le président de la République, nouvellement si bien disposé, n'en n'oublie pas les paroles au contact, quelques heures, plus tard des grands de ce monde......
 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : R.A.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3661
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 15 + 14 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !