13/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES - Dans la 3ème circonscription, David Habib député socialiste sortant critique sur la NUPES, est candidat à sa succession en son nom propre face à un candidat LFI /NUPES. Alain Rousset vient de lui apporter son soutien.

12/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription, Cyril Mouquet , candidat Nouvelle Donne se désiste au profit du candidat investi par la Nupes, l'écologiste Nicolas Thierry, au nom de "l'intérêt général premier avant tout" tweete Cyril Mouquet.

11/05/22 : GIRONDE. La sortante Christelle Dubos (LREM), 46 ans, lâche la 12e circonscription. Elue en 2017, secrétaire d'Etat de 2018 à 2020, elle a créé le service public du versement des pensions alimentaires. Son suppléant, Pascal Lavergne devient candidat.

11/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Le Hendayais Tom Dubois-Robin, 29 ans, portera les couleurs de la NUPES dans la 6e circonscription. Ex gilet jaune, il a aussi interpellé, en tant que riverain, les pouvoirs publics sur le sort des migrants à la frontière basque.

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Dans la 6e circonscription, le sortant Vincent Bru, majorité présidentielle, se représente. L'ex-maire de Cambo et ex-conseiller départemental est concurrencé par l'adjoint au commerce de Biarritz, Fabrice-Sebastien Bach (LR).

10/05/22 : GIRONDE. Dans la 2e circonscription de Bordeaux, le leader EELV au conseil régional, Nicolas Thierry annonce sa candidature au poste de député face à Catherine Fabre (LREM), élue en 2017 après avoir battu Michèle Delaunay (PS) et Pierre Hurmic(EELV).

10/05/22 : PYRENEES-ATLANTIQUES. Colette Capdevielle, députée PS de 2012 à 2017, ne se présente pas dans la 5e circonscription, réservée à LFI par l'accord politique NUPES. "Nous entendons le message qui demande à la gauche de se réunir" indique la section du PS.

05/05/22 : LIMOUSIN. Après l’accord entre LFI, PC, EELV et PS, un seul candidat PS pourra se présenter dans l’ancienne région, sur la 2ème circonscription de la Haute-Vienne détenue par le député LREM Pierre Venteau. Six socialistes avaient été élus en 2012.

05/05/22 : HAUTE-VIENNE. Sur la 2ème circonscription, le député LREM Pierre Venteau, qui avait remplacé Jean-Baptiste Djebbari en novembre 2019 nommé secrétaire d'État aux transports, annonce qu’il ne sollicitera pas l’investiture aux élections législatives.

27/04/22 : DORDOGNE- L'épizootie aviaire se poursuit: au 26 avril, 52 foyers sont confirmés, soit 7 foyers de plus en 3 jours. 2 suspicions de foyers sont encore en cours d'analyse. Le dépeuplement préventif des élevages frôle les 500 000 volailles abattues.

26/04/22 : A l'heure de la déclaration fiscale des revenus, l'Ordre des avocats de Bordeaux proposent conseils et assistance gratuite aux contribuables du lundi 2 mai au vendredi 6 mai de 10h à 13h au 05-24-99-39-76.

20/04/22 : Dans le sud de la Haute-Vienne, un second élevage a été touché par l’épizootie d’influenza aviaire sur la commune du Chalard. Les 12.000 canards ont été abattus.

- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 16/05/22 | Gironde : des micro-algues face aux champignons de la vigne

    Lire

    Fermental, spécialisée dans la recherche et l'exploitation bio-industrielle des micro-algues, souhaite proposer des solutions durables contribuant à l'élaboration de produits sains, naturels et performants. Pour ce faire, elle pilote le projet de recherche Valbiovi (en partenariat avec Immunrise Biocontrol France, une start-up située à Cestas, et l’Institut de la Vigne et du Vin à Villenave-d’Ornon) qui a pour objectif la production de biomasse d’une micro-algue marine pour lutter contre les champignons de la vigne, tels que le mildiou.

  • 16/05/22 | Dordogne : l'intelligence artificielle au service de la santé les aides à domicile

    Lire

    Pour faire face au déficit de personnel dont souffre le secteur de l'aide à domicile, la société Odyssio, basée à Périgueux, souhaite apporter une solution à la fois globale et personnalisée au problème de troubles musculo-squelettiques rencontrés dans le secteur et contribuer à préserver les ressources humaines. Elle va développer une tenue professionnelle connectée qui mesurera les mouvements effectués, analysera la posture et à terme anticipera les troubles musculo-squelettiques. La Région octroie 100 000 € d'aide à ce projet, au croisement de la silver économie et de l'attractivité des métiers de l'autonomie.

  • 16/05/22 | La filière caprine dévoile son programme 2022

    Lire

    A Mignaloux-Beauvoir, en Vienne, le Bureau Régional Interprofessionnel du Lait de Chèvre porte le programme 2022 du Cluster REXCAP pour les actions de développement de la filière caprine au travers de 12 actions. Parmi elles, l’engagement du Syndicat du Chabichou du Poitou et du Syndicat du Mothais sur feuille dans la démarche AOP laitière durable ou l’accompagnement, le développement de la production fermière régionale par la Fédération régionale caprine ou encore l'expérimentation d'améliorations technico-économiques en élevage pâturant.

  • 13/05/22 | Des travaux pour favoriser l'écoulement du gave d'Ossau

    Lire

    La Communauté de communes de la vallée d'Ossau assure la compétence de Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations sur le bassin versant du gave d'Ossau. Le 10 décembre 2021, une crue majeure du gave et de plusieurs affluents ont entraîné l'érosion de berge et l'accumulation de végétation entravant le libre écoulement des eaux. Des travaux vont être menés sur 39 sites pour enlever les embâcles accumulés et rétablir les sections d'écoulement.

  • 13/05/22 | 108 entreprises viticoles à la réouverture du salon Prowein

    Lire

    Après 2 ans d'absence, le salon professionnel viticole ProWein à Düsseldorf revient du 15 au 17 mai. L'objectif pour les 108 entreprises de la région présentes va être de recréer du lien avec les acheteurs internationaux. Pour offrir plus de visibilité aux acheteurs étrangers, l'AANA a créé un annuaire numérique référençant près de 200 vins et spiritueux régionaux. L'annuaire est disponible sur le site Prowein.aana.fr

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Présidentielle : En Haute-Vienne Emmanuel Macron l’emporte avec plus de 59 % des suffrages

25/04/2022 | Retrouvez les résultats du second tour de l'élection présidentielle en Haute-Vienne. Comme au niveau national, les électeurs ont choisi le président sortant.

Panneau d'affichage pour le 2nd tour de l'élection présidentielle de 2022

Les électeurs haut-viennois avaient placé Emmanuel Macron en tête de leurs suffrages lors du premier tour, le 10 avril, avec 27,19 %, suivi par Marine Le Pen avec 22,44 % et Jean-Luc Mélenchon avec 31,34 %. En Haute-Vienne, les 263 742 électeurs étaient appelés à exprimer leur choix pour cette élection présidentielle en déposant leurs bulletins dans les 377 bureaux de vote. Ils ont choisi de réélire le président sortant avec 59,18 % des votes.

A 17 heures, la participation s'élevait à 66,02 %, en légère baisse comme pour le vote à l’échelle nationale, elle était de 69,26 % au premier tour à la même heure. Les premiers résultats partiels qui nous parviennent sur 43 % des électeurs inscrits placent en tête Emmanuel Macron avec 54,16 % et Marine Le Pen à 45,84 %.

Les résultats définitifs sont tombés à 22 heures, le président sortant l’emporte en Haute-Vienne avec 59,18 % des suffrages exprimés, Marine Le Pen réalise 40,62 %. L’abstention atteint 24,43 % en hausse de plus de 3 % par rapport au premier tour. Emmanuel Macron obtient 103 329 voix soit un peu moins du double par rapport au premier tour où il avait engrangé 54 951 voix. Il a pioché largement dans une partie des 43 137 voix de Jean-Luc Mélenchon mais aussi dans le réservoir des candidats communistes (8 030 voix), écologistes (7 877 voix) et socialistes (5 654 voix), tout en bénéficiant certainement de bons reports de voix des électeurs de la candidate LR (9 544 voix) et de Jean Lassalle arrivé cinquième sur le département avec 9 973 votes. Toutefois, il perd plus de 11 % des suffrages par rapport à 2017 soit 23 089 votes. Les bulletins blancs et nuls représentent 12,41 %.

A Limoges, comme au 1er tour Emmanuel Macron gagne avec 67,69 % des votes contre 32,31 % pour son adversaire. L’abstention atteint 29,95 % et le taux de bulletins blancs et nuls est de 11,62 %.

A la sous-préfecture de Bellac, le président sortant est en tête avec 54,47 %, Marine Le Pen est créditée de 45,53 %. Le taux d’abstention est de 28,70 % et les bulletins blancs et nuls s'élèvent à 11,72 %

A Couzeix, c’est Emmanuel Macron qui est vainqueur avec 62,60 % des suffrages (3.266 voix), Marine Le Pen totalisant 37,40 % (1 951 voix). L’abstention est de 23,15 % avec 11,14 % de bulletins blancs et nuls. Le président double son score du 1er tour engrangeant certainement une bonne part des 17,93 % des votes Mélenchon du premier tour.

A Panazol, son score est encore meilleur avec 66,62 % des suffrages contre 35,38 % pour Marine Le Pen. L’abstention est de 20,93 % et le taux de de bulletins blancs et nuls de 10,28 %.

A Saint-Junien, terre de gauche par excellence, le président sortant obtient le même résultat qu’au niveau national avec 58,46 % des suffrages contre 41,54 % à son adversaire pour un taux d’abstention de 26,67 %.

A la sous-préfecture de Rochechouart, Emmanuel Macron l’emporte avec 53,68 % contre 46,32 % pour Marine Le Pen avec un taux d’abstention de 23,07 %.

Macron baisse et Le Pen progresse

Dans les principales villes du département, le score du chef de l’État est en recul par rapport à l’élection de 2017 avec une perte entre 9 et 12 %. A l’inverse Marine le Pen progresse sur ces mêmes villes entre 9 % et 13 % et obtient ses meilleurs résultats dans les deux sous-préfectures en dépassant 45 % des votes.

Elle est également en tête dans de nombreuses petites communes rurales aussi bien au Nord, à l’Ouest qu’à l’Est du département parfois de quelques voix seulement. Quatre communes n’ont pas pu départager les deux finalistes à savoir Châteauponsac, Saint-Martin-Terressus, Le Châtenet-en-Dognon et Pensol.

Cette progression du vote d’extrême droite préoccupe le député LREM Pierre Venteau qui voit dans cette expression des urnes, un vote de colère pas toujours justifié. « Marine Le Pen est devant dans des petites communes avec un maire PS ou PC, c’est édifiant » déplore-t-il, « c’est un marqueur fort qui appelle des mesures fortes même avant les législatives. C’est indispensable sur la question du pouvoir d’achat. On voit le résultat d’un discours négatif de déclassement, on n’est pas plus malheureux en Haute-Vienne qu’ailleurs. On est un peu déboussolé dans les territoires ruraux. Le sentiment de déclassement c’est aussi un ressenti. Le combattre, c’est commencer par avoir un discours positif, ce n’est pas le cas aujourd’hui. C’est la complainte permanente ; j’en veux aussi à ceux qui sont à la manouvre dans les collectivités car cette complainte, ce n’est pas positif. »

Quant à la réélection du président, il espère qu’il n’y aura pas de dérives dans les prochains jours à l’approche des élections législatives en juin. « Les extrêmes expliquent qu’il y aura un troisième tour aux législatives, on verra ce qu’il en sera mais je ne voudrais pas qu’il y ait une contestation des résultats. Les urnes ont parlé, Emmanuel Macron est élu indéniablement. Respectons les urnes.»

Pour Jean-Claude Leblois, président socialiste du Conseil départemental, cette réélection n’est pas un vote d'adhésion au programme du candidat président. « Le peuple français a voté faisant le choix de rejeter une nouvelle fois la candidate de l’extrême-droite et rappelant son attachement profond à la République et à ses valeurs fondatrices de liberté, d’égalité et de fraternité… Je salue ce résultat mais il ne constitue en rien une victoire tant les conditions de cette réélection sont discutables… C’est comme l’ont souligné beaucoup de commentateurs "le vote du moindre mal" dans une dialectique savamment entretenue par les macronistes du "moi ou le chaos" ».

Et d’ajouter que « Ce résultat montre un tassement des réflexes républicains face à l’arrogance et la dureté du président candidat, estimant seul détenir la vérité sans qu’aucune discussion ne soit permise. Le score d’Emmanuel Macron, en retrait de celui de 2017, marque une érosion inquiétante sur l’état de colère sociale et alarmante sur la tentation insurrectionnelle qui guette notre nation. Le président réélu a le devoir d’y porter une réelle attention afin de prendre les attentes des Français en considération, sans duperie ni trahison. »

 

Corinne Mérigaud
Par Corinne Mérigaud

Crédit Photo : Corinne Merigaud

Partager sur Facebook
Vu par vous
6990
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 19 + 11 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Boris Vallaud, Gérald Dahan, Jean-Yves Lalanne font partie des élus investis par la NUPES Politique | 12/05/2022

Candidatures de la Nupes: le PS trébuche en Charente avec Jérôme Lambert

Jean Lassalle Politique | 02/05/2022

LEGISLATIVES: L’iconique député béarnais, Jean Lassalle, ne se représente pas

lgv une Politique | 29/04/2022

GPSO : les lignes LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax contestées pour cause de surcoût

Carte électorale et  tampon ''à voté'' Politique | 25/04/2022

Présidentielle: en Nouvelle-Aquitaine les zones urbaines s'opposent aux territoires ruraux

L'hôtel de ville de La Rochelle était aux couleurs du drapeau français pour ces élections Politique | 25/04/2022

Présidentielle en Charente-Maritime : une fracture entre zones rurales et zones urbaines

A Poitiers, Emmanuel Macron arrive devant Marine Le Pen avec 75,16% des suffrages exprimés Politique | 25/04/2022

Présidentielle : Emmanuel Macron arrive en tête mais Marine Le Pen gagne du terrain dans la Vienne

Emmanuel Macron, le président sortant arrive en tête en Dordogne Politique | 24/04/2022

Présidentielle: En Dordogne, Emmanuel Macron devant Marine Le Pen

2em tour Politique | 24/04/2022

Présidentielle : la Gironde confirme son choix pour Emmanuel Macron

Election présidentielle 2022 : Emmanuel Macron versus Marine Le Pen Politique | 24/04/2022

Présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques : Macron domine, Le Pen progresse

Illustration urne Politique | 11/04/2022

Présidentielle: Marine Le Pen en tête dans trois départements sur douze

A Poitiers, Jean-Luc Mélenchon arrive en tête devant Emmanuel Macron et Marine Le Pen Politique | 11/04/2022

Présidentielle dans la Vienne : Poitiers vote Mélenchon quand la Vienne vote pour Macron

C'est Jean Luc Mélenchon qui arrive en tête en Dordogne, lors du premier tour Politique | 11/04/2022

Présidentielle en Dordogne, Marine Le Pen vire en tête

Panneau d'affichage Politique | 10/04/2022

Présidentielle en Haute-Vienne : le résultat conforme au national qualifie Emmanuel Macron et Marine Le Pen pour le second tour

Carte électorale et  tampon ''à voté'' Politique | 10/04/2022

Présidentielle dans les Pyrénées-Atlantiques : les résultats du 1er tour mettent Emmanuel Macron en tête

présidentielles gironde Politique | 10/04/2022

Présidentielle en Gironde : résultats et réactions à l'issue du 1er tour