Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

23/10/18 : La diffusion de la mini-série TV, "Victor Hugo ennemi d'Etat", tournée en Dordogne, est annoncée pour les 5 et 6 novembre. Elle se présente en quatre épisodes et met en scène les comédiens Isabelle Carré et Yannick Choirat dans le rôle principal.

22/10/18 : La Rochelle : la Ville et la Chambre d'Agriculture organisent un marché fermier d'automne, le 27 octobre de 10h à 19h place de Verdun. Thématique : la citrouille, avec des ateliers confections de citrouilles d'Halloween pour les enfants de 14 à 17h.

22/10/18 : La Charente-Maritime lance son premier forum des emplois saisonniers ostréicoles mardi 30 octobre de 14h à 18h au foyer culturel de La Tremblade. Pole emploi propose aussi le 25 à 10h un atelier découverte des métiers ostreicoles (sur inscription).

20/10/18 : Malgré les grèves qui ont affecté son trafic cette année,l'aéroport de Biarritz-Pays basque franchit, dès ce week-end des vacances de la Toussaint, le cap du million de passagers.

19/10/18 : Un salon gratuit sur la maladie de Crohn, la rectocolite hémorragique, la Polyarthrite et les rhumatismes inflammatoires chroniques est organisé samedi 20 octobre, à la maison des associations de Mérignac.Au menu: conférences, stands d'info, ateliers+ d'info

19/10/18 : Le Festival Garorock et Olympia production, filiale de Vivendi, ont annoncé ce 18 octobre la conclusion d'un accord d'acquisition du premier par le second. La finalisation de cette acquisition devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

18/10/18 : En 2018, le Festival Musicalarue organisé à Luxey (40) a accueilli 49 110 personnes. Combien seront-elles pour l'édition des 30 ans ? Les dates viennent d'être dévoilées : le rendez-vous est donné les 15, 16 et 17 août 2019 !

16/10/18 : Des opposants au projet du contournement de Beynac ont bloqué ce mardi à Vézac, les véhicules qui participaient à une visite de presse du chantier organisée par le Département. Sur décision de la préfecture, les gendarmes ont délogé les manifestants.

16/10/18 : Christelle Dubos, secrétaire de la commission des affaires économiques de l'Assemblée Nationale et députée girondine, a été nommée ce mardi secrétaire d'Etat auprès de la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn.

16/10/18 : Remaniement - Christophe Castaner : ministre de l'Intérieur ; Marc Fesneau (MoDem) : secrétaire d'Etat aux relations avec le Parlement ; Franck Riester (Ex-LR) : ministre de la Culture ; Didier Guillaume (ex-PS) : ministre de l'Agriculture

16/10/18 : Remaniement suite - Jacqueline Gourault (MoDem) : ministre de la Cohésion des Territoires et des Collectivités Locales ; Marlène Schiappa : secrétaire d'Etat à l'Egalité Femmes-Hommes et à la lutte contre les discrimination

16/10/18 : Le 17 octobre à 11h15, un coaching des demandeurs d'emploi est organisé à la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de Poitiers en vue de les accompagner avant le Forum emploi qui aura lieu le lendemain.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 23/10/18 | Poitiers: Tous à la patinoire avec Pass’sport

    Lire

    Du 20 octobre au 4 novembre, la Communauté Urbaine de Grand Poitiers met en place son Pass’Sport. Il permet, pour les enfants des 40 communes jusqu’à 16 ans, un accès à la patinoire et le prêt de patins gratuitement tous les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 14h30 à 17h. Pour obtenir le Pass’Sport, rdv dans la mairie de votre commune. Renseignements : 05 49 52 35 35 ou pass-sports@grandpoitiers.fr

  • 23/10/18 | La Rochelle : après les travaux, un exercice de protection contre les submersions

    Lire

    Suite aux travaux de protection contre les submersions marines menés dans le quartier du Gabut et de la Ville en Bois, la ville de La Rochelle va mener un exercice de simulation d'état d'alerte submersions, le vendredi 23 novembre à partir de 17h. Formés les 18 et 19 octobre, 18 des 26 agents chargés d'intervenir seront mobilisés pour mettre en place clapets et batardeaux entre le pont Scherzer et l'esplanade du Gabut pour un test grandeur nature avant l'hiver.

  • 22/10/18 | Le Plan Végétal Environnement est là !

    Lire

    Pour aider les agriculteurs à investir dans du matériel ou dans l’aménagement de leur exploitation, la Région Nouvelle-Aquitaine, les agences de l’eau Adour-Garonne et Loire-Bretagne, le FEADER, l’État et les collectivités territoriales lancent un nouvel appel à projets jusqu’au 31 mars 2019. Il permet de répondre à la réduction des pollutions et à l’optimisation de la consommation d’intrants ; à la réduction de l’érosion des sols ou à la réduction des prélèvements de la ressource en eau. Modalités et formulaire de réponse

  • 22/10/18 | Charente-Maritime : un nouveau sous-préfet pour le bassin de Jonzac

    Lire

    Jérôme Aymard, le nouveau sous-préfet de Jonzac, prend officiellement ses fonctions ce 22 octobre lors d'une cérémonie de commémoration aux Morts à Jonzac. C'est son premier poste en tant que sous-préfet, après avoir été chef de différents services de sous-préfectures dans la Loire et dans le Morbihan, où il était dernièrement DRH à la Préfecture.

  • 22/10/18 | Le retour des marchés au gras à partir du 3 novembre à Périgueux

    Lire

    La saison des marchés au gras et aux truffes a lieu du samedi 3 novembre au 16 mars 2019. Les mercredis et samedis matin, les producteurs locaux vendront leurs produits frais issus de l’élevage de canards et d’oies. La place Saint-Louis, accueillera une trentaine de producteurs de Dordogne venus faire découvrir, déguster et vendre des produits de haute qualité. Quatre marchés primés seront organisés, les 17 novembre, 15 décembre, 12 janvier et 16 février. Les marchés aux truffes débutent le 8 décembre.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pouvoir d'achat: dur, dur pour les petites et moyennes entreprises

27/06/2008 |

Jean-Paul Betbeze

L'ARDIA (Association Régionale des Industries Alimentaires d'Aquitaine) avait mis au menu du débat qui suivait son assemblée générale de Bordeaux la question de de la volonté gouvernementale d'améliorer le pouvoir d'achat des Français, en demandant à des intervenants réputés en mesure d'apporter des réponses, si "les PME sont en danger". Il n'est pas besoin en effet d'être grand clerc pour supputer que lorsque l'on envisage de favoriser ce pouvoir d'achat, non pas par le canal des salaires, mais par celui de la grande distribution et de la baisse des prix, la pression sur les petits fournisseurs risque de s'accroître de plusieurs crans. Au cours de cette table ronde animée par notre confrère Alain Ribet, les réponses ne sont pas tellement venues des observateurs économistes, mais surtout du représentant d'Auchan

Dure époque pour les entreprises disions-nous, mais rudes temps également pour les smicards et autres sous-rémunérés. Jean-Paul Betbeze, qui, entre autres nombreuses fonctions, est surtout directeur des études écomoniques du Crédit Agricole et membre du Conseil d'analyse Economique auprès du Premier ministre, ne devait-il pas considérer, d'entrée, que "parler des salaires, c'est le mauvais sujet".

Choses à ne pas faire
Ce qui ne manque pas de faire bouillir mon voisin de travée, qui m'indique qu'il doit payer sa part de pizza en grande distribution 5,30 euros, et que c'était aussi 5,30 francs avant l'euro! Pascale Hebel, directrice du département consommation du CREDOC, assurera néamoins un peu plus tard que les prix n'ont pas augmenté avec l'euro, mais seulement leur perception par le public.... Ce n'était pas toutefois, souvenons-nous, le constat récent de certaines associations de consommateurs. Donc, pour JP Betbeze "la première chose à ne pas faire, c'est augmenter les salaires" . La seconde, c'est de subventionner l'énergie. "La prime à la crise ce n'est pas bon". Il est préférable à ses yeux d'aider les achats de produits neufs. Le gros problème selon l'économiste est que le système français est handicapé, notamment vis-à-vis de l'Allemagne en matière de coût des salaires et de productivité. Quant aux PME dans tout cela, "leur pouvoir d'achat est aussi en baisse", mais Jean-Paul Betbeze se contente de dire qu'il ne faut pas "antagoniser" grande distribution et PME, et de lancer:"tout le monde aime les PME, mais je dis prouvez-le!"

Chance pour les PME innovantes
De son côté, Christian Delesalle, responsable des partenariats chez Auchan, note que l'on peut être inquiet pour les PME lorsque, comme c'est le cas, il est envisagé d'encourager l'implantation de magasins de moins de 1000 m2 "qui ne peuvent être que de hard discount". Auchan propose, certes, cette formule au milieu de ses hypers, mais assure Ch Delesalle, "plus de la moitié de nos fournisseurs sont des petites et moyennes entreprises". Il reconnait cependant qu'avec les dispositions gouvernementales qui vont lever le verrou, "les choses vont changer". Nous allons entrer dans une nouvelle relation, nous allons regarder le produit et son prix alors que précédemment nous passions notre temps à contracter avec le fournisseur. Nous rechercherons le mieux disant. La guerre sera rude pour le produit "sans contenu". Mais les produits innovants seront gagnants, et ces entreprises auront une autoroute devant elles". Auchan prévoit d'autre part de développer l'indication de provenance locale et régionale dans ses rayons. Quant à une nouvelle capacité des hypers à faire baisser les prix, Ch. Delesalle, a émis pour le moins un net bémol : "nous sommes déjà au plancher" a-t-il affirmé en indiquant que les résultats financiers de la grande distribution sont inférieurs à ceux de certains grands groupes alimentaires.....

Alain Cougrand (ConserverieAlain Martin)succède à Jacques Louge (Distillerie du Périgord) à la présidence de l'ARDIA.

Gilbert Garrouty

Notre photo:Jean-Paul Betbeze (ph Aqui)

Partager sur Facebook
Vu par vous
557
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
celine | 08/08/2008

je suis commerçante et je trouve que l'état ne se bouge pas dans le bon sens pour aider les petites entreprises
en sortant un smig pour moi j'ai beaucoup de mal à finir de payer mes taxes, ma tva .... et qu'est ce que vous pouvez payer un employé? Si tous les commerçants avait un employé ça aiderais dejà beaucoup le pouvoir d'achat mais tant que nos charges ne baisseront pas ce sera impossible. Merci de me lire, c'est deja bien!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 25 + 16 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Affichez Vous chez Nous ! J'aime aqui, je le soutiens !