Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

14/07/18 : Michèle Delaunay ancienne ministre et députée de la Gironde promue au grade de chevalier dans l'ordre de la Légion d'Honneur au titre du ministère des Solidarités et de la Santé avec mention de ses " 49 ans de services"

14/07/18 : Charente-Maritime: à partir du 16/07, un arrêté interdit le remplissage et la remise à niveau des mares de tonnes (chasse au gibier d'eau), sur la Curé-Sèvre Niortaise, le Mignon, les marais de Rochefort nord et sud et le marais bord de Gironde nord.

13/07/18 : Les 26, 27 et 28 juillet, le Tour de France fait étape dans le 64. Toutes les infos pratiques liés à ces 3 jours de présence ( accès, parking, circulation, accueils camping-car, passage de la caravane,etc )sont à retrouvées sur www.infotour64.com+ d'info

12/07/18 : Fierté au sein d'Aérocampus Aquitaine: la structure compte 100% de réussite à tous les BAC et BTS avec plus de 87% de mentions dont 56% de mentions B et TB. Parmi eux: Alisson Armatte est la major de France en BTS Aéronautique. Félicitations!

12/07/18 : Suite aux nouvelles analyses effectuées, l'ARS a autorisé la réouverture immédiate de la baignade à la Base de Loisirs du Marsan ce 12 juillet. La filtration naturelle du plan d'eau a suffit pour endiguer ce phénomène ponctuel.

11/07/18 : Sur demande de l'ARS, le lac de baignade de la base de loisirs du Marsan est fermé jusqu'à nouvel ordre. Des analyses ont révélé un taux de bactéries coliformes supérieur à la limite autorisée. De nouvelles analyses sont en cours.

11/07/18 : Au 1er semestre 2018 l'Aéroport de Bordeaux passe les 3M de voyageurs (+6,2%). Nouveau record en juin avec 669.000 passagers (+6,5%): +17,4% pour les vols internationaux (384.500 voyageurs) et pour le low cost. Le trafic national perd 5,5% et Paris 26,8%

07/07/18 : La visite du président de la République, Emmanuel Macron, en Dordogne, ce sera jeudi 19 juillet.Le chef de l’État devrait faire une halte à Périgueux avant de se rendre dans une commune rurale pour y parler du maintien des services publics.

06/07/18 : La Rochelle : les inscriptions sont ouvertes à l'université, au Technoforum, 23 av. A.Einstein, jusqu'au jeudi 19 juillet de 9h à 12h30 et de 13h30 à 17h00, et ce samedi de 9h à 16h30. Reprise des inscriptions le 23 août jusqu’au 14 septembre.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 19/07/18 | La Vigne arrive en ville

    Lire

    Les vignerons du réseau Bienvenue à la Ferme vous donne rendez-vous les 8 et 9 septembre prochains au Jardin Public de Bordeaux pour la 3ème édition de Vign’en Ville. Le temps du week-end, vous pourrez vous mettre dans la peau d’un viticulteur à travers un itinéraire pédagogique et gourmand le long d’un parcours de 8 espaces thématiques et de nombreux ateliers accessibles au plus grand nombre. Pour clore ce parcours dans une ambiance festive un déjeuner fermier est organisé par la Belle Marguerite, le truck des produits fermiers d'ici.

  • 19/07/18 | Beach rugby et patrouille de France sur la Côte basque

    Lire

    Ce week-end à Anglet, se disputera le tournoi annuel de l'Anglet Beach rugby Festival, un dérivé du sport roi, qui réunit une vingtaine d'équipes sur des terrains aménagés plage des Sables d'Or. Un véritable village a été installé avec des animations. Cette année, stars de l'édition, Miss France 2018 et la Patrouille de France, hôte de la ville, qui évoluera samedi à 18h15 le long des 4,5kms de littoral. Dimanche, clôture avec un Haka géant. Le programme sur https://beachrugbyfestival.fr et anglet.fr

  • 18/07/18 | Gironde: moins d'accidents mais plus de tués sur les routes

    Lire

    Au 16 juillet, 46 personnes sont décédées en 2018 sur les routes de la Gironde. L’analyse de l’accidentologie du 1er semestre 2018 en Gironde révèle que 53% des accidents mortels ont eu lieu en solo (un seul véhicule impliqué). On compte moins d’accidents et de blessés que l’an dernier sur la même période: 615 accidents contre 770 (-20%) et 180 blessés contre 240 (-25%). On dénombre en revanche plus de tués: 43 contre 37 (+16%). Les automobilistes représentent 63% des victimes. Les causes principales des accidents mortels sont la vitesse (12 cas), l’alcool (12 cas) et l’inattention (11 cas).

  • 18/07/18 | AVC tous concernés fait la tournée des plages

    Lire

    La 2ème édition du « Tour des plages pour prévenir les AVC auprès des vacanciers » aura lieu du 24 juillet au 4 août. Durant ces 12 jours, des stands de prévention, informations, des distributions de flyers présentant les facteurs de risques et les symptômes d’un AVC seront sur 12 plages de la région Nouvelle-Aquitaine entre la Charente-Maritime et le Pays-Basque. Infos : www.avc-tousconcernes.org

  • 18/07/18 | Le CCAS de Marmande et le CHD de la Candélie, partenaires

    Lire

    Une convention de partenariat baptisée «pour une inclusion sociale des personnes en situation de handicap psychique à travers un parcours résidentiel adapté» sera signée entre la ville de Marmande et le Centre hospitalier départemental de la Candélie le 19 juillet prochain. Le but : permettre aux patients de réaliser un séjour en logement temporaire. Et, après une période d’évaluation et d’adaptation, un logement définitif selon une procédure de gestion locative adaptée leur sera proposé.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Présidentielle : Alain Juppé recadré par Nicolas Sarkozy

25/04/2012 |

Alain Juppé

Il y a quelques jours, Alain Juppé était en pôle position pour devenir Premier ministre en cas de victoire de Nicolas Sarkozy à l'issue du second tour de la Présidentielle. Mais, visiblement, les résultats du 1er ont tendu les relations entre les deux hommes. Et, le maire de Bordeaux a retrouvé la liberté de parole qui lui était si chère, avant d'intégrer le gouvernement. Ce qui lui a valu un "recadrage" très médiatisé du Président ce mardi 24 avril. Le signe aussi que l'UMP se fissure entre d'un côté sa frange gaulliste sociale et sa frange "droite populaire". Explications.

Tout a commencé lundi. Intervenant sur RTL, Alain Juppé avait déclaré que, en cas de défaite, ils seraient "un certain nombre à tout faire pour que l'UMP garde sa cohésion", tout en précisant que l'espoir était "fort" dans le camp du président candidat sur ses chances de victoire le 6 mai. Le très influent ministre des Affaires étrangères semble craindre une implosion de l'UMP en cas de défaite de son candidat. Louis Aliot, vice-président du FN, en est persuadé. Une sortie peu appréciée par Nicolas Sarkozy, dont les relations n'ont pas toujours été au beau fixe avec son ministre. "Il ferait mieux de se concentrer sur le 2e tour", lui a-t-il répondu sèchement mardi matin, sur France 2. "On est exactement dans ce qui n'intéresse nullement les Français", a-t-il encore estimé, tout tourné qu'il est vers son objectif du second tour.

Alain Juppé redoute une implosion de l'UMP
Ce n'est pas la première déclaration du maire de Bordeaux sur ce sujet sensible. Dans une interview accordée début mars au "Figaro", Alain Juppé avait déjà insisté sur la nécessité du "maintien de l'unité de l'UMP et de la sauvegarde de ses valeurs". "J'ai fondé, avec d'autres, ce mouvement et je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour éviter que cet acquis soit remis en question", avait-il souligné. A l'époque, il avait rappelé : "il y aura un congrès à l'automne et les choix se feront dans le cadre d'une procédure démocratique". Comme si Nicolas Sarkozy allait perdre. Quoi qu'il en soit, Alain Juppé n'est pas le seul au sein de son parti à s'inquiéter. De Patrick Devedjian à Jean-Pierre Raffarin en passant par Jean-Louis Borloo et Chantal Jouanno, ils sont nombreux à voir d'un mauvais œil la droitisation de la campagne de second tour de Nicolas Sarkozy. Les échanges sont vifs entre les "deux bords" de l'UMP. Thierry Mariani, ministre des Transports mais aussi créateur de "la droite populaire", estime que l'UMP telle qu'elle a été créée en 2002 a vécu. "On avait regroupé des membres du RPR, des libéraux et de l'UDF pour former l'UMP en distribuant les postes par tiers. Tout ça, c'est du passé. Si l'UMP veut perdurer, elle doit être représentative de ce que veulent nos militants et notre électorat." En cas de défaite à la présidentielle, les prochains mois risquent d'être mouvementés au sein de l'UMP...

Nicolas César
Par Nicolas César

Crédit Photo : Aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
313
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 21 + 13 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !