Soutenez aqui.fr face au défi de la Nouvelle Aquitaine

17/06/21 : Météo France vient de placer le département de la Gironde en vigilance ORANGE pour les risques d’orages et de pluie-inondation. Cette alerte est valable à partir de ce jour 16h00 jusqu’à vendredi 00h00.

17/06/21 : La kayakiste périgourdine Manon Hostens est qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo cet été sur trois bateaux, K4, K2 et K1. Les épreuves se dérouleront entre le 3 et le 8 août.

14/06/21 : La 65ème édition du Concours de Bordeaux s’est tenue du lundi 31 mai au mercredi 9 juin. 1 084 médailles ont été attribuées sur les 3 565 vins candidats soit 30,4%: 432 médailles d’Or, 454 médailles d’Argent et 198 médailles de Bronze. + d'info

10/06/21 : Au mois de mai, 334 projets en Nouvelle-Aquitaine ont été sélectionnés pour bénéficier de fonds européens pour un montant global de 56.2 millions d'euros. Parmi eux, 231 projets sont dans le cadre des programmes européens de développement rural.

09/06/21 : Dans le cadre du Mois des fiertés, le Département de la Gironde et les partenaires associatifs proposent des actions d'information et de dépistages gratuits du Sida (résultats en 30 min) samedi 12 Juin 2021, de 11h à 18h Placette Munich.

09/06/21 : Le CHU de Bordeaux lance sa plateforme de don en ligne sur le site don.chu-bordeaux.fr. Accessible à tous (particuliers, entreprises, associations) il permet de faire un don en ligne, au profit du CHU de Bordeaux, de manière totalement sécurisée. + d'info

31/05/21 : En Dordogne, l’ex-militaire recherché par les forces de l’ordre a été arrêté ce lundi. Il est blessé par balles. Il était recherché depuis dimanche après avoir tiré sur des gendarmes appelés pour des violences familiales à Lardin-Saint-Lazare (24).

28/05/21 : Le Conseil régional indique que les inscriptions aux transports scolaires pour la rentrée 2021-2022 s'ouvrent au 1er juin. L’inscription et le paiement peuvent être directement réalisés en ligne.+ d'info

17/05/21 : L'Hermione repartira au printemps 2022, annonce ce soir l'association Hermione La Fayette. La frégate fera escale dans quatre pays du nord de l’Europe : l’Angleterre (Londres), la Belgique (Anvers), les Pays-Bas (Amsterdam), l’Allemagne (Hambourg).

17/05/21 : En solidarité avec les cafetiers et restaurateurs, la Ville de Pau poursuit l'effort porté l'an dernier : ils seront exonérés à 100% de la redevance sur les terrasses du 19 mai à fin juin, puis à 50% de juillet à la fin du protocole sanitaire.

10/05/21 : En soutien au secteur de la restauration, la Ville de La Rochelle a décidé de reconduire les extensions de terrasses et accorde une exonération de droits jusqu’au 30 juin avec une gratuité des extensions jusqu’au 31 décembre, à partir du 19 mai.

27/04/21 : Régionales : En Dordogne, la maire socialiste de Périgueux, Delphine Labails a été choisie comme tête de liste départementale avec Christophe Cathus, conseiller régional sortant en charge des transports scolaires et maire de Calès.

Arte Flamenco
- Publicité -
S’abonner ici !
proprietes-rurales.com
- Publicité -
  • 17/06/21 | Mérignac : dimanche dernier jour de vote pour le budget participatif !

    Lire

    Dans le cadre de son budget participatif, la Ville Mérignac (33)consacre une enveloppe de 350 000 euros pour réaliser les projets qui auront reçu le maximum de votes en ligne. Dans ce cadre, 51 projets aux thématiques diverses ont été proposés par les Mérignacais : éducation, environnement, numérique, jeunesse, culture, patrimoine, cadre de vie, mobilités... A ce jour près de 6000 votes ont été enregistrés sur le site dédié, pour ceux qui n'auraient pas encore voter, il ne reste plus que 4 jours pour découvrir et voter pour vos projets préférés! Rdv sur budgetparticipatif.merignac.com

  • 17/06/21 | Corrèze : Des Tiny House au Castang

    Lire

    Suite à la reprise de Tiny Eco.Rrèze, les nouveaux repreneurs souhaitent développer une nouvelle activité : la construction et la vente de tiny house, les mini-maisons roulantes fabriqués uniquement avec des produits locaux. Au coeur de ce projet, l’approche écologique avec des toilettes sèches, un traitement des eaux grises par phytoépuration notamment. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé de soutenir ce projet à hauteur de 8 000 €.

  • 17/06/21 | Creuse : Une médiathèque à Boussac

    Lire

    La Communauté de communes Creuse-Confluence souhaite réunir à Boussac, dans le bâtiment de La Poste, différents services pour la population, les touristes et les entreprises. La bâtiment va donc être réhabilité afin d’accueillir une médiathèque, un espace de travail partagé, un bureau d’information touristique ainsi qu’une Maison des services au public.

  • 16/06/21 | Limoges : un marché Pain, Bière et Fromage !

    Lire

    Les 18 et 19 juin, la Chambre des Métiers et de l’Artisanat et la Chambre d’Agriculture de la Haute-Vienne organise la 6ème édition du marché « 100 % Artisans & Producteurs locaux ». Une vingtaine d’artisans, d’exposants et de producteurs fêteront l’arrivée de l’été avec les productions locales et artisanales. Galétous et tartines de fromages, bagels de saumons, limonades, sirops, crêpes… seront à déguster grâce à des mange-debout et tables mises à disposition sur le parvis de la cathédrale. A l'honneur particulièrement les artisans brasseurs, boulangers et affineurs de fromages.

  • 16/06/21 | « Bees for Life » lutte contre les frelons asiatiques

    Lire

    Dans les Landes, le projet « Bees for Life », porté par la société de conseil de Lionel Willaert, développe une solution globale pour lutter contre les frelons asiatiques notamment en cartographiant les nids sur le territoire. Aujourd’hui, le projet de R&D vise à actualiser la solution logicielle avec les données collectées en 2019-2020 et à réaliser de nouvelles captations en 2021. Lors de sa dernière commission permanente, la Région Nouvelle-Aquitaine a décidé d’accompagner ce projet à hauteur de 53 000 €.

Les dossiers d'Aqui

La LGV Sud-Ouest Idées neuves en Nouvelle Aquitaine Innov'action et Agriculture

Politique | Présidentielles : les réactions nationales

24/04/2017 |

Présidentielles 2017

L'incertitude s'est un peu dissipée. Dans un contexte inédit après l'attaque commise jeudi soir aux Champs Élysées, les français se sont tout de même déplacé en masse pour voter ce dimanche 23 avril. L'abstention, elle, se situait tout de même entre 20 et 22% à 21h30, légèrement au dessus du niveau de 2012. Selon les premières estimations, Emmanuel Macron est en tête avec 23,42,% des voix devant Marine Le Pen (22,58%). Jean-Luc Mélenchon (18,87%) tient la bride avec François Fillon (19,85%). Le candidat socialiste Benoît Hamon, lui, traîne la patte avec 6,15% des voix seulement.

Pendant toute la soirée, les déclarations se sont multipliées. Si le soutien de certains candidats (comme Manuel Valls ou benoît Hamon) à Emmanuel Macron n'est pas surprenante, le soutien franc reçu par François Fillon peut lui étonner, tandis que Nicolas Dupont-Aignan a précisé qu'il donnerait sa décision en début de semaine prochaine. Marine Le Pen parle d'une "responsabilité de la défense de la Nation Française". Résumé des principales déclarations de la soirée. 

Benoît Hamon : "J'assume la pleine responsabilité de cette défaite sans me défausser. C'est,plus qu'un échec, une profonde meurtrissure dont je mesure la sanction historique, légitime. Cette élimination n'est pas uniquement une lourde défaite électorale, elle souligne aussi une défaite morale pour la gauche. Doit entendre votre message : assez. Je suis fier d'avoir mené une campagne fondatrice qui a redonné sa place à la magnifique jeunesse de notre pays, aux intellectuels et aux idées nouvelles; Démocratique, sociale, écologique, européenne, décriée comme l'est parfois ce qui est inconnu. Vous attendez une renaissance, ce soir elle sera douloureuse, demain, elle sera féconde. Avant cela, il nous faut être à la hauteur du moment. Appelle donc à battre le plus fortement possible le FN en votant pour Emmanuel Macron même si celui ci n'appartient pas à la gauche et n'a pas vocation à le représenter demain, je fais la distinction entre un adversaire politique et un ennemi de la République".  

Manuel Valls (Twitter) : "Comme au 1er tour je voterai @EmmanuelMacron le 7 mai.Chacun doit mesurer la gravité du moment et tout faire pour rassembler. Pour la France".  

François Fillon : "Il nous faut choisir ce qu'il y a de préférable pour notre pays. L'abstention n'est pas dans mes gênes, surtout quand un parti extrémiste s'approche du pouvoir. Son programme économique et social mènerait à la faillite a laquelle il faudrait ajouter le chaos européen. Il n'y a pas d'autre choix, je voterai donc en faveur d'Emmanuel Macron. J'estime de mon devoir de vous le dire avec franchise, il vous revient maintenant en conscience de choisir. Mon rêve, c'est un pays débarrassé de la hantise du déclin. C'était mon ambition, mon projet, mon rêve. Il est en chacun d'entre vous, l'avenir de la France est dans vos mains". Voici l'essentiel du reste des réactions nationales.

Jean-Luc Mélenchon : "Le résultat annoncé n'est pas celui que nous espérions. Je ne saurais dire ni faire d'avantage à cette heure. Chacun et chacune d'entre vous sait, en conscience, quel est son devoir. Je n'ai reçu aucun mandat des 450 000 personnes qui ont décidé de présenter ma candidature pour m'exprimer à leur place sur la suite. Nous pouvons être fiers de ce que nous avons entrepris et réalisé. Nous sommes une force consciente et enthousiaste. Je vous appelle à rester grouper et en mouvement car les défis que nous avons nommés sans en cacher aucune des difficultés, reste à relever". 

Alain Juppé : "Sans hésiter, j'apporte mon soutien à Emmanuel Macron dans son duel avec l'extrême droite. J'attends qu'Emmanuel Macron restaure le crédit de la France aux niveaux européen et mondial".  

François Bayrou (Twitter) : "Ma certitude, c'est que la candidature d'@EmmanuelMacron veut tourner la page sur les deux partis qui gouvernent le pays depuis 40 ans". 

Emmanuel Macron (AFP) : "On tourne clairement aujourd'hui une page de la vie politique française. Les Français ont exprimé leur désir de renouvellement. Notre logique est désormais celle du rassemblement que nous poursuivrons jusqu'aux élections législatives. Nous considérons qu'il est déterminant d’œuvrer à obtenir la majorité la plus large possible pour procéder au rassemblement de tous les progressistes. De manière plus solennelle, il s'agit d'une journée grave, un moment historique pour la France".

Discours : "Alors que notre pays traverse un moment inédit de son histoire, le peuple français a répondu de la plus belle manière. Je remercies Benoît Hamon et François Fillon à voter en ma faveur au second tour. Nous avons changé le visage de la politique française. Vous avez su montrer que l'espoir de notre pays n'était pas un rêve, une lubie mais bien une volonté acharnée et bienveillante. N'oubliez jamais ces mois où vous avez fait mentir les assis. Dès ce soir, je me dois d'aller au delà et de rassembler tous les français. En votre nom, je porterai l'exigence de l'optimisme". 

Marine Le Pen : "Je mesure l'honneur de ce choix avec humilité et reconnaissance et je tiens à exprimer ma plus profonde gratitude. Ce résultat est historique, il fait reposer sur moi la responsabilité immense de la défense de la nation française. Il s'interprète également comme un acte de fierté française, celui d'un peuple qui relève la tête. Le grand enjeu de cette élection est la mondialisation sauvage qui met en danger notre civilisation. Vous avez le choix de l'alternance, la vraie, la fondamentale, qui mettra en place d'autres visages au pouvoir. Je suis la candidate du changement. J'appelle à l'unité nationale : derrière notre projet de redressement, nous les accueillerons fraternellement". 

Nathalie Arthaud : "Les travailleurs conscients doivent rejeter le vote pour Marine Le Pen. Nous ne participerons à aucun front républicain, réunissant de la droite fillonniste jusqu’au parti socialiste. Au deuxième tour, j'appellerai à voter blanc". 

Nicolas Dupont-Aignan : "Tout a été fait pour dégoûter les français de la politique. Nous assistons aujourd'hui à l'échec mérité des partis qui nous ont fait tant de mal. L'idéal d'une france forte, juste. A la veille du second tour, je mesure le poids de votre confiance et la responsabilité qui me pèse. Ce vote m'oblige à tout faire pour reconstruire une vie politique en morceaux, à poursuivre le combat pour un humanisme républicain dont la France a tant besoin. Je réunirai en début de semaine les instances de mon parti pour faire un choix". 

Philippe Poutou, le candidat du Nouveau Parti anticapitaliste (NPA), n'appelle lui pas à voter pour Emmanuel Macron. Dans un communiqué publié en soirée, il ajoute que "pour faire reculer durablement ce péril, il n'y a pas d'autre solution que de reprendre la rue, contre l'extrême droite, mais aussi contre toutes celles et ceux qui, comme Macron, ont mis en place ou veulent imposer des mesures antisociales". 

Romain Béteille
Par Romain Béteille

Crédit Photo : aqui.fr

Partager sur Facebook
Vu par vous
4101
Aimé par vous
0 J'aime
Les réaction
0 réaction
Envoyer par email
Email
Convertir en PDF
PDF
Imprimer cet article
Imprimer
Politique
Politique
Retour à la page d'accueil
Accueil
Aucune réaction à cet article pour le moment. A vous de jouer !

Nom * :
Email * :
Texte :
Combien font 20 + 12 ?*

Toutes les réactions sont soumises à validation de la rédaction d'Aqui avant leur publication sur le site. Conformément à l'article 10 du décret du 29 octobre 2009, les internautes peuvent signaler tout contenu illicite à la rédaction d'aqui.fr qui s'engage à mettre en oeuvre les moyens nécessaires à la suppression des dits contenus.

* champs obligatoires

J'aime aqui, je le soutiens ! Aqui!Presse - Des experts pour vous former ! J'aime aqui, je le soutiens !
Hôtel de Région Nouvelle Aquitaine  9 mars 2017 Politique | 16/06/2021

Elections régionales: Quels candidats pour quelles compétences ?

La gauche espère conserver la majorité à l'assemblée départementales Politique | 15/06/2021

Départementales en Dordogne : la gauche espère conserver la majorité

Illustration urne Politique | 15/06/2021

Elections départementales en Charente : la droite mise sur ses têtes d'affiche

Les candidats rochelais issus du parti du maire Jean-François Fountaine, présenté le 29 avril Politique | 14/06/2021

Départementales en Charente-Maritime : on reprend (presque) les mêmes…

Le politologue Jean Petaux Politique | 14/06/2021

Départementales en Gironde: "Si instabilité il doit y avoir, elle sera plutôt à Bordeaux qu’en zone rurale" selon le politologue Jean Petaux

Jean-Jacques Lasserre, président du Département des Pyrénées-Atlantiques Politique | 11/06/2021

Pyrénées-Atlantiques : l'union droite-centre, déjà en route pour le second tour des Départementales ?

La salle du conseil du Conseil Départemental de la Haute-Vienne Politique | 11/06/2021

Elections départementales : Cinq listes se disputeront les suffrages des haut-viennois

Présentation du nouveau site internet de Limoges Métropole Politique | 03/06/2021

Limoges Métropole se dote d'un nouveau site Internet

Le collectif Pour que vivent nos langues est vent debout contre le Conseil Constitutionnel et compte manifester Politique | 28/05/2021

Loi Molac : des associations demandent la révision de la Constitution

Signature de la convention entre la Banque des territoires, l'Etat le Département de la Dordogne Politique | 25/05/2021

La Banque des territoires poursuit ses investissements en Dordogne

Dominique Bussereau lors de son dernier conseil à la Maison du Département Politique | 25/05/2021

Dominique Bussereau fait ses adieux à la politique

Bruno le Maire à l'usine Catalent à Limoges Politique | 07/05/2021

Bruno Le Maire chez Catalent à Limoges : "La France a trop délocalisé"

Bernard Louis Blanc, adjoint au maire en charge de l’urbanisme résilient, Pierre Hurmic, maire de Bordeaux;  Stéphane Pfeiffer, adjoint au maire en charge du service public du logement et de l’habitat Politique | 04/05/2021

Urbanisme et habitat à Bordeaux : Pierre Hurmic dessine la ville de demain

Charline Claveau, Présidente de l'Office public de la langue occitane Politique | 27/04/2021

Charline Claveau : « La loi Molac est un texte fort pour sauver nos langues régionales »

darrieussecq et boudié une Politique | 23/04/2021

Régionales : Florent Boudié mènera la liste de Geneviève Darrieussecq en Gironde