Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

15/06/18 : Charente-Maritime : la reproduction de la frégate L'Hermione revient dimanche dans son port d'attache à Rochefort vers 7h du matin.

11/06/18 : La Ville de La Rochelle a reçu le 2e Prix dans la catégorie Participation citoyenne aux Prix européens de l'innovation urbaine Le Monde-Smart Cities décernés à Lyon le 17 mai 2018.

10/06/18 : Après sa 9e place qu’elle a obtenue samedi avec ses partenaires du K4 français, la kayakiste périgourdine Manon Hostens a décroché ce dimanche le titre de championne d’Europe de course en ligne sur 500 mètres associée à la Tourangelle Sarah Guyot.

- Publicité -
S’abonner ici !
- Publicité -
  • 16/06/18 | Bilan des intempéries en Dordogne

    Lire

    477 interventions ont été réalisées dans le cadre des orages des 10 et 11 juin dernier en Dordogne. Les entreprises touchées par les intempéries ont la possibilité de faire appel à une indemnisation au titre de l’activité partielle. La chambre d’agriculture a demandé à ce que soit mis en œuvre un dégrèvement au titre de la taxe sur le foncier non bâti (TFNB) pour les exploitations touchées. 10 communes ont déposé en préfecture une reconnaissance de Catastrophe Naturelle.

  • 15/06/18 | Le dossier Ford s'invite au Conseil de Métropole

    Lire

    Dans une motion votée ce 15 juin, le Conseil de Bordeaux Métropole "déplore, avec la plus grande force, la décision du groupe Ford de lancer une procédure d’information-consultation préalable à un plan de sauvegarde de l’emploi à Ford Aquitaine Industries." Une décision "incompréhensible" et "prématurée" au regard de la mission confiée par Ford au cabinet Géris, "voilà à peine 2 mois, de rechercher des repreneurs potentiels" et des "discussions en cours entre le groupe Ford et un industriel qui a visité le site le 30 mai". Les élus appellent "l'Etat à maintenir la plus grande vigilance pour que Ford assume ses responsabilités".

  • 15/06/18 | Landes : Suivi des intempéries

    Lire

    Suites aux intempéries dans les Landes, une réunion se tient ce vendredi 15 juin après-midi, sur à l'étude de la réparation des dommages au titre des catastrophes naturelles, en présence du Préfet, des collectivités sinistrées et du Président du département. Ce dernier a par ailleurs indiqué ce jour que le Département, solidaire des agriculteurs et collectivités sinistrés, crée un fonds de solidarité territoriale qui sera mobilisé en particulier sur les voiries communales et intercommunales, en complément de l'Etat. Des crédits supplémentaires seront aussi inscrits pour la réparation des dégâts sur la voirie départementale.

  • 15/06/18 | Pyrénées-Atlantiques: suivi des intempéries

    Lire

    Le 1er comité de suivi après les intempéries dans les Pyrénées-Atlantiques s'est tenu ce vendredi. La préfecture dénombre cinquante communes ayant déposé des dossiers de demandes d'indemnisations au titre des catastrophes naturelles. Les 1ères commissions chargées d'examiner ces requêtes se réuniront le 19 juin. Parmi les dégâts, l'effondrement de la D918 rejoignant Gourette, sur 50 m de long et jusqu'à 8 mètres sous la route, sur lequel outre les déplacements quotidiens, devait passer le Tour de France le 27 juillet pour l'arrivée à Laruns. Un chiffrage des travaux est attendu avant toute décision de modification de l'étape.

  • 15/06/18 | Lancement du 1er concours « Campus numérique 47 »

    Lire

    Le Campus Numérique 47 organise la première édition du « Concours Campus Numérique 47 », du vendredi 22 juin au dimanche 24 juin à Agen, sur son site du 156 avenue Jean Jaurès. C’est un concours de création de Start Up numériques qui doit permettre d’installer en Lot-et-Garonne les pépites de demain.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Présidentielle: Hollande et Bayrou à Bordeaux : 2 François, 2 styles, 2 postures

23/04/2012 |

François Hollande en meeting à Cenon, le 19 avril 2012

Ce jeudi 19 avril, dans la dernière ligne droite du premier tour de l'élection présidentielle, François Hollande et François Bayrou ont tous deux choisi de donner leur dernier grand meeting de campagne dans l'agglomération bordelaise. L'un était sur la rive droite de la Garonne, au Parc Palmer à Cenon, pour un rassemblement en plein air, l'autre, sur la rive gauche, a choisi de s'exprimer à couvert, dans un des halls du Parc des Expositions de Bordeaux Lac. Deux François dans une même course... Si l'un entendait « François, Président ! », et l'autre « Bayrou, Président ! », sur les publics flottaient dans l'air un drapeau et un objectif commun : celui de la République française.

Sans jouer les pronostics (quoique...), au nombre des présents, François Hollande sort vainqueur de ce duel à distance. Entre 12 000 et 15 000 personnes à Palmer, malgré la menace des averses, et entre 2500 et 3000 à Bordeaux Lac...Mais au total, c'est uniquement le nombre de bulletins qui comptera  les 22 avril et 6 mai prochains. Le nombre de bulletins, un leitmotiv pour le candidat Hollande, partagé entre les appels à la prudence « sur les pronostics hasardeux » que pourraient susciter les sondages favorables, et une visible exaltation face à "ce mouvement en marche qui monte, qui monte, qui monte". Si sa prudence le pousse à rappeler à la foule réunie que « la démocratie, n'est pas un jeu et encore moins un pari », il ne résiste pas à quelques piques et railleries à l'égard de celui qu'il préfère appeler le « candidat sortant » et sa "présidence en zigzag qui se termine en tête à queue."
Jonglant donc entre prudence, humour et solennité, tout en s'inscrivant, de Blum à Jospin, dans l'Histoire d' « une gauche qui transforme », François Hollande rappelle sa prétention à l'exercice d'une « Présidence normale » (par opposition au « quinquennat de tous les excès »), faisant de la jeunesse sa « priorité », aux milieux d'autres « exigences » telles que l'hôpital public, l'école, la politique industrielle ou encore la recherche. Enfin, autre mot clef de la soirée, celui de « rassemblement » qui, selon le candidat, sera le seul à permettre de « rendre la victoire irrésistible et irréversible dès le 22 avril. »

"La paresse de ceux qui se succèdent au pouvoir"

Pour sa part, le candidat centriste a violemment dénoncé la « démagogie » de ses concurrents durant la campagne, l'assimilant à un « mépris de la démocratie » et la jugeant responsable d'une abstention et d'une montée des extrêmes qu'il envisage comme élevées. Décrit par ses soutiens aquitains venus l'encourager (notamment Alain Cazabonne, Maire de Talence, Didier Borotra, Maire de Biarritz, Daniel Garrigue, député de la Dordogne, Martine Moga, conseillère régionale et Jean Lassalle, député des Pyrénées Atlantiques) comme « le candidat de la vérité, de la liberté et du rassemblement » et « le seul vote utile pour la France», l'ancien Ministre de l'éducation a réaffirmé ses objectifs de diminution des dépenses publiques ainsi que du chômage et de ré industrialisation du pays à travers des stratégies de formation, d'emploi et de productions spécifiques pour chaque secteur d'activités.
Fustigeant, « la paresse de ceux qui se succèdent au pouvoir sans jamais faire preuve de novation » François Bayrou a vivement appelé à un rassemblement par le Centre des forces vives, à une réforme de fond en matière d'éducation, mais aussi à un effort de moralisation de la vie publique à travers la reconnaissance du vote blanc ou la fin du cumul des mandats. Sorti sous les applaudissements et les « Bayrou Président ! », le Béarnais d'origine n'a également pas manqué de souligner son attachement à la ville de Bordeaux, où il a effectué ses études, et à la région Aquitaine, où « (il) n'a jamais cessé de vivre et d'avoir (ses) racines », bouclant ainsi « à domicile » une campagne éprouvante.

Solène Meric
Par Solène Meric

Crédit Photo : Andrea Schmitz

Partager sur Facebook
Vu par vous
631
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Professionnels des contenus ! J'aime aqui, je le soutiens !