11/12/17 : La Charente-Maritime est passée ce matin en vigilance "jaune" vents violents : la circulation est coupée sur le pont de l'île d'Oléron et les liaisons maritimes coupées avec l'île d'Aix, en raison d'une forte houle.

10/12/17 : A Orthez la liste menée par le socialiste Emmanuel Hanon remporte l'élection municipale (49,69%) devançant celle du maire sortant Yves Darrigrand (39,87%) et de Hélène Marest (Lrem -Modem 10,44%

10/12/17 : Philippe Mahé préfet de Meurthe-et-Moselle depuis août 2015 est le nouveau directeur général des services de la Gironde. Il a occupé plusieurs postes similaires depuis 1995 en Côtes d'Armor Finistère aux communautés urbaines de Nantes et de Toulouse.

10/12/17 : Dans un communiqué du 9/12, le président de la Charente-Maritime Dominique Bussereau annonce que l'instauration d'un péage à l'entrée d'Oléron ne sera finalement pas soumis au vote lors de la session du Département du 18 décembre comme annoncé.

10/12/17 : Charente-Maritime : Météo France annonce une tempête ce lundi, avec de violentes rafales pouvant atteindre localement 120 à 130 Km/h sur le littoral et 100 à 110 Km/h à l'intérieur des terres.

09/12/17 : Après l'annonce de la présence du groupe NTM, les Francofolies ont annoncé cette semaine leurs prochaines têtes d'affiches de l'édition 2018, qui se tiendra du 11 au 15 juillet : Orelsan, Jain, Véronique Sanson, Mc Solaar, Calogero et Shaka Ponk.

08/12/17 : Les maires de Port-au-Prince et de La Rochelle ont signé un accord mardi à l’occasion des 2e Assises de la coopération franco-haïtienne à Port-au-Prince. Une aide nouvelle sera apportée pour la construction d’un lieu d’accueil en cas de catastrophe.

07/12/17 : Le maire de Saint-Jean-de-Luz et premier vice-président de la Communauté Pays basque, Peyuco Duhart, 70 ans, est mort ce vendredi matin à 10 heures au Centre hospitalier de la Côte basque à Bayonne. Il avait été victime d'un AVC la semaine dernière.

06/12/17 : L’innovation au service des entreprises. Jeudi 14 décembre, la CCI47 organise un a-m de table ronde autour du « design, levier d’innovation dans les entreprises ». Pour en parler des entrepreneurs seront présents pour témoigner de leur expérience.

06/12/17 : Mi novembre, le centre national pour le développement du sport a attribué un total 5,7M€ à 16 projets néo-aquitains visant la création d’équipements structurants, l’accès à la pratique sportive des personnes handicapées et à la rénovation des CREPS

06/12/17 : C'est ce lundi 11 décembre que Didier Lallement, prendra officiellement ses fonctions de préfet de la région Nouvelle-Aquitaine, préfet de la zone de défense et de sécurité Sud-Ouest et préfet de la Gironde à la suite de Pierre Dartout.

30/11/17 : Le 20 décembre, la salle de spectacles “Les Cigales“ à Luxey (40) accueille Françis Huster pour un seul-en-scène moderne et engagé, à l’image de celui qu’il incarne: Albert Camus. Rendez-vous à 21h. Pensez à réserver sur www.musicalarue.com !

- Multivote -
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 11/12/17 | Bordeaux : Deux tramways en plus aux heures de pointe sur la ligne A

    Lire

    Afin d’accompagner la fermeture du pont de pierre à la circulation automobile, et à la demande d’Alain Juppé, TBM renforce le service tramway de la ligne A en heures de pointe, sur la rive droite, à compter du lundi 11 décembre. Deux tramways supplémentaires seront mis en place entre 7 h et 8 h, aux départs de « La Gardette » et « Dravemont » et entre 17h et 18h, du centre de Bordeaux vers la Rive Droite.

  • 09/12/17 | Pierre Dartout décoré en quittant Bordeaux

    Lire

    Pierre Dartout, préfet de Gironde et de Nouvelle-Aquitaine a vécu un moment singulier lors de la réception marquant son départ de Bordeaux: il a reçu des mains d'Alain Juppé la décoration de commandeur dans l'Ordre national du mérite en présence d'élus, de personnalités, de sa famille venue de son Limousin natal moment chaleureux ponctué d'un très bel hommage du maire de Bordeaux retraçant une carrière fournie au service de l'Etat et remerciement appuyé du récipiendaire à Bordeaux où il sera "très heureux de revenir". M.Dartout, le préfet de l'installation de la réforme territoriale a loué sa relation avec Alain Rousset

  • 08/12/17 | Les événements nautiques de La Rochelle annoncés au salon Nautic de Paris

    Lire

    Le salon Nautic a été l'occasion pour La Rochelle d'annoncer les événements de 2018. En avril, la ville accueillera L'Hermione avant son départ en méditerranée. En mai, ce sera la première édition des Assises de la plaisance et du nautisme. A partir de juillet, 4 championnats européens de sport de glisse vont se succéder (catamaran, dériveur et forty-niners). Sans oublier les traditionnels rendez-vous de la Semaine du Nautisme ou du Grand Pavois, qui se tiendra du 26 septembre au 1 octobre.

  • 08/12/17 | L'ambassadeur de Chine annoncé à la prochaine fête de la truffe

    Lire

    La prochaine fête de la truffe a lieu à Sarlat, les 20 et 21 janvier 2018. Cet événement culinaire accueillera l'assemblée générale de l’association des Bocuse d’Or Winners. Pour l’occasion, 17 lauréats du célèbre concours de cuisine du monde seront présents. Zhai Jun, l'ambassadeur de la République populaire de Chine, accompagné d'une vingtaine de personnes à la prochaine Académie culinaire du foie gras et de la truffe, a répondu favorablement à l'invitation de la municipalité.

  • 07/12/17 | L'avenir du vélo en débat à La Rochelle

    Lire

    Depuis douze ans, la Charente-Maritime organise ses Tribunes de l'Innovation autour de grands thèmes d'actualité comme la solidarité, la mondialisation, etc. Pour cette édition, la "petite reine" est à l'honneur, avec des conférences-débats autour de son histoire, sa place socio-économique, ses innovations technologiques et son avenir en tant que transport doux et durable. RDV (gratuit) le 14 décembre à 18h à la Maison du Département. Ouvert au grand public sur inscription au 05 46 31 72 00.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Pouvoir d'achat: dur, dur pour les petites et moyennes entreprises

27/06/2008 |

Jean-Paul Betbeze

L'ARDIA (Association Régionale des Industries Alimentaires d'Aquitaine) avait mis au menu du débat qui suivait son assemblée générale de Bordeaux la question de de la volonté gouvernementale d'améliorer le pouvoir d'achat des Français, en demandant à des intervenants réputés en mesure d'apporter des réponses, si "les PME sont en danger". Il n'est pas besoin en effet d'être grand clerc pour supputer que lorsque l'on envisage de favoriser ce pouvoir d'achat, non pas par le canal des salaires, mais par celui de la grande distribution et de la baisse des prix, la pression sur les petits fournisseurs risque de s'accroître de plusieurs crans. Au cours de cette table ronde animée par notre confrère Alain Ribet, les réponses ne sont pas tellement venues des observateurs économistes, mais surtout du représentant d'Auchan

Dure époque pour les entreprises disions-nous, mais rudes temps également pour les smicards et autres sous-rémunérés. Jean-Paul Betbeze, qui, entre autres nombreuses fonctions, est surtout directeur des études écomoniques du Crédit Agricole et membre du Conseil d'analyse Economique auprès du Premier ministre, ne devait-il pas considérer, d'entrée, que "parler des salaires, c'est le mauvais sujet".

Choses à ne pas faire
Ce qui ne manque pas de faire bouillir mon voisin de travée, qui m'indique qu'il doit payer sa part de pizza en grande distribution 5,30 euros, et que c'était aussi 5,30 francs avant l'euro! Pascale Hebel, directrice du département consommation du CREDOC, assurera néamoins un peu plus tard que les prix n'ont pas augmenté avec l'euro, mais seulement leur perception par le public.... Ce n'était pas toutefois, souvenons-nous, le constat récent de certaines associations de consommateurs. Donc, pour JP Betbeze "la première chose à ne pas faire, c'est augmenter les salaires" . La seconde, c'est de subventionner l'énergie. "La prime à la crise ce n'est pas bon". Il est préférable à ses yeux d'aider les achats de produits neufs. Le gros problème selon l'économiste est que le système français est handicapé, notamment vis-à-vis de l'Allemagne en matière de coût des salaires et de productivité. Quant aux PME dans tout cela, "leur pouvoir d'achat est aussi en baisse", mais Jean-Paul Betbeze se contente de dire qu'il ne faut pas "antagoniser" grande distribution et PME, et de lancer:"tout le monde aime les PME, mais je dis prouvez-le!"

Chance pour les PME innovantes
De son côté, Christian Delesalle, responsable des partenariats chez Auchan, note que l'on peut être inquiet pour les PME lorsque, comme c'est le cas, il est envisagé d'encourager l'implantation de magasins de moins de 1000 m2 "qui ne peuvent être que de hard discount". Auchan propose, certes, cette formule au milieu de ses hypers, mais assure Ch Delesalle, "plus de la moitié de nos fournisseurs sont des petites et moyennes entreprises". Il reconnait cependant qu'avec les dispositions gouvernementales qui vont lever le verrou, "les choses vont changer". Nous allons entrer dans une nouvelle relation, nous allons regarder le produit et son prix alors que précédemment nous passions notre temps à contracter avec le fournisseur. Nous rechercherons le mieux disant. La guerre sera rude pour le produit "sans contenu". Mais les produits innovants seront gagnants, et ces entreprises auront une autoroute devant elles". Auchan prévoit d'autre part de développer l'indication de provenance locale et régionale dans ses rayons. Quant à une nouvelle capacité des hypers à faire baisser les prix, Ch. Delesalle, a émis pour le moins un net bémol : "nous sommes déjà au plancher" a-t-il affirmé en indiquant que les résultats financiers de la grande distribution sont inférieurs à ceux de certains grands groupes alimentaires.....

Alain Cougrand (ConserverieAlain Martin)succède à Jacques Louge (Distillerie du Périgord) à la présidence de l'ARDIA.

Gilbert Garrouty

Notre photo:Jean-Paul Betbeze (ph Aqui)

Partager sur Facebook
Vu par vous
399
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
1 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
celine | 08/08/2008

je suis commerçante et je trouve que l'état ne se bouge pas dans le bon sens pour aider les petites entreprises
en sortant un smig pour moi j'ai beaucoup de mal à finir de payer mes taxes, ma tva .... et qu'est ce que vous pouvez payer un employé? Si tous les commerçants avait un employé ça aiderais dejà beaucoup le pouvoir d'achat mais tant que nos charges ne baisseront pas ce sera impossible. Merci de me lire, c'est deja bien!

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 13 + 18 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !