Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

27/02/20 : Lac de Caussade. La préfète de Lot-et-Garonne vient de faire savoir qu'elle "engage une procédure à l'encontre de la Chambre d'agriculture visant à accomplir des travaux d'office afin d'effectuer la vidange de la retenue".

27/02/20 : « Rien n’est décidé sur l’intervention des forces de l’ordre, tout est encore à l’arbitrage du Premier ministre ». Voici ce qu’a dit le ministre de l’agriculture Didier Guillaume au président de la Chambre d’agriculture 47 ce matin au SIA.

27/02/20 : Elisabeth Borne, ministre de la Transition Ecologique et Solidaire, se rendra ce vendredi à Bordeaux pour soutenir le candidat LaRem Thomas Cazenave aux prochaines élections municipales.

25/02/20 : Le Ministère des Sports a suspendu provisoirement, à titre conservatoire Michel Poueyts, directeur technique national au sein de la Fédération de pelote basque suite à sa mise en examen pour corruption avec un employé de la sous préfecture de Bayonne.

25/02/20 : Au SIA à Paris, les récompenses commencent à pleuvoir sur la Dordogne, hier ont été décernés 4 médailles d’or, 12 médailles d’argent et 12 médailles de bronze pour les produits, ainsi qu’un prix d’excellence au concours des vins du Sud-Ouest.

21/02/20 : Le TramBus de l'agglomération Bayonne-Anglet-Biarritz a franchi le cap du million de voyages, dont 200 000 en janvier. Les abonnements mensuels et annuels observent une progression de plus de 50%; les abonnements scolaires ont eux augmenté de +14 %

20/02/20 : A partir du lundi 24 février, les détenteurs d'un abonnement TBM pourront emprunter la ligne 42 du TER entre Bordeaux Saint-Jean et Parempuyre, et entre Pessac-Centre et Parempuyre, avec cette même carte TBM. Une expérimentation d'1 an renouvelable.

20/02/20 : C'était une figure de la presse française: Jean Daniel le fondateur du Nouvel Observateur s'est éteint ce 19 février à 99 ans. Ce natif d'Algérie, comme Camus, fut aussi un des témoins exigeants de la renaissance du parti socialiste dans les années 70.

19/02/20 : La métropole de Bordeaux a choisi le groupement Eiffage/UCPA/Dalkia et Banque des Territoires pour construire le futur stade nautique de Mérignac. Les travaux doivent démarrer en novembre pour une livraison en 2022.

19/02/20 : Municipales: la liste "Changer!" présente son programme pour Villenave d'Ornon autour de Patrick Bouillot et Florence Rialland ce samedi 22 février, à 10h, salle Jacques Brel

18/02/20 : Présence annoncée de Benoît Biteau député européen EELV et agriculteur en Charente-Maritime à la réunion, ce jeudi 20 février à 19h30, de la liste "Villenave écologique, solidaire et citoyenne" à l'auditorium de Sourreil.

18/02/20 : Dans le cadre des Conférences Montaigne organisées par l'Université bordelaise du même nom, Noël Mamère interviendra ce jeudi 20 février (Amphi B - 18h) sur le thème de "L’écologie, le paradigme politique du XXIe siècle".

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 27/02/20 | La Charente-Maritime décroche le label "vélo et fromage" au SIA

    Lire

    Au Salon International de l'Agriculture de Paris, le Département de la Charente-maritime a obtenu le 26 février le label "Vélo & Fromages".Lancé en 2018 par l'Assemblée des Départements de France, ce label vise à faire découvrir aux amateurs de randonnées à vélo les produits fromagers du terroir. Le premier itinéraire labellisé en Charente-Maritime fait découvrir une quarantaine de sites fromagers sur un parcours de 154 km, qui démarre à l’entrée Nord du département, sur la Vélo Francette.

  • 27/02/20 | La Rochelle : les services municipaux réintègrent l'Hôtel de ville

    Lire

    Suite à la réouverture de l'Hôtel de ville de La Rochelle après 6 années de travaux, l'accueil des services municipaux se fait dorénavant à l'Arsenal, 8 place J-B Marcet, de 8 h 30 à 17 h 30, du lundi au vendredi. L’Hôtel de Ville héberge désormais le cabinet du maire et les élus peuvent y recevoir les citoyens sur RDV. Les cérémonies et mariages y sont de nouveau organisés, ainsi que les visites touristiques. La cour sera librement accessible au public de 8 h à 20 h du lundi au vendredi et de 10 h à 18 h le samedi.

  • 27/02/20 | Mois de sensibilisation au dépistage du cancer colorectal

    Lire

    Lancement d’une campagne de dépistage national du cancer colorectal par le Centre régional de Coordination des dépistages des Cancers de Nouvelle Aquitaine. Deuxième cancer le plus meurtrier, le cancer colorectal est chaque année responsable de 17 000 décès. Détecter ce cancer grâce au dépistage peut guérir 9 cas sur 10. Pour sensibiliser à cette démarche, une marche bleue est organisée ce dimanche 1er mars à partir de 10h sur le parvis de la Maison Éco citoyenne à Bordeaux.

  • 27/02/20 | Le quartier Terre Sud à Bègles labellisé EcoQuartier 2019

    Lire

    La Ville de Bègles vient d'être récompensée pour son projet d’aménagement du quartier Terre Sud, au titre du Label ÉcoQuartier 2019. Le 5 février dernier, le label lui a été décerné par le ministre Julien De Normandie, aux côtés de six autres communes françaises. Le maire de Bègles, Clément Rossignol Puech, recevra les acteurs ayant participé à la démarche de labellisation, mardi 3 mars, à 11h30, au Café de la Route.

  • 26/02/20 | Nouvelle-Aquitaine : la région veut anticiper l'évolution du coronavirus

    Lire

    L'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine renforce son organisation pour faire face à une éventuelle évolution du coronavirus. Les tests de diagnostics peuvent aujourd'hui être réalisés au CHU de Bordeaux, de Limoges et bientôt de Poitiers. Pour augmenter la capacité de ces 3 hôpitaux, 14 autres hôpitaux ont été mobilisés : Angoulême, La Rochelle, Saintonge, Brive, Périgueux, Libourne, Mont-de-Marsan, Dax, Agen, Pau, Côte Basque, Niort, Tulle et Guéret.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pour la Région, faire une urgence de la protection des océans

25/08/2019 | L'inauguration du village Nouvelle Aquitaine de ce G7

G7 Veunac Rousset Macron Brisson

À l’occasion de l’inauguration du Village Nouvelle-Aquitaine à la Halle d’Iraty à Biarritz ce samedi, dans le cadre du G7, Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, a remis à Emmanuel Macron une copieuse contribution proposant des solutions pour la protection des océans. Une démonstration implacable, et supplémentaire, de l'apport des élus territoriaux au capital de l'État.

Il est pensable que le président de la République, en inaugurant et parcourant – au pas de course-le Village Nouvelle -Aquitaine à la Halle d’Iraty à Biarritz , dans le cadre du G7 aura compris l'indispensable contribution des territoires dans l'épanouissement, le développement de leur région. Comme la qualité des entreprises et des artisans qui ont joué le jeu. Accueilli qu'il a été  par le maire de Biarritz, Michel Veunac ou encore le sénateur Max Brisson, par ailleurs moteur du tourisme des Pyrénées Atlantiques.
La démonstration de cette excellence  territoriale et de cet investissement de la région a été portée hier par Alain Rousset, le président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, quand il a remis au président de la République un épais document. Non, une véritable et concrète contribution proposant des solutions pour la protection des océans,  à travers « NéoTerra ».

Une mobilisation collective

 Cette contribution réunit plusieurs documents, qui portent la voix des collectivités territoriales accueillantes (ville, agglomération, département et région), mais aussi celle des scientifiques, des entreprises et des ONG coordonnées par Surfrider Foundation Europe. Les enjeux climatiques imposent une mobilisation collective sans faille, du local à l’international. 
 
C’est pourquoi, en complémentarité et en synergie, acteurs politiques et institutionnels, associatifs, entreprises et monde de la recherche, ont souhaité démontrer que des solutions existent à tous les niveaux. La présente contribution se veut une synthèse et un porter à connaissance des recherches menées par les laboratoires de Nouvelle-Aquitaine sur les risques physiques en zones côtières, leurs évolutions sous l’effet du changement climatique, ainsi que les dynamiques socio-économiques et politiques à l’œuvre concernant les mesures et stratégies d’adaptation. Elle résulte d’une collaboration d’environ 30 chercheurs et chercheuses  issus des laboratoires : BRGM, Criham (Université de Poitiers), EPOC (UMR Université de Bordeaux - CNRS), ETBX (Irstea), GREThA (UMR Université de Bordeaux - CNRS), LIENSs (UMR Université de La Rochelle - CNRS), ONF, SIAME (Université de Pau et des Pays de l'Adour

 Les constats, bonnes pratiques et initiatives se doivent d’être pleinement partagés car les réponses sont plurielles. Des risques littoraux au biomimétisme, des actions portées par les collectivités locales aux innovations environnementales d’entreprises, en passant par la mobilisation des organisations non gouvernementales, c’est tout un territoire qui se met en mouvement afin d’alerter et de faire émerger des solutions locales, collectives et durables. 

"Néo Terra ", la feuille de route du Conseil régional 

 A Biarritz, au Pays basque, dans les Pyrénées-Atlantiques, en Nouvelle-Aquitaine, cet effort inédit et commun, émanant des citoyens, des chercheurs, des territoires et des collectivités, est donc porteur d’une dynamique enclenchée depuis plusieurs années par la mise en place de comités scientifiques comme « Acclimaterra » dédié aux conséquences du dérèglement climatique ou encore Ecobiose consacré à la biodiversité. Une étape supplémentaire a été franchie en juillet dernier avec l’adoption de « Néo Terra », la feuille de route du Conseil régional pour accélérer la transition énergétique et écologique. " Elle porte de manière systémique dans le cadre des compétences de la Région son développement économique, l'agriculture, le recyclage, le logement, les nouvelles énergies, l'océan bien sûr, a décliné Alain Rousset. Une des trois grandes aventures qu'il reste peut-être à l'espèce humaine de développer avec le cerveau et l'espace. L'océan est à la fois un bien précieux, cet espèce de res nullius dont parlaient les Romains, qui n'appartient à personne et doit être en même temps  plus que respecté. L'océan c'est les nouveaux médicaments demain, une energie propre, avec les hydroliennes même si on a ici beaucoup de start up qui travaillent sur cette énergie mais qu'on a pas encore réussi à industrialiser ici. C'est l'alimentation de demain pour peu que l'on sache la préserver ."

Le président revient sur le choix de Biarritz et "ce coup de tonnerre"

 

 Lui succédant et s'adressant aux élus comme aux partenaires et organisateurs du G7 en la halle Iraty le président de la République, avant de s'adresser plus tard aux français enchaînait: "On a décidé donc d'organiser notre G7 à Biarritz. Décision prise l'année dernière, ce qui a été pour certains une formidable nouvelle et pour d'autres un coup de tonnerre parce qu'il y a un effet d'attraction, d'intérêt; la planète entière regarde une ville et beaucoup de contraintes, je ne les mésestime pas. Et donc je voulais d'avoir accepté d'organiser avec nous cet événement, ici. De le porter, de l'assumer, et Monsieur le maire tout particulièrement parce que, faut-il le rappeler, les ennuis sont pour le maire et je voulais saluer la pédagogie, la patience que vous avez eues ces derniers mois pour aller expliquer, porter, démontrer. Car si on n'écoute que les gens qui ne sont pas contents on ne fait plus jamais rien. On n'organisera plus de G7, c’est-à-dire qu'on ne sait plus s'organiser entre nous face aux grandes crises et aux grandes transformations du monde et puis on reste chacun chez soi. Donc il faut passer outre les désagréments et c’est une formidable opportunité pour Biarritz, la Région et le Pays basque car non seulement le monde entier va voir la beauté de ces lieux, la qualité d'accueil que nous avons et les capacités d'innovation et d'attraction de cette région, de notre pays. Comme cette halle a pu nous montrer les aspects les plus traditionnels et les plus innovants de la Grande région. Cette halle est un extraordinaire lieu de démonstration de ce que nous savons faire dans cette belle région où l'on innove en étant enraciné..."
Une petite musique et des remerciements que les élus locaux auront trouvés doucereux. En espérant que le président de la République, nouvellement si bien disposé, n'en n'oublie pas les paroles au contact, quelques heures, plus tard des grands de ce monde......
 

Félix Dufour
Par Félix Dufour

Crédit Photo : R.A.

Partager sur Facebook
Vu par vous
3303
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 29 + 8 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !